AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 275601267X
Éditeur : Delcourt (18/11/2009)

Note moyenne : 2.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :

En pleine nuit, sur l'île de Noirmoutier, une étrange cérémonie doit décider qui de quatre nouveaux-nés est celui qui possède le clou. Le lendemain, la mère du bébé est retrouvée en plein marais, assassinée. C'est par ce meurtre que démarre l'histoire du jeune Clément. Un garçon doté de pouvoirs de télékinésie, qui va découvrir tout au long de son enquê... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
meygisan
  30 octobre 2016
Etrange que ce tome 3 qui s'articule autour des origines de la bête ainsi que sur l'histoire de la mère de Clément. Il est intéressant de connaître les événements qui ont amené la décision et le geste impardonnable de celle ci. Un long flashback nous en apprend plus sur la créature qui est loin d'être ce à quoi on s'attendait... et c'est plutôt décevant. Et ce n'est pas en nous faisant croire que celle ci est comme possédée par un mal insondable et inconnu que cela va relever le niveau. D'autant plus que dans la suite du tome, cette facette maléfique n'est pas du tout développée, encore moins utilisée à sa juste valeur. Il aurait été très intéressant d'exploiter ce pan là du récit. Mais le fantastique a quitté cette série au profit des enjeux familiaux. Et même là encore, c'est un peu décousu et incertain. On a l'impression que l'auteur avait moult idées pour cette bd, qu'il est parti dans tous les sens, qu'il a exploré plein de voies possibles, mais sans jamais aboutir. Cela laisse une lourde impression d'inachevé et c'est dommage car il y avait de quoi rendre cette trilogie authentique. Ainsi les dons du garçon sont complètement ignorés et ne servent qu'un bref instant. Des incohérences dans le scénario finissent d'en alourdir la portée et le sens, et rendent tout ce qui précède inutile et sans intérêt. Sans trop en dire sur le final, je dirais que des facilités scénaristiques et des looping astucieusement placés pour absolument arriver à la fin que tout le monde attend, ne suffisent pas pour sauver l'ensemble, qui paraît dès lors convenu du début à la fin.
Je trouve vraiment dommage d'avoir mis l'eau à la bouche du lecteur avec des idées attirantes, pour finalement l'amener à une conclusion plus que banale.
Il n'en reste que tout cela est très bien écrit, que l'histoire est somptueusement servie par des graphismes hallucinants, à condition qu'on accroche au style si particulier de Paul Marcel. Je ne saurai que saluer la prouesse et son travail notamment sur les jeux d'ombres et de lumières, qui sont simplement magnifiques. Quelques planches superbes en atteste encore dans ce tome et font oublier les quelques visages ratés, les jeux d'ombres et de lumières étant parfois poussés trop loin...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
meygisanmeygisan   30 octobre 2016
Les secrets trop longtemps portés rendent la vérité plus douloureuse à délivrer.
Commenter  J’apprécie          50
meygisanmeygisan   30 octobre 2016
Il faut habituer notre pensée à l'inconfort de l'absence de réponse à toute question concernant les origines premières ou les aboutissements ultimes.
Albert Jacquard
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Éric Corbeyran (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Corbeyran
Quel amateur de bande dessinée ne connaîtrait pas Eric Corbeyran ? le scénariste a commencé son ?uvre prolifique en 1990 et il publie depuis lors au minimum chaque mois un nouvel album ! Ses registres sont variés, cela va du fantastique (son domaine de prédilection), à la science-fiction ("le Chant des Stryges", "Métronom", "Uchronie", "Les décastés d'Orion"...) ou les mondes décalés ("Nelson Lobster", "le Malvoulant"...), en passant par des titres plus contemporains, dans le genre polar ("Cognac", "Zodiaque", "Garrigue"...), le thriller ("Shadow Banking", "9/11", "Imago Mundi"), l'historique ("14-18"), son travail autour du vin ("Châteaux Bordeaux", "Le sang de la vigne", "Bodegas", "In vino veritas"...) ou des reprises inattendues ("Bécassine" !). Il était grand temps que nous l'interviewions...
+ Lire la suite
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La Métamorphose

En quelle année est paru pour la première fois "La Métamorphose" ?

1938
1912
1915

11 questions
111 lecteurs ont répondu
Thème : La Métamorphose de Franz Kafka de Éric CorbeyranCréer un quiz sur ce livre