AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bernard Ferry (Traducteur)
ISBN : 2253170828
Éditeur : Le Livre de Poche (01/06/1999)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 114 notes)
Résumé :
Après la mort tragique de sa femme et de ses filles, John Stapleton devenu médecin légiste à New York, n'attend plus rien de la vie. Il va pourtant être arraché à l'indifférence et au cynisme par une série de décès inexplicables : des malades sont victimes de virus depuis longtemps éradiqués, tel que celui de la peste.

Tous étaient soignés dans les hôpitaux gérés par la puissante société d'assurances Americare, à qui il doit la faillite de son propre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
kuroineko
  20 août 2019
Deuxième tome de la série Montgomery-Stapleton, Contagion focalise son point de vue sur Jack Stapleton. Ancien ophtalmologiste dont le cabinet s'est retrouvé broyé par les assurances Americare (vive le système de santé américain...), suite à une terrible tragédie, il est le petit nouveau au service médico-légal de New-York. Caustique, trompe-la- mort sur son vélo à zigzaguer dans le grand flux de la Grosse Pomme, réfractaire aux ordres et aux procédures administratives dûment établies, Jack va filer une paire de migraines à ses supérieurs.
Surtout qu'il est confronté dans Contagion à des causes de mortalité qui défient l'entendement et les statistiques new-yorkaises. Ses diagnostics, aussi aberrants et incroyables soient-ils, se révèlent juste : de dangereux virus semblent se balader dans le Manhattan Hospital, genre la peste... Tout de suite, ça parle...
Et comme Jack trouve que les choses ne vont pas assez vite à son goût, il s'en mêle jusqu'à se retrouver pris dans un engrenage tout sauf confortable et potentiellement mortel à brève échéance.
Incontestablement maître du thriller médical, Robin Cook ne ménage pas sa peine (ni le lecteur) pour assurer un rythme haletant tout en assurant des explications sur virus, maladies rares et létales, ainsi que sur les procédures médico-légales et anatomopathologiques. Ce qu'il y a de bien avec lui, surtout quand on n'est pas du tout du métier, c'est qu'on ressort de ses romans en ayant acquis de nouvelles connaissances. de plus, avec ses scénarios terrifiants, il montre ce que pourrait donner une attaque virale ou bactériologique sciemment organisée dans une mégalopole telle que New-York. Un sujet qui donne à réfléchir en plus de sueurs froides.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
celosie77
  13 février 2018
Nous suivons le Dr Jack Stapleton, médecin légiste solitaire, qui pense avoir décelé un cas de peste en plein New-York. Il tient absolument à en avoir le coeur net et mène des investigations alors que cela ne rentre pas dans ses fonctions habituelles. Tout le monde tente de le faire renoncer : sa hiérarchie mais aussi l'hôpital où est décédé le patient, et même un gang du quartier ! Evidemment cela ne fait que renforcer sa conviction qu'il doit faire éclater la vérité.
Oui, bien sûr, ce n'est pas de la grande littérature, mais Robin Cook ayant été lui-même chirurgien en ophtalmologie, ses romans policier médicaux ont quand même quelque chose d'intéressant.
Le rythme est soutenu, les péripéties nombreuses, et les enquêtes dans ce milieu très fermé des virus et des maladies inconnues peut faire froid dans le dos.
Par rapport au manque de crédibilité, n'oublions pas que nous sommes aux Etats-Unis, où la santé peut être un business comme un autre, ce qui explique certaines réactions qui nous semblent inconcevables en France.
Au final c'est un roman policier distrayant qui ne prétend pas à autre chose et qui est plutôt efficace.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ladesiderienne
  21 septembre 2012
Je suis un peu déçue car je m'attendais à un triller d'une autre ampleur. " Tout ça pour ça !" me suis-je dit en refermant le livre. Même si des virus comme celui de la peste sont en jeu, l'épidémie reste localisée et n'est finalement due qu'à l'ambition démesurée d'une seule personne. Comme le suggérait la quatrième de couverture, je m'attendais à une véritable guerre entre milieux hospitaliers, de dimension mondiale, et je me retrouve avec de simples règlements de compte personnels, dans une histoire assez longue, sans véritable rythme.
A travers cette enquête, Robin Cook réussit cependant à transmettre un message auquel j'adhère pleinement : santé et rentabilité ne sont pas compatibles.
Commenter  J’apprécie          60
XS
  23 décembre 2016
Distrayant et plutôt efficace dans le rythme de l'intrigue, Contagion est cependant un roman un peu décevant. En cause : un personnage principal au comportement peu crédible et un épilogue tiré par les cheveux. J'ai eu l'impression d'un exercice de style; afin de surprendre son lecteur, l'auteur s'est imposé de choisir un coupable dans l'entourage de son héros, ce qui nuit au final à la qualité de l'énigme. Un bien petit mobile alors que le roman effleure une grande question de société...
Commenter  J’apprécie          70
Astazie
  05 mars 2016
Tout commence, ce 12 juin 1991, par l'intrusion clandestine, en Alaska, de deux hommes dans une vieille maison en tourbe où gisent depuis 75 ans des cadavres congelés. Sans doute ont-ils succombé à une pneumonie. Un microbiologiste collectionneur va en douce leur prélever du tissu pulmonaire...
Cinq ans plus tard, à New York, le médecin légiste Jack Stapleton et sa collègue Laurie se trouvent confrontés à la morgue de leur hôpital à une série de décès brutaux et suspects survenus à l'Hôpital Général de Manhattan. La Peste à New York ? Vraiment ? .
Plusieurs maladies tuent dans cet hôpital. L'enquête est menée "tambour battant" comme dans les autres romans de Cook.
Ce sont surtout des règlements de compte personnels qui sont évoqués.
A travers cette enquête Robin Cook réussit à transmettre un message : santé et compatibilité ne sont pas compatibles.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   15 septembre 2012
- M. Kelley voudrait voir tout le monde au bureau des infirmières.
Docilement, les gens quittèrent la chambre, et Jack en profita pour demander à Kathy Mc Bane :
- Qui est M. Kelley ?
- Le président de l’hôpital.
Dans le couloir, Jack se rappela qu'autrefois le président de l’hôpital s'appelait l'administrateur, et qu'il était souvent médecin. mais c'était l'époque où primait l’intérêt du malade. Maintenant, à l'ère de l'argent roi, il s'agissait avant tout de faire des profits, et l'on parlait de président.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
GeckoLogiqueGeckoLogique   18 avril 2011
Jack se consola en se disant que de toute façon une visite à cette chambre ne lui aurait pas appris grand-chose, et il gagna le deuxième étage, où se trouvaient les salles d'opération et de réveil, l'unité de soins intensifs et le magasin central. C'était un endroit animé où l'on croisait de nombreux patients dans les couloirs.
Poussant les portes battantes du magasin central, Jack se retrouva devant un comptoir où il n'y avait personne. Derrière, on apercevait un vrai dédale d'étagères métalliques chargées de tout ce dont peut avoir besoin un grand hôpital. Entre les rangées d'étagères s'affairait une cohorte de gens vêtus de blouses ou d'ensembles blancs, et coiffés de couvre-chefs semblables à des bonnets de bain. Au loin, on entendait un poste de radio.
Au bout de quelques minutes, une femme robuste et vigoureuse remarqua sa présence et s'avança derrière le comptoir. D'après son badge, elle se nommait Gladys Zarelli, et occupait les fonctions de contrôleuse. Elle lui demanda s'il avait besoin de quelque chose.
- Je voudrais avoir des renseignements sur Katherine Mueller.
- Dieu ait son âme, dit-elle en se signant. Ça a été terrible.
Jack se présenta en montrant une nouvelle fois sa carte, et lui demanda si ses collègues de travail ne se montraient pas inquiets après avoir appris que Katherine était morte d'une maladie infectieuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ladesiderienneladesiderienne   19 septembre 2012
- Je ne connaissais pas cette histoire d'infections nosocomiales avant que vous m'en parliez hier soir, vous et Chet. Est-ce que tous les hôpitaux connaissent ce genre de problèmes ?
- Oui, tous. Le grand public ne le sait pas, mais on considère que cinq à dix pour cent des patients contractent une infection au cours de leur hospitalisation.
- Mon Dieu ! Je ne savais pas que c'était aussi répandu que ça.
- Et si ! confirma Chet. Tous les hôpitaux sont victimes de ce phénomène, du plus petit au plus grand. Ce qui rend le choc particulièrement difficile, c'est qu'une grande partie des microbes qu'on trouve dans les hôpitaux sont résistants aux antibiotiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Robin Cook (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Cook
Interview de Robin Cook sur CNN à propos de son roman Intervention
autres livres classés : thriller médicalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Robin Cook

Le titre français de "Godplayer" sorti en 1983 est....

L'apprenti de Dieu
L'envoyé de Dieu
Vertiges
Syncopes

5 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Robin CookCréer un quiz sur ce livre
.. ..