AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782017114185
350 pages
Hachette (11/03/2020)
3.38/5   56 notes
Résumé :
Nous avons tous deux profils : celui qu'on a au lycée, bourré de complexes, et celui sur les réseaux sociaux où, cachées, les personnalités se libèrent…
Comme pour beaucoup d'adolescents, pour Maisie, le lycée c'est l'enfer. Chaque élève prend soin de lui rappeler tout ce qu’ils détestent chez elle, surtout son poids. Tout le monde y va de son commentaire. Tous les jours. Alors elle se réfugie dans le dessin, et sa passion pour les comics devient comme une bo... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
3,38

sur 56 notes
5
2 avis
4
19 avis
3
16 avis
2
3 avis
1
0 avis

C'est l'histoire d'une ado mal dans sa peau, mal dans son corps. Maisie Fernandez, en classe de Première, est grosse et subit depuis des années les remarques insultantes et humiliantes de ses camarades. Au lycée, elle a pour seul véritable ami Owen, un garçon qui comme elle peut apparaître différent aux yeux de la clique populaire. Un jour, lassée des moqueries, elle décide de se venger en créant un faux profil sur ChitChat, le réseau social utilisé par les ados. Dans ce profil, elle imagine Sienna, une belle jeune fille, mince évidemment, qui va très vite prendre contact avec Jesse, le beau gosse de service, et Dezirea, son ex-meilleure amie devenue aujourd'hui une cheerleader populaire. Sienna va les séduire, Sienna va les faire parler, se confier… La vengeance de Maisie est en route.

Je ne sais pas trop quoi penser de ce roman pour adolescent qui a pour personnage principal une adolescente mal dans sa peau qui met en oeuvre un plan de vengeance assez immoral et qui n'est pas franchement attachante. Certes, Maisie subit des moqueries à cause de son poids ; certes, elle est souvent la risée des pimbêches et des abrutis. Et elle vit tout cela très mal. A-t-elle raison de se venger ainsi de ses camarades alors qu'elle découvre très vite leur vraie nature qui va plutôt à contre-sens de ce qu'elle imaginait ? Au début, on pourrait penser que oui, mais après….malgré ses découvertes, Maisie poursuit son plan, jusqu'au bout. Alors oui, Maisie souffre mais Maisie pourrait tout stopper.

Je vois surtout à travers ce personnage les conséquences des moqueries des ados entre eux : perte de confiance en soi, repliement sur soi-même, morosité et aigreur. Maisie a des qualités et elle ne les voit pas. Pire : son surpoids devient encore plus une obsession. Ce roman dénonce la cruauté des adolescents entre eux, obnubilés par leur physique ou leur cote de popularité, dénigrant tous ceux qui ne rentrent pas dans les codes en les mettant à l'écart… lorsque ces derniers ne le font pas d'eux-mêmes. Mais « Profils » nous parle aussi de sincérité, d'amitié, d'acceptation de soi… Pour finir, c'est avant tout un roman très "américain" ! Ces castes (les intellos, les cheerleaders, les sportifs, les loosers...) et ce culte de l'apparence n'existent pas dans nos établissements en France, encore heureux ! C'est peut-être pour cela que je n'ai pas complètement adhéré à l'histoire de Maisie...

Côté narration, le style est agréable, les chapitres s'enchaînent très vite et un certain suspense est maintenu, ce qui m'a poussée à aller au bout de cette histoire.

Pour terminer sur une note objective, disons que ce livre trouvera sa place dans les CDI ou bibliothèques pour ados car il peut permettre d'aborder le problème de l'apparence, de la relation au corps, et de la tolérance avec les élèves.

Merci à Babelio pour cette Masse Critique privilégiée.

Commenter  J’apprécie          313

Maisie Fernandez est une adolescente américaine qui vit dans le Colorado. Son meilleur ami Owen et elle, ont été surnommés "les Chauds qui piquent" par une bande d'adolescents populaires de leur lycée mais ce surnom blesse beaucoup la jeune fille, complexée par ses kilos en trop. Elle décide de se venger et plus spécialement de Jesse, le leader du groupe. Elle crée un personnage imaginaire, Sienna, 16 ans, qui va lier amitié avec Jesse, Dezirea, Camila et toute la bande. Jesse et ses amis ne se doutent de rien, ils deviennent amis avec Sienna que Maisie rend attirante et sympa. La jeune fille découvre des facettes cachées de leur personnalité. Elle se pique au jeu mais la vérité la rattrape puisque la jeune fille dont Maisie s'est servie pour créer ce faux profil va intégrer son lycée prochainement. Les mensonges de Maisie vont être découverts…

Je remercie Babelio à travers cette opération spéciale et la maison d'éditions Hachette de m'avoir sélectionnée pour lire ce roman jeunesse. le thème de fausse identité sur les réseaux sociaux m'attirait et je ne regrette pas mon choix puisque j'ai passé un très bon moment avec ce livre. Il est vraiment idéal pour se changer les idées et comme il s'agit de littérature jeunesse, il est facile à aborder.

Le sujet traité est actuel, on le retrouve de plus en plus dans la littérature contemporaine, reflet de nos sociétés.

Ce livre aborde aussi d'autres thèmes ou problématiques comme la confiance en soi, l'acceptation de son corps, l'obésité, l'adolescence, le dessin, on ne s'ennuie pas du tout pendant cette lecture.

Les personnages principaux sont sympathiques et vivants, ils sont très crédibles et même si l'action est située aux Etats-Unis, on n'a aucun mal à s'y projeter.

Ce roman se lit vite et facilement, il plaira sans doute à de nombreux adolescents, garçons et filles. de plus, sa couverture moderne qui fait penser à des personnages de séries attire l'oeil et suscite l'intérêt.

Commenter  J’apprécie          200

Un Young adult qui résonne bizarrement en moi. Rapidement, j'ai trouvé l'ambiance de Donna Cooper particulière. Il faut dire qu'elle nous propose une héroïne des plus antipathiques.

Maisie se trouve grosse. Vraie ou pas? En tout cas, on se rend vite compte que ses collègues lycéens sont pas tendre avec elle. Les insultes fusent et Maisie se referme et fulmine. Elle mettra en place une vengeance via les réseaux sociaux….

Je vais être cash, le message véhiculé par l'auteure est en demi teinte. J'ai eu l'impression que l'auteure remettait en doute tout le calvaire de cette jeune fille. Harcelé et Harceleur le pas est minime mais ici j'ai une seule mise en cause et je ne suis pas d'accord.

Le harcèlement et les sobriquets existaient! En quoi seule Maisie est condamnable?

J'étais mal à l'aise que seule Maisie soit encore pointée du doigt.

L'auteure voulait-elle aborder la grossophobie? Trouver une excuse au harcèlement scolaire? Les profils fake sur les réseaux sociaux? La solitude? La confiance en soi?

J'ai du mal avec son message d'espoir.

Et j'ai ces deux amitiés perdues que l'auteure n'a pas su traiter. Désolée mais l'excuse de Jesse passe de travers.

Pourtant le roman va plaire à nos chers ados…..

Commenter  J’apprécie          153

Résumé : Maisie est ronde, et ne supporte plus le regard et le jugement des autres sur son corps. Alors elle se fait invisible, et dessine pour oublier et vivre une autre vie, par dessins interposés. Elle a un seul ami, Owen, aussi à part et ayant un humour particulier. Mais un jour, alors que Maisie doit travailler en binôme avec Jesse en cours de sciences physiques sur ordre de son professeur, elle ne supporte plus cette situation et le regard des autres, et décide de venger de Jesse, qui l'a humiliée à son entrée au lycée en lui mettant des Chocapic dans son casier. Elle créé alors un faux profil sur les réseaux sociaux, se faisant appeler Sienna, et prête à tout pour humilier Jesse.

Mon avis : Merci à Babelio et aux éditions Hachette de m'avoir proposé de lire ce roman, que j'ai choisi de lire car les réseaux sociaux sont souvent à l'origine ou les transmetteurs d'histoire entre élèves.

On fait la rencontre de Maisie, une jeune ado qui n'aime pas son corps depuis qu'il a commencé à grossir à l'adolescence. Elle pense qu'elle a perdu sa meilleure amie à cause de son poids et s'est repliée sur elle-même, n'ayant pour seul ami qu'Owen, un garçon un peu à part au lycée, avec ses idées et ses réflexions farfelues, et Grace, nouvelle au lycée, et qui se lie à elle, même si elle est populaire et peut discuter avec tout le monde.

Maisie s'évade grâce à ses dessins, griffonnant des histoires en marge de son cahier, et travaillant le week-end sur des projets de BD. Dans ses dessins, les situations sont différentes, elle peut se moquer des autres, et avoir le beau rôle, mais elle ne se représente jamais autrement qu'en personnage bâton, n'arrivant pas à se dessiner.

Le jour où son professeur de sciences physiques lui ordonne de travailler en binôme avec un garçon de sa classe, Jesse, Maisie ne supporte plus cette situation où elle sent que les gens se moquent d'elle. Elle décide alors de se venger de Jesse, en le faisant souffrir, car ce dernier lui avait rempli son casier de Chocapic à l'entrée au lycée, et le tout s'était déversé sur elle quand elle avait ouvert son casier, sous les yeux de tout le monde. Depuis, elle lui voue une haine féroce, et elle trouve alors l'idée de créer un faux profil sur un réseau social, elle la nomme Sienna, prend en photo de profil celle d'une fille d'une connaissance de sa mère, et envoie un message à Jesse pour l'attirer.

A partir de ce moment-là, Maisie ne peut plus retourner en arrière, et s'enfonce de plus en plus dans son mensonge chaque jour, rusant pour ne pas être démasquée. Mais en discutant en ligne avec Jesse, elle découvre que ce dernier n'est pas aussi antipathique qu'elle le pensait, qu'il a aussi des difficultés dans sa vie, et qu'il peut aussi avoir bon coeur. Elle doute de son idée, mais décide malgré tout d'aller jusqu'au bout, pour que Jesse devienne la risée du lycée. Mais catastrophe ! Claire, la jeune fille dont elle a utilisé la photo pour illustrer la photo de profil de Sienna, arrive en chair et en os dans sa ville. Maisie pourra-t-elle éviter le pire ?

Autant au début, j'ai trouvé l'histoire un peu niaise et caricaturale, avec une héroïne seule qui décide de se venger par rapport à son mal-être et le jugement des autres, autant la suite de la lecture m'a fait réviser ce premier avis, Maisie évoluant au fur et à mesure du récit, et réfléchissant aussi bien sur elle-même qu'aux conséquences de ses actes.

Car Maisie s'est peu à peu enfermée sur elle-même à cause de son poids, s'éloignant de sa meilleure amie, mais pensant que cette dernière s'éloignait d'elle à cause de son poids. Alors, Maisie s'est lancée dans le dessin pour vivre une autre vie par procuration, ne pas céder à la tristesse, et est devenue désagréable avec les autres, les éloignant d'elle.

Elle veut se venger de Jesse pour qu'il souffre autant qu'elle, mais la voix de sa conscience lui souffle que Jesse n'est finalement pas aussi méchant qu'elle le pensait, et qu'il peut aussi être quelqu'un de bien. Mais une fois enfermée dans son propre piège, dans la peau de Sienna, Maisie ne peut plus s'arrêter, et va se retrouver prise dans un engrenage infernal, quand Claire, la vraie Sienna, va débarquer au lycée.

Parallèlement, le récit met en avant son envie de rencontrer une star du dessin, ancienne élève de son lycée, et celle-ci va lui permettre d'avancer dans sa réflexion, lui disant d'être elle-même et de se trouver.

Au final, un récit intéressant, qui montre que chacun a des secrets et une face cachée, et que grandir nécessite de plonger en soi-même pour mieux se connaître.


Lien : http://docbird.over-blog.com..
Commenter  J’apprécie          92

Un roman très ado ( filles) par sa couverture. C'est l'histoire d'une fille, pas si désagréable qui ne supporte plus les moqueries et la méchanceté gratuite juste parce qu'elle est grosse. L'histoire se passe en quelques jours dans un lycée américain. Les filles sont très préoccupées par leur apparence. Maisie, l'héroïne malheureuse parle beaucoup de vêtements, maquillage.

Jusqu'au jour où trop de rancoeur lui fera inventer un plan un peu machiavélique pour se venger d'un garçon. Quelques portraits d'ados, des sympas et d'autres à peine ébauchés. Nous sommes bien au coeur d'un roman très américain. le livre se lit sans déplaisir mais la pensée de Maisie est un peu confuse dans sa construction et je n'ai pas bien compris ce qu'elle dessinait. Finalement dans ce livre j'ai aimé les personnages secondaires qui l'entourent même si ils ne sont que secondaires. Ils sont plus riches.

Roman sur la grossophobie je trouve que le sujet est un peu survolé. Mais c'est un roman qui se lit bien et qui devrait plaire aux jeunes ados.

Merci à Babelio et à Hachette pour cet envoi.

Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation

J’ai une grande part de responsabilité dans ce qui s’est passé. J’ai rayé de ma vie des gens sans leur avoir donné leur chance. J’ai cru qu’on me rejetait, mais c’est peut-être moi qui rejetait les autres sans leur laisser le temps de me montrer qui ils étaient au fond. (…) Or, en me métamorphosant, j’ai découvert que je n’étais pas la seule à être enfermée entre des murs. Pas forcément apparents, comme les miens, mais tout aussi difficiles à abattre.

Commenter  J’apprécie          50

Je déteste mon apparence.

J'ai à peine formulé cette phrase que la culpabilité m'envahit. Les grosses doivent résister à ce genre de pensées, assumer leur taille et puiser dans leur force intérieure. Comment je le sais? Parce que ma mère me le répète tout le temps. Mon père en remet une couche avec ses propres parles de pseudo grand sage :"La beauté est superficielle, la bonté est profonde. Moque-t'en. N'écoute pas les imbéciles. Sois fière de toi." Je passe ma vie à lire des articles, des posts, des blogs et des magazines sur la nécessité d'avoir une opinion positive de soi-même. J'ai beau m'efforcer d'appliquer cette philosophie, je ne vois rien de bien positif en moi.

Commenter  J’apprécie          30

J'ai de la compassion pour les lâches. Ils ne sont pas nés ainsi. Un événement les a formatés. A un moment donné, alors qu'ils luttaient contre des démons, il s'est produit un incident affreux. plusieurs peut-être. Parfois, les démons vous rongent lentement, envahissent les cœurs les plus tenaces à force de chuchotis malveillants et d'insinuations.

Commenter  J’apprécie          50

Croyez-le ou pas, il est possible de trouver en ligne comment se créer un "faux" profil en ligne !

Commenter  J’apprécie          92

En ligne, la vie de Lexi semble idéale. Si je devais publier la mienne, ça ne passionnerait pas les foules. En même temps, la réalité est virtuelle, sur les réseaux sociaux. Qui y dit la vérité, rien que la vérité ?

Commenter  J’apprécie          30

Videos de Donna Cooner (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Donna Cooner
Comme pour beaucoup d'adolescents, pour Maisie, le lycée c'est l'enfer. Chaque élève prend soin de lui rappeler tout ce qu'ils détestent chez elle, surtout son poids. Tout le monde y va de son commentaire. Tous les jours. Alors elle se réfugie dans le dessin, et sa passion pour les comics devient comme une bouée de sauvetage. Lorsque son prof de chimie l'installe à côté de Jesse, le garçon le plus populaire de lycée, et au passage le plus tocard des tocards, elle décide qu'il est enfin temps pour elle de se venger. Elle se crée un profil sur le réseau social le plus fréquenté des élèves de son lycée. Un faux profil, avec les photos d'une de ses connaissances, qui habite loin, très loin. Aucune raison de se faire démasquer, n'est-ce pas ?
Profils de Donna Cooner aux éditions Hachette Romans, déjà disponible en librairie et en numérique :)
+ Lire la suite
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1375 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre