AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de denis76


denis76
  07 août 2018
Un mec intelligent, ce Benji. C'est un beau discours de 1819.
C'est une très belle synthèse. La liberté des Anciens (Athènes ) était surtout la possibilité d'un investissement politique ;
celle des Modernes, depuis la révolution française, fut la liberté individuelle, c'est une sphère privée que les individus exigent.... Mais il faut tout de même contrôler l'exécutif.
.
J'ai écrit que je sentais l'auteur intelligent. L'intelligence est définie de bien des façons.
Pour moi, il s'agit surtout d'une qualité d'adaptation et/ou de synthèse.
Benjamin Constant fait une belle synthèse historique de la politique, si belle que je pourrais en faire un "schéma-bulles", vous savez, ces dessins "patates".
En gros, depuis l'Antiquité, les individus sont sortis de l'emprise du gouvernement grâce au commerce, qui génère du fric, donc de la puissance, par l'intermédiaire des communications... Grâce à quoi ? Grâce à un tout petit truc, l'invention de la boussole, oui, qui a permis la navigation de plus en plus loin, etc...
Lisez-le, c'est sympa... Bon, il y a bien quelques logorrhées ( deux "r" , h ) et c'est pour ça que j'ai retiré une étoile.
.
Constant parle de Rousseau et Mably qui étaient contre la propriété privée : oh ! scandale pour Benjamin le libéral, naturellement à fond pour le commerce !
Il parle aussi de Montesquieu, qui semble l'avoir inspiré, et avait aussi une belle vision synthétique sur ce coup : pour Charles-Louis, les objectifs des puissants d'Athènes étaient les valeurs philosophiques, la vertu, et maintenant on ne parle plus que de "manufactures, commerce, finances..."
.
Par delà le livre, je propose quelques remarques.

On en est toujours là, à la puissance de l'Argent.
L'Argent a libéré le serf de l'esclavage, et de la soumission au tyran, certes. En 1789 ( ? ), le serf est devenu citoyen, en 1848, l'esclave est devenu citoyen. C'est bien.
Cependant, Mittal plus fort que Sarko, les subprimes qui ruinent, les sanctions économiques qui évitent peut-être les guerres : où est l'Humain ??
Le dieu Argent a remplacé le vrai Dieu, et ça, c'est peut-être moins bien.
L'Argent va gonfler comme "La grenouille qui voulait , etc..."
"La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages ".
.
Après l'explosion, soit ce sera super, soit on n'aura plus que nos yeux pour pleurer ... Mais nous, on verra ça de là haut... : )
Commenter  J’apprécie          463



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (43)voir plus