AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de 100choses


100choses
  10 août 2012
Je me souviens que lorsque j'ai gagné ce roman à l'occasion du concours organisé par les éditions Cherche-Midi sur Facebook, j'étais contente de me retrouver en possession d'un thriller sur fond ésotérico-historique de plus. Si j'étais à peu près certaine de passer un bon moment en sa compagnie, je ne m'attendais pas du à ce que ce livre se détache des autres que j'ai pu lire dans le même genre au fil des années, d'autant plus que d'après la quatrièm de couverture, l'intrigue semblait assez banale. Mais lorsque j'ai découvert que l'auteur avait fait des études d'archéologie je me suis mise à espérer qu'il aurait eu l'intelligence d'utiliser les connaissances ainsi acquises pour nous proposer un roman plus habilement construit et réaliste que ce que je peux avoir l'habitude de lire dans le genre.

Et je n'ai clairement pas été déçue sur ce point. Glenn Cooper met ses connaissances à profit pour nous proposer des personnages crédibles, au comportement cohérent avec les fonctions qu'ils exercent et une structure de récit qui tienne la route. Alors c'est peut-être un poil moins haletant et sexy que de suivre une aventure de Indiana Jones ou l'héroïne de Raymond Khoury dans le dernier Templier, mais je préfère carrément ça. Je me suis reconnue dans l'univers décrit. Et bien que l'auteur prenne une ou deux libertés parce qu'il s'agit quand même bien d'un roman, et bien je n'ai pas eu envie de râler. Rien ne m'a fait pester et c'est vraiment LE truc qui m'a accrochée, LE truc qui fait la qualité de ce roman, qui lui permet de vraiment sortir du lot. Si vous voulez savoir ce que fait réellement un archéologue tout en vous laissant embarquer dans un incroyable aventure, n'hésitez pas un instant et ouvrez ce bouquin. Je vous garantis que vous ne le regretterez pas!

D'autant plus que l'intrigue s'avère être beaucoup plus originale que prévu puisque s'il est question des Templiers, ceux-ci n'ont finalement qu'un rôle relais de témoins au sein de l'histoire (d'ailleurs je préfère le titre VO: The Tenth Chamber au titre français que je trouve trompeur). En effet, tout débute bien plus tôt, en plein paléolithique supérieur, pour mon plus grand bonheur. Une semaine loin de la fac et des labos et j'étais déjà en manque de préhistoire; ce roman tombé à point nommé m'a fourni ma dose. J'ai vraiment adoré aussi bien les scènes de fouilles et les préoccupations de Luc Simard que les scènes se déroulant à la préhistoire. Au sujet de ces dernières, l'auteur n'est visiblement pas tout à fait à jour dans ses connaissances mais rien de trop agaçant tout de même et puis, une fois de plus, il était bien obligé de déformer quelques faits pour le bien de son intrigue. Pour un peu, je rêvais de me joindre à l'équipe, histoire de participer aux fouilles du site extraordinaire mis au jour.

Quant au secret abrité entre les pages de ce roman, il est relativement original lui aussi et m'a vraiment bien plu, parce qu'il colle au cadre et que malgré son aspect fantastique, il tient bienplus la route que l'hypothèse selon laquelle Marie Madeleine serait enterrée sous la pyramide du Louvre.

Si un seul petit truc m'a chagrinée c'est que le lecteur soit autant tenu à l'écart du décryptage du manuscrit. le geek chargé de la chose trouve le code et les diverses clés très rapidement et le lecteur n'a rien à faire. J'aime bien quand on est mis face à l'énigme et que l'on a la possibilité de faire travailler nos petites cellules grises en même temps que les personnages. Mais c'est vraiment histoire de râler et de réfléchir à un point négatif. de même, puisque j'en suis à souligner les quelques points qui peuvent déranger, je signalerai que certaines scènes sont assez explicites et que l'auteur se débarasse un peu rapidement et de façon radicale de la plupart des personnages. Mais personnellement, ça ne m'a pas vraiment dérangée. J'ai un peu tiqué sur le coup pour le dernier point, mais on est tellement pris par l'histoire que l'on ne s'arrête pas vraiment à ces détails.

Enfin, pour un bouquin écrit par un Américain, le cadre français est bien rendu. Je ne sais pas quelles sont les connaissances que l'auteur avait à la base sur le sujet, mais ça colle. Les persos ont des prénoms normaux: Luc, Michel, Hugo (et pas les Jean-Pierre et autres des auteurs de bit-lit) et les descriptions des lieux, moyens de transport… semblent tout à fait réalistes. A tel point que j'ai revérifié à deux foix la nationalité de l'auteur.

Bref, énorme coup de coeur pour ce roman. Sincèrement, impossible de trouver une histoire qui me colle et me représente mieux que celle-ci. Et puis excellente surprise du point de vue de la forme. En partant d'un modèle vendeur, Glenn Cooper a vraiment su approfondir les choses, créer un roman de qualité. Gaaaah, je dois absolument lire ses deux autres romans déjà parus !
Lien : http://leboudoirdemeloe.co.u..
Commenter  J’apprécie          130



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (9)voir plus