AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702141552
Éditeur : Calmann-Lévy (02/05/2014)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.71/5 (sur 277 notes)
Résumé :
Source : 4ème de couverture du livre (ISBN 978-2-253-90480-9)

Retraite ou pas retraite ? L’inspecteur Harry Bosch s’interroge encore quand on le charge de deux dossiers… Le premier – le viol suivi du meurtre d’une jeune fille – remonte à 1989 et les tests ADN viennent de désigner le coupable : Clayton Pell… 8 ans au moment des faits ! Peu crédible, donc.
Dans le même temps, Bosch est appelé sur une scène de crime au Château Marmont, le célèbre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (64) Voir plus Ajouter une critique
Tostaky61
  15 février 2016
L'inspecteur Harry Bosch désormais aux Affaires non résolues se retrouve avec une nouvelle mission, on a retrouvé un ADN correspondant a un crime commis il y a une vingtaine d'année.
sauf que le coupable désigné... ne peut pas l'être...
Dans le même temps, le "meilleur" ennemi du policier , conseiller municipal influent, le désigne pour enquêter sur la mort suspecte de son fils. Suicide ou meurtre ?
Pressé de toutes parts, Bosh ne s'en laisse pas compter, et contre vents et marées, faisant fi des manoeuvres et autres magouilles politico-financières il mène de concert ces deux enquêtes dont l'une le mettra sur les traces d'un dangereux criminel.
Il y a une chose que je sais, quand je prend un Connelly, je ne le lâche plus et celui-ci n'a pas dérogé à la règle.
Je pense que nous sommes nombreux à avoir des écrivains "fil rouge", ceux qu'on aime à retrouver régulièrement, quand on a besoin de souffler.
Avec "Ceux qui tombent" Michael Connelly est à la hauteur de mon attente, j'ai retrouvé avec plaisir les personnages chers à l'auteur et une fois de plus passé un très bon moment .
Bon, je le reconnais, je ne suis pas objectif... Je suis fan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          431
Fortuna
  06 février 2016
L'inspecteur Harry Bosch et son associé Chu se voient confier une affaire classée datant de 1989, l'assassinat d'une jeune fille de 17 ans, Lily, par un délinquant sexuel, quand l'ordre leur est donné de se consacrer à une nouvelle enquête urgente. le fils d'un homme d'affaires et politique important de Los Angeles, George Irving, a sauté du 7ème étage d'un hôtel où il avait réservé une chambre, à quelques kilomètres de chez lui..
Meurtre ou suicide ? Les deux hypothèses semblent vraisemblables...
D'autre part, les résultats de l'ADN des traces de sang retrouvé sur le corps de la jeune fille conduisent à un homme, arrêté pour pédophilie, mais qui n'avait que 8 ans à l'époque. Mais si ce prédateur avait lui même été une victime ? Et si le charme d'Hannah, la psychiatre qui l'aide à se réinsérer, parvenait à modifier quelque peu le regard de Harry sur ces "monstres" ?
Harry va jongler entre ces deux affaires, défendant son indépendance devant les pressions politiques, s'interrogeant sur l'opportunité de poursuivre son activité professionnelle plutôt que de se consacrer à sa fille qui grandit un peu trop seule, tenté par une relation amoureuse, confronté à un serial killer qui a fait de sa vie un musée de l'horreur, s'interrogeant sur les responsabilités de l'adulte face à l'enfant...
Lu en anglais dans la collection Harrap's, yes you can, pas toujours évident à suivre mais au moins la satisfaction d'aller jusqu'au bout...ne serait-ce que pour connaître le dénouement.
Un bon polar qui mêle deux affaires très différentes mais qui au final se complètent subtilement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
traversay
  10 mai 2014
Bosch n'est plus très loin de la retraite et s'occuper d'affaires anciennes non résolues (Cold Cases) devrait lui permettre de consacrer davantage de temps à sa fille de 15 ans et, pourquoi pas, à sa propre vie sentimentale, en jachère depuis un bon moment. Pure vue de l'esprit, on s'en doute, son créateur, Michael Connelly, ne lui donnant pas une enquête, mais bien deux, à résoudre, dans son nouvel opus, Ceux qui tombent, à considérer d'ores et déjà comme l'un des meilleurs de son auteur. Et ce pour pas mal de raisons. le talent qu'il démontre, tout d'abord, pour passer d'une affaire à un autre, sans jamais perdre le fil, au gré de rebondissements subtilement agencés. Et puis, Connelly tire sur plusieurs cordes à la fois : le polar classique, avec un serial killer particulièrement terrifiant ; le thriller politique où la corruption et les trafics d'influence mènent le bal. Manipulé, Harry Bosch ? Ce n'est rien de le dire. Enfin, il y a le portrait intime de ce flic vieillissant, dont la vue et les réflexes baissent. Pas encore bon pour la casse, bien entendu, mais tout de même un brin abîmé. Et de plus en plus amer et désemparé dans une société où les coups bas sont plus nombreux que les tirs au révolver. A l'image de ses confrères scandinaves, le personnage de Bosch est de plus en plus attachant et ... misanthrope. Avec Ceux qui tombent, Connelly a réussi le coup presque parfait : des intrigues qui ont du répondant, un arrière-plan social très présent et une profondeur psychologique (philosophique ?) indéniable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Kassuatheth
  13 novembre 2016
J'ai lu tellement de livres de Connelly que je dois aller voir mes critiques précédentes pour ne pas me répéter.
Toujours aux affaires non résolues, Harry Bosch doit trouver comment l'ADN d'un enfant de 8 ans s'est retrouvé sur le corps d'une victime de meurtre tout en enquêtant sur la mort d'un homme politique influent.
Il a obtenu une prolongation de sa pre-retraite de quelques années. Je soupçonne Connelly de vouloir prolonger la carrière de son héros fétiche jusqu'à ce que sa fille soit en âge d'entrer à l'academie de police.
Sa relation avec sa fille Maddie rendrait jaloux la majorité des papas qui qualifierait cette relation à l'eau de rose comme exagérée. Moi j'aime bien.
Il n'y a pas que cette relation qui rend le personnage attachant. Il y a aussi sa grandeur d'âme et sa probité. Connelly s'en prend à nouveau à cette corruption politique, qui, à ses yeux est aussi criminelle que ceux qu'il poursuit.
Son conflit avec Chu est aussi reliée à sa probité.
Ah! Si tous nos policiers et hommes politiques lui ressemblait... Ok, c'est de la fiction, mais de la fiction agréable à lire.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
dido600
  26 mai 2014
Sans ambages Ce roman est particulièrement réussi, parce qu'il relie différents registres sans s'emmêler les pinceaux: deux investigations qui sont menées simultanément en se succédant tour a' tour .Une criminelle, l'autre plus politique, avec les arrière-fonds et pressions du milieu. Il navigue aussi entre l'enquête criminelle et l'analyse psychologique, entre le travail policier et la vie privée, entre le juridique et le criminel, et entre le rôle de père et le statut de flic. Très bonne connaissance du système américain. A chaque paragraphe il y a juste ce qu'il faut pour soutenir notre intérêt, sans les invraisemblances et aberrations qui galvaudent tant de romans policiers. Une certaine mélancolie, qui rend le personnage d'autant plus attachant et incorruptible
Commenter  J’apprécie          240

critiques presse (5)
LaPresse   23 juillet 2014
En pleine possession de ses moyens, l'auteur entraîne son lecteur dans un polar haletant, en compagnie d'un des inspecteurs les plus célèbres du polar contemporain.
Lire la critique sur le site : LaPresse
LesEchos   21 juillet 2014
« Ceux qui tombent » entre de plain-pied dans la légende de L.A. et s’affirme comme l’un des romans les plus aboutis de Connelly.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Bibliobs   15 juillet 2014
Du Connelly sur mesure: ça se lit comme du petit-lait (image audacieuse, j'en conviens) et c'est impossible à lâcher.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
LeDevoir   15 juillet 2014
La fébrilité du récit séduit même si tout cela sent un peu la recette.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
Chatelaine   02 juillet 2014
Le maître du roman policier américain renoue avec son personnage fétiche, Harry Bosch, pour une 18e enquête.
Lire la critique sur le site : Chatelaine
Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   03 juin 2015
Le monde entier était peut-être passé au numérique, mais Harry Bosch n'avait pas suivi le mouvement. Il se débrouillait avec un téléphone et un ordinateur portables. Il écoutait de la musique sur un iPod et il lui arrivait de lire le journal sur celui de sa fille. Mais pour le "livre du meurtre", il était et resterait toujours attaché au plastique et au papier. Harry Bosch était un dinosaure. Peu importait que le service s'oriente vers l'archivage numérique et que le nouveau PAB ne comporte plus d'endroits où coller des étagères pour ranger les gros classeurs bleus qui constituent ce livre du meurtre. Bosch restait fidèle aux traditions surtout quand il pensait qu'elles aidaient à attraper des tueurs.
(...) On pouvait, bien sûr, le réduire à un dossier numérique et le ranger dans une clé USB, mais, Dieu sait pourquoi, pareille opération le lui rendait moins réel et plus caché, sans parler du manque de respect pour les morts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
ladesiderienneladesiderienne   06 juin 2015
- Harry, dit-elle, d'où vient le mal ?
Il rit et hocha la tête.
- Ce n'est pas de ça que parlent les gens quand ils essaient de se connaître. Pourquoi ce que j'en pense est-il si important ?
- Parce que ça l'est, point final. Que me répondez-vous ?
Il vit le sérieux dans ses yeux. Ça lui importait vraiment.
- Écoutez, tout ce que je peux vous dire, c'est que personne ne sait d'où il vient, d'accord ? Il est là, tout simplement, et responsable de tas de choses vraiment horribles. Et mon boulot, c'est de le trouver et de l'ôter de ce monde. Et pour ça, je n'ai pas besoin de savoir d'où il vient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
ladesiderienneladesiderienne   04 juin 2015
Ils restèrent à l'intérieur à cause du froid, Bosch passant son bras autour des épaules de Maddie. Il savait que les autres filles de son âge ne se lançaient pas dans l'apprentissage des armes et du tir. Le soir venu, elles ne regardaient pas non plus leur père étudier des classeurs remplis de rapports d'autopsie et de photos de scènes de crime. Et elles ne restaient pas davantage seules à la maison tandis que, le flingue à le main, leur père allait traquer des tueurs. Les trois quarts des autres parents ne faisaient qu'élever les citoyens de demain, à savoir des médecins, des professeurs, des mères, des gens qui passeraient l'affaire familiale à leurs enfants. Bosch, lui, élevait une guerrière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
dulac84dulac84   27 octobre 2014
Comme toutes les autres unités de la division des Vols et Homicides, celle des Affaires non résolues avait accès aux deux salles de conférence du cinquième étage. Les inspecteurs devaient en général y réserver un créneau dans l'une ou dans l'autre en apposant leur signature sur l'écritoire à pinces accrochée à la porte. Mais à cettte heure si matinale, et en plus un lundi, les deux salles étaient libres et Bosch, Shuler et Dolan réquisitionnèrent la petite sans rien demander à personne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
dido600dido600   23 mai 2014
Je n’évite rien du tout, lui renvoya-t-il. J’ai pas mal de pain sur la planche et je t’ai déjà expliqué l’histoire des verres à vin dans le lave-vaisselle.
— Peut-être, mais tu ne m’as pas expliqué pourquoi il y en avait un avec du rouge à lèvres dessus.
Il la regarda. Il avait loupé le rouge à lèvres.
— Bon alors, dit-il, qui c’est le détective dans la maison, hein ?
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Michael Connelly (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Connelly
La nouvelle enquête de Harry Bosch, personnage culte créé par Michael Connelly, parait en librairie le 5 avril 2017. Michael Connelly lui-même lance la parution du roman.
autres livres classés : los angelesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Michael CONNELLY : les titres avec Harry Bosch

Quand Harry se souvient des tunnels du Vietnam...

LE DEGOUT DE L'OEUF EN GELEE
LES EGOUTS DE SAÏGON
LES EGOUTS DE LOS ANGELES
LOS ANGELES ECHO

11 questions
198 lecteurs ont répondu
Thème : Michael ConnellyCréer un quiz sur ce livre
. .