AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michèle Garène (Traducteur)
ISBN : 2709633140
Éditeur : J.-C. Lattès (01/04/2010)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Par une froide matinée de printemps dans les massifs reculés du Yorkshire, l'inspecteur Phil Leech et Fiona Mitchell, une indic, sont retrouvés morts, tués par balle. C'est l'inspecteur Karen Sharpe qui aurait dû accompagner Leech au rendez-vous avec Mitchell mais, ce soir-là, hantée par un souvenir douloureux, elle noyait sa peine dans l'alcool. Si la police pense tout d'abord qu'un trafic de drogue est à l'origine des meurtres, l'inspecteur Sharpe comprend très vi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
fleurdusoleil
  30 mai 2010
C'est dans le cadre d'un partenariat avec Babelio et les éditions JC Lattès, que je découvre ce premier roman de John Connor. Cet avocat ,qui vit au Royaume-uni, a travaillé quinze ans pour le ministère public du Yorkshire et a conseillé à de nombreuses reprises la police au cours d' opérations d' infiltration dans le milieu de la drogue.
C'est donc tout naturellement que le premier roman de Connor nous mène dans le milieu de la pègre londonienne. Mais ce n'est qu'une façade, car cette enquête de Karen Sharpe est bien plus compliquée qu'elle n'y parait. le passé trouble de cette femme revient la hanter. Tout ce qu'elle a fui est face à elle aujourd'hui.
Ce n'était pourtant qu'une enquête sur un réseau de drogue qui a mal tourné et qui a eu pour conséquence la mort de son coéquipier: l'inspecteur chef, Leech. Alors pourquoi sent-elle comme une ombre flotter au dessus d'elle ? Pourquoi se sent-elle menacée par son passé ? Qui a écrit ce scénario qui la vise, elle, et non la police ?
Toutes ces questions que se pose Karen Sharpe, le lecteur se les pose aussi tout au long de sa lecture, car grâce à ses connaissances, John Connor sait maintenir le suspense sans s'égarer dans des histoires parallèles qui parasitent souvent les intrigues des thrillers. L' histoire se passe à Leeds ( ville du comté du Yorkshire de l'Ouest, dans le Nord de l'Angleterre ), mais très souvent il est fait référence à l' Irlande. Car, il est question dans code phénix, du groupe terroriste tristement connu sous les initiales IRA. J'avoue que n'étant pas au fait de ce conflit qui mine l'Irlande, il y a eu des passages dans le livre que j'ai eu beaucoup de mal à suivre. C'est un monde parallèle très difficile à cerner, mais heureusement, cela ne m'a pas empêché de suivre la course haletante de Karen Sharpe.
Apparemment ce roman est le premier volet des enquêtes de Karen Sharpe. J'attends donc la suite avec intérêt.
Je remercie chaleureusement BABELIO masse_critique et Les editions JC LATTES pour ce partenariat riche en émotion et en frisson.
Lien : http://ecritureetpoesie.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
claudialucia
  23 mai 2010
L'intrigue de Code Phénix de John Connor débute dans le West Yorkshire lorsque l'inspecteur Karen Sharpe est amenée à identifier son coéquipier Philip Leech et Fiona Mitchell, son indic, tous deux retrouvés morts, tués par balle. Karen comprend vite qu'elle n'a réchappé à la mort que parce qu'elle était ivre et n'a pu se rendre au rendez-vous fixé par Fiona. le commissaire John Munro est chargé de coordonner l'enquête dont le nom de code est Phénix. Karen Sharpe y participe mais le lecteur va vite s'apercevoir que celle-ci ne dit pas tout. Quel secret cache cette femme qui a l'air de traîner un lourd passé derrière elle?
Ce qui retient l'attention d'abord dans ce roman, c'est la parfaite connaissance du milieu policier. La description de l'enquête est menée de main de maître par John Connor et certaines scènes ne manquent pas de force. La critique sans concession, du système policier, de ses arrangements avec le milieu de la drogue et surtout la politique du rendement est aussi un des centres d'intérêt du roman comme l'est également la dénonciation des agissements de l'armée anglaise en Irlande et des pratiques terroristes de l'IRA. Enfin, ce sont les personnages et surtout, bien sûr, Karen qui emportent l'intérêt! Pourtant, elle n'est pas très sympathique de prime abord! Pour une fois que l'inspecteur est une femme, j'aurais bien aimé que... Mais non! John Connor nous avertit d'ailleurs : Karen est un iceberg, glaciale dans la partie immergée mais dont les deux tiers sont en dessous de la surface.
Et ce sont ces deux tiers qu'il est passionnant de découvrir d'un indice à l'autre, comme une enquête dans l'enquête, jusqu'au dénouement! D'autres personnages nous interpellent aussi comme le commissaire John Munro, James Martin avec leur fragilité.
Ainsi, lorsque l'on arrive à la fin du roman, que l'on a pris la mesure de tous ces personnages, que l'antipathie ressentie envers Karen a disparu, l'on éprouve l'envie de les retrouver, de savoir ce qui va leur arriver.


Lien : http://claudialucia.blog.lem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fredo_4decouv
  22 juin 2012
C'est à la base l'enquête méticuleuse type mais l'auteur a peut être trop tendance à vouloir mélanger les genres (le soap, le noir), quand il introduit également un passé tourmenté à son héroïne et quand il place au même niveau le personnage masculin principal. du coup, on ne sait plus trop sur qui la série se focalise... Mais au final, ça plante les graines d'une suite que je lirai certainement, histoire de voir dans quel genre l'auteur va épanouir son héroïne.
Commenter  J’apprécie          00
Livrespourvous
  15 avril 2010
Par une froide et humide matinée de printemps, dans un coin paumé du Yorkshire, la police découvre deux cadavres. La routine en somme. Sauf que l'un est l'indic Fiona Mitchell et l'autre, l'inspecteur chef Phil Leech.
Et Leech n'est autre que le co-équipier de l'inspectrice Karen Sharpe. Et cette dernière aurait dû l'accompagner, si elle n'avait pas été trop saoule.
Toute la police du Yorkshire est forcément à pied d'oeuvre pour retrouver le ou les meurtriers de Leech. Mais Sharpe habituée et formée à agir seule, se lance dans sa propre enquête. Enquête qui la mène rapidement du côté de son passé.
Un passé terrifiant et obsédant.
Pour la première enquête de Karen Sharpe, John Connor décrit l'univers policier du Yorkshire, ses combines, son système humain. C'est gris comme un après-midi anglais. Souvent détrempé mais l'enquête de Sharpe est sans répit, confondant la nuit avec le jour, ravivant des blessures non refermées. Un bon policier et une fin surprenante.
On attend avec impatience la suite des aventures de Sharpe, on a envie de savoir comment elle va se sortir de cette nouvelle vie.
Lien : http://livrespourvous.center..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
books2heaven
  03 juin 2010
Quand j'ai appris que Babelio réorganisait son opération Masse Critique, j'ai sauté sur l'occasion en choisissant plusieurs titres parmi ceux proposés par les maisons d'éditions partenaires. Et c'est finalement Code Phénix de John Connor qui m'a été envoyé.

Avant toute chose, je tiens à remercier Babelio et les éditions JC Lattès pour cette très bonne découverte.
Code Phénix est le premier roman de John Connor, avocat de profession qui a aussi collaboré avec la police sur des opérations d'infiltration dans le milieu de la drogue. Ainsi, pour son premier roman, John Connor a choisi de rester en terrain connu. Un très bon choix car on sent que l'auteur sait de quoi il parle. Cependant, l'affaire Leech-Mitchell, appellée Phénix, ira plus loin qu'une simple affaire de drogue comme on s'en doute.
Lien : http://books2heaven.over-blo..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
claudialuciaclaudialucia   23 mai 2010
Une vraie maladie, cette obsession du résultat. On leur fourrait ça dans le crâne dès l'école de police, rien d'autre ne comptait. En d'autres termes, il fallait toujours obtenir une inculpation. Non pas une condamnation, car, si le juge la rejetait ou si le jury déclarait l'accusé non coupable, ce n'était plus de leur ressort. Le haut commandement lui-même n'échappait pas à cette manie.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : iraVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1211 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre