AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782360850082
128 pages
Éditeur : Teraedre (24/11/2010)
Résumé :

Les commémorations du cinquantenaire des indépendances africaines ont été l'occasion de nombreuses publications et déclarations - pas toujours pertinentes. Fort de quarante ans de fréquentation d'une quinzaine de pays de l'Afrique sub-saharienne. Jean Copans choisit d'analyser, avec une rigueur toute scientifique -- mais qui n'exclut pas l'humour -, par le biais des "mythologies" quelques siècles d'histoire, et d'histori... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
YvesParis
  25 août 2012
Ce livre avait été commandé au grand africaniste Jean Copans à l'occasion de la commémoration des indépendances. Or, « qui dit commémorations dit mythologisation idéalisée de ces indépendances » (p. 7). Loin de restreindre son propos aux seules indépendances – dont finalement il ne parle quasiment pas – Jean Copans a entendu dresser un panorama ambitieux des mythologies qui circulent sur l'Afrique, en portant un intérêt marqué, en grand sociologue de l'africanisme qu'il est, aux producteurs de ces mythologies.
Nombreuses et contradictoires, elles peuvent se classer en deux catégories. D'un côté l'image poussée au noir de l'afro-pessimisme lesté de mythologies mortifères : les guerres tribales, les famines, les pandémies, la pauvreté, l'analphabétisme … de l'autre le mythe plus positif de l'afro-optimisme décliné sous les modes complémentaires de la sortie du sous-développement et/ou De La Renaissance africaine.
Cette typologie est l'occasion de développements incisifs sur les « idées reçues » qui ponctuent tout discours globalisateur sur l'Afrique. Jean Copans commence logiquement par le mythe européen d'un continent sans histoire … auquel répondra le mythe africano-centré d'une autochtonie « kémite » héroïque. Il évoque ensuite, trop brièvement, plusieurs sujets majeurs : l'ethnicisation du politique, l'importation de l'Etat, la vulgate développementaliste, le syncrétisme des croyances religieuses … Il consacre un développement très stimulant sur le mythe de l'émergence capitaliste, montrant que l'absence d'accumulation capitaliste n'empêche pas l'initiative privée de se déployer sous d'autres formes.
Dans un post-scriptum curieusement annexé au texte, Jean Copans s'intéresse à des mythologies moins strictement politiques. Il montre quelle image déformée l'art renvoie de l'Afrique : un art africain, obnubilé par les arts premiers, qui a du mal à s'affranchir de ses origines, un art sur l'Afrique qui la réduit à une arrière-scène exotique et inquiétante (c'est le cas du cinéma américain depuis Tarzan jusqu'à Blood Diamond en passant par African Queen ou Out of Africa). Il évoque également le mythe de l'Afrique « terre d'aventures » ou celui d'un nouvel « Eldorado sportif ».
Au terme de ce tour d'horizon un peu désordonné se dégage de l'Afrique une image kaléidoscopique – l'auteur évoque « une espèce de punching-ball métaphysique, refabriquée constamment à la mesure de nos besoins et de nos fantasmes » (p. 112). L'Afrique, « malade de ses mythologies », doit s'en débarrasser ou, à tout le moins se forger ses propres mythologies avant d'aller en chercher en Occident.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70


Video de Jean Copans (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Copans
Jean Copans, L'Ethnologie, collection Idées Reçues
autres livres classés : pauvretéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2074 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre