AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081427125
Éditeur : Flammarion (03/10/2018)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Homo sapiens est décidément une drôle d’espèce. On le pensait apparu quelque part en Afrique de l’Est il y a 200 000 ans, et voilà qu’on détecte sa présence bien plus tôt, et sur tout le continent. On le croyait sorti de son berceau il y a 80 000 ans, jusqu’à ce qu’on découvre, en Chine, des fossiles beaucoup plus anciens. Pire, ou mieux, comme on voudra : la génétique a montré qu’il y a peu, nous partagions cette planète avec d’autres espèces humaines désormais dis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
PostTenebrasLire
  09 mars 2019
Une lecture claire et concise pour faire le point sur les dernières connaissances.
Je peux vous donner un scoop : les dernières découvertes indiquent clairement que le passage à l'"homme" (culture, bipédie, outils ...) s'est fait de façon bien plus progressive et multiple qu'on ne pouvait le penser.
On a retrouvé des outils bien avant sapiens
L'Histoire humaine n'est pas la marche vers le progrès d'un groupe unique marchant de succès en succès.
Il y a eu beaucoup de codécouvertes, beaucoup de collaboration, d'échanges, de mélanges qu'on pourrait le penser
En conclusion : une lecture indispensable pour refaire coller nos souvenirs ou savoirs peu être un peu datés avec les dernières avancées et découvertes
Commenter  J’apprécie          120
Siberie
  04 mars 2019
clair, synthétique, intéressant. Des informations bien écrites et accessibles aux non spécialistes.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Actualitte   09 avril 2019
Au-delà de ce coup de sang très personnel, cette lecture reste particulièrement instructive, notamment quant aux démarches intellectuelles d’analyse utilisées sur les sites de fouilles (et, ensuite, en laboratoire). Et très intéressante pour tenter de nous situer sur notre Planète Bleue.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
PostTenebrasLirePostTenebrasLire   06 mars 2019
Fortes d’un riche savoir-faire utile à la survie des bébés, les grands-mères se sont ainsi investies depuis très longtemps dans l’élevage de leurs petits-enfants. Cet investissement aurait été si efficace en termes de survie des bébés, qu’il a sélectionné des lignées humaines dont les femmes cessent d’être fertiles longtemps avant de mourir, ce qui explique en grande partie ce phénomène proprement humain qu’est une très longue ménopause (les guenons meurent en général assez vite après leur entrée en ménopause).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PostTenebrasLirePostTenebrasLire   06 mars 2019
Une fois le bébé né, la taille du cerveau continue à augmenter pendant les sept premières années, alors que le petit humain n’est plus isolé dans l’utérus, mais entouré par ses proches. Ainsi, le cerveau humain achève son développement alors que l’enfant est déjà sous l’influence de la vie sociale. Pour parfaire le développement cérébral, l’humanité remplace le bain utérin par le bain social. Une particularité qui explique en partie notre impressionnant essor cognitif, puisqu’il se poursuit jusqu’à ce que notre cerveau contienne de l’ordre de 86 milliards de neurones, à comparer à seulement 6 milliards chez notre cousin chimpanzé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PostTenebrasLirePostTenebrasLire   08 mars 2019
Les hordes préhistoriques, il importe de ne pas l’oublier, étaient perdues dans la nature ; si elles ne s’étaient pas arrangées pour choisir des territoires de chasse mitoyens les uns des autres, elles auraient fort bien pu ne jamais se rencontrer et disparaître par appauvrissement génétique.
Commenter  J’apprécie          20
PostTenebrasLirePostTenebrasLire   07 mars 2019
Durant l’émergence de Sapiens, « l’évolution des populations humaines en Afrique fut multirégionale ; notre ascendance multiethnique ; et l’évolution de notre culture matérielle multiculturelle »
Commenter  J’apprécie          20
PostTenebrasLirePostTenebrasLire   08 mars 2019
ce ne sont pas les structures biologiques qui ont créé la singularité de l’histoire évolutive sapiens, mais sa complexité sociale et culturelle.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Video de Silvana Condemi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Silvana Condemi
[Silvana Condemi] Dernières nouvelles de Néandertal et Sapiens
autres livres classés : homo sapiensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Silvana Condemi (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1700 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre