AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070355402
288 pages
Gallimard (10/04/2008)
3.72/5   23 notes
Résumé :
« – Faut-il un coupable ? demanda l'avocat. Est-ce qu'on accuse le rocher qui dévale de la colline et écrase tout sur son passage ? Est-ce qu'on met en accusation le gel, le soleil, l'orage ? Je vais vous dire, il y a eu un énorme chagrin qui s'est formé dans la nuit des temps, un énorme chagrin qui s'est nourri de celui de Lili, de Cathy et de Jeff – c'est bien connu, les chagrins s'attirent – et qui a éclaté sur Tony. Que Tony quitte Cathy sans qu'intervienne Jef... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
madamelafee
  10 avril 2019
La bête à chagrin est le récit d'un procès, celui d'une mère de famille, Cathy, désespérée, jugée pour meurtre. Je vais vous dire, il y a eu un énorme chagrin qui s'est formé dans la nuit des temps, un énorme chagrin qui s'est nourri de celui de Lili, de Cathy et de Jeff. C'est bien connu les chagrins s'attirent et qui a éclaté sur Tony. Que Tony quitte Cathy sans qu'intervienne Jeff, il ne se passe rien. Que Jeff arrive à Marseille et qu'il ne trouve pas Lili, il ne se passe rien. Mais que Lili présente Jeff à Cathy et la tragédie fatalement s'accomplit.
Dans ce livre, le bourreau devient victime et la victime prend des airs de bourreau. Une juge engoncée dans sa rigidité rappelle une justice étroite et aveugle face aux histoires de chacun et de chacune. Pour elle la question est tranchée, la coupable c'est Catherine et elle n'offre aucune compassion pour cette jeune femme. Tony le mari de Catherine est depuis 18 ans son unique amour, il l'a quittée pour aller vivre avec une autre, Malou. Elles auront chacune un enfant de Tony.
Cathy se retrouve seule. Sa mère agacée par les problèmes de sa fille, ne l'aidera pas. Cathy perd ses repères c'est alors qu'elle revoit une amie Lili qui a un copain Jeff. Jeff est répugnant, il est sale et obèse mais il offre son aide et son soutien à Cathy avec une grande gentillesse. Elle ne se méfie pas de lui tellement elle a besoin d'appui. Paule Constant trouve les mots justes pour décrire l'abandon et la dévastation que cela peut amener dans une vie, s'ajoute la problématique des rencontres, l'amour, la mort, les différentes histoires de vies.
La bête à chagrin est une affaire de crime et non une affaire de justice, la justice ne fait pas toute la lumière sur cette histoire, elle ne va pas jusqu'à la racine du mal. J'ai lu ce livre comme un plaidoyer pour les « pas de chance », les « trop sensibles ». Cathy et Jeff mettent le doigt dans un engrenage infernal. Cathy va vivre des situations où les événements vont l'entraîner vers des actions qui auront des conséquences extrêmement graves.
L'auteur sait donner chair à ses mots pour nous insérer, nous lecteurs dans les coeurs maltraités, elle décrit l'abandon, la maltraitance, les blessures, les chagrins. Ses mots sont ciselés comme pour libérer Cathy de sa vengeance car quand la trahison apparaît la gentille Cathy se transforme en Médée.
Le lecteur s'interroge ? Est-elle la seule coupable de ses actes ? Qui est responsable ? Cette affaire est-elle du domaine de la justice ?
Paule Constant démontre que l'écriture voit au-delà des apparences.

Lien : https://leschroniquesdecoco2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
ChezLo
  27 novembre 2010
Dès la première page, on est plongé dans une histoire prenante, un tourbillon qui n'augure rien de bon. Paule Constant nous entraîne telle une Véronique Olmi qui pousserait le vice à camper ses personnages sous le soleil (l'histoire se déroule en Provence tandis que le froid et la pluie accompagne le lecteur dans Bord de mer), peu à peu vers l'horreur. le roman démarre si vite qu'à mi parcours in peut ressentir une baisse de régime. On n'est cependant pas au bout des révélations sordides. (...)
Lien : http://chezlorraine.blogspot..
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ChezLoChezLo   27 novembre 2010
Cathy est confondue de gratitude, cet homme lourd, massif, à peine équarri, cette brute épaisse, est capable de ressentir des choses subtiles. Cela fait deux fois depuis qu’elle a ouvert le portail qu’il lui montre qu’il sait et qu’il sent les choses, deux fois qu’il trouve le mot juste pour le dire, enfin le mot qui la touche. Quand elle pousse la porte d’entrée, elle livre toute son intimité à un ami qui saura apprécier l’escalier de bois, les papiers peints désuets, les peintures fanées et même les étonnants carreaux de la cuisine, les carreaux de faïence, vert cru et jaune soleil, devant lesquels toutes les femmes de sa famille ont fait la cuisine, devant lesquels tous les enfants entre deux bouchées ont rêvé, un carreau vert, un carreau jaune, (…)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
fiomafioma   25 juillet 2015
Il faut se méfier du chagrin des petites filles, il est l’arme secrète des femmes.
Commenter  J’apprécie          140
Oiram7Oiram7   17 juillet 2020
Ce que l'on voyait ici, dans ce parc, ce n'était pas un homme ou une femme qui promenait un chien mais un chien qui traînait un homme ou une femme dont il avait pris en charge l'angoisse, la détresse et le deuil.
- Le chien est une bête à chagrin, dit la dame, et chaque passant tient au bout d'une laisse une douleur que son corps ne supporte plus.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Paule Constant (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paule Constant
https://www.librairiedialogues.fr/livre/14694728-l-insomnie-tahar-ben-jelloun-gallimard Lors de la rencontre avec Tahar Ben Jelloun, du 1er mars 2019 à la librairie dialogues à Brest, l'auteur nous propose sa sélection de livres coups de c?ur ! En l'occurrence : - la poésie française du XXe siècle. - Deux s?urs de David Foenkinos (Gallimard) - Maîtres et esclaves de Paul Greveillac (Gallimard) - La vérité sort de la bouche du cheval de Meryem Alaoui (Gallimard) - La Maison Golden de Salman Rushdie (Actes Sud) - Nouvelles de William Faulkner (Gallimard, Pléiade) - Les Mille et une nuits - Don Quichotte de Cervantès - Mes Afriques de Paule Constant (Gallimard) Entretien mené par Laure-Anne Cappellesso. Réalisation : Ronan Loup.
Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues
+ Lire la suite
autres livres classés : infanticideVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2901 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre