AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Ange (Traducteur)
EAN : 9782290325544
316 pages
Éditeur : J'ai Lu (17/01/2003)
3.36/5   43 notes
Résumé :
Les sept dieux de l'Ordre ont régné sans partage durant une éternité, servis par les Adeptes du Cercle dans leur sombre forteresse du Nord. Mais dans les rangs du Cercle, Tarod, le plus énigmatique et le plus redoutable des sorciers, commence à ressentir une attirance mystérieuse pour les choses obscures, qui menace ses convictions et fait même vaciller sa santé mentale. Surgissant des abîmes du Temps, un adversaire ancien et mortel risque de plonger le monde dans l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
malo87
  25 février 2013
Ce premier tome de la trilogie du Maître du temps portait de nombreuses promesses :
- le concept de base était original : l'univers dans lequel se déroule l'histoire n'a pas été envahi par le mal mais au contraire par le bien, ici nommé L'ordre (par opposition au chaos). le chaos souhaite donc revenir et il le faut car un certain équilibre entre ces deux forces opposées est nécessaire.
- le héros était censé être le méchant : ce n'est pas en soi une idée si originale puisque de nombreux cycles de fantasy ont surfé sur cette vague et il suffit de regarder le paysage de la fantasy actuel pour constater que ce procédé littéraire est toujours à la mode (je pense notamment au Prince écorché de Mark Lawrence édité en France chez Bragelonne). Cependant, quand c'est bien fait, ça fait toujours son petit effet (Par exemple dans Gagner la guerre de Jean-Philippe Jaworsky). Je pense d'ailleurs que ce qui fait un bon roman de fantasy, c'est la qualité de son méchant.
Malgré cela, j'ai été plutôt déçue par ce livre. Tout d'abord parce que le style de l'auteur ne m'a pas séduite. Ensuite j'ai trouvé qu'il ne se passait pas grand-chose dans ce roman qui est certes, très court. Mais surtout, j'ai été déçue par les personnages qui manquent cruellement de profondeur !
Prenons notre héros, Tarod : l'auteur fait tout son possible pour le décrire comme ténébreux mais ce n'est absolument pas le cas car on se rend rapidement compte que s'il est du côté du chaos, c'est avant tout parce qu'il n'a pas le choix. En soi, le fait qu'il ne soit pas ténébreux n'est pas grave (d'ailleurs je déteste ce terme et je trouve qu'il s'agit là d'un cliché surexploité) car l'auteur aurait ainsi pu donner à ce personnage une dimension tragique : il est tiraillé entre le bien et le mal. Mais la subtilité n'est pas là et cela ne fonctionne pas.
Le pari aurait pu être réussi avec Keridil, le meilleur ami de Tarod, lui aussi tiraillé par la décision qu'il doit prendre à propos de son ami d'enfance… mais tout est gâché par la motivation première de cet individu : la jalousie.
Et que dire de Sashka, très rapidement fiancée à Tarod ? Tout de suite présentée comme arrogante et ambitieuse, on se demande bien ce que Tarod fait avec elle, et le lecteur ne s'étonnera pas du dénouement de cette histoire d'amour quand la chance de Tarod tournera.
Quant à Yandros, le chaos, alors là… Ce personnage divin aurait dû être le plus intéressant, le plus mystérieux, le plus fascinant, le plus complexe… et pourtant lors des deux confrontations avec Tarod, il en devient presque absurde tant sa conception des choses est simpliste. Et il ne suffit pas de faire porter à un personnage un sourire cruel pour que le lecteur le craigne…
Bref, j'ai trouvé ce roman trop simple alors qu'il avait un potentiel intéressant. Je vais tout de même lire la suite car j'ai eu la trilogie en numérique à 3 € avec l'opération 300k de Bragelonne… J'espère que les évènements qu'a vécus Tarod dans ce premier opus lui apporteront un peu de substance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
beugzbee
  17 janvier 2014
Dans, le monde, le chaos et l'ordre doivent s'équilibrer, sinon c'est la catastrophe.
Louise Cooper (qui, pour la petite histoire personnelle, j'ai eu du mal a retrouver, parce que dans ma tete, Cooper, c'est Alice Copper, ce qui n'est pas le meme genre, vous en conviendrez) nous propulse dans un monde régit par l'Ordre, après avoir expulsé manu militari tout les représentants du Chaos. A priori.
Nous suivons le début de la vie de Tarod, jeune Adepte plus que talentueux, qui a trouvé une famille et des amis dans le Cercle des Adeptes de l'Ordre. Il trouve meme l'amour.
Mais c'est sans compter sur ses rèves étranges, dont les répercussions iront bien plus loin que prévu.
Madame Cooper (dont je m'épargne dorénavent le prénom) nous attache à un personnage un eu bizarre, plutot froid, et quoi qu'il se passe, on restera toujours de son coté.
Une bonne histoire dans un monde étudié et bien mis en place par les quelques pages de prologue, qui nous en révèlent beaucoup et peu.
Et surtout, si le début traine sur la vie de Tarod, on s'en éloigne bien vite, avec révélations et trahisons et on ne peut que vouloir lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
idevrieze
  02 avril 2012
Ce tome donnerait il (enfin) le point de vue du méchant ?
Car si nous lisons les prédictions du Cercle, il semblerait que notre jeune héros, Tarod, penche du côté maléfique… Ce tiraillement entre le Bien et le Mal vous empoignera cruellement tout au long de ce tome. Comment respecter le bien si l'on vous dit que vous êtes maléfique ? La puissance incontrôlable doit elle présenter le rejet ? Je dirai ici que nous voyons le vrai visage du fanatisme et de la xénophobie au travers de ce roman et au travers de Tarod. Ici, tout ce qui est étranger fait peur et suscite la haine de personnes que l'on dit représentante du Bien. Et c'est cette réalité qui touche Tarod et qui lui fait perdre tout ce qu'il a, ce qui est touchant ici.
L'initié, une initiation vers l'âge adulte ?
Tous les ingrédients sont là. On y voit des mentors, des professeurs, un confident, une femme aimée, une mission, une voix qui pousse à mal agir, ou à se remettre en question… En suivant cette première partie de l'histoire de Tarod, vous aurez l'impression de suivre les étapes vers le passage de l'âge adulte.
Que deviendra Tarod lorsqu'il passera cette grande épreuve ? Va-t-il devenir quelqu'un d'éclairé ? Survivra t il à toutes ces trahisons ? Quelle mission voudra-t-il choisir ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cyan
  08 mars 2021
Après s'être découvert de terribles pouvoirs, le jeune Tarod est recueilli par le Cercle, un ordre destiné à lutter contre les forces du Chaos. Au fil des années, il devient un des initiés les plus puissants, suscitant convoitise et jalousies.
J'avais déjà tenté de lire ce 1er tome avant de l'abandonner après une centaine de pages. En reprenant cette lecture, je n'ai pas eu de mal à me rappeler pourquoi j'avais laissé tomber la première fois… Ma lecture a été hyper laborieuse, c'était plus cliché que classique (ce que dit la 4e de couv) et j'ai détesté cordialement tous les personnages. La totale, quoi 😆
Dans l'ensemble je me suis plutôt ennuyée. En fait ça ne devient intéressant qu'à 3 pages de la fin 743278 du coup je vais tenter le tome suivant, mais je suis assez agacée, je trouve que l'autrice aurait pu nous épargner beaucoup de longueurs (et ça ne fait que 226 pages…) et la niaiserie de la relation amoureuse (mon Dieu, comment le perso pourra survivre à quelques jours de séparation sans devenir fou? Sérieusement… Même en 1986 c'était ridicule :roll: ).
Bref, je n'ai pas aimé ce livre. En d'autres circonstances, je l'aurais abandonné sans scrupules, mais c'est un cadeau de ma maman et j'avais envie de l'aimer.
Lien : https://bienvenueducotedeche..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lefso
  26 juin 2011
Tout d'abord voyons l'aspect pratique : j'ai été assez gênée par la petitesse de l'écriture. Certes il s'agit d'une intégrale à 10 euros mais je pense qu'il aurait été plus agréable pour la lecture d'augmenter légèrement la taille de caractère et donc le nombre de pages. Surtout que l'encre utilisée est plutôt grise que noire.
Passée cette gêne, j'ai plutôt bien aimé ce livre.
L'histoire est basée sur la dualité entre l'Ordre et le Chaos. En effet, l'Ordre règne sur le monde depuis longtemps, mais le Chaos cherche un moyen pour reprendre le gouvernail de l'Humanité. Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance de Tarod, qui, marqué par un événement tragique arrivera à la Forteresse du Nord pour y devenir un très puissant adepte du Cercle oeuvrant pour l'Ordre. À ceci près que Tarod n'est pas du tout ce qu'il croit être... Il va devoir faire un choix, de même que ses amis et collègues. La question étant de savoir jusqu'où l'Ordre peut aller pour défendre ses valeurs sans tomber lui-même dans le Chaos et vice versa :)
Le style de l'auteure est très plaisant et elle sait nous emmener dans son histoire. Mais on peut tout de même regretter que beaucoup des personnages ne soient pas plus que des stéréotypes. Il manque le petit quelque chose qui nous fait nous attacher aux personnages. J'ai été très surprise par la tournure qu'ont pris les événements lors de la fin de ce premier tome et je suis curieuse de voir comment l'auteure va sortir notre héros de la situation dans laquelle il s'est mis.
En conclusion, j'ai trouvé ce premier tome original et divertissant, même s'il manquait à mon goût un petit travail sur la plupart des personnages. Je poursuivrai sans aucun doute cette intégrale.
Lien : http://lefso.blogspot.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LefsoLefso   26 juin 2011

Il devait avoir perdu la raison ; Il le savait. Mais la chance était à tenter, c'était la seule qu'il aurait avant que la sentence soit appliquée et qu'il subisse la mort atroce promise. Plutôt le vortex.. En faisant jouer ses mains derrière son dos, il arriverait sans doute à les libérer : celui qui lui avait lié les bras n'avait pas fait le nœud correctement et celui-ci se desserrait.
Les derniers retardataires entraient dans la Maison de Justice. Dans le chaos personne ne lui prêtait attention. Un nouvel effort... et sa main gauche fut libre. Les portes se fermaient, il ne lui restait que quelques instants...
Avec une rapidité et une agilité qui prirent ses geôliers par surprise, le garçon bondit vers les portes. Il entendit quelqu'un crier après lui, une main s'abattit pour l'arrêter mais l'enfant esquiva et descendit les marches, trébuchant, tombant. Son élan l'emporta jusqu'en bas... et quand il se releva, le vortex était sur lui.
Les silhouettes des maisons, des bateaux, de la jetée se tordirent en un impossible chaos de couleurs et de hurlements. Le sol se désintégrait sous ses pas, les cieux s'écroulèrent pour l’accueillir en crachant des langues d'obscurité étincelantes. Puis, avec un craquement assourdissant, le monde explosa en l'image d'une étoile à sept branches qui brûla son esprit, avant que ...
Rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quand les femmes mènent l'enquête ...

Dans "Poulets grillés" de Sophie Henaff, le premier tome d'une série française, la commissaire dirige une équipe de bras cassés. Son prénom est associé à "de Bretagne".

Anne Capestan
Carole Evans
Stephanie Plum
Hannah Swensen

12 questions
104 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , femmesCréer un quiz sur ce livre