AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824614870
Éditeur : City Editions (02/05/2019)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 13 notes)
Résumé :
À tout juste trente ans, Céleste Hamilton voit son destin tout tracé changer radicalement quand son mariage malheureux prend fin au moment même où meurt sa mère, avec laquelle elle entretenait de très mauvaises relations. Cette dernière laisse en héritage à ses filles la roseraie familiale au bord de la faillite. À contrec?ur, Céleste retourne vivre dans le manoir de son enfance pour aider ses deux s?urs à restaurer la propriété et remettre sur pied l'entreprise fam... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Fantine
  08 avril 2019

Une saga familiale, aux secrets de familles mystérieux, et, quelques peu pesants, que l'on peut qualifier "d'envoûtante" (si il es possible d'écrire / Parler ainsi).
Peut être est ce dû à la présence de la roseraie dont le parfum enivre les habitants à demeure du manoir et/ou les visiteurs de passage.
Enfin bref, un roman - dit de plage, et, surtout facile à lire -"captivant", que l'on ne lâche pas d'une semelle une fois débutée la lecture. On se laisse embarquer rapidement, et, sans se poser de questions, par la lutte "désespérée" de ces trois soeurs afin de sauver leur manoir familial.
En clair, quelques heures de détentes agréables avec ce titre, surtout si l'on est malade au moment de sa lecture.
Commenter  J’apprécie          60
Sharon
  27 juin 2017
Ce roman aurait pu s'appeler Trois soeurs, puisque ce livre nous raconte l'histoire de trois soeur, Celeste, Gertie et Evy. Trois soeurs, mais trois soeurs séparées puisque l'aînée a quitté le domaine familiale depuis trois ans et ne revient que parce que leur mère est décédée : les deux cadettes ont besoin de son aide. de son soutien moral aussi, même si elles ne comprennent pas pourquoi elle n'est pas revenue plus tôt.
De l'échec du mariage de Celeste, on saura peu de choses, si ce n'est que c'est une histoire tristement banale de personnes qui se sont mariés pour de mauvaises raisons et se rendent compte après coup. Ses soeurs n'ont pas non plus des vies sentimentales d'une extrême richesse, nous le découvrirons au fil de la lecture, nous le découvrirons avant même Celeste.
En effet, ce qui domine, ce sont les non-dits. Oui, les trois soeurs se parlent, mais elles se disent rarement ce qu'elles sont sur le coeur. Elles échangent, oui, au sujet des roses, du manoir, de la manière de se tirer d'affaires, et c'est tout. Les sujets intimes, les sujets qui leur tiennent vraiment à coeur, elles trouvent toujours les moyens de les éviter – une stratégie de la fuite.
Pourquoi ? La responsable n'est plus là : Penelope, leur mère, qui a dévié totalement leur rapport à la parole en ne jouant pas son rôle de mère. Egocentrée, elle n'a jamais cherché à donner confiance à ses filles, elle n'a cherché qu'à les rabaisser afin de paraître la meilleure en tout point. Elle a enfermé ses filles dans un cercle vicieux, dans lequel, quoi que ses filles fassent, elles avaient tort. Paraître, oui, la seule chose qui intéressait Penelope. Quant à son mari, il ne parvient, finalement, à vivre qu'en ne combattant pas, ni sa première femme, ni la seconde, Simone.Lui tenir tête : une des étapes vers la libération.
Dit ainsi, on pourrait croire que ce roman est assez sombre. Il n'en est rien. Il parle aussi d'une passion familial pour les roses, passion qui a rendu heureux les grands-parents des soeurs Hamilton, et qui a éloignée leur mère, passion qu'elles partagent toutes les trois.Il s'agit également du sens que l'on veut donner à sa vie – il n'est jamais trop tard pour envisager un changement.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
alapagedesuzie
  11 juillet 2017
Imaginez un manoir de l'époque médiéval avec ses douves, ajoutez-y des roseraies tout autour et vous y trouverez probablement une tonne de travaux à effectuer! Voilà où en sont les soeurs Hamilton.
Depuis que leur mère est décédée, Evie et Gertie ne savent plus où donner de la tête. Les factures s'accumulent, elles n'ont d'autre choix que de demander l'aide de leur soeur aînée. Céleste revient donc au manoir, en espérant repartir le plus rapidement possible. Cela faisait déjà près de trois ans qu'elle avait quitté le manoir pour se marier, mais aussi pour fuir sa mère.
Extrait : Pour certaines personnes, l'été commence par le cri du premier coucou ou l'arrivée de la première hirondelle, mais pour Céleste Hamilton, l'été commençait par l'éclosion de la première rose.
Mais voilà, à peine a-t-elle mis les pieds au manoir, que le toit de l'aile nord s'effondre. Et les comptes sont à sec sans oublier toutes les factures non payées et qui s'accumulent sur le bureau. Après plusieurs années sans entretien, le manoir a besoin d'une cure de rajeunissement et le seul moyen d'y parvenir est de vendre les tableaux de la famille. C'est à ce moment-là que Céleste fera la connaissance de Julian.
Gertie, de son côté, travaille dans la roseraie et à ses temps libres, elle voit en secret le beau James. Ce même homme qui est marié à Samantha. Celui-là même qui lui fait de bien belles promesses, mais saura-t-il les réaliser? Evie, quant à elle, vient de se nouer d'amitié avec Esther, cette vieille dame qui habitait le pavillon et qui vient tout juste d'emménager dans la chambre d'amie du manoir. Sans oublier, le beau Lukas qui refait surface au moment même où elle doit prendre une décision importante pour son avenir.
Autour des trois soeurs gravite le fantôme de leur mère. le passé semble encore trop présent et la tension ne cesse d'augmenter au fil des jours. Avec l'enfance qu'elles ont eue, il leur est assez difficile de s'ouvrir et de s'épanouir... Est-ce que les hommes qui gravitent autour du manoir pourront les aider?
L'auteure aborde le trouble de la personnalité narcissique avec tous les problèmes et conséquences que cela peut amener pour les proches. L'on ressent les émotions vécues par ces jeunes femmes aux prises avec leur mère. Nous ressentons aussi la détermination et le courage qu'elles puisent en elle pour passer au travers des obstacles. Les liens familiaux n'en seront que plus forts!
L'intrigue en elle-même était assez simpliste et j'ai eu un peu de difficultés à y adhérer. Il manquait un peu de rythme à certains endroits et les événements étaient pour la plupart prévisibles. Je trouve cela bien dommage, car la toile de fond me semblait avoir beaucoup de potentiel. Une lecture agréable, mais pas inoubliable!

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mllelilyn
  23 juillet 2017
Encore une jolie saga familiale ! La saison des roses, le titre m'a immédiatement attiré par sa promesse de poésie et de douceur et honnêtement je n'ai pas été déçue.
Trois soeurs se retrouvent dans la maison où elles ont grandi après le décès de leur maman. Céleste, partie depuis plusieurs années, revient la tête pleine de souvenirs pour épauler ses deux plus jeunes soeurs Gerty et Evie dans l'entreprise familiale.
Ce qui m'a tout de suite frappée dans cette histoire, c'est la différence des personnages. Les trois soeurs sont bien mises en valeur et l'histoire nous permet de nous mettre alternativement à la place de chacune d'elles. Elles sont toutes très attachées à leur héritage familiale, bien qu'elles n'en soient pas forcément conscientes de la même manière.
Céleste est une femme douce, pudique, sur la réserve et à la fois, elle sait affirmer ses positions et prendre des décisions délicates. Elle joue son rôle d'ainée avec zèle et s'arroge quelque fois du pouvoir décisionnaire et d'impulsion. C'est aussi une personne très fragile qui m'a beaucoup touchée, tant par sa retenue et son intelligence que par la souffrance qu'elle porte avec elle. Une femme meurtrie par un passé qui la poursuit et duquel elle a du mal à se défaire pour avancer.
Gerty est celle que j'ai trouvé le plus modéré dans ses décisions. Elle est d'une gentillesse et d'une compréhension incroyable. Son personnage est formidablement bien dépeint ce qui aidera forcément les lecteurs à s'y identifier. Sa souffrance est différente mais également palpable et on ressent sa vulnérabilité.
Evie est la plus passionnée. Elle aime, déteste, ressent démesurément et on perçoit quelque part ce petit grain de folie et de naïveté qui lui donne tout son charme. Elle est très attachée à cette demeure et à son patrimoine, mais surtout à sa famille et a souvent tendance à vouloir arranger les querelles et les ressentiments.
J'ai également beaucoup aimé le personnage de Jordan, « l'antiquaire » si on peut le nommer ainsi, que j'ai trouvé particulièrement fin et intelligent. Les personnages secondaires ne sont pas oubliés et les descriptions qui en sont faites sont très précises.
L'auteure ne laisse rien au hasard, tout est absolument contrôlé et travaillé ce qui ne laisse pas de places aux zones d'ombre. Cette saga familiale est à la fois simple par son histoire et complexe par le détail. L'auteure nous emporte dans cette belle demeure et nous transmet l'émotion de cet endroit et de ses habitants.
La plume est à la fois fluide et prenante, mais m'a laissé un sentiment étrange comme si l'intrigue se déroulait à une autre époque, ce qui n'est pas désagréable, mais surprenant. Le livre se lit très rapidement malgré son grand nombre de pages, sans grand suspense, mais on a envie de continuer à suivre ces trois jeunes femmes si attachantes.
Une histoire chargée d'émotion qui traite de sujets forts qui m'ont émue. L'importance des liens familiaux est mise en valeur, mais ce livre traite également du deuil, de la persévérance, de l'amour, du pardon avec beaucoup de simplicité. le thème de la rose sert de fil conducteur et donne à cette histoire un magnifique souffle de romantisme. Un concentré de douceur qui réchauffe le coeur !
Lien : https://lilyn.fr/2017/07/11/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
haros
  19 octobre 2017
J'ai tout d'abord flashé sur la couverture, comme très souvent, puis sur le résumé de ce livre. En premier lieu, j'ai été surprise de l'époque à laquelle se déroule l'histoire : de nos jours alors que j'étais persuadée que ça se passait à une époque plus lointaine.
Céleste revient au domicile familial, un manoir dont certaines parties tombent carrément en ruine. Ce manoir est à la fois le berceau familial et celui de l'entreprise de commerce de roses.
Céleste retrouve ses soeurs Gertrude (oui, oui, Gertrude!!! moi aussi ça m'a surprise) et Evelyne. Elle vient leur prêter main forte pour régler les affaires suite au décès de leur mère. L'entreprise est en perte de vitesse, le manoir nécessite de lourds travaux et le poids de la défunte est toujours extrêment présent...
Les 3 soeurs doivent réapprendre à vivre ensemble et Céleste est celle qui doit prendre les décisions difficiles.
Toutes 3 doivent réapprendre à communiquer, à vivre sans leur mère régente, à se libérer de leurs ressentiments.
Ce livre m'a permis de découvrir l'histoire des roses, leur nom, leur parfum... j'avais l'impression d'être dans un lieu enchanteur et romantique car les roses sont omniprésentes...
Les personnages principaux ont chacun un caractère très différent et quelquefois je les ai trouvé un peu trop caricatural.J'aurais apprécié que le personnage d'Esther, personnage secondaire, soit plus développé.
Les thèmes développés sont la famille et le poids de l'héritage du patrimoine. L'amour est secondaire.Pour moi, la fin du livre est arrivé trop vite avec l'impression que l'épilogue saute un bout de l'histoire.
Cette lecture est agréable et m'a permis de passer un bon moment cependant elle ne m'aura pas marqué plus que cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
SempiternelleSempiternelle   20 juillet 2017
- Tu ne comprends toujours pas, hein ?
- Comprendre quoi ? Dis-moi ce que je ne comprends pas, parce que j'ai vraiment envie de savoir !
- Tu ne peux pas revenir après trois mois d'absence et t'attendre à ce que nous te fassions tout de suite des confidences. Les relations entre les gens, ça ne fonctionne pas comme ça, Céleste ! dit Evie. Tu as réussi à t'échapper - tu n'as pas été là pour les derniers moments de maman et tu n'as aucune idée de ce que nous avons enduré. Toi, tu étais avec ton super mari dans ta nouvelle maison, c'est bien ça, non ?
- Tu crois que mon mariage était une solution de facilité ? s'indigna Céleste le souffle coupé. Eh bien, il ne l'était pas. C'était la plus grande erreur de ma vie et je l'ai faite seulement pour pouvoir partir d'ici. Je pensais que c'était la meilleure chose à faire à l'époque. j'étais désespérée et je savais que je ne pouvais pas continuer à vivre ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SharonSharon   14 juin 2017
- Elle ne ferait pas quelque chose d'idiot, si ?
- De quel genre ? Qu'est-ce qu'elle pourrait faire ? demanda Gertie.
- Je ne sais pas. Se taillader les veines avec une facture impayée ?
Commenter  J’apprécie          10
SempiternelleSempiternelle   20 juillet 2017
Personne ne comprendrait jamais comment une femme si belle pouvait être si cruelle, pourtant ses grands yeux bruns et ses lèvres sensuelles cachaient tant de méchanceté. Les regards qu'elle avait lancés et les mots qu'elle avait prononcés continuaient de faire trembler Céleste de peur, et ce soir-là, ils l'obligèrent à fuir la chambre.
Commenter  J’apprécie          00
SharonSharon   14 juin 2017
- Pourquoi est-ce que le recueil de poèmes d'amour de Tennyson est en train de flotter dans l'eau des douves ?
Commenter  J’apprécie          20
PadawanTiffPadawanTiff   29 juillet 2017
Vous vous plaignez de voir les rosiers épineux. Moi je me réjouis que les épines aient des roses.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : blessure d'enfanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1042 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre