AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213700427
Éditeur : Fayard (06/01/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
« Toi qui hésites encore à partir faire le djihad pour défendre les musulmans persécutés, nous te comprenons : c’est un engagement qui va bouleverser ta vie. Ce guide est conçu pour t’aider avant de faire le grand saut. Il te permettra de ne pas te tromper de destination (elles sont multiples), de connaître les moyens les plus sûrs de t’y rendre (il y a malheureusement dans ce domaine aussi beaucoup de publicité mensongère), de choisir le meilleur prestataire (Al-Qa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Youplala
  04 avril 2016
Attention, ce livre n'est pas un vrai guide pour devenir djihadiste.
Ne vous précipitez pas pour l'acheter* si vous pensez y trouver le moyen d'atteindre directement le paradis, car vous allez être déçu/e. Vous risquez même de vous rendre compte que des rabatteurs sont en train de vous harceler et de vous enfumer afin de vous faire faire des choses bien loin de la religion qu'ils prétendent défendre.
Dans ce petit livre d'à peine 135 pages, vous retrouverez un véritable travail de vulgarisation sur les façons de se faire happer par les mouvements sectaires (évidemment ici on parle surtout de ceux liés à l'Islam mais pas seulement), les croyances complètement "tordues" sur lesquelles ils se basent, les types de personnalité qui peuvent être attirés par les messages des rabatteurs sur les réseaux sociaux (scoop : le lavage de cerveau marche sur tout le monde), et encore plus.
Par contre, allergiques à l'humour, au cynisme et au sarcasme, abstenez-vous, sans quoi vous allez faire une gigantesque crise d'urticaire. Afin de vous faire une idée plus claire du type d'humour de Pierre Conesa, je vous renvoie vers les quelques citations que j'ai postées sur Babelio.
Il faut également signaler que malgré son titre et son ton provocateurs, ce petit ouvrage se base sur des faits avérés et documentés, chaque information est annotée et vous renvoie vers sa source. Cela peut se révéler très utile afin de mieux (faire) comprendre l'absurdité du message djihadiste actuel. Mais également à repérer plus facilement les signes indiquant une radicalisation chez un proche ou un élève/collègue.
De plus, bien qu'il traite du côté individuel de la radicalisation l'auteur n'en délaisse pas pour autant toute la partie géopolitique liée à l'avènement de Daech et à la pression exercée par le terrorisme en Europe.
Nous avons droit à des explications concises et grinçantes sur les mécanismes expliquant leur apparition et leur maintien. oh le soutien des États-Unis aux Afghans contre l'URSS... ah, la realpolitik et les amis saoudiens de la France... oups, la pratique de deux poids et deux mesures : si nous bombardons par erreur des civils ce sont des dommages collatéraux et tant pis pour eux, si les gars en face le font ce sont des monstres, ...
Pierre Conesa nous rappelle ainsi que rien n'est tout noir ni tout blanc, mais que les rabatteurs de Daech/Al Qaida s'engouffrent dans cette brèche afin de convertir toujours plus de personnes choquées par les agissements de leurs gouvernements ou par leur tolérance face à l'horreur.
Réussir en si peu de pages à nous offrir une vision aussi nuancée de la situation actuelle sans abêtir son propos est je trouve un tour de force.
Si vous vous intéressez à la thématique de la radicalisation, je vous conseille donc vivement ce guide du petit djihadiste !
* 15€ en France, 16.85€ en Belgique francophone (1.85€ de différence pour une taxe belge qui n'existe plus depuis l'euro...).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
psambou
  09 mai 2016
Pour éviter un certain malaise qui s'installe à la lecture de ce livre, dûe à la violence révélée, il est nécessaire de garder en mémoire le premier paragraphe de la conclusion de Pierre Conesa, connu pour son étude "Quelle politique de contre-radicalisation en France ? ". Il précise "Cet essai adopte un ton volontairement cynique qui vise à tenir à distance les horreurs auxquelles l'Etat islamique et/ou Al-Qaïda forcent les nouveaux "frères". Il se veut aussi comparatif pour montrer que la cruauté est assez largement répandue sur la planète, prenant parfois des formes tout à fait officielles."
En effet, cet ouvrage incite au débat. Destiné à l'usage des adolescents, des parents, des enseignants et des gouvernants, il me semble nécessaire que la lecture en soit partagée, le texte offre des espaces de discussion et nécessite des éclaircissements, car il me semble que certaines informations présentées volontairement de manière cynique, peuvent être difficiles à appréhender au 2nd degré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
YouplalaYouplala   04 avril 2016
Attention !

Il existe de faux prophètes. Le salafisme n'est que la centre quatre-vingt-quatrième annonce de la fin du monde recensée depuis la chute de l'Empire romain.
Les sites qui s'en réclament propagent les mêmes descriptions associées aux mêmes promesses de paradis que d'autres sectes, comme les témoins de Jéhovah, les mormons, la secte Aum Shinrikyo, l'ordre du Temple solaire, le mouvement New Age américain, etc.
Certaines sectes ont prédit la fin du monde pour l'an 2000, puis pour le 21 décembre 2012 (21/12/12), sur la base du calendrier maya, du passage à l'ère du Verseau ou encore de mauvais présages astrophysiques comme l'alignement du Soleil sur le centre de la Voie lactée, l'inversion des pôles magnétiques, des visions télépathiques, des visites d'ovnis, la recrudescence des taches solaires, le réchauffement de la planète, la catastrophe de Fukushima...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
YouplalaYouplala   04 avril 2016
Si le lecteur croit reconnaître dans les méthodes d'approche des salafistes [décrites dans ce livre] des techniques employées ailleurs, il ne se trompe pas. Le salafisme djihadiste n'a rien inventé.
Comme dans tous les processus de recrutement sectaires, déjà bien étudiés, les trois phases "séduction - rupture - combat missionnaire" sont suivies scrupuleusement. Mais le djihadisme y a ajouté une appétence toute particulière pour la violence, allant jusqu'au sacrifice suprême du croyant, présenté comme une garantie d'accès au paradis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
YouplalaYouplala   04 avril 2016
Attention !

Si c'est la spécialité pédophilie qui t'intéresse, pense plutôt à rejoindre la secte chrétienne de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), dans le nord de l'Ouganda.
En 2005, l'UNICEF a publié un rapport sur l'enlèvement par la LRA, entre 1986 et 2005, d'environ 25 000 enfants, contraints de devenir enfants-soldats, porteurs ou esclaves sexuels.
Le chef de la LRA, Joseph Kony, qui n'a rien à envier aux chefs de l'Etat islamique, entendait mettre en place un régime fondé sur les dix commandements de la Bible. C'est pourquoi il a eu jusqu'à 63 femmes, comme le roi Salomon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
YouplalaYouplala   04 avril 2016
Lecture et langue

Surtout, ne prends pas de livres, cela risquerait de te faire passer pour un intellectuel perverti. Apporte juste un Coran, de préférence dans une traduction saoudienne, et peut-être "L'Arabe pour les nuls".
Apprendre l'arabe est difficile. Quelques mots suffiront pour montrer ton profond attachement à l'islam : Allahou akbar (le must), salam aleikoum/aleikoum salam, haram/halal, bismillah, kouffar, hijra, taham (nourriture indispensable)...
C'est comme pour regarder un film américain en VO, il te suffit de connaître fuck, fucking, bloody, damn it, shit's bag, mother fucker, bastard, asshole...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
YouplalaYouplala   04 avril 2016
Le Pakistan, "pays des Purs", est le "Walmart du djihadisme". On y trouve toutes les tendances de l'islam : madrasas wahhabites, confréries déobandies (néo-wahhabites), militaires dotés de la bombe nucléaire, marché aux armes, talibans locaux...
[...]
Attention !

Au pays des Purs se concurrencent et se livrent bataille plus de 70 groupes de combattants islamistes différents (30 000 victimes entre 2003 et 2014). Il peut être difficile de bien choisir ses camarades de jeu.
C'est le troisième pays au monde pour le nombre d'attentats terroristes, juste après l'Irak et l'Afghanistan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Pierre Conesa (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Conesa
Crise avec les États-Unis : l’Iran « ne se laissera pas faire » selon Pierre Conesa Interview Des Alliances / Sputnik, 27 septembre 2019
autres livres classés : jihadVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox