AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Lilou08


Lilou08
  25 novembre 2015
Il est toujours difficile de lire un nouveau livre après un livre qui vous a beaucoup plu… le danger est toujours là que le suivant semble bien moyen en comparaison, alors qu'il est peut-être bon et nous aurait peut-être enthousiasmé dans d'autres circonstances. Après « Je me souviens » de Martin Michaud, j'ai eu beaucoup de mal à choisir. J'ai pris « La trahison de Rembrandt » car j'aime l'histoire, les arts et les polars, donc le cocktail devait me plaire.
Je vous avoue que le début de ce polar m'a semblé un peu faible et sans rythme. Je m'y ennuyais un peu. Et puis heureusement, sans atteindre le chef d'oeuvre, petit à petit l'histoire et les personnages ont fini par prendre tournure et me prendre par la main. L'intrigue se déroule dans le monde de l'art, dans le monde des galeristes essentiellement à Londres, un peu à Amsterdam et une petite incursion à New-York. L'histoire qui se déroule de nos jours fait écho à des lettres écrites aux Pays-Bas à l'époque de Rembrandt, par sa maîtresse, servante et la mère de son fils bâtard qui sans savoir qu'il est son père, deviendra un de ses meilleurs élèves et faussaires, le singe de Rembrandt.
On y découvre le Rembrandt intime, cruel, faussaire, escroc, sans pitié…. Pas reluisant.
Il fera enfermer dans un asile-prison sa maîtresse pour des raisons que je vous laisse découvrir et qui aurait écrit des lettres révélant la vérité sur le peintre et surtout donnant une liste d'oeuvres attribuées à Rembrandt mais en fait peintes par son fils bâtard et signées de la main du maître. Si ces lettres étaient révélées au public, le monde de l'art s'écroulerait. Les morts se succèdent. On suit Marshall dont le père Owen Ziegler, possesseur de ces lettres, a été torturé atrocement et tué. Marshall veut retrouver les assassins. L'intrigue est bien menée, nous réserve quelques surprises dont une de taille… C'est agréable à lire même si certains traits de caractères sont assez prévisibles et convenus. Je vous avoue que personnellement, l'image de Rembrandt et du monde de l'art en a pris un sacré coup. Je ne verrai plus jamais un tableau de Rembrandt avec le même oeil malgré son génie et son art. En conclusion, « La trahison de Rembrandt » est un bon polar.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus