AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782724214758
270 pages
Éditeur : France loisirs (30/11/-1)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 19 notes)
Résumé :
1860. Fille de mineur, Katie Mulholland connaît la vie dure des plus déshérités dans une ville industrielle de l'Angleterre victorienne. Violée à l'âge de quinze ans par un riche employeur, elle devra se battre contre la pauvreté mais restera attachée à l'unique amour de sa vie : un homme d'une condition supérieure à la sienne dont elle ne peut espérer la réciprocité des sentiments. Roman d'une femme forte, L'impossible amour est aussi un document historique saisiss... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
peneloppe277
  16 août 2019
Voici une belle histoire, une intrigue familiale qui s'étend sur des générations et qui est vraiment bien ficelée. Elle dénonce à nouveau une société ancienne patriarcale mais aussi injuste envers les classes pauvres, et envers les femmes. Et pourtant, son personnage principal, Katie, est une femme forte qui ne se laisse pas abattre, et qui va braver les interdits pour accéder au bonheur.
Commenter  J’apprécie          130
Autantenemportentleslivres
  27 octobre 2017
Mon avis:
J'avais beaucoup aimé la plume de Catherine Cookson dans Kate Hannigan même si j'avais déploré un récit un peu trop court. J'étais donc curieuse de pouvoir me replonger dans un autre roman de l'auteure plus long cette fois-ci, avec l'espoir qu'il me convaincrait davantage. Je remercie donc de nouveau les Editions Charleston pour l'envoi de ce titre.
Je suis facilement entrée dans cette histoire comme lors de ma lecture de Kate Hannigan. J'ai remarqué d'ailleurs de grandes similitudes dans ces deux romans, une héroïne pleine de bonté, forte, mais malheureusement victime d'un homme peu scrupuleux. Une jeune femme qui va voir du jour au lendemain sa vie brisée, qui va devoir renoncer au bonheur au profit des autres, pour protéger sa famille notamment. Les événements dramatiques s'enchaînent ce qui nous pousse à tourner les pages très rapidement, entre coups montés, rancoeurs, vengeance, c'est un véritable acharnement que va subir cette pauvre Katie Mulholland.
Comme dans son roman précédent Catherine Cookson oppose encore une fois deux milieux très distincts le monde de la misère des pauvres, bons, honnêtes, mais exploités, qui cherchent à s'en sortir du mieux qu'ils peuvent, et celui des riches qui vivent dans le luxe, qui sont malhonnêtes, malfaisants, profiteurs, et motivés par l'appâta du gain. On se prend d'empathie évidemment pour le petit peuple comme la famille de Katie qui en plus de devoir se battre pour leur conditions de travail et pour leur survie, doit contrer les coups bas de leur supérieur, comme ceux de Bernard Rosier fils d'un riche homme d'affaire qui est un être vil, diabolique, rongé par la méchanceté et la jalousie.
J'ai dévoré les deux premiers tiers du roman que j'ai adoré, mais j'ai un peu moins aimé le dernier, c'est à dire à partir du moment où Bernard Rosier n'est plus considéré comme "dangereux". L'auteure ainsi se tourne ensuite vers Catherine la fille de Joe le frère de Katie. Les descendants des Mulholland et des Rosier se croisent et se lient encore pendant des années et j'ai trouvé que c'était un peu trop. J'avais l'impression qu'ils se mariaient tous entre eux, on ne rencontre finalement pas d'autres personnages à part ceux de ce cercle familial recomposé. La fin du roman m'a donc paru moins crédible, on était trop dans le dramatique et pour encore plus compliquer les choses je me perdais parfois dans les liens familiaux qui unissaient les personnages. Je ne savais parfois plus qui était descendant de qui et j'aurais apprécié que l'auteure inclut un arbre généalogique qui m'aurait souvent bien aidé.
De même, j'ai regretté que la dimension historique ne prenne pas plus de place dans le récit d'autant que l'on traverse une grande période de l'Histoire puisque le roman commence en 1860 et se termine en 1945. J'aurais aimé avoir plus de rebondissements en rapport avec les événements historiques que les personnages traversent, notamment les deux grandes guerres. On entraperçoit les effets de la seconde mais nous n'avons aucuns passages concernant la première alors qu'à mon sens il y aurait eu matière à les étoffer. On a donc de grosses ellipses narratives, entre dix et vingt-cinq années sont parfois occultées et j'ai trouvé cela dommage.
J'ai finalement apprécié ce roman dans son ensemble car j'ai beaucoup aimé l'héroïne Katie qui malgré le malheur qui semble constamment s'abattre sur elle ne baisse jamais les bras. Je l'ai cependant un peu moins aimé vers la fin du roman dans ses dernières années de vie parce qu'elle nous apparaît moins juste que d'habitude. On la sent toujours sous l'emprise de la famille Rosier elle vit toujours dans la peur, le refus d'enterrer la hache de guerre et en fait payer le prix à la future génération.
Pour conclure:
Catherine Cookson dresse le portrait peu reluisant d'un homme riche machiavélique et d'une jeune fille pauvre qui lutte pour s'en sortir. Une saga familiale dramatique typique des parutions des Editions Charleston que j'ai dévoré même si j'ai été un peu déçue que le côté historique ne soit pas plus développé.
Ma note: 16/20.
Lien : http://autantenemportelesliv..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
emilielettres
  23 février 2018
Un bon moment passé en compagnie de Katie Mulholland au destin extraordinaire! L'histoire se déroule en Angleterre sur presque un siècle : de 1860 à 1944. On suit le même personnage, Katie, car elle va vivre jusqu'à 100 ans. Elle commence comme laveuse de vaisselle chez les Rosier au Greenwor Manor jusqu'à ce qu'elle tombe enceinte suite au viol exécuté par Bernard, le fils de son employeur. Elle est alors obligée de retourner chez ses parents qui sont vite exclus de chez eux car les Rosier possèdent tout dans la région. Katie enchaîne de nombreux malheurs, le sort s'acharne contre elle. Même lorsqu'elle finit par trouver l'amour en la personne d'Andy, un marin suédois, elle n'a pas fini d'avoir des épreuves à surmonter.
Catherine Cookson nous donne à voir un personnage avec une force de caractère incroyable, toujours digne et respectable malgré ce qui peut être colporté, tenté ou manigancé.
La fin de sa vie est beaucoup plus heureuse mais elle finit par se laisser aveugler lorsque l'opportunité d'obtenir une vengeance se présente. La fin du récit donne à penser que les noirceurs de caractère vont s'éteindre dans l'avenir de la famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ingridfasquelle
  15 novembre 2017
Catherine Cookson (1906-1998), née au nord-est de l'Angleterre, est la fille illégitime d'une femme qu'elle prenait pour sa soeur aînée. La pauvreté, l'exploitation de la classe ouvrière et l'emprise de la religion lui laisseront une empreinte qu'elle gardera toute sa vie. À quarante ans, elle commence à écrire un roman qui dépeint les conditions de vie de ces milieux défavorisés et devient l'une des romancières les plus estimées. Elle est anoblie en 1986. Avec plus de 130 millions d'exemplaires vendus, 104 romans à son actif, traduits dans 25 langues, elle est l'un des monuments de la littérature anglaise.
L'impossible amour de Katie Mulholland est une intrigue familiale qui se tisse sur plusieurs générations. Des années 1860 jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, cette immense fresque dépeint les conditions de vie des milieux les plus pauvres et dénonce les injustices d'une société patriarcale envers les plus défavorisés, dont les femmes font malheureusement partie.
Exploitée, confrontée à la violence, à l'injustice puis au dénuement le plus total, la jeune Katie Mulholland connaîtra un destin chaotique mais la vie lui réserve bien des surprises... Courageuse, honnête et droite, c'est au fond de son coeur que Katie puisera l'espoir d'accéder enfin au bonheur qu'elle mérite tant.
Dans cette saga familiale qui témoigne d'une maîtrise romanesque rare et souligne la fragilité de la vie et du bonheur, Catherine Cookson donne vie à une constellation de personnages inoubliables. On y trouve le récit de vies minuscules et insignifiantes mais aussi l'incroyable destinée d'êtres au caractère entier, bouillonnants d'amour et de colère. C'est passionnant !
Entre amours contrariés, liens familiaux indéfectibles, vengeances et rivalités amères, le roman de Catherine Cookson résume parfaitement les vicissitudes d'une famille et, plus largement, d'une société profondément injuste, faites d'inégalités, de pauvreté et d'exclusion, en proie à des codes et des exigences morales incroyablement restrictives. Au faste et à la démesure des grandes familles bourgeoises s'opposent la chaleur et la générosité d'ouvriers fiers et forts, tout dévoués à leur vie de labeur. On y découvre leurs conditions de vie difficiles, pénibles, à côté desquels le luxe et l'insouciance contraste avec insolence ! C'est profondément révoltant !
En cela, L'impossible amour de Katie Mulholland se réclame davantage d'un document d'histoire. Bien plus qu'une romance qui entremêle les destins croisés de personnages victimes de scandales, de vengeance et de passions coupables, il s'agit d'un formidable témoignage historique, politique et social d'une Angleterre en marche vers la modernité. Une véritable perle taillée sur mesure par l'une des auteurs les plus reconnus en Angleterre !
Lien : http://histoiredusoir.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Valmyvoyou_lit
  30 août 2018
J'ai adoré cette grande saga qui s'étend de 1860 à 1944. Au début de l'histoire, la jeune Katie Mulholland, employée par la famille Rosier, est violée par le fils de la maison. Cet acte horrible déterminera son destin et celui de sa famille. Enceinte, elle sacrifie sa vie pour tenter de protéger les siens.

Jeune fille fragile au départ, sans défense, Katie surmonte bien des épreuves. La vie ne l'épargne pas et elle montre un grand courage et énormément de détermination. Elle est obligée de prendre des décisions dramatiques.

Grande fresque sociologique, ce roman montre, à travers la famille Mudholland, les injustices sociales du XIXème et XXème siècle. Il peint les conditions de vie des ouvriers. Il décrit la place de la femme, dans une société dans laquelle ce sont les hommes qui décident pour elle.

J'ai dévoré L'impossible amour de Katie Mulholland. J'ai aimé cette femme qui se bat pour dépasser sa condition. le passé la rattrape plusieurs fois. Heureusement, elle fait aussi des rencontres qui lui apporteront le bonheur...

La suite sur mon blog

http://www.valmyvoyoulit.com/archives/2018/08/30/36665623.html


Lien : http://www.valmyvoyoulit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PepparshoesPepparshoes   14 septembre 2017
Oui, la vie dérangeait toutes les prévisions. On traçait soigneusement sa route, et cette route vous menait vers une direction opposée où vous attendait la résignation.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3818 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre