AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782221077245
336 pages
Éditeur : Robert Laffont (24/08/1995)

Note moyenne : 4/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Maryse Condé a longtemps rêvé d'adapter le roman d'Emily Bronté "Les Hauts de hurlevent" à l'univers des caraibes. C'est chose faite... Les terres calcaires, les cactus et les bougainvillées ont remplacé les landes et les paysages brumeux. Le langage métis - alliance charnelle de français et de créole-, la langue de Shakespeare. Heathcliff s'est effacé et a laissé la place à Razyé, fou comme lui de Cathy qui lui a brisé le coeur lorsqu'elle en épousa un autre, éveil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
clauclau28
  14 juin 2020
Maryse Condé est une écrivaine martiniquaise. Je la connais depuis peu de temps et, j'avoue ne m'être pas encore penchée sur les auteurs et autrices des DOM TOM. J'ai voulu commencer par "la migration des coeurs", car ce roman est une version libre des "Hauts-de-Hurlevents d'Émily Brontë, lecture que j'ai effectué pour mes études d'anglais. Malgré le temps passé depuis, il me reste encore quelques extrêmement bons souvenirs de cette lecture. Bien-sûr, depuis, , j'ai regardé le film qui m'a enchantée.
Mon problème avec cette version reste surtout le grand nombre de personnages. Beaucoup de chapitres donnent lieu à une focalisation interne, ce qui est intéressant bien-sûr, mais propice à perdre le lecteur. Il est évidemment préférable de commencer par le chef-d'oeuvre d'Emily Brontë ; mais, là encore, je ne suis pas persuadée que l'on comprenne mieux l'histoire de Madame Condé. Bien-sûr, on comprend vite que Razyé est la reprise de Heathcliff, tandis que Cathy garde le même prénom.
Cependant, cette version est très haute en couleurs et nous plonge dans tout l'exotisme et la luxuriance des différents lieux principalement Cuba, la Guadeloupe et Marie-Galante. de plus, le style de l'auteure est à la fois exotique, mais fluide et riche, très agréable, mais parfois un peu complexe dû à nombres de mots Créoles. Je trouve que, là encore, le lecteur s'y perd un peu. En tout cas, cela m'a gênée dans la compréhension de l'intrigue.
J'évalue cette version à quatre étoiles tout de même car je suis, cependant convaincue et transportée par le foisonnement et le dépaysement que Maryse Condé nous propose. Je pense lire un autre roman de cette auteure dans quelque temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LadyOsoleil
  09 mai 2016
Les hauts de Hurlevent version antillaise. Vraiment passionnant!
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
EllaleiEllalei   11 avril 2020
Un beau jour, des escadres avaient débarqué dans tous les ports du pays, puis les soldats de Bonaparte avaient pendu des grappes de nègres et de mulâtres à tous les pieds-bois qui pouvaient les soutenir. Ceux qu'ils ne pendaient pas, ils leur passaient tout bonnement leur piques en travers du corps et les laissaient, boyaux à l'air pourrir dans les champs de canne. En conséquence, leur conseil était de rester tranquille et de continuer comme si de rien n'était. Continuer comme si de rien n'était ? Ce n'était pas possible ! L'odeur de la liberté monte à la tête ! Les gens les plus endormis devenaient des enragés. Quant à ceux qui étaient déjà soupe au lait, ils étaient comme des fous. On n'arrêtait pas de fouetter ou de mettre des nègres au cachot.
p. 194
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EllaleiEllalei   11 avril 2020
Jean-Hilaire Endomius ressemblait à l'un de ces taureaux de Porto Rico qui vident les quais et les rues quand ils descendent des navires et galopent la queue dressée, meuglant et pétaradant jusqu'aux abattoirs. Il était tellement noir qu'il était bleu, tout de blanc vêtu, ce qui le rendait plus noir encore. On aurait dit qu'il faisait cela exprès pour montrer que le temps où un nègre avait honte de sa couleur était passé. [...] Si vous me demandez ce que Jean-Hilaire Endomius a dit exactement, je ne saurais pas le répéter. Tout ce que je sais, c'est que son discours est entré dans mes oreilles et puis s'est répandu comme une eau-de-vie guildive à travers tout mon corps. Je sentais mon coeur trouver ses battements, mes muscles se dénouer et tout mon sang devenir vif et allègre.
p. 196
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EllaleiEllalei   14 avril 2020
Il va passer le restant de son existence dans la solitude, sans qui que ce soit pour réchauffer son coeur. Contrairement à ce qu'il espère, Anthuria ne sera pas une consolation. Au contraire. Cette enfant-là sera un vrai bal masqué. D'ailleurs, les enfants ne sont jamais une consolation. Ils viennent pour vivre leur vie, pas pour embellir celle de leurs parents.
p. 318
Commenter  J’apprécie          10
EllaleiEllalei   14 avril 2020
Pendant quelques minutes, le cahier flotta au-dessus de l'eau, les ailes étendues, pareil à un oiseau, puis il plongea dans l'écume et disparut dans le remous. Quels qu'aient pu être les secrets de Cathy, il ne connaîtrait jamais leur difformité.
p. 324
Commenter  J’apprécie          10
EllaleiEllalei   29 mars 2020
La première Cathy de Linsseuil, née Cathy Gagneur, mais que le monde appelait par dérision Man Razyé - paix à ses cendres -, on s’en souvenait fort bien. Elle aurait mis le feu à un bénitier.
p. 141
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Maryse Condé (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maryse Condé
Ce grand entretien a eu lieu le 2 juin 2019 au Mucem dans le cadre de la 3e édition du festival Oh les beaux jours !. http://ohlesbeauxjours.fr
?? Maryse Condé avec ses invités, Richard Philcox et Françoise Semiramoth. Entretien animé par Valérie Marin La Meslée (Le Point). Lecture par Eva Doumbia.
Originaire de Guadeloupe, Maryse Condé est l?auteure d?une ?uvre considérable, traduite en plusieurs langues, étudiée dans le monde entier. On ne compte plus les récompenses qu?elle s?est vu décerner internationalement, jusqu?à celle, récente, qui couronne presque 50 ans d?écriture : le prix de la Nouvelle Académie de littérature (qui a remplacé en 2018 le Nobel de littérature). le jury de ce Prix a salué dans son ?uvre « les ravages du colonialisme et le chaos post-colonial dans une langue à la fois précise et bouleversante. » Journaliste, dramaturge, auteure pour la jeunesse, essayiste et romancière, elle a également été professeure émérite à l?université de Columbia, aux États-Unis, où elle a fondé le Centre d?études françaises et francophones. L??uvre de Maryse Condé embrasse trois continents, l?Amérique, l?Afrique et l?Europe, liés à son parcours et à ses engagements. Née en 1937 à Pointe-à-Pitre, d?un père banquier et d?une mère institutrice, la future romancière confesse avoir grandi dans un milieu protégé, loin des questions qui parcourent sa littérature, et n?avoir pris conscience de la couleur de sa peau qu?en arrivant en France, à l?âge de 16 ans. Sa lecture d?Aimé Césaire la conduit à remonter le fil de l?histoire de l?esclavage et cette quête identitaire la mène en Afrique de l?Ouest. de cette expérience, elle tirera Ségou, roman historique en deux volumes qui la fait entrer dans le paysage littéraire. Vont suivre de nombreux romans où elle met souvent en scène des femmes maltraitées par l?histoire, qui tentent de conquérir leur liberté (Moi, Tituba sorcière noire de Salem ; Victoire, les saveurs et les mots, où elle rend hommage à sa grand-mère ; Desirada?). Elle aborde aussi la question des classes sociales à travers la saga d?une grande famille caribéenne (La Vie scélérate, Prix de l?Académie française en 1988), se raconte elle-même dans une très belle autobiographie (La Vie sans fards), met fin à ce qu?elle nomme « le mythe de la négritude » dans le Fabuleux et Triste Destin d?Ivan et Ivana, son dernier roman inspiré de l?attentat terroriste d?Amedy Coulibaly en 2015.
Au Mucem, nous retracerons avec elle son parcours. Elle partagera la scène avec des complices artistiques qui feront entendre ses textes ; évoquera ses engagements et un projet avec de jeunes Marseillaises de la Busserine autour de son roman pour la jeunesse Chiens fous dans la brousse ; reviendra sur la question de la représentation des noirs, notamment dans les musées? Mais on ne vous dit pas tout, seulement que la présence de la grande Maryse Condé est exceptionnelle !
?? À lire : La Vie sans fards, JC Lattès, 2012 Le Fabuleux et Triste Destin d?Ivan et Ivana, JC Lattès, 2017.
?? En coréalisation avec le Mucem.
+ Lire la suite
autres livres classés : guadeloupeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3760 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre