AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070410722
Éditeur : Gallimard (05/10/1999)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 16 notes)
Résumé :

Dans la nuit du Samedi-Gloria, le cadavre d'un homme d'une trentaine d'années a été retrouvé près des latrine publiques. Qui a tué Romule Beausoleil, conducteur de camion, d'un coup de pic à glace ? Quels étaient les ennemis de ce fils de " nègre-Congo ", un fier-à-bras appelé à devenir champion de damier ? Les suspects ne manquent pas pour l'inspecteur Dorval et son adjoint Hilarion qui vont men... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
lecassin
  21 janvier 2012
Nous sommes à la veille du Samedi-Gloria et ce Samedi Gloria, celui de 1964, devrait faire date au Morne Pichevin, à Fort de France, Martinique ; comme d'ailleurs sur les îles alentours. Ce jour-là, Romule Beausoleil, ramasseur de tinettes, doit affronter le grand Waterloo, non seulement major de Bord de Canal, mais aussi le plus redoutable lutteur de damier de toute la ville…pour un combat à la mort, si on en croit la radio locale - Radio Bois Patate - qui ne cesse de répéter sur les ondes qu'un des deux lutteurs ne se relèvera pas. Sauf qu à l'aube du Samedi Saint, le cadavre de Romule Beausoleil est retrouvé mort, à moitié dévoré par les chiens errants, près des latrines publiques du pont Démosthène. Comme le fait remarquer l'inspecteur Dorva, chargé de l'enquête : « un vrai péter-tête, ce meurtre du Samedi-Gloria »…
Personne n'échappe à la plume acérée de Raphaël Confiant ; pas plus l'indolence, le caractère superstitieux et parfois cruel de ses compatriotes, que le racisme des Békés (les blancs au pouvoir). L'enquête policière n'est qu'un prétexte pour nous faire découvrir les nombreux visages de la Martinique sous les traits des différents coupables possibles, et il y a pléthore…
Raphaël confiant signe néanmoins avec « le meurtre du Samedi Gloria », un premier polar, et c'est une vraie réussite : c'est truculent, c'est joyeux ; c'est noir aussi… en un mot comme en cent, la sent comme là bas. Avec un ti punch, un régal !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Thyuig
  24 août 2014
Un polar martiniquais qui gagne surtout pour l'incroyable galerie de personnages qui s'y déploient. L'intrigue n'est pas des plus palpitante mais l'important semble surtout pour Raphaël Confiant d'y entretenir la vie tropicale de ses protagonistes, faite de petits boulots et de mesquinerie.
Ces gens s'y épient, s'y insultent, s'y blessent et parfois même s'y tuent. Cette diversité de sentiments est accompagnée par l'incroyable challenge que se livrent les différents groupes ethniques martiniquais :coulis, créole, békés, mulâtres,métisses, nègres-congo, tous s'attribuent des qualités et des défauts qu'évidemment tous partagent. Mais ça n'empêche pas la haine de naître de tous ces frottements sociaux, même si ce qu'on tient comme discours sur la place public se trouve passablement changé lorsque l'intimité d'une case dénude les sentiments.
Le Meurtre du Samedi-Gloria se lit comme un longue sucrerie, acide dans les immédiat, sa saveur se fait plus douce à mesure que le bonbon fond dans la bouche. On apprend de plus énormément sur la vie caraïbe et sur ses petites gens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PolarOides
  10 février 2019
Un bon moyen pour découvrir Raphaël Confiant, un auteur qui rend compte de la culture créole et de la merveilleuse richesse de sa langue. En progressant avec l'inspecteur Dorval, un Martiniquais qui a trop longtemps exercé en métropole, on s'initie à la complexité de société martiniquaise, avec les Coolies, les habitants des plantations, des Mornes et des quartiers de Fort-de-France (Terres Saintville, Morne Pichevin, Bord de Canal, Volga Plage..), les békés, les Chabins, la bourgeoisie métisse… Très bien pour débuter, contrairement par exemple à La Savane des Pétrifications que je trouve trop foutraque.
En ce qui me concerne, je retiendrai surtout de Confiant l'art de croquer des personnages en quelques touches, sans compromis mais avec amour et toujours cette attention à la langue et au parler populaire. Jamais, il ne cède à la facilité de les catégoriser dans leur groupe social d'origine. Hernancia, Romule Beausoleil, Ferdine, Chrisopompe, Naïmoutou, Wadi-Abdallah, Sonson-Mulet, Philomène… vous n'êtes pas prêts de les oublier.
Le meurtre de Samedi-Gloria, une vraie lecture jubilatoire et régénérante.

Lien : http://polaroides.blog.lemon..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
lecassinlecassin   21 janvier 2012
Le cadavre de Romule Beausoleil avait subi toute la nuit l'outrage de ces grappes de chiens sans maîtres qui occupaient, à l'abrunie les rues désertées du mitan de Fort-de-France.
Commenter  J’apprécie          30
ThyuigThyuig   24 août 2014
Deux Martinique se côtoyaient là à l'évidence sans se rencontrer. L'une finissante, vieillissante, nègre, indienne et blanche coloniale ; l'autre moderne et blanche européenne. Implacablement blanche européenne.
Commenter  J’apprécie          20
lecassinlecassin   21 janvier 2012
Un vrai péter-tête, ce meurtre du Samedi-Gloria.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Raphaël Confiant (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raphaël Confiant
Le Bataillon créole – Raphaël Confiant (Mercure de France).
autres livres classés : caraïbesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1649 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre