AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782072969065
112 pages
Gallimard (03/03/2022)
4.09/5   11 notes
Résumé :
Habile, Condorcet met en lumière les contradictions d’une Révolution qui, tout en souhaitant faire table rase du passé, le prolonge irrémédiablement. Il croit aux capacités des femmes à participer à la chose publique. Et il pose bientôt la question inhérente à celle, première, du droit de cité : à quoi servirait le droit de vote s’il était octroyé à des femmes privées du savoir et des moyens d’accéder à la raison critique ?
Laura El Makki et Nathalie Wolff>Voir plus
Que lire après Conseils à sa fille et autres textesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Je connais peu Condorcet. Je le voyais surtout comme un mathématicien qui s'était un peu engagé en politique. A la lecture de ces extraits de lettres, je pense qu'il faut inverser les subordonnées.

Le livre propose quatre extraits de lettres qui permettent de voir l'évolution de l'homme bousculé par la tourmente de la Révolution. Quatre extraits qui montrent surtout l'attachement de l'homme à l'arrivée d'une égalité sociale parfaite entre hommes et femmes, supportée par une instruction gratuite pour tous.

Les Lettres d'un bourgeois de New Haven à un citoyen de Virginie ont été publiées en 1787. Condorcet s'identifie à un citoyen de New Haven (dont il est citoyen d'honneur) qui écrit à Thomas Jefferson, auteur de la Déclaration d'indépendance de Virginie, ancien ambassadeur en France et futur Président des États-Unis d'Amérique. A cet époque, l'auteur défend l'égalité des sexes en appliquant des raisonnements logiques qu'il doit beaucoup pratiquer en mathématiques. Il s'agit encore seulement d'essais.

Puis la Révolution advient et Condorcet s'y engage pleinement. Il peut enfin défendre ses idées d'égalité et d'instruction en proposant des projets de lois. En 1790, à l'époque de la lettre Sur l'admission des femmes au droit de cité, l'ennemi est encore l'Ancien régime et les différences entre Républicains paraissent négligeables. Mais la situation évolue vite. Les ambitions personnelles, que certains veulent appuyer par des moyens définitifs (procès politiques, peines de mort) se dévoilent. Dans ce tourbillon, Condorcet reste fidèle à ses idées d'égalité universelle, et combat les lois adoptées qui « violent le principe d'égalité des droits en privant tranquillement la moitié du genre humain de celui de concourir à la formation des lois, en excluant les femmes du droit de cité ». Il m'apparaît combatif, mais surpris de la tournure que prend la Révolution.

En 1794, à l'époque des Conseils à sa fille, l'homme a bien changé. Condamné, obligé de se cacher, il lui reste peu de temps à vivre. Condorcet doit alors être dégouté de l'arrivée de la Terreur. Pour lui, la Révolution est trahie, gâtée par les ambitions des uns et des autres. Il n'a plus d'espoir pour lui-même. Pourtant, sa lettre le montre fidèle à ses idées utopiques. Il recommande à sa fille de ne pas être dépendante, d'être instruite, de ne pas tomber dans l'élitisme et cultiver la bienveillance, de rester humaine y compris envers les animaux. Il ne semble pas atteint par la colère et l'envie de vengeance envers ses tortionnaires.

C'est assurément une belle âme que nous montre ce petit livre. Une vision dont le monde aurait à nouveau besoin aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          327
Le paradoxe de Condorcet,

Cet opuscule publié en 2022 reprend quelques textes de Nicolas de Condorcet écrits entre 1787 et 1794;

Je n'ai pas été séduite par le style littéraire, trop sentencieux et directif pour moi.

Surtout, j'ai été fort incommodée par la préface Laure Et, MARRI et Nathalie Wolf ;

Après quelques recherches sur Internet, j'ai pu apprendre que Nathalie Wolf est maître de conférences en droit public à l'Université de Saint-Quentin-en-Yvelines. Je n'ai rien trouvé sur Laure Et, MARRI…

Cette préface, non rédigée par des historiennes comportent des affirmations fausses et font état d'une biographie de Condorcet ourlée de légende dorée….

Bien sûr, Condorcet était un des rares hommes à prôner les femmes citoyennes et les dotant d'un droit de vote, mais censitaire ! ;

Les femmes n'ont jamais été écartées par la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen ! Ici le le terme "homme" signifie humain !

Non, il n'a pu participer à la création des départements en 1789, il fut député à l'Assemblée Législative en 1791 !

Lors du vote de la sanction contre Louis Capet, il se prononce pour une peine de fers à vie ! Une peine en contradiction avec les idées des Lumières !

J'ai été amusée par ses conseils à sa fille qui lui dictent "d'être sincère, de ne pas dissimuler et d'avoir le courage d'avouer ses torts" ; en juillet 1793, il se cache et s'enfuie…

Non, Condorcet ne "s'empare" pas du sujet de l'éducation des enfants, mais il est nommé au Comité d'Instruction en 1791 . le projet d'éducation est présenté le 20 avril 1792 à la Convention, mais ce jour là le roi et ses amis girondins préfèrent déclarer la Guerre !

Son projet sera repris par la Convention montagnarde et appliqué : école laïque, gratuite et pour tous les enfants des deux sexes.

Non, "son projet fut mal reçu d'une Convention déjà affaiblie par des dissensions internes et dominée par la personnalité écrasante de Robespierre" !

Au final, après une préface très décevante, des textes qui n'apportent pas grand chose de nouveau.
Commenter  J’apprécie          256
Le recueil regroupe quelques textes sur les femmes et les filles du fameux mathématicien féministe de la fin du XVIIIème siècle (notamment ami d'Olympe de Gouges) Nicolas Condorcet :

Dans les extraits de "lettres d'un bourgeois de New Haven" (1787), il explique dans une argumentation bien de l'époque et parfaitement claire (il en est de même dans tous les autres textes) que l'intégration des femmes au droit de cité n'est que justice et que non seulement elles devraient pouvoir voter mais également pouvoir être élues, que les différences naturelles entre les sexes sont indéniables mais que pour tout le reste, c'est une question d'éducation.

"Sur l'admission des femmes au droit de cité" (1790) poursuit la thématique. Une petite citation au cas où vous n'auriez pas compris le bord du bonhomme : "Or, puisqu'il serait complètement absurde de borner à cette classe supérieure [celle des hommes très "éclairés"] le droit de cité, et la capacité d'être chargé de fonctions publiques, pourquoi en exclurait-on les femmes, plutôt que ceux des hommes qui sont inférieurs à un grand nombre de femmes ?" (p.41)

Il est ensuite question, dans les onze pages extraites du "premier mémoire" des "cinq mémoires sur l'instruction publique" (1791), non seulement du droit à l'éducation des filles, mais en plus du droit à une instruction équivalente à celle des garçons. Il met en avant les nombreux avantages de la mixité à l'école (!!!) (autant financiers que moraux, culturels et scientifiques) Très beau plaidoyer !

Et enfin un texte d'à peine quinze pages divisé en cinq parties listant les cinq "Conseils à sa fille" (1794) : travailler pour s'assurer l'indépendance ; exercer son esprit et sa sensibilité avec les arts ; faire oeuvre d'une "bienfaisance éclairée par la raison, dirigée par la justice" ; conserver l'estime de soi ; être indulgent.
Ce que je trouve particulièrement touchant et puissant, c'est que ces conseils auraient vraisemblablement été les mêmes s'il s'était adressé à un fils (l'insistance sur le travail qui rend indépendant aurait peut-être été moindre, certes).

En résumé, un recueil court et efficace pour évoquer le statut de la femme et de la fille à l'époque révolutionnaire, et d'un point de vue masculin - ce qui n'est pas inintéressant - à l'heure où Olympe de Gouges s'échinait à dénoncer leur situation et à défendre leurs droits.
Une lecture ou une étude d'un ou plusieurs textes accessible et profitable au lycée, notamment en Première (et pour tout type de lecteurs s'il s'agit d'une étude en classe), en lien avec le parcours "écrire et combattre pour l'égalité", en complément de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d'Olympe de Gouges qui est au programme.
Commenter  J’apprécie          42

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Rien n'est donc plus nécessaire à ton bonheur que de t'assurer des moyens dépendants de toi seule pour remplir le vide du temps, écarter l'ennui, calmer les inquiétudes, te distraire d'un sentiment pénible.
("Conseil à sa fille")
Commenter  J’apprécie          140
Les faits ont prouvé que les hommes avaient ou croyaient avoir des intérêts forts différents de ceux des femmes, puisque partout ils ont fait contre elles des lois oppressives, ou du moins établi entre les deux sexes une grande inégalité.
("Lettres d'un bourgeois de New Haven à un citoyen de Virginie")
Commenter  J’apprécie          90
Il est même quelques-unes de ces violations qui ont échappé aux philosophes et aux légis- lateurs, lorsqu ils s'occupaient avec le plus de zèle d'établir les droits communs des individus de l'espèce humaine, et d'en faire le fondement unique des institutions politiques.

Par exemple, tous n'ont-ils pas violé le principe de légalité des droits, en privant tranquillement la moitié du genre humain de celui de Concourir à la formation des lois, en excluant les femmes du droit de cité ?
Commenter  J’apprécie          10
Loin des calculs politiques, il s'est efforcé de penser la cité républicaine, guidé par deux exigences : l'universalité nécessaire des droits civiques et l'instruction comme accomplissement de l'individu.
Commenter  J’apprécie          10
Condorcet, d'un caractère plutôt réservé et dont la voix pouvait trembler à la tribune, demeurait indomptable, craignant l'évidence des mondanités et la commodité des affiliations.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Condorcet (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Condorcet
La question de l'introduction du RIC, le référendum d'initiative citoyenne, est aujourd'hui largement débattue. Ce principe a été imaginé dès 1792 par un des acteurs majeurs de la Révolution française : Nicolas de Condorcet.
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCd5DKToXYTKAQ6khzewww2g
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/francecult... Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/
autres livres classés : condorcetVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (34) Voir plus



Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
440 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre

{* *}