AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782957116904
411 pages
Éditeur : Alexandre Contart (17/12/2019)
2.57/5   7 notes
Résumé :
“50 Nuances était un fantasme, L’Emprise est inspiré de faits réels”

L’intensité de ce roman s’inspire d’une histoire vraie, celle d’Alex, qui nous livre sans pudeur les secrets d’un monde bien souvent inaccessible.

Pénétrez l’intimité de l’auteur, et suivez-le dans un voyage initiatique où le luxe se mêle avec la luxure. Une quête qui nous fait voyager au fil des pages au cœur du Vieux-Lille, des soirées mondaines où le champagne coule... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
philippemoi
  18 juin 2020
Une écriture catastrophique tant au niveau de l'histoire que du style. En particulier, uns narration au présent qui s'enchaîne au milieu d'un paragraphe au passé puis quelques pages plus tard reviens un peu au présent et ainsi de suite,. C'est en quelle classe déjà qu'on parle de l'usage des temps dans la narration??? Je voulais découvrir ce genre de littérature, dite erotique, pour en connaitre les caractéristiques qui plaisent tant aux lecteurs. J'ai choisi le premier auteur français parmi les plus vendus d'Amazon cette semaine là, dans ce genre-là. J'ai beaucoup de mal à comprendre la place de ce livre à ce niveau de classement. Je suis arrivé sur Babelio et pas une seule critique! A t il eu tant de succès que cela finalement ?... le roman commence directement par un premier rendez-vous torride avec sa "soumise", oui l'auteur insiste sur le fait qu'il s'agit d'une histoire vrai, je le crois absolument !. À la lecture de cette entame, j'ai hésité entre finir par avoir une immense crise de bâillement, ou de rire. La scène torride se résume à une petite pipe et deux positions classiques, ensuite on mange une salade de fruit dans une chambre d'hôtel! Ah oui, chambre d'hôtel luxueuse puisqu'il y a un service à l'étage et un bar avec du champagne...
Bon, après ce petit coup vite fait, qui n'avait vraiment rien d'extraordinaire, s'enchainent des rendez-vous dans des bars avec des femmes trentenaires, moitié chaudes, moitié hésitantes, mais qui n'ont pas plus de conversation que notre héros. Bref de cliché en cliché et de platitude au niveau du scénario en platitude au niveau du style, j'ai abandonné bien avant la fin. J'ai pu constater qu'effectivement c'est une histoire vraie, aucune imagination, je l'espère en tous cas pour cet auteur sinon quelle triste vision de son quotidien si en plus il en a rajouté !
J'espère que ce livre n'est pas un typique du genre, je vais donner une seconde chance, mais ce sera la dernière ! Si vous arrivez à dépasser les 40 premières pages racontez-moi!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
FabDef95
  19 octobre 2020
C'est avant tout la curiosité qui m'a amenée à lire ce livre.
Oui, le désir d'en savoir plus, de comprendre ce qui peut amener une femme à devenir l'objet sexuel d'un homme.
Oui parce que c'est ainsi que l'on imagine ce type de relation. Or, la réalité est toute autre.
L'emprise est à découvrir pour ce qu'il est, un témoignage d'une relation tant fantasmée collectivement. Et c'est là je trouve tout l'intérêt du roman d'Alexandre Contart. Certes, il s'agit d'un roman, mais il est présenté comme étant largement inspiré du vécu de l'auteur.
Très vite, nous découvrons ce qui unit deux êtres libres et égaux (oui, car ils le sont) dans ce genre de relation.
L'auteur décrit ses attentes envers celle qui consentira à s'abandonner entièrement à lui, physiquement et psychologiquement, celle qui s'en remettra entièrement à lui. Et je dois dire qu'au delà des jeux sexuels, la philosophie de ce type de relation est bien plus profonde, plus puissante qu'il n'y paraît.
Il en ressort tout d'abord qu'il faut du temps pour construire de genre de relation. Il faut apprendre à connaître l'autre, savoir doser, l'amener à s'abandonner, à dépasser ses limites le tout, dans le plus grand respect et la confiance. Cette relation repose sur la confiance absolue qui ne peut laisser place au doute. Elle repose aussi sur le respect de l'autre. Dès lors, on comprend que confiance et respect en sont les piliers. Sans eux, impossible de lier ce fil invisible qui relie deux êtres. Si ces piliers disparaissant, le lien est rompu. le contrat devient caduque.
Les relations D/S ne souffrent pas de l'à peu près. Elles se vivent pleinement, intensément et n'empêchent pas l'Amour, bien au contraire. Parce qu'au fond qu'est-ce qu'une relation dominant/soumise si ce n'est un amour inconditionnel de l'un envers l'autre, un amour intense, exceptionnel.
L'emprise est à découvrir et à prendre pour ce qu'il est, non pas un chef d'oeuvre littéraire mais un témoignage certes romancé, mais pas inintéressant.
Le seul bémol, c'est que luxure ne rime pas nécessairement avec luxe, mais j'imagine que cela peut alimenter une certaine part de fantasme ou pas...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
NewMoonOrchid26
  14 janvier 2021
Ce livre est plus une romance plus qu'un livre sur le Bdsm ; Dailleurs contrairement au titre , il n'explique pas vraiment les mécanismes psychologiques / cérébraux qui poussent à pratiquer , le fait d'etre attirée et d'aimer la douleur..
Des scènes de sexe en club libertin d'accord.. , le jeu de domination est présenté ici une fois de plus comme étant l'extension , l'attribut d'un certain pouvoir ou de niveau de vie : "Mon Audi A5", "mon fauteuil en cuir","mon stylo Mont Blanc " et "ma Soumise"...J'ai eu du mal à rentrer en empathie avec le personnage principal .Le roman commence par une scène de sexe dans un hotel de luxe (avec panier de fruits frais trés important ) , à la suite de laquelle Monsieur se fait larguer par sa soumise (il est marié , elle est amoureuse de lui )
Il est triste mais remarque ,ne fait aucun effort pour la retrouver...
Il est marié , et c'est pour lui , intouchable , la limite à ne pas dépasser; il fort curieux que cette épouse ne fait aucune apparition dans le roman , ni meme mentionnée, ce qui rend la trame peu crédible;
Aprés le départ de sa soumise , il en reve d'une autre ,déjà... Pour les liens exceptionnels d'appartenance bof ,bof ...
La narration est bizarre on passe du présent au passé, j'ai pas tout compris.
Monsieur est trés select forcément sur le choix en matière de femme ca va de soi , mais aussi de décoration , de vins (trés récurrent : les hommes = bouffe , pinard et femmes sexy ) et meme d'amitiés (pourquoi ma soumise est copine avec cette femme si peu élégante..) on peut lui reprocher en retour ses gouts musicaux dans la playlist en exergue des chapitres , des fois trés moyens ex : Booba , Miley Cyrus trés raffinés n'est-ce-pas..
Une belle fin d'amour trés romantique en revanche ,qui ne fait que résumer les choses : l'Amour unit et fait appartenir l'un à l'autre deux etres avec ou sans relations D/S , c'est le seul ciment entre deux personnes.
Quelques passages interessants a voir en citation ;Sinon à ranger avec les Mister Grey french version;
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LicoriceWhip
  14 juin 2021
Alexandre Contart, grand gourou du BDSM Instagram (près de 24000 followers) nous gratifie d'une autobiographie absolument indigente sur plan littéraire et risible sur le plan érotique et SM. Il rappelle tout à fait en son temps, l'infect Journal d'un Maître de Patrick le Sage, qui tout comme lui trouve que le champagne est le summum du raffinement, tout comme lui, arbore la fleur de lys comme emblème du dominant, tout comme lui semble toujoursplus pressé de se rengorger sur ses possessions, et tient à se pavaner dans des décors toujours plus luxueux. Les incohérences sont dingues (Monsieur est marié, assure que sa femme est plus importante que jamais pour lui, mais il en parle sur une page à peine), dès qu'il perd une soumise, il veut de suite en retrouver une autre (comme s'il faisait un casting en permanence), il prévient qu'il fait super gaffe aux MST/IST, mais il saute toutes ses copines sans capote. Ce n'est pas avec ce genre de bouquins qu'on va réussir à comprendre ce qui se passe dans la tête d'un dominant, ou alors de sa pire version : un revanchard arrogant et totalement imbu de lui-même. Il existe assez de joyaux en littérature érotique ou SM pour se passer de ce type de personnage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Delbookdim
  10 janvier 2021
J'ai beaucoup aimé ma lecture, on embarque facilement dans ce récit ou l'auteur dévoile une partie de sa vie. La découverte de l'univers BDSM se fait de façon agréable mais très explicite avec beaucoup de respect. L'auteur nous dévoile un lien, celui qui se tisse entre les deux personnes et l'emprise entre un dominant et sa soumise. Certaines parties du livre m'ont dérangé mais pour moi cela vient probablement du fait que c'est un récit pas une fiction, c'est très réel et on se rend compte que leurs choix ont un impact direct sur leur vie. C'est difficile de ne pas juger les choix des personnages mais c'est un univers différent et particulier avec ses codes.....(le compte de l'auteur est à découvrir pour en savoir plus). Cette fin nous laisse avec des questions, ça reste très flou et on a envie d'en savoir plus. Une suite peut être ?...Ce livre reste une belle découverte, la plume de l'auteur est très agréable et assez addictive. C'est une belle histoire d'amour, qui permet de balayer certaines idées reçues. A lire sans a priori en gardant l'esprit ouvert.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   26 février 2020
Ce collier n’a rien d’un accessoire. C’est un engagement profond. Pour l’obtenir, il ne suffit pas de le demander. C’est un témoignage de gratitude qu’offre un dominant à sa soumise. La preuve d’un engagement sans faille où l’amour est le ciment du plaisir. Ce collier était le sien, il n’appartenait qu’à elle seule, et chaque fois que le cuir frôlait sa peau, elle était emplie d’une fierté incommensurable.Je refermai la boucle, elle rejeta les épaules en arrière tout en se dressant sur ses talons.Ses fesses frôlèrent ma ceinture, sa poitrine se dressa. Elle était magnifique.Je n’avais pas besoin d’attacher une chaîne à ce bijou, elle était déjà mienne et totalement offerte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 février 2020
J’ai beau la connaître par cœur, je la redécouvre à chacun de nos rendez-vous. Elle me plaît, elle le sait, elle n’en est que plus belle.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   26 février 2020
Elle est sublime. Je la désire du regard et je m'enivre de la voir boire délicatement pour ne pas laisser de marque de rouge à lèvres sur le verre.Elle repose doucement sa coupe sur la table et semble s’impatienter. Je crois que l’alcool commence doucement à faire effet. Je finis par me lever. Je pose devant elle une carte magnétique portant le numéro 57. Je m’approche de sonoreille, respire son parfum et l’invite à me rejoindre dans 10 minutes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   28 février 2020
Elle sourit et se détendit à nouveau. June avait cette capacité à trouver les mots justes pour apaiser les tensions.
Peut-être une déformation professionnelle. Il est plus facile de tatouer quelqu’un de calme, qu’une personne qui s’agite.Il était temps pour moi de partir. Je me sentais déconnecté de ces jeunes femmes charmantes mais légèrement puériles.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   28 février 2020
La verve d’une jeune femme n’était pas suffisante pour me faire perdre mes moyens. À cette table, à cet instant, je n’étais pour elle qu’un banal agent immobilier buvant un chocolat chaud, cherchant à sortir de son carcan professionnel en se faisant tatouer.Comment aurait-elle pu se douter que je n’étais pas cet homme. 
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
310 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre