AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782723472814
56 pages
Glénat (02/03/2011)
3.72/5   186 notes
Résumé :
À la suite du décès de leur père, les trois enfants Baudricourt héritent de l’exploitation vinicole familiale, un vaste domaine situé au cœur du Médoc. Les deux frères comptent se séparer rapidement de la propriété et des dettes dont elle est criblée. Mais leur décision est aussitôt remise en cause par la détermination de leur sœur, Alexandra, qui voit dans cet héritage l'opportunité de rebâtir sa vie sur les terres de son enfance. Décidée à reprendre en main le vig... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (45) Voir plus Ajouter une critique
3,72

sur 186 notes

marina53
  10 janvier 2014
La jeune Alexandra Baudricourt rentre précipitamment des Etats-Unis où elle vivait depuis quelques années. Et pour cause, son papa vient de mourir. Propriétaire du domaine le Chêne Courbe, il produisait son propre vin et avait une très bonne réputation. Au cours de l'enterrement, elle fait connaissance avec les Dorgemont, père et fils. Celui-ci était ami avec le papa d'Alexandra mais aussi son chargé en relations avec les clients. Cette dernière, avec ses deux frères Charles et François, deviennent alors les héritiers du domaine viticole, situé dans le Médoc. Même si ces deux derniers ne comptent pas garder la propriété qui croule sous les dettes, Alex est beaucoup plus perplexe d'autant qu'elle vient de se faire larguer par son petit ami américain, qui n'était autre que son boss, et donc virée pour le même coup. Elle hésite beaucoup à garder le domaine qui lui tient à coeur et perpétuer la tradition familiale. Elle tombe par hasard sur un manuscrit de son papa et décide alors de se lancer dans la viticulture, quitte à aller à l'encontre de ses frères. Elle va se rendre vite compte de l'ampleur de la tâche dans un domaine qu'elle ne connaît que trop peu...
Le prolifique et talentueux Corbeyran étonne à nouveau avec ce premier tome d'une saga familiale au coeur du Médoc. Il met en place gentiment chaque protagoniste dont on se doute bien que chacun aura son propre rôle et certainement son épingle du jeu à tirer. Entre le jeune Patrick Dorgemont ou bien Claire, la femme de François, l'on sent vite les tensions qui vont inévitablement se faire sentir. Pour s'être documenté, baladé dans les vignobles, avoir rencontré des viticulteurs et certainement bu quelques rasades de grand cru pendant presque 3 ans, l'on sent immédiatement la teneur du travail fourni et l'ampleur de la tâche. Il nous offre ainsi un début prometteur dont le coeur de l'histoire n'est autre que le vin. le dessin d'Espé dessert parfaitement cette saga troublante, tout en finesse et réalisme.
Châteaux Bordeaux... bienvenue au Domaine!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
Jean-Daniel
  05 juillet 2021
Le vignoble bordelais inspire aujourd'hui la bande dessinée. Châteaux Bordeaux, deux mots qui, réunis, évoquent d'intimes jouissances gustatives et qui attisent la convoitise d'investisseurs. Pourtant, rien n'est simple dans la vie de l'héroïne, Alexandra Baudricourt. Jeune, enthousiaste, volontaire et déterminée, elle va se battre pour conserver l'héritage de son père, affronter l'hostilité de son entourage, et pérenniser le domaine viticole familial. Elle va devoir tout apprendre, car la fabrication d'un grand cru ne s'improvise pas et va aller de surprise en surprise en découvrant les traditions, les jalousies, les impondérables de la vigne et les obstacles et difficultés qu'elle va rencontrer dans sa gestion du domaine. Conflits d'intérêt, trahisons, secrets vont se succéder au fil des albums mais elle saura s'entourer d'excellents professionnels locaux.
Cette saga familiale nous entraine sous forme d'enquête dans les coulisses des vignobles bordelais, le lecteur apprend beaucoup de choses passionnantes. Les auteurs ont pris le temps d'effectuer un travail d'observation précis et minutieux afin de restituer subtilement l'ambiance de ces vignobles bordelais. Chaque tome est une rencontre passionnante et apporte sa pierre à l'édifice avec de nouvelles informations concernant la vigne et son environnement, ainsi que des retournements de situation.
A l'intérieur de chaque vignette les bulles et la typographie sont très petites, afin de laisser une large place au dessin. Celui-ci est séduisant, expressif et élégant. le coloriste utilise des teintes assombries avec une dominante sépia afin de conférer un climat d'incertitude et de risque éventuel. L'ensemble sert judicieusement l'histoire et apporte un remarquable cadre à cette intéressante fresque familiale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430
missmolko1
  31 mai 2015
Voici un premier tome, on ne peut plus prometteur qui nous fait découvrir le milieu viticole : "Le médoc est une presqu'île de 240 000 hectares dont 16 500 sont occupés par le vignoble.
Bordé a l'ouest par l'océan Atlantique et a l'est par l'estuaire de de la Gironde, la base de ce vaste triangle se situe au nord-est de Bordeaux et sa pointe au Verdon.
Entre ses deux points géographique, on dénombre 2000 exploitations reparties sur 57 communes et regroupés en 8 appellations, dont 2 régionales : Médoc et Haut-Médoc, et 6 communales : Pauillac, Saint -Estephe, Saint-Julien, Listrac, Moulis, Margaux.
De par leur finesse et leur grande qualités, les vins médocains ont acquis une renommée mondiale. Même si l'on n'a pas eu la chance d'y goûter, certains noms nous sont désormais familiers : Mouton-Rothschild, Latour, Léoville Las Casas, Palmer, Haut-Marbuzet, Chasse-Spleen, Beychevelle, Lagrange, Cos d'Estournel, et j'en passe...." Si j'apprécie boire un verre de vin avec le fromage, je n'y connais pas grand chose au final et j'ai beaucoup appris ici, et je ne doute pas que les prochains tomes seront eux aussi très instructif.
L'intrigue est elle aussi intéressante, le père, propriétaire du domaine vient de mourir ce qui est l'occasion de rassembler les trois enfants. Les deux fils aînés veulent vendre car selon eux le domaine n'est pas / plus rentable tandis que la cadette est déterminée a reprendre le flambeau. Un chemin qui j'en suis sur va être semé d'embûches car elle est plutôt mal entouré. Au final, on découvre un monde plein de concurrence, de mesquinerie et jalousie. J'espère que c'est juste pour la BD et qu'en réalité c'est un peu plus nuancé que ça.....
Les personnages sont attachants, surtout bien sur notre héroïne et j'ai hâte de découvrir si oui ou non elle va réussir. Les dessins m'ont aussi bien plus et je les trouve a la hauteur.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Erik_
  30 août 2020
Avis portant sur la série:
La couverture est de toute beauté. C'est même la plus belle de l'année à mon sens. Elle invite véritablement à découvrir cette bd tel un bon vin que l'on déguste paisiblement au milieu d'un vignoble. Une belle jeune femme va reprendre l'exploitation d'un domaine dans la région de Bordeaux suite au décès d'un père distant. Elle va être confrontée à ses deux frères ainsi qu'à une multitude d'ennemis cachés qui ont des visées sur le devenir des terres de son enfance. Il lui faudra de l'humilité et du courage pour relever le défi et sauver l'entreprise familiale d'une faillite annoncée.
C'est vrai que la trame de cette saga au coeur du Médoc est plutôt classique. Cependant, j'ai apprécié sa redoutable efficacité. J'avais peur d'un repompage tiré des fameuses Gouttes de Dieu dont le synopsis était plutôt ressemblant. Pour autant, le récit va prendre une autre dimension plus mélodramatique et surtout une autre direction. On se situe un peu dans l'ambiance d'un Dallas du vignoble à la manière des Maîtres de l'Orge pour ne citer qu'un exemple.
J'ai aimé ce côté un peu terroir dans la description des métiers du vin. C'est introduit tout en finesse. Par ailleurs, le dessin est sublime par cet aspect réaliste qui fourmille de détails. La maîtrise du scénario semble parfaite. A travers chaque tome, on découvre un aspect et une facette du vin. Que cela soient les différents millésimes ou les classements, pour ne citer qu'un exemple. On se rend compte qu'il y a beaucoup de métier autour du vin avec ses différentes spécialités pour passer de la récolte du raisin à la table : l'oenologue, le vendangeur, le courtier ou encore le négociant.
La lecture du tome 2 confirme tout le bien que je pensais de cette série. Il commence à y avoir une âme dans la reprise de ce domaine vinicole au coeur du Médoc à savoir le Chêne Courbe. On arrive à sonder les profondeurs de la terre et des racines de ce domaine tant convoité. On voit également le rapprochement de cette série avec les fameuses Gouttes de Dieu mais en moins comique, sur un registre plus drame familial. C'est certainement ce qui va faire la réussite de cette saga qui est riche de précision et de réalisme. On voit d'ailleurs l'apparition du célèbre Michel Rolland dans son propre rôle. Cela donne de la crédibilité à l'ensemble. Oui, nous avons là un grand cru 2012.
Le tome 3 a une magnifique couverture qui renoue avec la beauté de la première. Au niveau de l'intrigue, cela se corse un peu et on en apprendra davantage. Il reste toujours le charme de découvrir du bon vin notamment lors de la séance de dégustation. J'admire la pugnacité d'Alexandra Baudricourt à vouloir conserver à tout prix le domaine familial malgré l'adversité et les coups foireux de la belle-soeur avide d'argent. C'est encore un épisode plein de saveur à consommer sans modération.
Le tome 4 poursuit une intrigue plutôt efficace avec des retournements de situation. On en apprend toujours davantage sur les secrets de cette famille de vigneron. Alexandra semble relever la tête pour poursuivre son combat et produire une cuvée digne de ce nom. Il y aura encore de belles séquences qui nous font découvrir le monde du vin. Bref, une fresque familiale à réserver aussi bien aux amateurs de grands crus qu'aux néophytes comme moi.
Que dire du tome 5 ? Cela semble être un tome de transition qui règle un peu les comptes avec le passé. On aura droit à une petite escapade américaine à Atlanta qui n'apporte pas grand chose à la trame générale du récit. C'est comme si on rajoutait artificiellement des épreuves à la pauvre Alexandra. Il y aura également un coup de projecteur sur la domestique qui donne tout son salaire à un affreux racketeur. Bref, la crédibilité semble prendre un sacré coup! Cependant, le pire est l'erreur grossière qui est commise. En effet, l'action se passe en 2008 car la date est précisé d'emblée à l'ouverture de ce tome. Par la suite, quand Alexandra se recueille sur la tombe de son défunt père, on peut lire qu'il s'est éteint en 2010 soit 2 ans après dans le futur. Encore une fois, je ne pardonne pas aux auteurs de commettre ce genre d'erreurs. Il faut se relire avant de mettre en vente des milliers d'exemplaires. L'amateurisme n'a pas de place à ce niveau. En conclusion, un mauvais millésimé malgré le classement !
Le tome 6 affiche une belle couverture. Il faut dire qu'Alexandra est une magnifique demoiselle ayant beaucoup de ressources. La saga au coeur du Médoc se poursuit avec ses drames et ses complots familiaux. On en apprendra un peu plus également sur le métier de courtier. le vin est véritablement au coeur de cette intrigue pour notre plus grand plaisir de dégustation.
A la lecture du tome 7, on en apprend toujours davantage sur les secrets de cette famille de vigneron. Alexandra semble relever la tête pour poursuivre son combat et produire une cuvée digne de ce nom. Il y aura encore de belles séquences qui nous font découvrir le monde du vin. Les vendanges constituent une étape forte importante.
Avec le tome 8, on part à la découverte du négociant, qui sert d'intermédiaire entre le producteur de vin et les acheteurs. le métier a beaucoup évolué puisque autrefois les négociants possédaient leur propre unité de production qu'ils ont dû abandonner au début des années 90. En effet, il y a eu beaucoup d'évolution technologique qui nécessitait des investissements de plus en plus coûteux. le négociant s'est ainsi peu à peu repositionné sur le coeur de son métier, à savoir le commerce.
On a envie de se plonger dans ce « Châteaux Bordeaux ». Cela promet d'être un grand cru de bd ! Cependant, inutile d'attendre des années que cela mûrisse ! Vous pouvez y goûter sans modération !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
blandine5674
  12 mai 2016
Quel bonheur ! Un petit séjour, au travers de cette BD, dans le Médoc au milieu des vignes et du vin. Premier tome d'une série de six. Nous faisons connaissance d'Alexandra, habitant à New York, et qui revient sur les terres de son enfance pour l'enterrement de son père. Ses deux frères ont décidés de vendre le domaine, parce que non rentable. Seulement la jeune femme, au caractère bien trempé et après avoir mis le nez dans le vin, décidera de reprendre l'exploitation. On voit déjà ceux qui veulent lui mettre des bâtons dans les roues. Cela démarre fort et j'ai hâte de me procurer la suite. Les dessins, aux couleurs chaudes, de Espé sont un plaisir pour les yeux.
Commenter  J’apprécie          150

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   31 mai 2015
Le médoc est une presqu'ile de 240 000 hectares dont 16 500 sont occupés par le vignoble.
Bordé a l'ouest par l'océan Atlantique et a l'est par l'estuaire de de la Gironde, la base de ce vaste triangle se situe au nord-est de Bordeaux et sa pointe au Verdon.
Entre ses deux points géographique, on dénombre 2000 exploitations reparties sur 57 communes et regroupés en 8 appellations, dont 2 régionales : Medoc et Haut-Medoc, et 6 communales : Pauillac, Saint -Estephe, Saint-Julien, Listrac, Moulis, Margaux.
De par leur finesse et leur grande qualités, les vins médocains ont acquis une renommée mondiale. Meme si l'on n'a pas eu la chance d'y gouter, certains noms nous sont désormais familiers : Mouton-Rothschild, Latour, Léoville Las Casas, Palmer, Haut-Marbuzet, Chasse-Spleen, Beychevelle, Lagrange, Cos d'Estournel, et j'en passe....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
PonielPoniel   09 septembre 2014
Le message contenu dans cette bouteille devient limpide : voici ce que nous produisons de mieux ! Nous sommes compétents. Nous sommes dévoués. Si vous et vos frères comptez prendre les rênes du domaine, soyez assez lucides pour ne pas vous débarrasser de moi.
Commenter  J’apprécie          90
blandine5674blandine5674   12 mai 2016
Que les lecteurs prennent autant de plaisir à compulser ces pages qu'ils en ont à déguster les précieux nectars. Du plaisir, après tout, nous n'en avons jamais assez !
Commenter  J’apprécie          140
AriAri   03 juin 2012
"Regardez autour de vous,, c'est bien connu : le vin parle ! (...) Il crie, le vin. Il vocifère, il vous chuchote à l'oreille. Il fait de vous le confident de choses admirables et de projets magnifiques, de tragiques histoires d'amour et de trahisons terribles. (...) Chaque bouteille vous découvre le parfum d'autres temps et d'autres pays. Et chacune vous offre son bouquet de souvenirs."
Joanne Harris
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   14 octobre 2013
-Mes problèmes ne sont plus ceux d'une petite fille tu sais!
-J'espère bien! Mais les problèmes restent des problèmes... C'est d'ailleurs grâce à eux qu'on trouve les solutions, n'est ce pas ?
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Éric Corbeyran (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Corbeyran
Happytech 1
autres livres classés : VignoblesVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La Métamorphose

En quelle année est paru pour la première fois "La Métamorphose" ?

1938
1912
1915

11 questions
188 lecteurs ont répondu
Thème : La Métamorphose de Franz Kafka de Éric CorbeyranCréer un quiz sur ce livre