AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9781021402998
OSKAR ÉDITEUR (26/01/2015)
3.88/5   8 notes
Résumé :
Une nouvelle région, une nouvelle maison, une nouvelle école, de nouveaux camarades… Voilà bien des défis à relever pour une petite fille ! Mais ce n’est encore rien car le plus grand défi qui attend Éléonore, désireuse de faire pleinement partie d’une bande d’amis, a des allures de cauchemar. Entre superstition et croyance ancestrale, la fillette devra trouver le courage de révéler la vérité : celle de l’amour d’une petite fille pour sa grand-mère.
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après La crocheuse d'enfantsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
« Allez, va-y !!! »
« -Tu as la frousse où quoi ? »
Les jumelles adoptaient une attitude volontairement provocante, poussant malicieusement la nouvelle dans ses retranchements, au pied du grillage de la maison.
Bastien était partagé entre l'envie de consoler Eléonore, toute penaude et le besoin de faire entrer sa jolie nouvelle dans le groupe de copains.
Et cela passait par l'épreuve de feu, affronter la sorcière.
Tout le monde le disait, les parents en tout cas. Les jumelles l'avaient entendu, Bastien également, ici vivait une sorcière, aussi insensé soit cette drôle de découverte. Une conversation sérieuse entre grands, sans aucune vigilance d'être entendu par des jeunes oreilles, avait valeur de vérité.
Eléonore sentait ses jambes prendre leur position de coton devant la bêtise, elle sentait sa salive se sauver, ses petites dents commençaient à mordiller la lèvre inférieure aussi innocente qu'elle de ce qui se jouait.
« Ne peut-on pas juste y aller et revenir ? » demanda t-elle.
Les jumelles Colette et Chloé n'hésitèrent pas à pouffer de rire, attisant d'avantage le caractère indisposant, provoquant de nouveau la nouvelle.
Que risquait-elle ?
Bastien et les jumelles parlaient aussi de son chat noir, elle s'habille toujours de noir-preuve de sa nature pernicieuse- et surtout, de ses bras et ses grandes mains toutes sèches et tordues. Ce qui lui valu sa réputation de crocheuse d'enfants, les sorcières aiment manger les enfants, les histoires le racontent.
La sorcière de Hansel et Gretel, Baba Yaga l'ogresse, et bien oui ?
Eléonore est missionnée à franchir le domaine grillagée de la crocheuse et mitraillée ses carreaux de petits cailloux avant de se sauver.
Les jours suivants, les parents de Eléonore tente de convaincre sa Grand-Mère de déposer plainte pour ses vitres brisées et Eléonore a le coeur gros...

: En très peu de pages, « La crocheuse d'enfants » de Gwladys Constant arrive à nous émouvoir et faire passer son message de tolérance auprès des plus jeunes lecteurs.
Avec délicatesse et bon sens, à hauteur d'enfants, l'auteure nous présente comment peut s'installer une situation sérieuse voire dramatique à coup de rumeurs, de méconnaissance et de malentendus.
Les choses se positionnent ici à hauteur d'enfants.
Astucieusement, Gwladys Constant plante son intrigue dans le jeu du quiproquo, avec des conversations récupérées et déformées par des enfants qui la mènent vers le chemin de la rumeur, cette information encore plus bouleversée.
Eléonore est la petite nouvelle qui fera les frais de cette méconnaissance, ses nouveaux amis ayant confondu Sourcière et Sorcière.
Si l'emploi de la baguette de bois peut porter à confusion, le rôle de la Sourcière n'a rien de maléfique dans sa croyance à détecter les sources d'eau.
Néanmoins, le problème de la petite fille de la ville est tout autre.
Gérant doucement les changements pour son année de CM2, Eléonore se trouve difficilement éprouvée par ces nouveaux amis.
Elle accepte à contre coeur l'épreuve d'intégration qui est, on le découvre, de harceler sa propre Grand-mère. Son petit coeur est aussi cassé que les vitres qu'elle a éclaté et elle finit par regretter sa petite ville.
Oui, en peu de pages, l'auteure arrive à traiter beaucoup de sujets au creux d'une histoire sympa, le duo Eléonore et Bastien est attendrissant. le ton est léger, le sujet traité avec finesse, de façon adaptée dans sa présentation, mettant en fond la douce campagne. Les jeunes lecteurs de la ville découvriront un autre fonctionnement scolaire avec ses petites classes chargées à plusieurs niveaux comme cela fut vu dans le film « Être et Avoir » de Nicolas Philibert.
Un bon roman à découvrir qui donnera envie de lire et de se poser des questions !
Commenter  J’apprécie          30
Eléonore est ravie d'avoir aussi vite de nouveaux copains après son déménagement. Mais il lui reste une dernière épreuve à surmonter pour être totalement acceptée : avoir le courage de lancer un caillou sur la fenêtre d'une veille sorcière du village.

La situation se complqiue lorsque la jeune fille se rend compte qu'il s'agit de sa grand-mère pour laquelle elle a quitté Paris pour être plus proche d'elle !

Un court roman pour les plus jeunes avec pour trame les croyances dans les petits villages et la rumeur.

Une situation simple, une jeune héroïne honnête et brave, et surtout une chute intéressante font de cette histoire un bon moment de lecture !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          150
Une nouvelle région, une nouvelle maison, une nouvelle école, de nouveaux camarades… Voilà bien des défis à relever pour une petite fille ! Surtout quand ces nouveaux camarades lui demandent de leur prouver sa fidélité : elle va devoir lancer un caillou dans la fenêtre de la crocheuse d'enfants qui s'avère être sa propre grand-mère, ce que les autres bien évidemment ignorent.
Une histoire simple pleine de tendresse et de douceur avec de « petits monstres » pas si monstrueux, une belle réflexion sur les apparences et le courage
Commenter  J’apprécie          00
Bon roman de première lecture
Commenter  J’apprécie          20
Eléonore quitte la capitale pour habiter près de chez sa grand mère, près de Perpignan. Elle découvre la vie au village, se fait des amis, profite du bon air et des balades. Pour intégrer la bande de sa classe, on lui donne une épreuve : aller près de la maison d'une sorcière : celle qu'on appelle la crocheuse d'enfants.

La petite fille découvre avec stupeur qu'il s'agit de sa grand-mère ! Que faire ?

Un brin d'humour et un regard sur les superstitions et les ragots de village.

Lien : http://lespapotisdesophie.ha..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
- ça y est, nous y sommes, annonça Justin d'une voix sinistre. C'est ici qu'habite la Crocheuse d'enfants !
Il sembla à Eléonore que son coeur avait cessé de battre. Ses jambes se mirent à trembler. Sa respiration se fit haletante. Une sueur froide coula dans son dos. La maison que venaient de lui désigner ses nouveaux amis n'était autre que celle de sa grand-mère !
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Gwladys Constant (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gwladys Constant
Payot - Marque Page - Gwladys Constant - Mamie fait sa valise
autres livres classés : déménagementVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (11) Voir plus



Quiz Voir plus

Mamie passe le bac

comment s'apelle l'ame soeur de maëlys?

thibaut
maxence
charles

8 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Mamie passe le bac de Gwladys ConstantCréer un quiz sur ce livre

{* *}