AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B019VZ0W8E
Éditeur : (27/12/2015)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Une jeune femme part seule à l'ascension du mont Fuji, pour accomplir un rêve d'enfance. Elle se perdra à Tokyo et se retrouvera à Kyoto, après une ascension épique du volcan sacré.

Extraits :

"Pour qui veut retrouver l'insouciance de l'enfance, le Japon est le pays idéal. Quand on ne maîtrise pas la langue, qu'on ne peut ni parler, ni lire les kanji, ni écrire, on est comme un enfant qui a besoin d'assistance. Ce à quoi se prêtent facilem... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Wyoming
  07 mai 2020
Un gentil récit de voyage et de montagne, au Japon, avec l'ascension du mont Fuji qui, hélas, ne comporte que moins de trente pages, descente incluse, sur les 160 très aérées de ce joli récit.
Quatre étoiles pour l'atmosphère que fait partager à ses lecteurs Aurélie Conti avec la puissance des sensations qui l'envahissent aussi bien dans les rues de Tokyo que sur les pentes du Fuji ou encore à la découverte des merveilles de Kyoto.
Elle traduit ses impressions avec une belle poésie de couleurs, couleurs de la végétation, des ciels, de l'eau, des enseignes lumineuses, des objets qu'elle recueille, des mets qu'elle déguste. Ses descriptions, assez brèves, portent les marques mêlées de ce qu'elle voit et de ce qu'elle perçoit.
Elle évite les européens, les français, se donnant ainsi l'occasion de rencontres, quelquefois muettes où seuls les sourires, les gestes et les expressions constituent une communication plus riche que les flots de paroles.
Des références sympathiques à la Provence, avec Pétrarque au mont Ventoux, aux martinets d'Aix-en-Provence et à quelques itinéraires dans Paris relient la France et le pays du soleil levant.
Sa dernière partie, à Osaka, la prive pour ma part d'une cinquième étoile, car, après tant de poésie et d'émotions qu'elle a su faire partager, quelle absence d'intérêt que le développement sur plusieurs pages de ses difficultés à rallier l'aéroport pour son retour et à changer de la monnaie!
Ce petit livre est une gentille, parfois naïve, immersion dans la culture japonaise, un joli guide d'impressions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          261
flag_
  02 septembre 2018
On a certainement tous eu, au retour de voyages à l'étranger, la crainte de perdre rapidement souvenirs, anecdotes, impressions, sensations. Ce sentiment est sans doute exacerbé quant il s'agît de voyages lointains, longtemps espérés et rêvés, et dans des pays pour lesquels l'occasion d'y retourner relève de l'improbable. C'est ainsi que, de retour de son voyage au Japon, Aurélie Conti a ressenti le besoin de rassembler ses notes, notes qui se sont transformées en récit.
Pour ceux qui, comme moi, auront la chance de tomber par hasard sur ce récit dans les rayons d'une librairie (elles sont visiblement peu nombreuses à proposer cet ouvrage), Une nuit au Mont Fuji constitue le recueil de sensations (bien plus que de souvenirs) à l'issue du périple solitaire de la jeune femme à travers le Japon : de Tokyo à Kamakura, d'Osaka à Kyoto, d'Hakone à Nara. Mais surtout son expérience de l'ascension du Mont Fuji, ascension qui fait à elle seule l'objet de la deuxième partie de son récit, véritable temps fort et charnière du livre.
Cette deuxième partie est immanquablement la plus personnelle et la plus détaillée du récit, l'ascension du mont Fuji étant le véritable objectif idéalisé de ce voyage, pour cette jeune femme peu préparée physiquement (de son propre aveu) à une telle ascension. Or, ce chapitre-charnière est de fait, et paradoxalement, une tranche à part dans le recueil qui ne devrait enthousiasmer pleinement que les lecteurs aux objectifs similaires ou férus de randonnées à l'étranger. A l'inverse, le reste du récit entrera indéniablement en résonance avec tout lecteur rêvant de voyager au Japon sans pour autant intégrer à leur programme le Mont Fuji, encore moins l'ascension de ce dernier. Ces lecteurs seront certainement les plus nombreux tant la fascination de ce pays pour les occidentaux étant grande (cela a été mon cas jusqu'à ce que l'occasion se présente, un peu par hasard, d'y passer quelques jours). le récit est alors pour tous ceux-ci.
Loin d'être un guide touristique romancé ou un tripadvisor sur papier, Une nuit au mont Fuji saute rapidement d'une sensation à l'autre comme le regard ébahi du voyageur au Japon saute d'un détail à l'autre. Il en résulte une écriture légère, flottante, aérienne, voire poétique. Les détails, les descriptions précises importent peu, au profit d'un sentiment de flottement, de rêve éveillé et de la succession de réflexions pour cette voyageuse solitaire.
Un joli récit à lire tout en rêvant de partir… et à relire au retour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
kevindio
  08 janvier 2016
Il s'agit d'un très beau récit de voyage que je conseillerai à tout le monde. À ceux qui sont déjà partis au Japon – cela leur permettra de repenser à leur séjour et à reconnaître des paysages et des situations. Mais aussi à ceux qui ne sont pas encore partis – grâce à l'écriture raffinée et les justes précisions, ce roman vous permettra vous aussi de découvrir cet étonnant pays qu'est le Japon et de vous balader dans les rues de Tokyo, Kyoto ou Osaka, ou de gravir le Mont Fuji pour les plus aventureux d'entre vous !
Lien : https://comaujapon.wordpress..
Commenter  J’apprécie          70
laplumevoyageuse
  25 janvier 2017
Un des meilleurs récit de voyage que j'ai lu dernièrement.
Commenter  J’apprécie          10
Gaetala
  10 septembre 2017
Agréable petite histoire pour qui aime le Japon.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
WyomingWyoming   06 mai 2020
C'est l'harmonie du soir. Le ciel se teinte de rose au travers des feuillages. Comment saisir un instant aussi émouvant? Une photo ne rendrait pas la poésie de cette lumière. La peinture? L'écriture?
Commenter  J’apprécie          60
WyomingWyoming   06 mai 2020
Le jardin est silencieux. Deux fleurs d'hibiscus, une blanche et une mauve, ont été posées sur l'eau d'un bassin de pierre en forme de corolle. Comme un miroir l'eau immobile renvoie leur reflet et celui des feuillages au-dessus et s'écoule en un mince filet dans le bassin en dessous le long d'une feuille de laurier maintenue par une pierre.
Commenter  J’apprécie          30
WyomingWyoming   06 mai 2020
Jaillissant d'une coupe de feu, le disque rouge s'élève doucement dans une nappe d'or liquide. Il s'imprime sur la rétine. C'est la première fois que j'assiste au lever du soleil. Les lueurs de l'aurore, je les ai vues quelquefois, bien sûr. L'astre solaire rond et flamboyant comme sur le drapeau japonais, jamais.
Commenter  J’apprécie          30
WyomingWyoming   06 mai 2020
Tokyo la nuit : un paysage de bande dessinée futuriste. Des buildings crayonnés de gris, flanqués de fanaux rouges qui clignotent lentement sous les paupières grises de la nuit.
Commenter  J’apprécie          50
WyomingWyoming   06 mai 2020
Le silence et la solitude me permettront d'entrer en moi-même, de réfléchir aux questions essentielles.
Commenter  J’apprécie          90
autres livres classés : japonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Aurélie Conti (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
442 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre