AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B0794V1964
93 pages
(18/01/2018)
4.5/5   2 notes
Résumé :
Découvrez la nouvelle romance en 3 épisodes de Laetitia Constant. 100% gironde, 200% plaisir.L'été de ses dix-huit ans, Charlotte Guérin, dit Charlie, a rencontré Benjamin. Malgré leurs différences, ils sont tombés fous amoureux l'un de l'autre mais Ben a soudainement disparu, sans un mot, et lui a brisé le coeur. Douze ans plus tard, après s'être affranchie de la carrière professionnelle qui lui était tracée pour se consacrer à son rêve et devenir écrivain, sa situ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Clem_YCR
  06 février 2018
J'avais repéré Ben & Charlie avec sa jolie couverture provisoire (pas si éloignée de la définitive) et son résumé accrocheur, car je suis l'auteure sur les réseaux sociaux. Lorsque Laëtitia Constant m'a proposé de découvrir ce premier épisode (chapitre 1 à 5), je n'ai donc pas hésité.
Cette lecture est un peu particulière car ce n'est pas un premier tome que l'on découvre, mais un premier épisode ; beaucoup plus court donc qu'un roman ordinaire et avec une intrigue forcément moins développée. Mais pas de panique, la suite au prochain épisode hein !
Cette première partie nous permet d'avoir un bon aperçu de la vie de Charlotte, dite Charlie, trentenaire en rupture avec sa mère, et l'empire pharmaceutique auquel elle a renoncé pour s'adonner à son rêve : devenir écrivain. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu et Charlie s'enlise dans un train-train loin de ce qu'elle avait imaginé : sans copain, sans boulot (autre que celui de ses années étudiantes), sans réponse favorable de maison d'édition et surtout sans arriver à finir THE bouquin qu'elle écrit et ré-écrit depuis plusieurs années. Malgré tout, Charlie a une vie plutôt sympathique (si ce n'est la fameuse mère). En coloation. avec deux amies qui croient en elle et la soutiennent, elle met de côté pour sa retraite, alterne entre son job de barman et l'écriture, et essaie encore de réparer son coeur brisé il y a 12 ans (même si elle tente de se convaincre qu'elle est passée à autre chose).
J'ai beaucoup apprécié le personnage de Charlie, petit bout de femme dynamique, elle est décrite avec justesse et une petite touche d'humour par Laëtitia Constant. En rupture totale avec sa vie d'avant (celle où elle devait reprendre l'empire Guérin), elle tâche de s'en sortir par elle-même et ne veut dépendre de personne. En bonne tête de mule, elle est prête à aller jusqu'au bout de son rêve, mais pas par n'importe quel chemin (pas d'autoédition) puisqu'elle veut prouver à sa mère qu'elle a tort et qu'elle peut devenir quelqu'un. Pourtant, on pourrait presque dire que sa vie est un « échec », enfin tout dépend sur quels critères on se base pour faire ce constat, et Charlie sait très bien se contenter de ce qu'elle a. Mieux veut être bien dans ses baskets et galérer un peu que suivre un chemin qui ne nous était pas destiné. Bref, je m'emballe. J'ai absolument adoré les coloc. de Charlie et les échanges entre les trois filles ; réparties bien trouvées, amour évident entre ces trois-là !
Tout est très réaliste, et c'est ce que j'apprécie dans une romance, que l'on puisse se l'imaginer facilement comme si c'était dans la vraie vie. le seul reproche que je pourrai faire à l'intrigue est le point un peu abracadabrant du "démisionnage" sans faire exprès.
Et Ben ? me direz-vous. Et bien nous ne le rencontrons que plus tard, lorsque Charlie le revoit, après 12 ans sans nouvelles de sa part, grâce aux manigances de sa grand-mère. Mamie Marguerite, un amour également. À 86 ans, elle est encore pleine d'entrain et porte une affection évidente à Charlie ; on sent le lien très fort qui les unit, Charlie ayant passé toutes ses vacances en compagnie de sa grand-mère qui, contrairement à sa mère, l'accepte telle qu'elle est et veut l'aider à s'accomplir. Ben est LE garçon fait pour Charlie, du moins c'était le cas lorsqu'ils avaient 18 ans mais depuis, Charlie est passé à autre chose et a tout fait pour oublier ce garçon qui lui a brisé le coeur en partant sans une explication. Elle le retrouve pourtant, au Cap-Ferret, lieu de leur rencontre. J'ai beaucoup aimé les petits retour en arrière, nous permettant de découvrir cet amour de vacances et les sentiments naissants. L'auteure a su rendre cette ambiance magique de la première rencontre, sous fond de bord de mer ensoleillé et, je ne sais pas si cela est prévu dans les prochains épisodes, mais j'espère avoir d'autres souvenir de ce type.
Ben est décrit comme un ado différent (avec qui Charlie a d'abord honte de se montrer), sensible, pas forcément très beau mais avec un charme fou. Charme toujours opérant 12 ans plus tard (je confirme^^). Les premiers contacts de Ben et Charlie adultes sont plutôt tièdes mais ce n'est sans compter sur Mamie Marguerite et le charme de Ben ! Laëtitia Constant nous laisse un peu sur notre faim, avec l'explication du départ de Ben et, si l'on peut comprendre son choix, il va falloir me convaincre un peu plus de sa décision de ne pas reprendre contact avec Charlie. Même si cet aspect de la personnalité de Ben ne peut que nous pousser à l'apprécier d'avantage (il trop est parfait ce gars quoi).
En bref, une belle immersion dans le quotidien de Charlotte, une très jolie plume qui a su me convaincre et dessiner une ambiance toute douce autour de cette romance qui s'annonce drôlement bien ! Il me tarde donc de découvrir le second épisode, et d'en savoir un peu plus sur nos deux protagonistes.
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Stella62
  26 janvier 2018
Charlie était vouée à suivre professionnellement les traces de ses parents, pourtant, elle a préféré choisir sa propre voie, à leur détriment. Alors qu'elle cherche à percer dans l'écriture, elle subvient à ses besoins en travaillant dans un bowling. Les choses vont changer pour elle quand, elle aura à se rendre au chevet de sa grand-mère malade. La voici de retour à Cap Ferret, l'endroit où elle a rencontré Ben, son premier amour qui l'a quitté sans un mot, il y a de cela maintenant douze ans. Quand elle le revoit de nouveau sur place, elle est perdue, car il l'a abandonné du jour au lendemain, et pourtant, elle ne l'a pas oublié. Réussira-t-elle à lui pardonner ?
Ayant vu la sortie de ce nouveau roman, façon épisode, je n'ai pas tergiversé une seule seconde, je me suis littéralement jeté dessus. L'intrigue, qui en soi, n'a rien de bien nouveau, est bien menée. Dès la première page, l'auteure m'a embarqué dans l'histoire. Les bases sont posées au fil des pages, évoluant dans le vif du sujet. le récit est bien rythmé, plein d'humour. A aucun moment, je n'ai ressenti de l'ennui, et comme tout épisode, je reste dans l'attente de la suite, ce dernier se terminant sur un rebondissement.
La plume de Laetitia Constant, comme à son habitude, reste fluide et très agréable à lire.
Je me suis rapidement attachée aux personnages. Charlotte (Charlie) est issue d'une lignée de pharmaciens. Alors qu'elle aurait dû suivre les traces de ses parents, elle a choisi d'arrêter ses études pour se consacrer pleinement à l'écriture, et de par cela, est devenue pour sa mère, une déception.. Elle a un but dans sa vie : se faire éditer, mais en attendant, il faut bien qu'elle paye ses factures, et de ce fait, elle travaille en tant que serveuse. Quand elle est sommée d'aller chez sa grand-mère, elle entrevoit un espoir quant à son futur, même si pour le moment, c'est le néant. C'est une jeune femme volontaire, qui a une belle force de caractère. Seulement, pour elle, Cap Ferret fait remonter les souvenirs de ce fameux été. Elle devra affronter ce passé, au présent.
Benjamin (Ben), est lui aussi de retour. Depuis toutes ces années, il a bien changé : il n'est plus le gringalet binoclard de l'époque. Aujourd'hui, il a suivi son rêve et est devenu pilote, pour l'armée de l'air. Malgré ses blessures, il n'hésite pas à apporter son aide à la grand-mère de Charlie, et pour lui, c'est aussi l'occasion de la revoir, tenter de renouer avec elle.
Concernant la grand-mère, je l'ai beaucoup apprécié, car elle a, je pense tout compris...
En bref : j'ai passé un excellent moment avec cette lecture. L'histoire est addictive, et ce premier épisode nous pose les bases. Bien évidemment, qui dit épisode, dit format court, et de ce fait, j'ai un goût de trop peu. Une chose est certaine : j'attends la suite avec grande impatience !
Lien : https://stellasbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KassandraBlake
  03 février 2018
J'ai lu ce premier épisode car l'auteure me l'a proposé et que le résumé m'a plu. de plus, c'est pile dans l'un de mes genres favoris.
L'histoire m'a plu même si j'ai eu un peu de mal à entrer dans le récit et que les introspections étaient parfois un peu longues. Sinon, que l'intrigue se déroule en France est un plus. J'imagine plus facilement les lieux.
Les personnages me plaisent. J'adore principalement la mamie et les colocataires de Charlie. Elles sont l'image des amies qu'il faut avoir dans sa vie (je dis image car je n'en ai pas dans ma vie IRL donc je ne peux que supposer).
Charlie me fait penser à toutes les auteures que je connais pour son parcours dans le monde livresque mais par certains aspects de son caractère à moi également. Je ne sais pas encore quoi penser de Ben. Cela changera surement dans le prochain épisode.
La mère de Charlie quant à elle, vous donnera des envies de baffes. Je ne trouve pas d'autres mots pour la décrire tant elle m'a énervé.
Une lecture plaisante malgré un peu de longueur. J'ai tout de même envie de lire la suite car la fin est pleine d'émotions et on laisse les personnages à fleur de peau.
Je connais Laetitia Constant pour sa série "Aliénor McKanaghan" que je vais lire et chroniquer sous peu.
Lien : http://www.paradise-book.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Clem_YCRClem_YCR   06 février 2018
- Salut étrangère, lâcha-t-il. Café ?
Il me tendit un gobelet muni d'un couvercle.
- Je me suis permis de prendre les devants, commenta-t-il. Aspartam et nuage de lait végétal ?
J'étais sur le cul. Méfiante, je le saisis.
- Ouais... Comment as-tu deviné ?
Il s'approcha de moi en scrutant partout autour de nous, comme s'il ne voulait pas qu'on l'entende. Il mit sa main devant sa bouche pour la cacher et me chuchota :
- Ne le dis à personne, mais j'ai un sixième sens.
- OK...
Il se redressa et ricana.
- Non, en vrai, j'ai demandé à la serveuse ce que prendrait une fille dans ton genre.
- Précise ta pensée, c'est quoi mon genre ? m'offusquais-je.
- Athlétique, jolie, arborant un petit air pimbêche destiné à camoufler sa véritable personnalité.
- M'insulter n'est pas une excellente entrée en matière, mon pote.
- Je plaisante, elle a assisté à notre percutante rencontre et m'a rattrapé.
Elle voulait s'assurer que nous étions entiers, et je l'ai cuisinée à ta sujet.
Avec lui, j'avançais de surprise en surprise. Je regardais le gobelet et constatai qu'il venait du café où j'avais mes quartiers.
- Tu es flippant, affirmai-je.
- Tu sais quoi, Tango Charlie ?
D'où sortait-il cet étrange surnom ?
- Je pense que ces vacances vont être passionnantes, répondit-il en cognant son verre en carton contre le mien pour trinquer.
- On dirait bien, murmurai-je sans le lâcher des yeux, alors qu'il fixait de nouveau l'océan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : contemporainVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4300 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre