AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2870971958
Éditeur : Blake et Mortimer (04/04/2014)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Bien des années ont passé depuis la dernière aventure de Blake et Mortimer. L’un et l’autre se sont retirés et savourent une retraite méritée. Mais le destin, lui, ne les a pas oubliés. Une énigmatique lettre va les réunir à nouveau… Les deux vieux amis découvriront-ils enfin le mystère de la Grande Pyramide enfoui dans leur mémoire ? Retrouvez la correspondance de nos deux célèbres personnages dans une édition revue et corrigée. Un must !


Un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
deuxquatredeux
  25 mars 2016
Premier volume de la série "Le dernier chapitre"* imaginée par Convard et Juillard - les trois suivants, avant que la série ne s'arrête, seront consacrés respectivement à Barbe Rouge, Les Pieds Nickelés et Johann et Pirlouit - , cette aventure immobile présente les Fragments d'un voyage immobile du fameux duo d'Edgar P. Jacobs.
Cette dernière aventure d'un Blake et Mortimer, vieillis et à la retraite, est un échange épistolaire entre le duo et revient sur certains événements qui se sont déroulés dans le Mystère de la Grande Pyramide. La lecture de celui-ci n'est pas nécessaire pour apprécier celui-là mais en augmente néanmoins le plaisir et la compréhension.
Ce n'est pas un "vrai" Blake et Mortimer comme le seront les aventures croquées et imaginées par les différents auteurs et dessinateurs qui ont repris les aventures du duo suite au décès de Jacobs.
Ce n'est pas un "vrai" Blake et Mortimer parce que les deux protagonistes ont vieilli, ce qui n'est pas le cas dans tous les autres épisodes de la série. Cet épisode se trouve ainsi en marge de l'univers construit par Edgar P. Jacobs dont les héros ne vieillissent jamais sans que cela ne remette en cause son univers puisque celui-ci n'est pas ancré dans la réalité. Ce n'est pas davantage un "vrai" Blake et Mortimer puisque cette dernière aventure est immobile contrairement à l'ensemble de leurs aventures.
Pour autant, cette aventure immobile offre un vrai plaisir de lecture et il est plutôt agréable de voir les deux héros vieillir comme c'est le cas pour nous les lecteurs.
* Dernier chapitre pour Blake et Mortimer mais premier chapitre pour Convard et Juillard qui participeront plus tard à la continuation des aventures de Blake et Mortimer alors même qu'ils en ont écrit à ce jour la dernière aventure dans l'ordre chronologique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
HORUSFONCK
  09 octobre 2017
Un hommage puissant et émouvant, à ceux qui surent nous donner tant de bons moments de lectures.
Blake et Mortimer, dans leur dernier chapitre d'une vie d'aventures.
Ce n'est pas une bande dessinée, mais c'est beau avec cette fragile et délicate lumière d' automne.
De la belle ouvrage.
Commenter  J’apprécie          80
Saku
  12 avril 2014
Un album inhabituel: d'abord la forme à l'italienne et l'écriture. Ce n'est pas une BD à proprement parler, ce serait plutôt un échange épistolaire illustré. Des années se sont écoulées depuis le dernier album et Blake et Mortiner se réjouissent à l'idée de se revoir. Curieusement ils font le même rêve et s'écrivent pour échanger leurs impressions et leurs souvenirs, ce qui leur permettra de résoudre une énigme vieille de plusieurs décennies.
J'ai grandi avec Blake et Mortimer. Mon père les apprécie beaucoup et a tous les albums, ils ont été parmi les premières BD que j'ai lues. Cette fois-ci, j'ai vraiment aimé les retrouver. le dernier album que j'ai lu était "La Malédiction des 30 deniers" qui ne m'avait pas vraiment convaincue. Par contre, "l'Aventure immobile" a un côté nostalgique qui me plaît beaucoup. Blake et Mortimer ont vielli, les cheveux et barbes sont maintenant tout blancs - par contre, ils n'ont pas pris un gramme. Dans ces courriers, on retrouve l'affection que ces deux hommes se portent et la complicité qui continue de régner entre eux, ainsi que l'aspect fantastique et onirique qu'il y avait déjà dans de nombreux albums. Ouvrir cet album, c'est comme retrouver de vieux amis de la famille qu'on n'avait pas vus depuis des années!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TableRonde
  18 décembre 2014
D'habitude, les héros, notamment de bande dessinée, ne vieillissent pas : heureux sont-ils !
Voilà Blake et Mortimer, alors que les aventures continuent, dont certaines d'ailleurs les font plus rajeunir que prendre de l'âge, le premier habitant toujours au 99 bis de Park Lane, au deuxième étage, le second dans son cottage à Graigallan Lodge, vraisemblablement en Ecosse en plein échange épistolaire.
Il est (presque) étonnant de constater qu'une fois encore nous sommes au mois de décembre. Certes, cela doit signifier la fin de la vie, mais on est légitimement en droit de faire un parallèle avec leur plus fameuse affaire, la seule d'ailleurs (sous le pinceau de Jacobs) à se dérouler au Royaume Uni, la Marque Jaune qui se déroule en décembre.
La perspective d'accepter enfin l'invitation de Saint James Temple, et par la même occasion de se retrouver semble leur rendre la mémoire de ce secret du Cheik Abdel Razek, enfoui si longtemps dans l'inconscient et remontant petit à petit dans leurs nuits agitées.
Excellent, bien vu, tendre, émouvant, et le mystère de la Grande Pyramide "enfin résolu".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Guillaume72
  20 mai 2019
A l'époque iù cet album est sorti, j'avais hésité puis je m'étais dit : ce n'est pas vraiment un Blake et Mortimer et je suis passé à autre chose. Ce n'est que quelques années plus tard que je me suis mis en quête de cette histoire dès lors impossible à trouver en bouquin neuf. En surveillant les occasions à prix abordable, je l'ai enfin trouvé dans un fonds de bibliothèque. Je ne regrette pas du tout mon achat. Les auteurs y développent une correspondance épistolaire entre nos deux héros en repartant du mystère de la grande pyramide. Ils parviennent à merveille à rendre une impression de nostalgie et à décrire l'amitié profonde des deux personnages. Dans cet album, ce sentiment d'amitié ressort d'ailleurs plus que dans ceux du créateur E P Jacobs.
Un très bel hommage.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Chro   01 juillet 2014
Le récit se construit au fil d’un échange épistolaire entre Blake et Mortimer, et les illustrations de Juillard n’interviennent que ponctuellement, laissant à son style réaliste toute liberté de s’épanouir au gré des décors et des situations.
Lire la critique sur le site : Chro
Videos de Didier Convard (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Didier Convard
Protocole du tueur
autres livres classés : retrouvaillesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1677 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre