AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Henry Évie (Traducteur)Lucien Maricourt (Traducteur)Michel Le Houbie (Traducteur)
EAN : 9782277300847
121 pages
Éditeur : J'ai Lu (25/10/1995)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 94 notes)
Résumé :
Élémentaire, mon cher Watson ! Un admirateur fanatique de Napoléon détruit tous les bustes de l’Empereur ? Un homme est l’artisan de sa propre disparition ? Le cheval de course le plus célèbre d’Angleterre disparaît sans laisser d’adresse ? Il va de soi que plus la piste est embrouillée, plus Sherlock Holmes y voit clair…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Syl
  01 avril 2020
L'histoire que Watson rapporte est amenée par l'inspecteur Lestrade de Scotland Yard. Lors d'une petite visite de courtoisie, il entretient Sherlock Holmes d'une enquête particulièrement étrange.
"- Rien d'intéressant en cours ?
- Oh ! non, monsieur Holmes ! Rien de très particulier.
- Alors racontez-le-moi.
Lestrade se mit à rire.
- Ma foi, monsieur Holmes, je ne vois pas pourquoi je nierais que j'ai une histoire en tête. Mais il s'agit d'une affaire si absurde que j'hésitais à vous en parler..."
L'affaire si singulière tient de la psychiatrie. Un homme pénètre par effraction dans des maisons et des magasins pour détruire les statues de Napoléon 1er, des bustes en plâtre sortis de la fabrique des frères Harding. Idée fixe, monomanie, fanatisme ? et si ce cas de folie n'était tout simplement qu'une affaire de banditisme ? Holmes et Watson se lancent à la poursuite du maniaque mais très vite, un cadavre donne une note criminelle à l'enquête. C'est donc vers les milieux mafieux que les pas du détective se dirigent...
La tonalité légère du début de la nouvelle bascule rapidement vers le tragique d'une affaire policière. La trame n'est pas exceptionnelle, mais elle est comme les autres, bien écrite et bien détaillée. le plaisir de lecture est toujours présent...
A recommander !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Sabrina1988
  12 janvier 2020
Livre de 4 enquêtes du célèbre inspecteur Sherlock Holmes :
1) Les six Napoléons :
Holmes et Watson enquêtent sur le vol et la destruction de bustes en plâtre du célèbre empereur français Napoléon, avec un cadavre comme seul indice.
Intrigue bien ficelée et seule la conclusion de Sherlock Holmes nous permet de connaître le coupable et le mobile du crime et des vols.
2) L'homme à la lèvre tordue :
Holmes et Watson enquêtent sur la disparition de Neville Saint-Clair, homme d'affaires sans histoire, marié et père de famille.
Quel est le lien entre lui et un bouge (une fumerie d'opium) ?
Intrigue originale. Grâce au binôme de choc, cette enquête n'a pas été fumeuse pour un sou.
3) Silver Blaze :
Holmes et Watson enquêtent sur la disparition du plus célèbre cheval de course d'Angleterre, Silver Blaze.
Conan Doyle a créé ici une histoire en rapport avec l'une de ses passions : les courses hippiques.
L'auteur nous emmène au galop dans cet univers sportif.
4) Le traité naval :
Un ancien camarade de classe de Watson, Percy Phelps, fait appel à Holmes pour une affaire d'une haute importance diplomatique : on lui a volé un traité secret anglo-italien confié par son oncle qui est ambassadeur au Ministère des Affaires étrangères.
Holmes et son acolyte vont devoir démasquer le coupable et le mobile.
Ces 4 nouvelles sont plaisantes à lire et donnent envie de découvrir l'intégralité des enquêtes du duo Holmes/Watson.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rosytta
  19 juin 2020
Quatre histoires à suspens qui font bien leur job, j'avais moyennement aimé Etude en rouge mais là j'avoue que j'ai plutôt bien accroché sur le scénario ainsi que sur les personnages, j'ai passé un bon moment, les histoires se tiennent bien, pas de longueur, pas de superflus, juste quatre enquêtes mené de front par Holmes et Watson (qui pour moi était un peu en retrait quand même).
Commenter  J’apprécie          40
Kaky
  08 mai 2020
Sans grandes surprises, j'ai adoré!
Il faut dire que je ne suis pas très objective quand on parle de Sherlock Holmes. Je suis totalement fan de ce personnage que j'ai découvert il n'y a pas si longtemps.
Bien que la "trame" soit toujours un peu similaire a ce que j'ai pu lire, je suis toujours heureuse de retrouver Watson et Holmes dans leur duo.
Seul petit bémol, les nouvelles sont toujours trop courtes, je préfère les romans.
Commenter  J’apprécie          30
theobservor
  29 mars 2020
classique parmi les classiques, combiné à ses adaptations télévisées à travers une super série ( Elementary), le tout dans le contexte du confinement.
un vrai plaisir dans une période trouble, inquiétante, extraordinaire
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
araucariaaraucaria   05 mai 2019
Il arrivait assez souvent à M. Lestrade de Scotland Yard de venir causer avec nous dans la soirée, et ces visites faisaient grand plaisir à Sherlock Holmes, car elles lui permettaient de se tenir au courant de toutes les nouvelles apprises par la police. En retour des récits que faisait Lestrade, Sherlock Holmes prêtait une grande attention aux détails des affaires dont le détective pouvait être chargé; de temps en temps, il lui donnait des avis que justifiait sa longue expérience des affaires, des hommes et des choses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SylSyl   01 avril 2020
"- Rien d’intéressant en cours ?
- Oh ! non, monsieur Holmes ! Rien de très particulier.
- Alors racontez-le-moi.
Lestrade se mit à rire.
- Ma foi, monsieur Holmes, je ne vois pas pourquoi je nierais que j'ai une histoire en tête. Mais il s'agit d'une affaire si absurde que j'hésitais à vous en parler..."
Commenter  J’apprécie          30
ibonibon   09 avril 2013
- Eh bien! dit Lestrade, je vous ai vu entreprendre bien des affaires, Monsieur Holmes, mais je n'en ai jamais vu de mieux conduite.
-Les six Napoléons-
Commenter  J’apprécie          60
Sabrina1988Sabrina1988   12 janvier 2020
Quelle jolie rose !
Holmes s'était levé pour s'approcher de la fenêtre ouverte et pencher sa haute silhouette sur une rose-mousse, qu'il retenait entre ses doigts pour mieux admirer sa couleur écarlate. C'était pour moi une nouveauté, car jamais encore je ne l'avais vu accorder quelque intérêt aux beautés de la nature.
- Le raisonnement déductif, reprit-il, n'est jamais aussi nécessaire qu'en matière de religion. Il peut avoir, bien conduit, toute la rigueur des sciences exactes. Les fleurs sont la meilleure preuve que nous ayons de la bonté divine. Tout le reste, la force qui est en nous aussi bien que la nourriture que nous mangeons, est indispensable à notre existence même. Mais cette rose, c'est du luxe ! Son parfum et sa couleur, nous pourrions nous passer d'eux. Ils ne sont que pour embellir notre vie. Tout le superflu nous est donné par gentillesse et, je le répète, les fleurs nous sont une bonne raison d'espérer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sabrina1988Sabrina1988   12 janvier 2020
Il trouva, comme tant d'autres, qu'il est plus facile de contracter cette habitude que de s'en défaire, et pendant de longues années il continua d'être esclave de la drogue, en même temps qu'il était, pour ses amis et pour les siens, l'objet d'un mélange de pitié et d'horreur. Même à présent, il me semble le voir encore, épave et ruine d'un noble caractère, tout recroquevillé dans son fauteuil, avec sa face jaune et pâteuse, ses paupières tombantes et ses pupilles réduites comme des pointes d'épingle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Arthur Conan Doyle (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arthur Conan Doyle
La traductrice Ana Maria Torres nous parle de "Folles mélancolies" de Teresa Veiga. En librairie depuis le 27 février 2020. En onze nouvelles, Teresa Veiga joue avec les codes littéraires pour mieux troubler et dépoussiérer les canons de genre. Enquête policière, faux-conte gothique, récits aux accents libertins, faits-divers, pastiches de Sir Conan Doyle ou de Dickens : ces onze textes sont autant d'hommages à la littérature que des prouesses stylistiques où la nouvelliste excelle à sonder l'âme humaine et à révéler des anti-héroïnes aussi complexes qu'irrévérencieuses. Des anti-héroïnes pour lesquelles ont ressent de l'empathie et que l'on a, très certainement, croisées au détour d'une vie…
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le chien des Baskerville

Au cours de quel siècle ce roman a-t-il été publié ?

17ème
19ème
20ème

10 questions
463 lecteurs ont répondu
Thème : Le chien des Baskerville de Arthur Conan DoyleCréer un quiz sur ce livre