AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782070651511
352 pages
Gallimard Jeunesse (29/08/2013)
4.12/5   39 notes
Résumé :
Pour Sophie et ses amies, le voyage scolaire en Russie prend un tour inquiétant. Abandonnées dans un train, les trois jeunes filles sont recueillies par la princesse Volkonski. Leur hôtesse, fascinante et effrayante, raconte de terribles histoires de révolution, de diamants disparus et de tragédies passées. Quels lourds secrets recèle son palais délabré ? Ces loups blancs que Sophie semble être la seule à voir dans la forêt sont-ils bien réels ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,12

sur 39 notes
5
7 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

cascasimir
  24 janvier 2020
"C'est l'hiver qui frappe à notre porte. Mes ami(e)s allumons un bon feu.
Dans les bois, les loups font une ronde, oublions la tristesse du monde. "
Catsatchoc. Ras, Dwa, Tri.
Danse traditionnelle des Cosaques!

Sophie crut voir, dans la forêt sombre, un grand loup blanc.
" C'était l'hiver. Il neigeait. Une petite fille était perdue dans les bois. Et, il y avait... (Sophie sentit la peur lui comprimer la poitrine)... Un loup...

Une immense forêt, un "vozok" : un traîneau sur la neige, et des hurlements de loups. Un château délabré et un princesse étrange...

Sophie, et ses amies (Delphine et Marianne) tombent sous le charme de cette belle princesse, qui recherche des diamants cachés...
A cause de la "Toska" : cette tristesse, mélancolie qui affecte l'âme des Russes?

"La fille des neiges.
Je suis perdue, il fait si sombre, et tous mes amis sont partis. Oh, j'ai peur de toi. Je pense que tu me mangerais. Je préférerais aller chez quelqu'un d'autre..."

Fais attention, à la lune, petite Sophie, chuchota Ivan Ivanovitch. Si elle t'ensorcelle, tu ne peux plus vivre le jour, mais seulement dans le monde des rêves.
"Petrouchka, apporte ta balalaïka
Et joue moi un air à ta façon
D'abord, les bateliers d'la Volga."
Rika Zaraï.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          581
Livres-and-Cie
  19 septembre 2013
Un univers et contexte extraordinaires
Je crois que c'est ce qui fait TOUT le charme du livre. Vous le savez, l'importance des descriptions des lieux dans lesquels évoluent nos personnages est immense. J'ai besoin de visualiser à la perfection là où se trouvent mes personnages, ou du moins, j'ai besoin de me rapprocher au maximum de ce que l'auteur a imaginé. Pour moi, il est impossible d'apprécier un livre si le contexte n'est pas clairement défini dans mon esprit. Sophie et la princesse des loups est l'un de ces livres pour qui j'ai eu un coup de coeur uniquement pour l'univers construit. Tout est imagé, rien n'est oublié. L'univers est rempli de détail si bien qu'on pourrait se croire dans les steppes d'une Russie en plein hiver. Les paysages de neiges sont souvent évoqués mais l'auteur les renouvelle sans cesse. Ainsi, ce n'est pas un grand manteau blanc monotone qui encadre l'histoire mais des paysages d'hiver magnifiques et sublimés par les descriptions poétiques de Cathryn Constable. le résultat est réussi et se trouve être totalement délectable. Un plaisir pour l'esprit, un cadre doux et féérique dans lequel j'ai adoré me fondre. En vérité, je crois que c'est LE point fort de ce roman, et uniquement ceci. Car si j'ai été envoûtée par la magie de ces descriptions de paysages hivernaux, j'ai été légèrement déçue sur l'exploitation de l'intrigue...

Intrigue ? Vous avez dit intrigue ?
Et c'est là que ça a dégringolé... le début de l'histoire était prometteur, je partais plutôt confiante. Les premiers chapitres étaient plaisant, voire même TRES plaisants, et j'étais certaine que l'auteur allait s'approcher du sans-faute. Cathryn Constable pose les bases de son récit de façon calme, posée, mais efficace. Elle n'omet rien et prend le temps de nous expliquer ce qui lui semble important, de façon à ce que nous, lecteurs, soyons au maximum impliqués dans la vie de Sophie. C'est d'ailleurs un personnage principal très touchant que nous apprenons à découvrir. Sophie, pré-adolescente de 13 ans, orpheline et vivant dans un pensionnat, dont la tutrice ne s'occupe quasiment pas, est un petit bout de femme qui a su m'attendrir. J'ai été tout de suite captivée par son parcours, son passé difficile et tumultueux que j'ai immédiatement ressenti l'envie de la protéger. Je m'inquiétais pour elle et je ne pouvais pas m'empêcher de tourner les pages pour savoir ce qui allait lui arriver.
Si le début du roman était intriguant et intéressant, un questionnement plutôt inattendu est venu se glisser dans mon esprit : où est l'intrigue ? Il est vrai qu'au bout de 150 pages, nous ne savons toujours pas le pourquoi du comment. Pourquoi Sophie va-t-elle en Russie ? Quel est ce docteur mystérieux qui voulait la rencontrer avant son départ ? Quel est ce palais inconnu qui semble l'appeler ? Beaucoup de questions pour aucune réponse, mais ce qui m'a le plus marqué, c'est l'absence d'élément perturbateur. Dans toutes les histoires, vous pourrez trouver un élément déclencheur de l'intrigue qui amènera forcément aux "méchants" du récit. Ici... ce n'est pas le cas. L'auteur s'est longuement attardée sur les descriptions et la mise en contexte - pour mon plus grand plaisir, je vous le rappelle - mais a semble-t-il oublié de créer une trame autour de laquelle s'articule le petit monde proposé. Ainsi, les choses commencent à s'affoler uniquement dans les derniers chapitres. Même si on ne s'ennuie à aucun moment grâce à l'enchaînement d'action : Sophie fait du patin à glace, Sophie découvre les différentes pièces du palais, Sophie passe une robe somptueuse, ce qui la change de ses éternels vêtements usés... il est vrai qu'un manque concernant une intrigue se fait ressentir et l'auteur semble se rappeler de l'importance de celle-ci vers la toute fin, nous proposant une fin naturellement bâclée et précipitée.

Une publicité non adaptée
Je dois dire que si la couverture nous donne un aperçu très fidèle à l'univers que l'on s'apprête à découvrir, il n'en est pas de même pour le titre et le résumé. Moi qui m'attendais à découvrir un univers peuplé de ces magnifiques animaux les loups, j'ai été un peu déçue. Très peu évoqués tout au long du roman, ils ne font de réelle apparition qu'aux dernières pages du roman. Je m'attendais à ce qu'ils fassent partie intégrante de l'action et du récit mais ils sont au final relégués au second plan et je n'ai pas trouvé de véritable importance à leur brève apparition...
De plus, un léger manque de crédibilité se fait également ressentir. Soyons clairs, il faut absolument se mettre dans l'idée que c'est un récit jeunesse et que les facilités sont totalement justifiées. Toujours est-il qu'au vu de la qualité et de la complexité de l'univers, j'ai remarqué une certaine contradiction avec les actions que j'ai trouvé trop simples, mais bien plus adaptées au public visé. Dommage pour le petit manque d'adéquation, l'auteur aurait peut-être du miser également sur l'évolution de l'intrigue et d'une éventuelle mythologie et moins travailler son décor...
Un contexte magnifique très riche dont les décors enneigés m'ont totalement séduite, malheureusement au détriment d'une intrigue plutôt... absente.
Lien : http://livresandcie.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
orbe
  17 septembre 2013
Sophie, orpheline pauvre, va par miracle partir avec son école à Saint-Pétersbourg. Elle pense réaliser ainsi un rêve d'enfance qui la lie à son père et aux histoires qu'il lui racontait. Mais très vite Sophie et ses amies sont enlevées et amenées dans un palais digne d'un conte de fée pour être accueillies par la princesse Volkonski. Derrière le décor fabuleux, des fissures commencent à se faire jour : le palais est en réalité à l'abandon et le comportement de la princesse déroutant... Que cherche t-elle et pourquoi a-t-elle tenu à rencontrer Sophie?
Ce conte merveilleux, bien écrit, nous porte dans un monde féérique qui se fêle peu à peu pour amener l'héroïne à devenir maître de son destin. Un bon moment de lecture par les paysages et les décors qui nous sont offerts et par le côté traditionnel de l'intrigue, entre Princesse Sarah et conte Russe . Niveau Collège.

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          170
Laviniaa
  18 septembre 2013
Sophie Smith est une jeune orpheline vivant dans une pension londonienne. Ses parent meurent alors qu'elle n'est encore une petite fille, à un tel point qu'elle ne se souvient de presque rien à leur sujet, seulement une comptine que lui chantait son père et quelques souvenirs très flous. Un beau jour, une jeune femme apparaît dans sa pension et demande à ce qu'elle et ses amies participent au voyage scolaire qui est prévu en Russie, un pays que Sophie idolâtre depuis toujours. Seulement son rêve prendra rapidement une voie étrange. Les jeunes filles se retrouvent dans un vieux palais délabré, accueillies par une princesse étrange qui change d'humeur plus vite que son ombre. Sophie se met également à voir des loups traîner autour de la propriété, des loups censés être les protecteurs de la vieille famille Volkonsky. Que se passe-t-il? Pourquoi tous ces mystères?
J'avais très envie de lire ce roman avec sa couverture magnifique et son histoire étrange. J'ai passé un excellent moment dans cette Russie froide et au passé tellement passionnant bien que tragique. Je comprends parfaitement l'attrait qu'à pu ressentir notre petite héroïne à son encontre et j'ai été transportée dans ces paysages enneigés, chose qui s'accorde tellement bien avec ces froides soirées d'automne qui commence.
Ce roman est très jeunesse puisqu'il s'adresse aux enfants dès 9 ans. Néanmoins, comme d'habitude, cela ne m'a pas plus dérangée que ça, bien que forcément à certains moments certains événements paraissent un peu trop faciles. Et forcément l'histoire est un peu trop magique pour paraître réelle.. Comme je le disais, on se croirait dans un conte de fées. Une princesse, une jeune orpheline, des animaux protecteurs.. On a tous les ingrédients pour un récit digne de Cendrillon. On peut aussi remarquer que tout est légèrement survolé et rapide ce qui s'explique bien sûr à l'âge des lecteurs recherchés.
J'ai beaucoup aimé Sophie et ses amies, Delphine et Marianne. La première est à moitié française et très vaniteuse. La deuxième est la petite intello binoclarde qui a toujours réponse à tout. Leur trio est complémentaire et leur lien est touchant. Évidemment, ce sont des enfants et leurs réactions s'en ressentent. J'avais deviné depuis bien longtemps le dénouement de l'histoire alors que Sophie n'a rien vu jusqu'à ce qu'on lui dise clairement. J'avais parfois envie de lui hurler dessus.. Mais rien d'énorme, promis.
Ce livre est donc parfait pour les amatrices de contes de fées, celles qui ont gardé leur âme d'enfants.. Ou aux enfants, tout simplement. Un récit léger et divertissant, parfait pour les longues soirées d'hiver au coin du feu.
Lien : http://mamantitou.blogspot.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
theannashaw
  12 septembre 2017
Le début du mois de janvier a été marqué par une double thématique littéraire : la Russie et l'histoire. Après Intruse de Nicolas Jaillet et sa cours viennoise, nous voila de retour en Russie avec Sophie Smith.
Sophie est une orpheline fascinée par la neige, la Russie et une veille berceuse que lui chanté son père quand elle été petite. Embarqué malgré elle dans un voyage à travers le pays qui l'obsède la voilà soudain, avec ces deux meilleurs amis, dans le palais d'une étrange princesse.
A mon sens, ce livre est un conte plus qu'un roman. le décor rappel certains films d'animations : un palais délabré, une forêt enneigé, des robes de princesse, un train mystérieux.
Mais le décor ne fait pas tout, les éléments de l'histoire jouent aussi dans la création de cette atmosphère : le fait que Sophie ne connaisse pas ses origines, l'histoire tragique des Volkonsky, la princesse tantôt amicale tantôt terrifiante.
Tout est réuni pour que la magie opère et c'est le cas. Mais comme dans les contes on sent que sous le faste et le brillant se cache d'autres choses, noires, sombres, effrayantes.

Cependant, cette atmosphère a ses revers. D'abord l'intrigue qui est assez évidente. Dès les premiers chapitre avec la princesse, le dénouement semble assez évident.
Autre point négatif, le roman met un peu de temps à démarrer. Il faut attendre le chapitre douze au moins, soit les cent premières pages, pour que les filles rencontrent enfin la princesse. Entre temps, bien sûr il se passe des choses mais l'histoire gagnerait à débuter plus vite pour être plus approfondit par la suite.
Dans les détails gênants, j'ai trouvé les personnages assez clichés : Sophie, la fille timide qui ignore sa beauté, Marianne le rat de bibliothèque et Delphine la jolie fille un peu superficielle rencontre Dmitri garçon taiseux et sa petite soeur Macha, trop bavarde... Les personnages sont attachants mais manquent de consistance.
Enfin, dernier point qui m'a gêné et pas des moindre : j'ai trouvé la fin un peu bâclé. Mon côté midinette attendait un Happy End ou tout s'arrange et ce dénoue comme par magie. Au contraire Cathryn Constable nous offre un retour brutale à la réalité qui m'a donné une impression de fin précipitée.
Ne vous laissez pas abuser par la critique un peu négative que je viens de faire sur Sophie et la princesse des loups, j'ai passé un bon moment et j'ai été émerveillé par l'univers offert par Cathryn Constable même s'il m'a manqué une petite touche de magie finale.
Lien : https://mabibliothequerose.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Ricochet   14 janvier 2014
Absolument classique, l'intrigue menée avec sens et patience convainc le lecteur, ou plutôt, mais sans mignardises excessives, la lectrice. Parfait pour les 11/12 ans qui veulent frissonner !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Manon57Manon57   12 avril 2014
Et il jeta la valise de Marianne dans la neige. Ensuite, il ferma une petite main blanche autour du bras de Marianne comme s'il voulait la jeter du train, elle aussi.
Perdues,terrifiées, mais ne sachant pas ce qu'elles pouvaient faire d'autre,les deux filles sautèrent dans l'obscurité et la fureur de la tempête, et atterrirent sur un quai étroit, couvert d'une épaisse couche de neige.
Commenter  J’apprécie          40
audreyouvrardaudreyouvrard   22 avril 2014
J'ai aimé l'histoire même si on s'attendait un peu à la fin. On met du temps à comprendre la vérité.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Cathryn Constable (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cathryn Constable
Interview de Cathryn Constable
autres livres classés : russieVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Cathryn Constable (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1316 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre