AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Françoise Bouillot (Illustrateur)
ISBN : 2253076414
Éditeur : Le Livre de Poche (01/01/1995)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 88 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture

Marissa Blumenthal : l'image même de la beauté, de la réussite et du bonheur. En réalité il manque tout à Marissa, puisqu'il lui manque un enfant. Mais après s'être soumise à des traitements aussi ruineux qu'inutiles, Marissa refuse de croire à la fatalité, tandis qu'elle se heurte au silence et à l'hostilité des médecins. Des centres de fécondation artificielle de Boston à ceux de l'Australie et à la puissante Fertility Inc. d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
mduquet
  30 décembre 2014
Avec Robin Cook je ressens toujours la froideur cartésienne du bureau du médecin, de la salle d'opération, l'odeur du désinfectant ou l'éclairage neutre d'une salle d'attente, dans son écriture et la saveur de ces personnages. Ceci n'est pas négatif mais fait en sorte que l'attachement au personnage est plus difficile, toutefois compenser par les détails techniques et la recherche précise que Robin Cook amène au récit. Je ne suis pas un fan mais j'apprécie cet auteur. Autre petit point négatif certaine scène sont quelque fois un peu décousu ou confuse, mais ceci peut quelque fois être un effet de la traduction.
Dans ce récit Robin Cook nous amène dans le monde de la fécondation artificielle. Une jeune médecin étant affecté de trouble de fécondation et se méfiant des pratiques de la clinique où elle est une simple patiente. Ces recherches la mèneront au quatre coin de la planète et à affronter des dangers imprévues.
Commenter  J’apprécie          51
Marcellina
  18 août 2014
On garde le thème de la fécondation assistée déjà développé dans « Choc » en suivant un schéma encore bien pire.
Ici, on rend stérile certaines jeunes femmes, celles qui gagnent bien leur vie en l'occurence, et puis, on leur fait miroiter un traitement long, lourd et surtout cher pour finir, quand tout va bien, par les faire tomber enceinte ! Et vive les cliniques privées aux States !
Même si il n'y a qu'une petite part de vérités dans ses romans, Robin Cook soulève un vrai problème de la médecine américaine : quand tu as les moyens, tu peux te faire soigner, sinon...
A nouveau une histoire qui tient la route, un style un peu plus élaboré que dans « Choc » sans être pour autant d'un bon niveau et toujours autant de répétitions !
Pour la fin, je ne sais pas car mon e-book n'avait que les 180 premières pages :-p
Commenter  J’apprécie          50
lafilledelabaraqueenbois
  09 octobre 2017
Ouh là là, lire ce livre ça a été pour moi comme un voyage dans mon enfance.
J'ai fait comme un bond dans le passé, quand j'allais chez ma Tata Lucienne et que je fouillais dans sa bibliothèque. J'y trouvais toujours un de ces romans à l'eau de rose bien cliché.
Ces livres dans lesquels les femmes sont amoureuses de beaux mecs ténébreux, où il y a de " l'action " et de l'amour. Ces livres qui me faisaient rêver.
Allez, trêve de plaisanteries. " Naissances sur ordonnance " est indigeste du début jusqu'à la fin.
Après un démarrage plus que long sur les problèmes de fertilité où les femmes sont décrites comme de hystériques bourrées aux hormones, l'histoire part en cacahuète. On est trimballé d'un pays à l'autre sur un soit-disant fond d'enquête ultra dangereuse aux péripéties rendues vraiment ridicules par les réactions invraisemblables des personnages.
Franchement, on oscille entre un mauvais Indiana Jones et une histoire de la collection Arlequin. Les dialogues sont parfois étonnants ( dans le mauvais sens du terme ) et en fait, tout le livre est une blague.
Je vais donc refiler ce livre à Ma Tata Lucienne, ça lui devrait lui rappeler des bons souvenirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BernieCalling
  05 janvier 2018
Je viens de finir la dernière page et la première question qui me vient à l'esprit c'est : mais qu'est-ce que Marissa a fait de son chien ? Elle est partie sur un coup de tête en Australie, mais elle laissait son chien à son mari. Son mari est parti la retrouver à Hong Kong, puis elle doit disparaitre pendant plus de six mois et je ne sais toujours pas ce que cette pauvre bête est devenue surtout avec ce qui est arrivé à son mari à Hong Kong.
Je dois avouer que j'ai eu un peu de mal au début de l'histoire surtout qu'on ne nous a pas prévenu que c'était la suite de Virus que je venais de finir de lire, du coup ça m'a perturbé de retrouver le même prénom avec le même nom de famille mariée avec Robert ( surtout qu'on l'avait quittée avec un Cyril et que je me rappelais qu'elle venait de se faire plaquer par un Roger)(j'ai toujours confondu les deux prénoms Robert et Roger ^^)
Et puis, je me suis fait happée par l'histoire, j'ai adoré, même si je trouve que Marissa a réellement un coeur d'artichaut en amour.
Un bon suspense où j'ai peut-être été un peu plus perspicace que Marissa cette fois en ayant les mêmes éléments qu'elle ou je suis en train de lire trop de Robin Cook d'affilée, et je commence à démêler ses trames parfois un rien redondante d'un volume à l'autre. Mais j'aime toujours autant
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
claire04130
  30 décembre 2011
Le début d'une histoire plutôt banale : une femme fertile, des problèmes conjugaux dans leur couple, des crises de larmes répétées, de l'agacement... Puis, tout à coup, tout s'enchaine. Marissa, pédiatre et fertile, veut comprendre le pourquoi de sa fertilité. Et sa soif de réponse va l'amener à retrouver une vieille amie, à aller en Australie et braver de grands dangers. Si le roman parait faire une pause à un moment dramatique, il repart de plus bel avec comme nouvelle destination Hong-Kong. de là, le trhiller laisse place à l'aventure.
Je m'attendais quand même à une fin plus fracassante, plus sulfureuse malgré le sujet et le dénouement machiavélique. Un livre qui apprend pas mal de choses sur la fertilité et les organisations secrètes (qui ne le sont pas toujours...)
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
mduquetmduquet   30 décembre 2014
Robert étudia sa femme. Elle était devenue extrêmement irritable et elle avait pris beaucoup de poids, surtout dans le visage, qui était gonflé. Elle lui lança un regard froid qu'il en frissonna jusqu'aux os. Ses yeux semblaient aussi sombres que son humeur, et ses joues étaient rouges, comme si elle avait eu de la fièvre. Elle était comme une étrangère, ou pire : en cet instant, elle avait l'air d'une parfaite hystérique. Robert n'aurait pas été surpris si elle lui avait soudain sauté à la figure comme un chat sauvage. Il décida qu'il était temps de calmer le jeu. Il recula de quelque pas en disant:

-D'accord tu as raison, ce n'est pas le moment d'en discuter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
claire04130claire04130   31 décembre 2011
En progressant à plat ventre, Marissa atteignit enfin le câble. Juste au moment où elle l'agrippait, le requin heurta la cage et la renversa encore une fois. Sous le choc, Marissa roula vers le bord du toit, les jambes pendant dans l'eau. Folle de panique, elle les releva vivement et se recroquevilla autour du câble, auquel elle se cramponna avec l'énergie du désespoir.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Robin Cook (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robin Cook
Interview de Robin Cook sur CNN à propos de son roman Intervention
autres livres classés : thriller médicalVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Robin Cook

Le titre français de "Godplayer" sorti en 1983 est....

L'apprenti de Dieu
L'envoyé de Dieu
Vertiges
Syncopes

5 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Robin CookCréer un quiz sur ce livre
. .