AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

William Olivier Desmond (Traducteur)
EAN : 9782253171140
381 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 98 notes)
Résumé :
Tout commence par un mystérieux disque noir, fait d'une matière inconnue, avec lequel un étudiant californien, Beau, se blesse au doigt en l'examinant. Pris d'une violente fièvre, Beau se rétablit très vite... mais son comportement n'est plus le même. à la fois euphorique et incohérent, il commence à inquiéter sérieusement Cassy, son amie.
Et l'épidémie se répand. Ceux qu'elle ne tue pas, à leur tour, changent de personnalité, pour s'agréger bientôt à une sor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Zebra
  12 avril 2013
C'est en 1997 que Robin Cook, maître du thriller médical, écrit « Invasion », un ouvrage de 382 pages dont la couverture vous donnera déjà une idée du contenu : du sang, des virus et quelques têtes de mort. Ambiance !
Tout commence par un mystérieux disque noir, lisse, présentant huit dômes minuscules à sa périphérie, fait d'une matière inconnue, gros comme une pièce d'un dollar, avec lequel Beau, un étudiant californien, se blesse au doigt alors qu'il l'examine. Ressentant des douleurs musculaires, pris d'une violente migraine et d'une fièvre carabinée, Beau est conduit aux urgences avec tous les symptômes d'une grippe foudroyante. Pendant son sommeil au CHU, le disque noir que Beau avait négligemment mis dans sa poche le bombarde d'ondes électromagnétiques : miracle, Beau se réveille rapidement, guéri. Il quitte le CHU. mais visiblement son comportement a changé. Ainsi, il prévient Cassy, sa meilleure amie, qu'il va y avoir dans les prochains jours une pluies de météorites, mais il est incapable de lui donner la source de son information ; puis, en promenant son index le long d'un aquarium, il réussit à faire « venir à lui » tous les poissons qu'il contient ; et la nuit, avec Cassy, Beau se révèle un amant idéal et passionné, celui dont toutes les femmes ont toujours rêvé. Devenu euphorique mais déroutant, Beau étonne d'abord puis il finit par inquiéter son entourage.
Dans « Invasion », Robin Cook ménage le suspense qui va en montant, crescendo. La modification du comportement de Beau proviendrait d'un virus, et ce virus propagé par ce disque noir ne serait pas d'origine terrestre. Diable ! L'épidémie se répand lentement, mais surement car les disques se multiplient. L'épidémie ne tue pas, en tous cas pas celles et ceux qui n'ont pas de pathologie sévère (diabète, insuffisance respiratoire chronique …), mais elle provoque une modification des comportements chez tous ceux qu'elle touche : ceux-ci, comme s'ils avaient subi un lavage de cerveau, s'agrègent progressivement au « Château », magnifique résidence appartenant au PDG de Cipher Software et située dans un paysage verdoyant. Sous la houlette bienveillante mais attentive de Beau, assistant personnel du PDG, cette communauté d'individualités récemment contaminées se réunit (page 186) en une sorte de secte prosélyte, organisé comme un réseau. Ce réseau autorégulé, qui partage les mêmes idées, la même vision du monde et sait ce qu'il a à faire, travaille avec docilité, discipline et enthousiasme pour une cause commune, attendant avec impatience la venue d'êtres venus d'ailleurs, bons et soucieux de ne plus gaspiller les ressources de la Terre, militant ainsi pour « un nouveau départ ». Les « inchangés » (entendez, ceux qui n'ont pas été contaminés) tentent de lutter pour se prémunir de toute contamination par le virus : la chasse à l'homme est lancée, impitoyable (page 220) …
« Invasion » tient autant du thriller que de la SF. Globalement bien construit, original, doté d'un scénario séduisant, le livre se lit facilement, présente quelques passages empreints d'une poésie accessible à des enfants de CM1 et met en oeuvre un suspense agréable. le livre pourra toutefois décevoir par son écriture qui « fait » amateur (tout est très visuel, les dialogues qui représentent 85% du texte sont à prendre au premier degré), par sa longueur excessive (le livre pourrait être raccourci de 50 à 80 pages), par son manque de tension (en fait, il n'y a de tension réelle qu'à partir de la page 241, au moment où Beau donne l'ordre à ses troupes de contaminer au plus vite tous les « inchangés » afin que le nouveau départ puisse avoir lieu), par ses personnages assez peu « travaillés » (le lecteur aura peut être l'impression de visionner un film de série B), entrant et sortant au fil des épisodes dans un fouillis dont seuls Beau et Cassy semblent se dégager, et par une fin toute à l'américaine, en ce sens que, évidemment, les vilains seront punis et les bons seront récompensés. Contrairement à d'autres lecteurs, je n'ai pas été choqué par l'emploi de termes médicaux ou techniques : chirurgien de formation, Robin Cook n'aura pas hésité à glisser quelques mots et expressions qui crédibilisent la thèse qu'il énonce (lire les pages 299 et 300 pour en savoir plus !). de plus, le lecteur pourra toujours zapper les explications médicales fournies par Robin Cook sans y perdre dans la compréhension globale du livre. J'ai regretté le peu d'humour et le manque de courage de l'auteur : s'agit-il d'un roman de SF qui pose la question de l'origine de la vie sur Terre, privilégiant la thèse d'une « assistance » extraterrestre, ou s'agit-il d'un roman qui milite contre la prolifération des sectes, aux États-Unis comme ailleurs ? L'auteur nous laisse le choix ; c'est parfait, mais d'autres options étaient tout aussi défendables.
En conclusion, vous avez entre les mains un livre assez intéressant si vous ne connaissez pas (bien) Robin Cook, un auteur facile dont les livres se lisent sur la plage, en quelques jours, sans risque de « prise de tête », avec un texte immédiatement compréhensible, des chapitres aérés permettant de faire des pauses et une fin heureuse, pleine d'optimisme, malgré quelques victimes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
anne-7
  16 février 2014
Tout commence par des phénomènes étranges qui se produisent sur une petite ville de Californie. Plusieurs télés, ordinateurs, radios... explosent sans raison apparentes. Peu après, un étudiant Beau se blesse en ramassant un disque noir présent sur le sol, ensuite il va souffrir d'une sorte de grippe dont il va se rétablir très vite. Mais celle-ci a laissé des traces, Beau change complètement de comportement, il devient à la fois euphorique et incohérent et inquiète Cassy son amie. Peu à peu, la contamination se répand à travers le monde, soit le mystérieux virus tue soit il rens euphorique.
Commenter  J’apprécie          30
scoubs
  24 novembre 2015
Quand le maitre du thriller médical s'attaque à la science-fiction, on ne peut être déçus. Dans ce roman, Cook, grâce à un savant mélange, trouve l'équilibre parfait entre suspens, recherche médicale et extra-terrestres. La fin est toutefois vite expédiée mais n'enlève rien au plaisir de lecture.
Commenter  J’apprécie          50
BernieCalling
  05 mai 2017
Si je pouvais je mettrais plus que 5 étoiles, ça doit être mon préféré de l'auteur, pourtant j'en ai déjà lu plusieurs.
J'ai accroché du début jusqu'à la fin. Je ne suis pourtant pas tellement science fiction, mais ce roman m'a subjugué. Tout se tient, il est captivant, angoissant. On vibre en se demandant comment nos héros vont réussir à ne pas se faire contaminé par les envahisseurs.
En un mot, magnifique. A lire
Commenter  J’apprécie          00
merryfantasy
  19 juin 2013
J'avais lu ce livre il y a très longtemps et j'avais adoré. Je le relis aujourd'hui et... j'adore toujours autant! Voire plus! J'avais oublié qu'il y avait tant de mystères, tant de frissons autour des disques noirs et du virus. Je me suis régalée! Robin Cook est un magicien de l'écriture, ses thrillers médicaux sont toujours plus que parfaits, et celui-ci, bien qu'il ne soit pas qu'un thriller médical car touchant à l'anticipation, est encore meilleur que les autres. J'avais soif de toujours connaître la suite, et j'ai frémi de peur et d'excitation pour nos héros, mais aussi pour toutes ces victimes devenues... ennemis! Et quels ennemis!
Lien : https://mes-reves-eveilles.b..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
ZebraZebra   10 avril 2013
page 339
[...] "Je vois quelque chose, reprit Vince. On dirait une vieille station-service ... Il y a un véhicule devant ... il correspond à la description."
Le pilote ralentit. Vince avait du mal à empêcher les jumelles de danser devant ses yeux.
"Ouais, je crois que c'est le bon. Descendons voir ça de plus près."
L'hélicoptère perdit de l'altitude, soulevant bientôt de monstrueux tourbillons de sable et de poussière. Lorsque les patins furent solidement posés sur le sol, le pilote coupa le moteur. Les pesants rotors ralentirent et s’arrêtèrent, et Vince descendit de la cabine.
L'ex-policier commença par vérifier la voiture. Dès qu'il eut ouvert la porte, il sentit que Cassy s'était trouvée ici. Il regarda dans le compartiment à bagages. Celui-ci était vide.
Il fit un geste et les deux autres policiers se dirigèrent vers la construction délabrée et y entrèrent. Vince resta à l'extérieur et parcourut l'horizon des yeux. La chaleur était telle que l'air faisait onduler le paysage.
Les deux policiers ressortirent rapidement, adressant un signe de dénégation à leur chef. Elle n'était pas là.
Ils retournèrent vers l'hélicoptère. Elle était tout près. Il le sentait. Et d'ailleurs, aurait-elle pu aller bien loin, avec cette chaleur ? [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
SiabelleSiabelle   26 mai 2015
''Qu'est-ce que c'est ce truc ?''
Pitt suivit la direction du regard de son ami. Enfoncé dans la poussière du sol à hauteur de la portière du conducteur, il aperçut un étrange objet noir, circulaire, d'aspect lisse, au renflement régulier, de la taille d'une pièce d'un dollar; sa patine, qui luisait au soleil, ne permettait pas dire s'il était en métal ou en pierre.
''J'ai dû marcher dessus en descendant de voiture'' reprit Beau. On devinait d'ailleurs nettement, sur l'objet, la trace brouillée d'une empreinte de pas. ''et moi qui me demandait pourquoi j'avais glissé !''
- Crois-tu qu'il soit tombé de sous ta voiture ?
- Il y a un aspect bizarre, remarqua Beau qui se pencha et, du revers de la main, chassa une partie du sable qui recouvrait partiellement cette curiosité. Il découvrit alors huit dômes minuscules symétriquement répartis à la périphérie de l'objet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
anne-7anne-7   16 février 2014
Il est grand temps de prendre au sérieux la gestion de cette planète. les êtres humains ont fait jusqu'ici un fort mauvais travail, comme en témoignent la pollution, la destruction des écosystèmes, les troubles politiques permanents et les guerres. Cette situation exige un changement, ou si vous préférez, qu'on prenne une nouveau départ- qu'on reparte de zéro. C'est l'institut qui sera l'instrument de cette transformation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PsykedelycPsykedelyc   17 août 2020
Notre objectif est de renverser les tendances négatives qui mettent notre planète en danger. On peut en finir avec la pollution ! On peut en finir avec les conflits sociaux et politiques ! On peut créer un monde conforme aux besoins d'une nouvelle humanité ! Nous pouvons le faire, et nous le ferons !
Commenter  J’apprécie          00
PsykedelycPsykedelyc   18 août 2020
Lorsque, dans une espèce, chaque individu ne cherche qu’à améliorer son sort personnel, une fois satisfaits ses besoins naturels de base, la guerre et les conflits sont inévitables. C’est la paix qui devient l’aberration.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Robin Cook (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Cook
Interview de Robin Cook sur CNN à propos de son roman Intervention
autres livres classés : thriller médicalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Robin Cook

Le titre français de "Godplayer" sorti en 1983 est....

L'apprenti de Dieu
L'envoyé de Dieu
Vertiges
Syncopes

5 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Robin CookCréer un quiz sur ce livre