AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-François Le Ruyet (Traducteur)
ISBN : 2841722457
Éditeur : L'Atalante (26/08/2003)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 99 notes)
Résumé :
Difficile de faire son boulot de privé dans un monde où grouillent elfes, trolls et créatures variées. Garrett et ses acolytes, un Homme-Mort omniscient et un métis d'elfe végétarien aussi prompt au danger qu'à la bagatelle, s'engagent à retrouver la belle héritière d'une fortune en argent massif. Il lui faudra retourner dans le Cantard où il a combattu dix ans plus tôt. Théâtre d'une guerre interminable, la région abrite aussi une population de centaures, vampires ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
boudicca
  25 janvier 2016
Après s'être pris une énième cuite mémorable, Garrett n'aspire rien tant qu'à se faire un peu oublier du reste du monde et à pioncer pour le restant de la journée. Et ça tombe bien puisqu'en ce moment on ne peut pas dire que le détective privé croule sous les propositions d'embauches. Seulement pas de bol, des clients se pointent à sa porte, et ils sont du genre insistant. Ni une, ni deux, voilà notre héros en route pour le Cantard, un endroit pas franchement accueillant puisqu'une guerre y fait rage depuis des années et que le coin y est donc plutôt mal famé. Son but ? Retrouver une certaine Kayanne Kronk et lui annoncer qu'elle est désormais l'heureuse héritière d'un gros magot laissé par son ancien amant, et accessoirement ancien ami du détective. Sauf qu'évidemment, les affaires ne vont pas tarder à se corser... « La belle aux bleus d'argent » constitue le premier volume des aventures de Garrett, l'un des héros emblématiques de l'auteur des « Annales de la Compagnie noire », et le moins que l'on puisse dire c'est que Glen Cook sait y faire pour accrocher le lecteur. J'ai personnellement toujours apprécié le mélange polar et fantasy (quoi de mieux qu'une petite enquête pour découvrir la richesse et les dessous d'un monde imaginaire ?) et le mariage des deux est ici particulièrement réussi.
Premier bon point pour le roman : son univers foisonnant et légèrement déjanté dans lequel on croise quantité de créatures, des elfes aux centaures en passant par des grolls, des vampires ou encore des sorcières. La plupart ont cependant perdu de leur superbe et de leur charme habituels : les elfes ne sont pas de beaux blondinets mélancoliques aux manières raffinées, ni les vampires d'envoûtants séducteurs ravissant les coeurs des dames, ni les licornes de braves équidés pacifiques d'une beauté sans égale. En fait la plupart des créatures peuplant le monde de Glen Cook s'apparentent davantage à des brutes ou des cinglés qui ont bien à du mal à cohabiter avec les représentants des autres espèces sur lesquels ils s'échangent des histoires ou des clichés plus racistes et plus calomnieux les uns que les autres. La confrontation entre tous ces charmants individus et notre brave Garrett donne lieu à des scènes souvent mouvementées mais surtout désopilantes au cours desquels l'auteur laisse libre cours à son humour. Et de l'humour, Glen Cook en a à revendre ! Les dialogues sont ainsi particulièrement savoureux, le détective étant doté d'un sacré sens de l'ironie et de la répartie. Son bagout nous le rend d'ailleurs immédiatement sympathique, de même que ses très hétéroclites acolytes, notre héros ne pouvant décemment pas risquer sa peau tout seul.
Glen Cook signe avec ce premier volume des aventures de Garrett un excellent roman reposant sur une intrigue solide, un univers riche et original, un protagoniste charismatique (malgré sa perpétuelle mauvaise humeur) et surtout un humour de très bon goût. A noter que la série comprend six autres tomes sur lesquels je compte bien me ruer sans plus tarder. A consommer sans modération !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          323
Witchblade
  08 février 2016
Livre lu dans le cadre de la Pioche de Janvier 2016.
Je remercie Shan_Ze pour son choix, cela a été une lecture agréable même si je ne me souviens pas de toutes les subtilités de l'histoire. Je l'ai commencé lors de la dernière semaine de Janvier et je pensais sincèrement arriver à le finir dans les temps, mais c'était sans compter une semaine crevante au boulot et un week-end en montagne.
Malgré un petit roman (280p) et un style accrocheur, je n'ai pu avancer dans ma lecture que par 20 ou 30p à chaque fois. du coup, certaines intrigues restent un peu floues dans ma mémoire. Mis à part ça, le style de l'auteur est vraiment agréable, l'humour est très présent grâce à un anti-héros des plus originaux. Il aime bien la bagatelle, boire et se bagarrer. Il évolue dans un monde intéressant où l'auteur s'est amusé à modifier quelques personnages habituels de la fantasy. Nous retrouvons ainsi des licornes malfaisantes, des elfes noirs végétariens, un homme-mort (?), des hommes-rat, des créatures des ténèbres, des centaures maigrichons et roublards, des grolls, et encore bien d'autres créatures plus atypiques les unes que les autres. Un monde des plus complets donc avec ses différents us et coutumes suivant les créatures et les villes traversées. Il s'agit donc d'un tome « d'introduction » très complexe où l'auteur a allié une histoire qui est loin d'être simple. Je pense que c'est d'ailleurs pour cette raison que ma lecture avançait si lentement malgré mon envie de connaître la suite.
Concernant l'histoire, nous découvrons Garrett, personnage principal de son état, peu de temps avant qu'il soit embauché pour un nouveau travail. Malgré son envie, il ne pourra le refuser car il vient d'apprendre qu'il était l'exécuteur testamentaire d'un vieil ami connu à l'armée. Il a donc pour mission de retrouver l'héritière de son vieil ami. Sa quête ne sera pas de tout repos et semée d'embûches car l'armée et les pirates s'en mêlent. Un ensemble des plus originaux et complexe donc, et malgré ma lenteur de lecture, je compte bien me procurer le tome 2 pour connaître la suite des aventures de notre anti-héros Garrett.
Comme vous l'aurez compris, j'ai grandement apprécié cette pioche qui m'a ainsi permis de découvrir un univers à part entière et une flopée de personnages hors normes. Malgré une certaine lenteur de lecture, j'ai apprécié celle-ci surtout depuis le temps que ce livre me narguait dans ma bibliothèque. Mais j'avais toujours des lectures plus urgentes et il retombait dans ma PAL. Merci donc à Shan_Ze pour cette incroyable découverte. Je vous conseille donc de découvrir cet auteur (si ce n'est déjà fait) et surtout ce roman à l'univers varié et très complexe, accompagnant au gré de sa quête un personnage sortant de l'ordinaire et ayant un humour plutôt taquin. Pour ma part, j'achèterais la suite de cette série dans un avenir proche.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          238
Cylhis
  26 juillet 2012
Voilà une lecture sympathique d'été, premier tome des enquêtes de Garrett, détective privé.
Le héros est un humain qui évolue dans un univers peuplé d'Elfes, de Grolls (des métis trolls), de lutins et de vampires. Il y officie en tant que détective privé. La langue ne manque pas de gouaille façon privé des années 20 un peu, le tout teinté de fantasy.
Garrett est engagé par un vieux chef de famille à retrouver une femme qui, selon les termes du testament de son fils récemment défunt et récemment découvert richissime, et accessoirement ami d'enfance de Garrett, est la seule héritière du magot. Notre héros s'entoure alors de vaillants compagnons, un métis elfe noir végétarien et coureur de jupon, deux Grolls toujours prêts à en découdre et leur couard de frère, la soeur et la cousine du frère défunt, fardeaux de l'équipe bien décidées à ne pas lâcher le trésor, et bien d'autres éléments qui viendront pimenter l'aventure. Car c'est une véritable aventure qui s'annonce pour cette fine équipe, pleine de rebondissements, de centaures, de vampires, de sorcières et surtout, surtout, d'humour…
C'est plaisant, sans être transcendant. L'histoire est parfois un peu molle, les personnages auraient peut-être gagné à être plus développés pour être plus attachants. Et la fin tarde à arriver, un peu trop poussivement à mon goût. L'écriture est parfois trop fantaisiste et nous fait perdre un peu le fil. Disons que ce premier tome plante les personnages, reste à voir si les autres aventures de Garrett sont plus énergiques.
Mais cela reste un bon petit livre pour passer l'été à Tonnefaire (si vous ne connaissez pas, c'est une contrée charmante qui peut être surprenante) !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
CasusBelli
  02 août 2018
Je retrouve Glen Cook avec plaisir après la compagnie noire et les instrumentalités de la nuit dans un registre différent.
J'étais assez curieux de découvrir Garret et je dois dire que je n'ai pas été déçu, c'est bon, et même très bon pour tout dire, dans un style différent.
J'ai aimé les dialogues percutants et le rythme élevé du récit, on a pas le temps de s'ennuyer, c'est parfois un peu confus, comme si dès ce premier opus on était censé déjà connaître les us et coutumes de cet univers particulier, cela-dit ça vient vite.
Les personnages sont suffisamment complexes et attachants pour vite susciter l'intérêt, on retrouve là le Glen Cook que l'on a apprit à connaître et apprécier, il y a du cynisme et des coups tordus à revendre, mais surtout un sens de l'intrigue bien maîtrisé, on croit savoir où l'on va, mais on est sans cesse surpris, c'est tordu et compliqué mais Garret est un détective non ?
L'ensemble des personnages est bien brossé, les gentils et les méchants se ressemblent souvent, selon leurs intérêts communs où non, mais surtout quelle variété !
Elfes, demi-elfes, centaures, gnomes, vampires, des humains aussi, une sacrée distribution qui va donner lieu à un florilège de situations assez cocasses, on ne s'ennuie vraiment pas au cours de ces 58 chapitres très courts.
Je ne dirais rien de l'intrigue si ce n'est qu'elle tient la route et ses promesses, et pour conclure c'est un bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Coeurdechene
  10 février 2009
Voici un petit polar de derrière les fagots, jubilatoire, cynique, vif, à l'écriture ciselée.
Un petit bijou de Fantasy...
Ah, oui. Ça je l'ai pas dit... (oups )
L'enquête se passe au milieu des elfes, trolls, centaures et tout le toutim. le bestiaire est là, réuni pour notre plus grand bonheur. Et Garrett, un humain, traîne ses basques au milieu de tout ce bazar.
Son enquête, il la mène avec l'aide très efficace de Morlet, un métis d'elfe (on dirait un demi-elfe à Donjons&Dragons) végétarien fanatique prompt au combat et à la bagatelle, flanqué d'un ami et de ses deux frères grolls.
C'est donc dans ce joyeux bazar que se déroule la première enquête de Garrett, détective privé. Et pas la dernière pour l'instant, puisque les lecteurs en redemandent...
Ainsi que je le disais, l'humour est omniprésent, l'histoire intéressante malgré quelques petites lacunes à mon sens (il faut parfois revenir sur un passage pour être sûr d'avoir bien intégré tous les éléments) mais c'est un détail mineur.
Surtout, la lecture de l'ouvrage ne nécessite aucune compétence ou connaissance particulière de la Fantasy, puisque l'accent est mis avant tout sur l'enquête. le bestiaire reste classique et donc accessible à chacun. Il faut juste se faire à l'univers dans le style médiéval-fantastique
En tout cas, un excellent moment de détente. Et moi qui n'avais pas du tout accroché au Cycle de la Compagnie Noire, une autre série Fantasy de l'auteur, mais beaucoup plus noire, j'ai trouvé ici une très agréable lecture.
Lien : http://www.biblioblog.fr/ind..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
CoeurdecheneCoeurdechene   10 février 2009
Boum ! Boum ! Boum !
Le matin : un instant délicieux. Si seulement il ne tombait pas au mauvais moment de la journée. Celui-là même où le chœur des oiseaux du point du jour s'emploie frénétiquement à répandre le bonheur des levers à l'aube auprès de tous les peuples, et sur moi en particulier.
Boum ! Boum ! Boum !
Deux matins de suit. De quoi se demander si je n'avais pas accidentellement offensé ou insulté les Sept Grands Démons de Modrel.
Je débitai mon chapelet habituel de jurons et d'insultes.
Rien à faire.
Mes yeux se posèrent d'abord sur une trogne vert marbre large d'un bon demi-mètre qui me dévisageait par la vitre brisée.
« Yiip ! » fis-je pour tout propos intelligent.
La créature se fendit d'un grand sourire.
C'était un groll : un métissage d'humain, de troll et de cette Bête qui parle qu'on n'évoque jamais entre gens de bonne compagnie. Je lui retournais sa risette. Les grolls sont lents à la détente mais plutôt soupe au lait.
Sa gueule de crapaud géant laissa échapper un de ces borborygmes graves qui leur servent de langage. J'en n'en compris rien. De toute manière, ça ne s'adressait pas à moi.
On cessa de tambouriner à ma porte.
« Bien le bonjour à vous », lâchais-je d'une voix étranglée en me mettant péniblement debout. Mieux valait ouvrir la porte avant qu'on s'énerve et fasse un trou dans le mur.
Dehors, j'en découvris un second à ses côtés. Le même modèle aussi grand, fort et moche. En chaussettes, ils mesuraient dans les trois mètres de haut, si tant est qu'ils connaissent les chaussettes. Leur tenue se réduisait à une sorte de pagne, une ceinture à usages multiples et un harnais de charge vide. Le pagne se conformait à peine à la pudeur.
Il faudrait donc parler d'eux au masculin, avec un gros M à faire baver d'envie un mulet.
Les deux grolls affichaient un air réjoui devant ma mine ébahie. Ces créatures ont un sens de l'humour bien à elles.
« Si vous n'étiez pas si imposants, je vous inviterais bien à l'intérieur », leur dis-je. Pa
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
WitchbladeWitchblade   27 avril 2016
« Je serais arrivé tout seul à la même conclusion. » [Garrett]
« Oui, au moment de te faire égorger. Tu comptes trop sur ton aptitude à forcer les obstacles ou à les prendre par surprise, au lieu de réfléchir à les contourner. Un classique chez ceux de ton espèce. Vous semblez tous croire qu'il est pénible, sinon honteux, de faire marcher vos méninges et préférez empoigner vos glaives au moindre prétexte de... » [l'homme-mort]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
boudiccaboudicca   03 décembre 2015
-On m'a rapporté vos propos désobligeants sur notre petitesse.
-Je suis toujours désagréable quand on me tire de chez moi avant l'aube.
-La faute à Rose. Quand elle veut quelqu'un, elle vous complique la vie. J'ai raté son éducation. Rappelez-vous ce mauvais exemple quand vous élèverez vos enfants.
Je m'abstins de tout commentaire. On ne se fait pas d'amis en avouant préférer la peste à la paternité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
WitchbladeWitchblade   29 avril 2016
Les hommes qui avaient convoyé nos chevaux et notre équipement furent ravis. Notre venue signifiait qu'ils ne pourraient pas tout rapporter et le revendre à d'autres. De plus, semblèrent-ils décider en voyant les grolls, ils n'allaient pas nous assassiner non plus.
Commenter  J’apprécie          160
WitchbladeWitchblade   28 avril 2016
« Vous n'êtes pas une sœur de Denis, hein ? demandai-je. Il ne m'a jamais causé de vous.
- Une cousine. On ne parle jamais de moi : celle qui attire les ennuis.
- Oh ? Je croyais que Rose tenait l'emploi.
- Rose est seulement odieuse. La famille s'en moque. Ce que je fais les embarrasse. Rose écœure les gens ou les fiche en rogne. Moi, les voisins chuchotent à mots couverts sur mon passage. »
Commenter  J’apprécie          100
Video de Glen Cook (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Glen Cook
Fantasy au Petit-Déjeuner épisode 17 consacré au cycle dark fantasy "La Compagnie noire" de l'auteur américain Glen Cook.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1253 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre