AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782723450751
55 pages
Glénat (12/04/2006)
3.75/5   48 notes
Résumé :
Le conclave est actuellement dans l'incapacité de se réunir. L'élection du prochain pape tarde, laissant cependant à Frère Macchi le temps d'assister à la régénérescence du corps de Jésus dans le laboratoire secret du Vatican. Les Gardiens du Sang exercent leur chantage sur le dominicain en retenant prisonnière sa nièce, Suzana, qu'ils ne lui rendront qu'en échange de la dernière des cinq bagues rouges... Neuf siècles plus tôt, au coeur de la Forêt d'Orient, Hugues ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Davalian
  23 décembre 2017
Le Tombeau d'Orient n'offre aucune nouveauté et se contente de suivre le canevas et les grandes lignes de la série INRI. Celles-ci ont été posées avec La liste rouge, la ressemblance étant ici moindre (mais à peu de choses près) avec le suaire. L'histoire débute avec les échanges, désormais traditionnels, entre Montespa et son équipe et les nouvelles découvertes relatives au corps. le scénario passe ensuite la main à Hugues de Payns et à ses amis.
Contrairement aux deux albums précédents, le mystère INRI ne semble plus vraiment progresser, malgré une opportunité évidente. La conférence qui nous est présentée en début de volume n'apporte pas grand-chose de neuf. Il s'agit là d'une forme de rappel ou de synthèse, bien que Didier Convard ait tenté de donner une approche scientifique au phénomène qui est en cours de réalisation.
Qui va être la prochaine victime du tuteur à la hache ? Telle est la question qui hante l'album. La réponse n'est guère difficile à trouver et les lecteurs aguerris pourront être déçus des facilités qui sont données au grand méchant. Car oui, les facilités sont nombreuses. Franchement se séparer alors qu'un méchant déterminé à exterminer un groupe rôde : c'est une riche idée ! Peu crédible d'un point de vue scénaristique hélas…
Fort heureusement, un développement imprévu va apporter un peu de piment à la confrontation entre les deux ennemis. Comme annoncé sur la première de couverture, il s'agit là du point d'orgue du volume. Hélas l'avant, et l'après ne sont guère palpitants…
Une grosse déception doit être notée et elle est concerne les dessins. Comme dans l'album précédent, les séquences qui se déroulent au XIIème siècle ne sont pas très agréables à l'oeil. La neige est une nouvelle fois omniprésente. Pourtant l'impression de froideur qui résulte de  l'ensemble ne lui est pas imputable : le style est froid, rigide. Même la confrontation tend attendue semble figée.
Les séquences contemporaines ne retiendront pas davantage l'attention. Il s'agit ici surtout de séquences d'intérieur, anonymes. Qu'il s'agisse de l'hôpital, du bureau de Montespa (franchement l'on aurait pu en attendre bien davantage), ou de bâtiments administratifs et scientifiques classiques : rien ici n'attire l'oeil, ni ne marque l'esprit. Même les quelques panoramas du Vatican où la vie d'ensemble du corps paraissent insipides et sacrifiés. Quel dommage !
Le Tombeau d'Orient joue la carte de la sécurité en dupliquant des mécaniques déjà connues. Celles-ci font certes d'INRI la série qu'elle est, mais ici le manque de nouveauté et de précision dans les dessins finissent par lasser. C'est avec soulagement qu'est accueillie l'attente de la découverte de dernier tome. L'attente et la lassitude auront au moins le mérite d'être de courte durée.  
Lien : http://lebibliocosme.fr/?p=3..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
meygisan
  01 avril 2017
Encore une fois un tome d'une densité incroyable. l'auteur a des choses à dire, à tel point qu'il donne l'impression d'avoir condensé son histoire en 4 volumes alors qu'elle pouvait tenir en au moins 8 tomes. Cela donne une histoire riche en informations, peut être trop; il est difficile d'ingurgité toute cette masse et suivre en même temps le récit, qui tourne autour du Christ et du Grand oeuvre.
Le récit en lui même est plutôt passionnant mais je commence à m'exaspérer des choix que fait prendre l'auteur à son personnage principal. Alors qu'il est clairement la cible du tueur, il ne prend guère de précautions et se contente de voir venir pendant que ses amis se font purement massacrés, parfois carrément sous ses yeux. C'est totalement incohérent!
Cela ajouté à la masse d'information, historique et donc riche, finit par rendre le scénario lourd. Je me suis surpris à sauter vite fait quelques dialogues, ce que je ne pratique jamais par ailleurs, mais cela n'a absolument pas gêné ma lecture.
Reste le tome 4 pour connaître enfin le dénouement de cette histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MissSherlock
  14 mai 2017
Le tueur à la hache poursuit son oeuvre dans ce volume mou du genou. Il ne se passe pas grand-chose contrairement au tome précédent, riche en informations.
Pas de révélation ni de rebondissement, pas de suspense non plus. Dans une série, il y a souvent un tome en deçà des autres, il semblerait que le Tombeau d'Orient soit celui d'INRI.
Du côté des dessins, je me lasse de l'approximation des traits. Au début ça ne me gênait pas mais à force, mon oeil fatigue.
Il ne reste plus qu'un tome pour connaître la vérité et vérifier si l'hypothèse que j'ai émise sur «l'expérience» est la bonne.
Commenter  J’apprécie          30
fabricel
  07 juillet 2012
L'homme à la hache continue sa recherche macabre des reliques du Christ au nom du Pape.
Pendant ce temps, le Comte de Champagne et le Seigneur de Payns, avides de vengeance, poursuive la construction du tombeau qui devra accueillir la dépouille du Frère premier et tente d'arrêter le massacre de leurs compagnons.
L'aventure se poursuit mais sans réel suspense ni rebondissements.
Commenter  J’apprécie          20
Torellion
  23 mars 2016
Suite logique des deux précédents tomes, le tombeau d'Orie continue à nous tenir en haleine. le dessin et la colorisation sont toujours de bonnes qualités.
Vivement la fin, même si on sent déjà qu'il y aura une autre série à suivre.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MissSherlockMissSherlock   12 mai 2017
Et par le sang du Christ, un jour viendra où le frère cessera de tuer son frère. Où l'Homme aimera l'Homme...
Commenter  J’apprécie          114
pilou62200pilou62200   06 novembre 2014
Mes amis, ! Venez boire une coupe de vin chaud à la girofle. Elle vous remettra vite des désagréments de votre route.

Ce n'est point de refus , Hugues...mais je crois bien que deux coupes seront nécessaires pour redonner un peu de vie à Geoffroy !

Je suis capable de trinquer trois fois sans trembler !
Commenter  J’apprécie          30
MissSherlockMissSherlock   11 mai 2017
- C'était donc cela, le Graal ?
- Oui, Monseigneur Rozerro... Le Saint-Graal est Jésus lui-même !
Commenter  J’apprécie          90
DavalianDavalian   23 décembre 2017
- "De la matière inerte et froide, par le feu de l'âme préservée, la vie resplendira pour l'éternité."
- INRI !!!
- En effet, INRI... que les alchimistes traduisent par Igne Natura Renovatur Integra.
- "Par le feu, la nature est entièrement renouvelée" !
Commenter  J’apprécie          10
DavalianDavalian   23 décembre 2017
Tu comptes plus qu'une parole donnée, mon fils. 
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Didier Convard (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Didier Convard
Éminent docteur en histoire des sciences occultes, Benjamin Horwood profite de paisibles vacances en solitaire, quand l'arme à feu de Karen Holt vient brusquement se braquer sur lui. Cette officière du MI6 ne compte pas tirer mais, par ce geste, elle invite plutôt sa cible à docilement la suivre. La politesse n'est plus de rigueur et le temps presse. Car partout dans le monde, des lieux historiques sacrés sont violés et la disparition d'une page du Splendor Solis – célèbre bible des alchimistes – semble y être également liée... Les connaissances ésotériques de Ben Hornwood devraient lui permettre de résoudre cette affaire à l'ampleur mondiale et sur laquelle plane des mystères aussi nombreux que mortifères...
Adaptation du célèbre roman de Gilles Legardinier entremêlant fiction et faits historiques, le Premier Miracle, est une aventure ésotérique qui s'inscrit dans la continuité des oeuvres de Didier Convard, maître du genre en bande dessinée. Un diptyque hors du commun pour une enquête fascinante dans les arcanes de l'histoire, mis en scène par le dessin élégant et précis d'Olivier Brazao.
Le Premier miracle, disponible en librairie.
+ Lire la suite
autres livres classés : religionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4229 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre