AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702141560
Éditeur : Calmann-Lévy (04/03/2015)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.63/5 (sur 228 notes)
Résumé :
1992. Los Angeles est en proie aux émeutes et les pillages font rage quand Harry Bosch découvre, au détour d’une rue sombre, le cadavre d’Anneke Jespersen, une journaliste danoise. Impossible à l’époque, de s’attarder sur cette victime une parmi tant d’autres pour la police déployée dans la ville en feu.
Vingt ans plus tard, au à l'unité des Affaires non résolues, Bosch, qui n’a jamais oublié la jeune femme, rouvre le dossier du meurtre. Grâce à une douille r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (62) Voir plus Ajouter une critique
nameless
  03 mars 2017
Du 29 avril au 04 mai 1992, après l'acquittement des policiers responsables du passage à tabac de Rodney King, Los Angeles connaît des émeutes au cours desquelles plus de 50 personnes perdent la vie. Dans la ville en feu, sous la protection de la garde nationale, Harry Bosch et ses collègues sillonnent les rues, interviennent sur les scènes de crimes, cherchent en quelques minutes dans le chaos ambiant, à collecter des éléments matériels qui permettront une enquête ultérieure, une fois le calme revenu. Dans une ruelle, le cadavre d'Anneke Jaspersen, jeune journaliste danoise, est découvert. Seul indice, une douille abandonnée près de son corps.

Vingt ans plus tard, Harry Bosch travaille au service des affaires non classées. Pour la date anniversaire et la commémoration des événements, le LAPD veut anticiper la curiosité des medias, et pouvoir dire que tous les crimes non résolus liés aux émeutes font toujours l'objet d'enquêtes en cours. Harry est chargé de jeter un oeil neuf sur les dossiers. C'est pour lui l'occasion de revenir sur le meurtre d'Anneke, resté depuis 20 ans en travers de sa gorge. Dans un contexte de tensions raciales toujours perceptibles, qu'il s'intéresse à l'une des seules victimes blanches ne manque pas d'exaspérer sa hiérarchie qui le considère déjà comme un arrogant, une petite brute, persuadé que les lois et règlements ne s'appliquent pas à lui.

Rien n'arrête Harry, les lecteurs qui suivent sa carrière le savent. Parce qu'il pense que « toute affaire a sa boîte noire, un élément de preuve, un individu, un agencement de faits qui amène à comprendre et aide à expliquer ce qui s'est produit et pourquoi », la douille retrouvée sur le lieu du crime lui permet de tracer méthodiquement l'arme puis ses propriétaires, et de remonter à l'origine des faits, en 1991, lors de l'opération Tempête du Désert, couverte par Anneke, correspondante de guerre.

Michael Connelly connaît son boulot, et il le fait bien, proprement. Sans révolutionner le genre ni être un polar d'exception, Dans la ville en feu est un roman bien construit, méticuleux, à l'intrigue solide plantée dans l'histoire contemporaine bien documentée. La scène inaugurale, où l'on découvre Harry et ses collègues accomplir leur mission dans Los Angeles en flammes et livrée aux pillards, est un morceau d'anthologie ; elle rappelle que l'auteur a été journaliste et a reçu le Prix Pulitzer, partagé avec des confrères, pour sa couverture des émeutes de 1992.

Au total, un excellent moment passé en compagnie de Harry Bosch !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
torrac
  23 septembre 2016
Bosch is back. Pour de vrai: nature et fidèle à lui même: un jardin des délices pour ceux qui l'aiment.
1992-LA- Un noir tué à tort par flics blancs- non lieu pour les flics- émeutes-les quartiers se soulèvent: dégradations, pillages, vols, agressions, meurtres.
Le jeune inspecteur bosch est à la crim: trop de boulot: juste identifier les victimes, mettre un cordon de sécurité pour que les victimes soient envoyées à l'hosto ... ou à la morgue
Vingt ans après (Dumas est toujours mort), notre désormais vieil inspecteur, qui s'occupe des colds cases ressort le dossier d'une jeune journaliste tué pendant ces émeutes: il s'en souvient bien: c'est lui qui avait constaté le meurtre.
Une douille, puis une arme, puis ses différents propriétaires vont faire replonger notre flic dans de vieilles histoires de gang et à la première intervention américaine en Irak.
du Hieronimous bosch pur jus que Connelly nous restitue après avoir fait quelques incartades dans des thrillers vraiment quelconques.
L'enquête n'est pas vraiment haletante mais ça fait vraiment plaisir de retrouver un vieux pote.
Ce n'est que mon humble avis
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          451
Sachenka
  09 août 2016
L'inspecteur vedette du LAPD Harry Bosch a l'occasion de revenir sur une affaire vieille de vingt ans, une affaire qu'il croyait qu'on avait négligée (émeutes de Los Angeles obligaient) et qu'il souhaitait rectifier : le meurtre de la journaliste danoise Anneke Jespersen. Si rien de concluant n'était ressorti en 1992, vous imaginez bien que ça ressemble à une mission impossible. Mais non ! À l'aide de nouvelles informations et surtout de nouvelles techniques d'analyse en balistique, Bosch croit qu'il peut y parvenir. C'est pour dire à quel point son sens du devoir est fort. Ou sa volonté de voir les crimes punis, c'est selon. Mais bon, on l'aime ainsi malgré son côté bourru et parfois un peu aggressif. D'ailleurs, ce trait de caractère lui vaut l'animosité de son patron qui lui colle aux fesses le service des affaires internes, pour son plus grand bien, vous verrez.
Avec ce dernier roman en date de sa série, Michael Connelly signe un roman policier à la hauteur des attentes de ses fans. Une affaire difficile et intéressante, une enquête bien menée, quelques passages de la vie personnelle de l'enquêteur mais pas trop qu'ils nuisent au rythme et qu'on s'égare du principal. Tout est bien dosé, l'auteur est vraiment au sommet de sa forme. Dans la ville en feu est un roman policier idéal pour passer du bon temps. Je le recommande vivement.
Pour revenir à l'affaire, une douille de balle trouvée sur la scène du crime amène Bosch à retrouver l'arme du crime à suspecter les milieux de gangsters de Los Angeles. Mais en même, les derniers reportages de Jespersen portaient sur la Guerre du Golfe et le sort réservé aux anciens combattants. Comment concilier les deux ? Comment en arriver à une conclusion ? Toute cette histoire de militaire, suffisante pour rappeler à Bosch son passé de soldat dans lors de la Guerre du Viet-Nam. Tout bon roman policier moderne se doit d'ajouter un ou deux démons intérieurs à son protagoniste pour le rendre plus humain et en même temps toucher une corde sensible auprès de son lectorat en portant son attention sur un enjeu social. Dit ainsi, ça sonne un peu la recette mais tant pis, ça fonctionne trop bien dans ce cas-ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Tostaky61
  20 septembre 2015
Dernière enquête d'Harry Bosch en date, c'est pendant les émeutes de 1992 à Los Angelès qu'elle débute, avec l'assassinat d'une journaliste danoise.
Vingt ans après, Bosch, désormais aux affaires non classées, décide de reprendre l'enquête, une fois de plus, contre vents et marées...
Connelly livre un nouvel opus à la hauteur de l'attente des admirateurs de son célèbre inspecteur.
Une histoire menée une fois de plus de main de maître même si j'émettrais un petit bémol, certaines séquences ayant des airs de "déjà vu" dans les romans précédents...
Mais, fan de Connelly je suis, fan je reste...
Commenter  J’apprécie          403
Roggy
  13 janvier 2018
C'est un encore un roman nerveux, positif et réjouissant qui remet en selle un Harry Bosch toujours aussi impertinent, impatient, plus que jamais dévoué, têtu et obstiné.
Harry ne peut supporter de laisser les fantômes du passe tranquilles et déterre un cold case vieux de 20 ans pour faire la lumière sur un meurtre qu'il a du mal à oublier.
Aux aurores de la retraite le personnage d'Harry Bosch gagne encore en épaisseur et en profondeur par sa recherche de la justice avant tout.
Michael Connely porte encore le couteau dans la plaie de la société américaine et des failles de la police. Il évoque les horreurs commises pendant les guerres du Vietnam et de l'Irak sous un oeil impitoyablement critique.
Commenter  J’apprécie          325

critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   04 mai 2015
Ce 19e opus des enquêtes du célèbre inspecteur Harry Bosch risque de se hisser très vite au sommet des palmarès de ventes.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (70) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   18 septembre 2015
Il savait que Coleman était costaud - c'était un collecteur de fonds reconnu des Rolling Sixties -, mais pas à ce point. Fortement musclé et sculptural, il avait le cou plus large que la tête... oreilles comprises. Seize ans de pompes, d'abdos et autres exercices exécutables en cellule lui avaient bâti une poitrine qui lui dépassait facilement du menton et, côté biceps et triceps, c'étaient des étaux qui donnaient l'impression de pouvoir réduire des noix en poudre. sur ses photos, ses cheveux étaient toujours coupés selon un dégradé très stylé. Il avait maintenant la boule à zéro et s'en servait comme d'une toile au service du Seigneur : de chaque côté du dôme de son crâne on découvrait des croix emprisonnées dans du fil de fer barbelé, le tout tatoué à l'encre bleue des prisons. Bosch se demanda si cela faisait partie des efforts qu'il déployait pour séduire la Commission des libérations conditionnelles. "Je suis sauvé. C'est même écrit sur mon crâne."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
CalibanCaliban   09 août 2016
- Où étiez-vous passé,inspecteur?
-A l'atelier pour un test balistique.
O'Toole marqua une pause comme s'il cherchait à bien mémoriser la réponse de façon à pouvoir en vérifier l'exactitude plus tard.
-Pete Sargent, lui précisa Bosch. Appelez-le. Et on a déjeuné ensemble. J'espère que ce n'est pas contre le règlement.
O'Toole balaya la pique d'un haussement d'épaules, se pencha et tapota du doigt la carte de visite de Mendenhall posée sur le bureau.
- Appelez-la,dit-il. Il faut qu'elle vous voie en entretien.
-Bien sûr. Dès que je peux.
Bosch vit Chu franchir l'entrée du hall.Celui-ci s'arrêta en voyant O'Toole dans le box,fit semblant d'avoir oublié quelque chose, y alla d'une pirouette et refranchit la porte en sens inverse.
O'Toole n'avait rien vu.
-Il n'était pas dans mes intentions de me retrouver dans ce genre de situation ,dit ce dernier. J'espérais instaurer de fortes relations de confiance avec les inspecteurs de mon service.
-Oui,ben ça n'a pas tenu très longtemps,pas vrai? lui renvoya Bosch sans le regarder. Et en plus , ce service ne vous appartient pas,lieutenant.C'est juste le service. Il était là avant votre arrivée et sera encore là après votre départ.C'est peut-être ça qui s'est retourné contre vous... quand vous ne l'avez pas compris.
Bosch l'avait dit assez fort pour qu'on l'entende dans la salle.
-Si ce sentiment était celui de quelqu'un qui n'a pas un plein tiroir de plaintes et d'enquêtesinternes contre lui, je pourrais en être insulté,lui rétorqua O'Toole.
Bosch se radossa à son fauteuil et leva enfin les yeux sur lui.
-C'est vrai,ça: toutes ces plaintes...et pourtant je suis toujours assis à ce bureau ! Et j'y serai encore lorsqu'ils en auront fini avec vous.
-C'est ce que nous verrons .
O'Toole était sur le point de partir mais ce futplusfort que lui. Il posa une main sur le bureau de Bosch et se pencha pour lui parler à voix basse et d'un ton venimeux.
-Bosch,dit-il,il n'y a pas pire que vous dans le genre officier de police.Vous êtes arrogant, vous êtes une petite brute et vous êtes persuadé que les lois et les règlements ne s'appliquent pas à vous.Je ne suis pas le premier à essayer de vous virer du service.Mais je serai le dernier.
Comme il avait fini de dire ce qu'il avait à dire,il ôta sa main du bureau, se redressa de toute sa hauteur et tirasèchement sur le bas de sa veste pour la remettre d'aplomb.
-Vous oubliez quelque chose,lieutenant,lui dit Bosch.
-Et ce serait?
-Que moi,les affaires,je les résous.Et pas pour les statistiques que vous envoyez pour les¨petites présentations Power Point du dixième étage. Non, moi je les résous pour les victimes; Et leur famille. Et ça , c'est quelque chose que vous ne comprendrez jamais parce que vous n'allez pas sur le terrain comme le reste d'entre nous,lui asséna Bosch en lui montrant la salle d'un geste de la main.
Jackson ,qui suivait manifestement la conversation , se garda d'émettre un avis et regarda O'Toole sans broncher.
-Nous faisons le boulot et résolvons les affaires pendant quevous,vous prenez l'ascenseur pour qu'on vous flatte d'une petite tape dans le dos,reprit Bosch. (Il se leva et se retrouva nez à nez avec O'Toole.) C'est pour ça que je n'ai pas detemps à vous consacrer,ni à vous ni à vos conneries.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bilodohbilodoh   09 septembre 2015
— C’était la guerre, mec, dit-il. Ça laisse des traces, ça.

Bosch avait déjà entendu l’excuse — l’idée que la pression des situations de vie et de mort et que la peur de la guerre devraient exonérer tout individu de crimes et d’actes méprisables qu’il ne commettrait pas, ni seulement n’envisagerait de commettre au pays.
(Calmann-lévy, p.334)
Commenter  J’apprécie          250
RoggyRoggy   14 janvier 2018
Il sentait que les événements d’il y avait vingt ans commençaient à s’agencer à une vitesse indéniable. Les voix du passé commençaient à se faire entendre et nul n’aurait pu dire qui elles allaient désigner et faire tomber lorsqu’enfin elles seraient parfaitement audibles.
Commenter  J’apprécie          150
bilodohbilodoh   12 septembre 2015
Celui-ci s’était mis à secouer la tête, mais seulement comme s’il essayait de chasser des pensées ou des images. Comme s’il se disait qu’à continuer de la secouer, la réalité de ce qu’il avait devant lui ne pourrait pas y entrer.
(p.331)
Commenter  J’apprécie          150
Videos de Michael Connelly (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Connelly
Frissons et effrois à tous les étages Tous les titres à retrouvez : https://www.librest.com/nos-selections/voir-toutes-nos-selections/les-barbares/liste,1048-814.html?modeAffichage=liste&librairie=Le-Genre-Urbain&isMedialog=&nbResult=32&tri=SortDatParut&debut=0
- "LES GRANDS PROCÈS DE L'HISTOIRE. DE L'AFFAIRE TROPPMANN AU PROCÈS D'OUTREAU", PIERRAT EMMANUEL, MARTINIERE BL - "REDEMPTION", RONAN VANESSA, RIVAGES - "LES BIENVEILLANTES", LITTELL JONATHAN, GALLIMARD - "LE LIVRE NOIR DES SERIAL KILLERS - DANS LA TETE DES TUEURS EN SERIE", BOURGOIN STEPHANE, POINTS - "LE SILENCE DES AGNEAUX", HARRIS THOMAS, POCKET - "UN SINGULIER GARÇON", SUMMERSCALE KATE, 10 X 18 - "L'ORANGE MECANIQUE", BURGESS ANTHONY, ROBERT LAFFONT - "LE POETE", CONNELLY MICHAEL, LGF - "L'ETRANGE CAS DU DOCTEUR JEKYLL ET DE M. HYDE", STEVENSON R L., GALLIMARD - "EICHMANN A JÉRUSALEM", ARENDT HANNAH, GALLIMARD - "AVENUE DES GÉANTS", DUGAIN MARC, GALLIMARD - "UNE SI JOLIE PETITE FILLE - LES CRIMES DE MARY BELL", SERENY GITTA, POINTS - "L'ELIMINATION", PANH RITHY, LGF - "DE SANG-FROID", CAPOTE TRUMAN, GALLIMARD - "MONSTER INTEGRALE DELUXE T1", NAOKI URASAWA, KANA - "LA BARBARIE DES HOMMES ORDINAIRES", DANIEL ZAGURY, L'OBSERVATOIRE - "BLACK-OUT", DELARUE CECILE, PLEIN JOUR - "LA MORT EST MON METIER", MERLE ROBERT, GALLIMARD - "MON AMI DAHMER, BACKDERF DERF, POINTS - "CALIFORNIA GIRLS" LIBERATI SIMON LGF CE SOIR JE VAIS TUER L'ASSASSIN DE MON FILS EXPERT JACQUES LGF RAGE NOIRE THOMPSON JIM RIVAGES LA DEPOSITION ROBERT-DIARD PASCALE GALLIMARD UNE SAISON DE MACHETTES HATZFELD JEAN POINTS DANS LA TETE DES TUEURS DE MASSE COLLECTIF INCULTE LES ARPENTEURS ROMAN ZUPAN KIM GALLMEISTER
+ Lire la suite
autres livres classés : los angelesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Michael CONNELLY : les titres avec Harry Bosch

Quand Harry se souvient des tunnels du Vietnam...

LE DEGOUT DE L'OEUF EN GELEE
LES EGOUTS DE SAÏGON
LES EGOUTS DE LOS ANGELES
LOS ANGELES ECHO

11 questions
224 lecteurs ont répondu
Thème : Michael ConnellyCréer un quiz sur ce livre