AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782700238044
160 pages
Éditeur : Rageot Editeur (14/09/2011)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 28 notes)
Résumé :
M. Jim, le voisin du dessus, est réapparu. Tout le monde croyait qu’il était mort, même son chat Jules qui est venu se réfugier chez Diego et sa petite sœur Pépita !
À son retour, M. Jim ne parle plus et garde un air triste. Avec sa mère, sa sœur et ses copains, Diego découvre que l’homme a perdu la voix en même temps que le sourire. Il possède en revanche des talents inattendus...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
clairette
  01 février 2012
Le livre commence avec la présentation de Diego... par lui même. Il est au collège et face à un grand problème. D'une part il doit faire avec le défi que sa prof principale lui a lancé ( à lui et à ses copains... ) et en plus il doit gérer (toujours avec ses grands copains) le " secret project"....
Dans le même temps , M. Jim, son voisin du dessus , réapparaît, alors que tout le monde le croyait mort ( son fils à même vidé son appartement). Ce retour pose problème à Pépita, la petite soeur de Diego, car le chat de Mr Jim ( Jules) était venu se réfugier chez eux.
Que de choses à gérer, car en plus Mr Jim ne parle plus et à l'air très triste...
Barbara Constantine, nous raconte l'histoire de Diego, des ses copains et de Mr Jim, dans un court livre, simple à lire, agréable et assez humoristique. ( et sans gros mots!! )Une très belle histoire d'amitié.
On s'attache aux personnages et on est même triste de les quitter .
Un livre agréable à lire pour des enfants de 8 ou 9 ans ( et même pour les adultes! )
Lien : http://lireetrelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
titepomme
  31 août 2012
★☆★ Etant une fan de Barbara Constantine, je me réjouissais de découvrir sa plume en littérature jeunesse. Et c'est avec plaisir que j'ai retrouvé dans ce roman tous les ingrédients qui font que j'aime l'écriture de cette auteure.
Un récit plein d'humour, de tendresse, de complicité inter-générationnelle.
Les personnages sont très attachants.
Diego et son franc-parler ainsi que sa bande de copain qui préparent un projet top secret; Pépita la petite princesse; M. Jim et son problème de santé.
Une jolie découverte !
Lecture pour les 9-11 ans. ★☆★
Note : 2.5/3

Lien : http://lecture-addict.blogsp..
Commenter  J’apprécie          70
myriampele
  17 février 2013
Un délicieux petit roman à mettre entre toutes les mains, même celles des adultes! Barbara Constantine a le chic pour nous mettre dans une ambiance de rires et de tendresse, même là où rôdent maladie, handicap, abandon, mort...C'est un pur remède à la mélancolie!
Commenter  J’apprécie          40
LesDemoisellesdeChatillon
  29 janvier 2019
J'adore Barbara Constanstantine, vraiment, mais en littérature jeunesse non.
Je ne vois pas du tout à quelle tranche d'âge peut s'adresser ce livre.
Le vocabulaire est franchement pauvre.
Si dans le fond l'histoire est mignonette, dans la forme il y a vraiment un problème.
Le vocabulaire n'est pas adapté à des primaires, l'histoire ne peut pas intéresser des collégiens.
Ou il s'agit de littérature jeunesse qui s'adresse aux adultes...
Quoiqu'il en soit je ne lirai pas ce livre à ma fille. La littérature jeunesse regorge de pépites bien plus adaptées.
Commenter  J’apprécie          10
elobe
  09 octobre 2013
cette femme a décidément le don de rassembler les générations, de parler de maladie sans tomber dans le mélodramatique. C'est drôle, juste et émouvant à la fois bref du Barbara Constantine tout craché
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
elobeelobe   08 octobre 2013
Son prénom c'est Dolorès. En espagnol, ça veut dire douleurs. Je lui ai demandé pourquoi ses parents l'avaient appelée comme ça. Elle ne sait pas. Sa mère est morte il y a longtemps et son père dit qu'il ne se rappelle plus. C'est dommage, on ne saura jamais.
Douleurs...
Drôle d'idée.
Pourquoi pas Regrets Eternels, pendant qu'ils y étaient !
Commenter  J’apprécie          20
haveanicedayhaveaniceday   01 octobre 2012
je ne peux pas être objective avec Barbara Constantine, tout est magnifique dans ses livres que j'ai tous lus.......... à quand le prochain
Commenter  J’apprécie          50
elobeelobe   08 octobre 2013
Pépita, ça veut dire pépite en espagnol. Comme une pépite d'or. Mais là, les parents sont vraiment mal tombés, elle vaut pas une thune.
Ils auraient mieux fait de l'appeler par un nom de poison: arsenic, cyanure ou belladone. Ca lui irait comme un gant.
Commenter  J’apprécie          20
elobeelobe   08 octobre 2013
Je m'appelle Diego. Du coté de ma mère, ils sont espagnols, c'est pour ça qu'elle a choisi ce prénom. J'adore pas. Mais bon. Diego Maradona et Don Diego de la Vega (Zorro , le vengeur masqué, pour ceux qui ne savent pas), c'est pas si mal comme références, finalement.
Commenter  J’apprécie          10
myriampelemyriampele   17 février 2013
- Je vais vous apprendre à vous servir d'un ordi, Monsieur. Vous avez des tournevis de précision?
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Barbara Constantine (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Barbara Constantine
"A méli, sans mélo" de Barbara Constantine.
autres livres classés : maladieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Et puis, Paulette...

En quelle circonstances Ferdinand est-il amené à aller chez sa voisine ?

Il est tombé en panne ?
Il a écrasé son chat ?
Il a trouvé son chien ?
Il a un pneu crevé ?

10 questions
302 lecteurs ont répondu
Thème : Et puis, Paulette... de Barbara ConstantineCréer un quiz sur ce livre