AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070601447
Éditeur : Gallimard Jeunesse (13/04/2017)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 31 notes)
Résumé :
La magie d'un été sous le signe de l'amitié et du théâtre.

Un an déjà que le père et le plus jeune frère de Cedar ont disparu dans un accident de voiture. Ce premier été après le drame, l'adolescente, sa mère et son frère s'installent dans leur nouvelle maison de vacances, dans la petite ville d'Iron Creek, et tentent de se reconstruire. Très vite, les mystères se succèdent : qui est ce garçon bizarrement costumé qui passe chaque jour à,vélo devant la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  02 novembre 2017
La couverture m'avait tout de suite charmée. Les couleurs et l'illustration étaient à la fois nostalgiques et pleines d'espoir. Tout comme le résumé. Ce n'est pourtant pas le genre de lecture vers lequel je me dirige spontanément, mais là j'avais envie de me lancer dans cette histoire d'amitié.
Nous rencontrons donc Cedar, sa mère et son petit frère Miles. La famille Lee a vécu un drame, l'année précédente. Ben, le cadet ainsi que leur père sont décédés dans un accident de la route. Les trois survivants ne sont cependant pas dans cette phase de détresse et de manque violents qui précède un décès. C'est ce dont j'avais un peu peur mais l'auteur a choisi de nous les présenter alors qu'ils ont plus ou moins acceptés la morts de leurs proches sans pour autant voir leur chagrin disparaître. Nous nous retrouvons donc face à une famille dont la stabilité émotionnelle est toujours précaire. Ils arrivent à sortir la tête de l'eau, mais beaucoup d'indices sont là pour nous rappeler leurs pertes encore récentes. Pas de pathos pour autant. le roman se veut thérapeutique et plein d'espoir. Ce n'est pas non plus une explosion de joie mais pas de dépression pour le lecteur en vue, je vous rassure.
Des trois personnages, l'auteur a choisi Cedar pour nous conter cette aventure. L'adolescente a douze ans, capable de comprendre beaucoup de choses, certes, mais face à des difficultés qu'elle a du mal à « matérialiser ». Son parcours est très touchant d'autant plus que la jeune fille est sensible et intelligente. Elle est aussi en colère. Contre ce qui est arrivé. Contre ce monde cruel. Contre elle-même aussi. Ce n'est pas dit clairement, mais Ben devait souffrir d'autisme et la jeune Cedar malgré l'amour qu'elle portait à son frère bascule entre la peine de l'avoir perdu et le soulagement de sa disparition. Plus de crises, plus de malaises, plus de fatigues, plus de regards ou de gestes méchants venant des autres. Et cette culpabilité est un fil conducteur du roman. Cedar doit faire la paix avec elle-même avant de pouvoir aller de l'avant.
Fort heureusement pour elle, elle rencontre Leo, un garçon de son âge, un peu en marge de la société. Les deux enfants vont apprendre à se connaître, à se comprendre et relever des défis. Cedar le dit elle-même : Leo lui réapprend à devenir celle qu'elle était avant ou du moins, une version plus apaisée. Un parcours qu'il est très agréable à suivre dans un contexte plutôt original, celui d'un festival Shakespearien.
Les personnages, tout comme l'univers de l'été de Summerlost sont un petit rayon de soleil. le contexte n'est pas facile, certes, mais au fil de la lecture, il y a cette sensation d'apaisement continu. de l'humour aussi ce qui est un plus indéniable. L'amitié qui se tisse entre les enfants est touchante à bien des égards. Les prises de conscience sont aussi très intéressantes d'autant plus qu'on suit leur cheminement. Sans compter que la famille. Lee évolue aussi au fil du roman. Miles, malgré son jeune âge, est très sensible à ce qu'il s'est passé et il se comporte quelque fois comme un adulte. Un petit pincement au coeur lors de ces scènes mais en même temps tellement d'amour.
Il n'y a pas d'actions à proprement parlé mais une très bonne dynamique dans l'histoire. Lu en une soirée, les chapitres courts se succèdent en nous emportant sans difficulté. Un roman tendre et joli avec un style et une approche touchante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
LillyMaya
  02 juin 2017
Un roman jeunesse pour lequel je peine à écrire un petit quelque chose.
La couverture est superbe :) c'est elle qui m'a attiré vers le livre.
C'est tellement étrange. Lorsque j'ai achevé ma lecture, je me suis dit, et maintenant ? Qu'est-ce que je vais bien pouvoir en dire sur Babelio ?
Cela fait déjà une semaine ou deux que j'ai achevé ma lecture, et pourtant...
Que vous dire à vous qui regarderez les avis sur ce livre.
J'ai apprécié ma lecture, oui...J'aurais presque eu envie d'être moi aussi bénévole au festival de Summerlost, rien que pour le plaisir de me promener en costume d'époque ^^ le rêve ^^
Mais ensuite...je sèche...je ne sais quoi dire d'autre. Je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages...l'histoire est plutôt classique.
Peut-être que c'est ça finalement...il m'a manqué un petit quelque chose...
Commenter  J’apprécie          110
Transfuge
  29 avril 2018
Cedar a douze ans et elle vient passer ses vacances dans la petite ville où vit la famille de sa mère. Cette ville accueille chaque année un festival de théâtre shakespearien. Cedar et son jeune frère Miles se remettent doucement de la mort de leur père et de leur petit frère Ben dans un accident de voiture, un an plus tôt. Leur mère se jette dans le travail pour tenter d'oublier elle aussi son chagrin. La famille accepte doucement la situation, même si rien n'est encore simple. Heureusement, Cedar fait la connaissance de Léo, un jeune de son âge passionné par le théâtre anglais, et leur amitié grandissante va la distraire de sa tristesse.
Un roman touchant aux personnages très attachants, tout en douceur et finesse. Pas de pathos, mais une réflexion qui évolue chez Cedar, de la colère à la nostalgie, du sentiment d'injustice à l'acceptation.
Une jolie histoire de résilience qui plaira aux jeunes sentimentaux dès 12 ans.
Commenter  J’apprécie          70
theannashaw
  12 septembre 2017
Ce que j'aime par-dessus tout dans la littérature, c'est la capacité qu'ont les livres à nous surprendre, parfois pour le pire mais souvent pour le meilleur ! J'aime le fait qu'après avoir lu pratiquement mille livres dans ma vie, je puisse encore être étonnée. Et j'aime également l'idée que alors qu'on achète un livre choisi pour sa couverture, son résumé et dont on pense savoir à peu près ce qu'il contient, celui-ci parvienne encore à nous dérouter. C'est ce qui s'est passé avec L'été de Summerlost d'Ally Condie.
Pour Cedar, c'est un été un peu étrange, puisque cela fait un an que son père et son frère ont trouvé la mort dans un accident de voiture. Alors que la période estivale débute avec sa mère et son petit frère dans la nouvelle maison de vacances, des mystères se succèdent. Qui est le garçon en costume qui passe tous les jours à vélo devant chez elle ? Qui dépose des objets sur le rebord de sa fenêtre ?
La première chose qui m'a surprise dans ce roman, c'est l'âge des personnages. Conditionnée comme je suis avec la littérature Young Adult, je m'imaginais que Cedar avait une quinzaine d'années. En réalité, elle est plus proche de douze ans que de quinze. Et ce que j'envisageais comme un roman aux limites du mystère et du fantastique, s'est plutôt révélé l'histoire d'un été au cours duquel se racontent des histoires pour se faire peur, comme seuls les enfants de cet âge savent le faire.
Je connaissais l'auteur de ce roman de nom, notamment pour sa trilogie dystopique, mais je n'avais jamais encore eu l'occasion de découvrir sa plume. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que j'ai été séduite. Ally Condie nous raconte à merveille l'ambiance qui règne dans la petite ville d'Iron Creek, dont le décor ( forêts brumeuses et festival de théâtre shakespearien) est particulièrement propice à entretenir une aura de mystère.


J'ai aimé également la manière délicate avec laquelle l'auteur, sans jamais tomber dans la dramatisation, nous raconte comment Cedar, sa maman et son frère, font le deuil de la famille qu'ils ont été, chacun à leur façon, pour tenter d'en devenir une nouvelle, plus petite bien que brisée. de la même façon, Ally Condie évoque avec pudeur et tendresse la différence du petit frère qui n'est plus là. Une différence qui le rendait bizarre aux yeux des autres, mais attachant pour ses proches, et pour nous qui le découvrons à travers leurs yeux.
Si Cedar est une héroïne secrète et qu'on a envie de protéger tant on la sent fragilisée, les autres personnages de l'histoire sont aussi très attachants. Léo, passionné de théâtre, qui rêve de voir jouer en Angleterre une pièce de Shakespeare, et va se lier d'amitié avec Cedar, sa maman et son petit frère, les grands frères taquins mais bienveillants de Léo, les employés du festival… Chacun à sa manière va aider Cedar à faire son deuil et à ne plus se sentir coupable de vivre.
Le seul bémol que je pourrais apporter à ce livre est en lien avec la fin. le dénouement arrive, à mon sens, un peu tôt dans l'histoire, ce qui laisse un sentiment d'inachevé lorsque l'histoire se termine, comme s'il manquait un petit quelque chose pour la clôturer vraiment.
Cependant, L'été de Summerlost est un joli roman, qui nous rappelle de manière subtile que ce sont les petites joies qui consolent le mieux des gros chagrins. Un roman qui met en scène un de ces étés qui nous réapprennent à vivre quand l'année écoulée ne nous a pas épargné. L'histoire bouleversante d'une petite fille de douze ans qui fait son deuil et apprend à vivre avec une l'absence de son père et de son frère. On a juste envie de faire un saut dans le temps pour voir comment cet été modifiera la vie de Cedar adolescente puis adulte. Mais pour l'instant, on profite de ce petit bout de livre d'été qui sonne comme un instant d'éternité.

Lien : https://mabibliothequerose.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nightsreadings
  30 avril 2017
Habituée à lire Allie CONDIE, je ne pouvais pas passer à côté de sa nouvelle sortie. Et j'aurais eu tort de le faire d'ailleurs, ce roman est le plus mature de tout ce qu'elle a pu publier mais aussi le plus touchant.
Cedar s'installe dans une nouvelle ville à la suite de l'accident qui a coûté la vie de son père et de son frère. Sa mère et son petit-frère sont tous les deux aussi dévastés qu'elle mais chacun va gérer le deuil différemment et pour Cédar cela va consister à travailler dans un festival et à présenter le matin la vie d'une actrice de théâtre en compagnie de Léo. L'objectif étant de gagner assez d'argent pour qu'il puisse rendre visite à son père à Londres.
C'est donc un roman très différent du style d'Allie CONDIE car beaucoup plus spirituel à ce dont elle nous a habitué. Nous sommes loin de Promise et Atlantia. Cette fois-ci, le fantastique n'est pas présent ; seuls des signes discrets et à double interprétation sont présents. Mais ils sont les manifestations du déni de Cédar et de sa douleur de savoir ses proches partis. Pour autant, on évite les stéréotypes du deuil : ni mélancolie, ni dépression, ni lamentation. le roman est une ode à la vie. Bien que ce livre soit destiné à un lectorat plus jeune que ce à quoi je suis habituée pour les livres jeunesse (à partir de 10 ans selon la couverture), ce roman ne se destine absolument pas à un public aussi jeune. C'est un roman qui est plein de maturité avec des personnages émouvants qui font leur deuil à leur façon : la mère qui construit une véranda, la fille qui est employée dans un festival shakespearien, le petit frère passionné par un soap-opéra. Aussi, le roman ne se cristallise pas sur la perte et l'explosion de la famille mais, bien au contraire, sur la réunification d'une famille grâce au personnage de Cédar qui veut aller en Angleterre voir son père. Une jolie histoire de vie !
EXTRAITS : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2017/04/lete-de-summerlost.html
Lien : http://lecturesdunenuit.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
Ricochet   28 septembre 2018
Ally Condie réalise un très beau livre sur la disparition, avec le théâtre et ses drames (shakespeariens) en fond magnifique. Garni d'une foule de détails symboliques et pourtant naturels, captivant pour tous par le biais de l'enquête sur Lisette, il se lit aisément dès 12 ans.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   30 octobre 2017
En l’observant, je me suis rendu compte que lui aussi savait ce que c’était d’être différent. De désirer de grandes choses dans une toute petite ville. D’être l’objet de moqueries. Il n’était pas aussi différent que moi, mais il ne faisait pas non plus partie de ces gens chanceux qui sont toujours à leur place. Et j’ai pensé à la première fois où j’avais travaillé avec lui, à ce que j’avais vu. Il aimait le monde – c’était ce que j’aimais le plus chez lui -, mais le monde ne le lui rendait pas toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
nightsreadingsnightsreadings   30 avril 2017
VISITE GUIDEE SUR LISETTE CHAMBERLAIN

MARCHEZ SUR LES TRACES DE LISETTE ET APPRENNEZ TOUT SUR SA VIE

POUR PLUS D’INFORMATIONS APPELEZ LE 555-1234 ENTRE 9H ET MIDI

5$ par personnes en espèces uniquement



- C’est de la folie, ai-je dit

- Comme on ne peut pas rentrer tard, on devra faire ça tôt le matin. Mais vraiment tôt, pour éviter de se faire prendre. Et puis, il faudra que je monte la garde à côté du téléphone tous les matins pour m’assurer que personne d’autre ne réponde. Ce sera facile. Mes parents sont au travail à cette heure-là et mes frères à l’entrainement. J’ai pensé à tout.

- Je vois ça. Qu’est ce qui t’a décidé à prendre une partenaire ?

- Notre rencontre

Flirtait-il ? Se moquait-il de moi ? M’en avait-il parlé parce qu’il avait de la peine pour moi après ce qui était arrivé à ma famille ? Il était forcément au courant. Tout le monde l’était. Et au cours de l’année qui venait de s’écrouler, de nombreuses personnes avaient fait des choses gentilles pour moi, principalement par pitié.

- On se partagera les gains, a-t-il repris. On se retrouvera chez moi à 7h moins le quart et on marchera ensemble jusqu’à l’Everett Building. C’est là-bas que notre visite commencera ; à l’endroit où elle est née.

Lisette me dévisageait depuis le prospectus et son portrait sur le mur.

- Alors qu’en dis-tu ?

- D’accord

Je ne savais pas pourquoi j’avais accepté. Mais si j’avais dû deviner, j’aurais dit que c’était parce que j’aimais discuter avec Léo. Il semblait toujours avoir quelque chose en tête. Son cerveau était très occupé.

Je voulais suivre le mouvement, monter à bord de son esprit telle une auto-stoppeuse, afin que mon cerveau soit occupé, lui-aussi. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
florencemflorencem   31 octobre 2017
J’ai côtoyé beaucoup de grandeur. Et de personnes que j’aimais et qui m’aimaient en retour. Ce qui pourrait bien revenir au même.
Commenter  J’apprécie          180
CarolineDBruihierCarolineDBruihier   04 avril 2018
Il nous était de plus en plus facile de parler de lui, mais ce n'était pas encore ça. Au moins, maintenant, nous y arrivions, mais il restait encore tant de choses à dire, et nous étions tous encore trop fragiles pour nous y risquer.
Commenter  J’apprécie          20
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   24 avril 2017
Je ne savais pas pourquoi j'avais accepté. Mais si j'avais dû deviner, j'aurais dit que c'était parce que j'aimais discuter avec Léo. Il semblait toujours avoir quelque chose en tête. Son cerveau était très occupé. Je voulais suivre le mouvement, monter à bord de son esprit telle une auto-stoppeuse, afin que mon cerveau soit occupé, lui aussi...
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Ally Condie (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ally Condie
Non sous-titré.
autres livres classés : autismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Promise d'Ally Condie

Qui en est l'auteur?

Lauren Oliver
Veronica Roth
Ally Condie
Suzanne Collins

20 questions
263 lecteurs ont répondu
Thème : Matched, tome 1 : Promise de Ally CondieCréer un quiz sur ce livre
.. ..