AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756023914
Éditeur : Delcourt (07/03/2012)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 31 notes)
Résumé :
La ville de Chicago vit au rythme des provocations d’un tueur en série aussi méthodique qu’implacable. La presse lui a donné un nom : Le Bélier. L’inspecteur Stephen Aries tente de remonter sa piste avant qu’il n’ait eu le temps de mettre sa dernière menace à exécution. Mais lorsque les coïncidences finissent par ressembler à des preuves, c’est sur Aries lui-même que les
mâchoires de l’étau menacent de se refermer…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Kenehan
  29 avril 2012
Rentré juste à temps de vacances pour récupérer cette bande dessinée à la poste avant l'échéance, je me suis lancé immédiatement dans cette nouvelle lecture proposé par le dernier Masse Critique.
En attendant de l'avoir entre les mains, je me suis demandé de quoi ça pouvait bien parler. La première idée qui m'est venue a été de faire le lien avec le tueur du zodiaque (plutôt célèbre aux USA et à l'origine de nombreuses adaptations) et d'une certaine manière je n'étais pas très loin car il est question ici aussi d'un tueur en série.
Rapidement, et surtout pour être allé jeté un coup d'oeil en magasin, j'ai compris que j'étais allé chercher bien compliqué. La base de ce cycle de bande dessinée est composée des 12 signes astrologiques (plus un 13ème tome pour la conclusion). le premier tome se penche donc plus particulièrement sur le bélier. C'est ballot, je suis taureau !
"Le défi du bélier" donc ouvre cette nouvelle série. La couverture est sobre mais claire. On suppose que le monsieur est du signe du bélier. le dessin est agréable, réaliste, bref j'aime.
Passons au contenu :
L'histoire tourne autour d'un certain Stephen Aries (Bélier en anglais), inspecteur de police qui traque un tueur en série depuis plusieurs mois. le Bélier, comme le surnomme la presse, nargue la police par ses annonces de plus en plus précises sur ses prochaines victimes. Pour autant, l'enquête patauge...
J'avoue avoir été un peu déçu par le côté investigation/crime de cette bande dessinée, car on retrouve uniquement les vieilles ficelles usées du genre : un tueur très doué qui fait le malin, un flic dont le boulot commence à entacher sa vie privée, une structure narrative classique, l'implication du profiling, etc...
Pour la partie concernant "le zodiaque", j'ai été un peu plus emballé. Il y a un côté mystérieux et surnaturel que l'on perçoit dès l'apparition d'Agatha Mercury dans l'histoire. de plus, la fin laisse présager quelque chose d'intéressant pour la suite mais d'encore très flou.
En ce qui concerne les personnages, je n'ai pas accroché à l'un d'eux en particulier. le héros reste somme toute classique pour le genre, sa compagne donnant des cours sur les tueurs en série ne m'a pas convaincu entre ses théories qui collent parfaitement à tout ce que l'on voit déjà ailleurs et son "psychokiller" terme qui ne veut a priori rien dire (à moins que ça se développe dans cette univers là...) et leur relation nous est présentée trop brièvement pour que l'on ressente quelque chose. J'ai peut-être une légère préférence pour Agatha Mercury qui semblait déjà plus atypique de part la manière dont elle intervient dans l'histoire (avec l'utilisation de son médaillon et non par sa fonction plus traditionnelle de médium).
Le tueur, lui, ben c'est juste un tueur en série de plus comme on en voit maintenant partout. Il n'a pas vraiment grand chose d'original. Et les autres personnages secondaires ressemblent aussi à ce que l'on voit dans tout bon film ou série policière.
Niveau dessin, j'ai eu un peu de mal au début, notamment avec les visages dont les traits sont très marqués mais je me suis vite habitué. Par contre, je n'ai pas eu trop de problème avec les paysages et je ne saurais dire pourquoi mais j'ai beaucoup aimé le travail fait sur les phares des voitures dans les scènes nocturnes.
Pour conclure, je dirais que j'ai passé un bon petit moment à découvrir les planches et les textes de ce premier tome. Ca se laisse lire mais dommage que l'intrigue policière sente un peu (et même beaucoup) le réchauffé. En revanche, le fil rouge de cette série de bande dessinée a du potentiel, reste à voir si la direction prise vaudra le coup ou non.
Je me laisserais peut-être tenté par le tome 2 (après tout c'est mon signe^^) même si la critique que j'ai pu lire me rebute un peu... Par contre, le tome 3, s'il est bien centré sur Agatha Mercury comme j'en ai l'impression, m'attirerait davantage.
En tout cas, je remercie Babélio et les éditions Delcourt pour cette lecture qui a tout de même le mérite de soulever quelques interrogations et d'attiser quelque peu ma curiosité sur les médaillons et leurs détenteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Illion
  25 janvier 2015
Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'une bande dessinée, ou pour être plus exacte de 13, puisque la série compte 13 tomes comme il y a 13 signes zodiacaux (le serpentaire est un signe aléatoire qui n'apparaît que certaines années mais qui figure bien dans le zodiaque). A l'instar d'une autre série que j'ai lu (Quintett), vous pouvez lire les 12 premiers tomes dans n'importe quel ordre mais vous êtes obligés de les avoir tous lu pour comprendre le 13ème qui sert à expliquer le fil rouge que l'on retrouve à la fin de chaque tome.
C'est à mon avis la grande force de cette série: les histoires basées sur les signes astrologiques sont variées et cohérentes avec les pouvoirs et les décisions qui en découlent. le scénario est bien mené, Corbeyran étant l'unique scénariste. En revanche la qualité graphique varie selon les tomes puisqu'il y a quasiment 13 dessinateurs différents. Certains sont très beau de mon point de vue et d'autres très moyens mais je ne m'étendrais pas là-dessus car l'esthétique est une question de goût personnel. Toujours côté graphique, les couvertures des tomes sont très belles comme vous pouvez en juger avec les exemples que j'ai ajouté à cet article. Si je n'ai mis que la Vierge et le Serpentaire c'est parce que le premier est mon signe astrologique et que le second est le tome le plus important si on cherche à organiser les choses sur une ligne chronologique.
D'une manière générale cette série est pleine de bonnes trouvailles : les médaillons/talismans sont jolis et visuels par rapport aux différents signes, presque chaque tome contient un personnage dont le nom a un rapport avec le signe évoqué comme Aries pour le Bélier, Salmon pour Poissons, Leoni et le Lion etc... Lorsque ce n'est pas le cas c'est parce que le scénario a recours à autre chose comme avec le tome de la Vierge, mais je n'irai pas plus loin pour ne pas spoiler. Sans spoiler non plus je suis quand même déçue du dénouement de certains tomes en particulier le Poissons et surtout le Serpentaire. Clairement je crois qu'il y avait moyen de faire autre chose mais bien. Cet avis n'engage que moi.
Et pour finir ce commentaire je souhaite juste dire qu'à titre personnel, sur le plan du scénario ET des graphismes, mes tomes préférés sont sans hésiter la Balance et le Verseau. :D
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Phooka
  02 mai 2012
L'idée de départ de cette série est basée sur les signes du Zodiaque et sur des pouvoirs que les héros auraient en eux. Dans ce premier chapitre (sur douze donc), on suit l'inspecteur Stephen Ariès, du signe du bélier, et qui pour résoudre une enquête particulièrement difficile et glauque, va user de moyens "pas comme les autres". Un récit qui commence donc comme un thriller, avec tueur en série, policier et enquête, pour aller flirter vers le surnaturel.
Une idée de base franchement attirante donc , dommage que le scénario ne soit pas à la hauteur. En effet, le lecteur devine rapidement qui est le sérial killer, mais en plus de ça, la trame se dessine bien trop vite. En quelques pages l'enquête est bouclé, la faute sans doute à la nécessité d'ajouter un prologue à cet album (premier tome oblige). du coup, la partie enquête elle même (le coeur du sujet donc) se rétrécit à quelques pages, bien trop rapide. le suspense a à peine le temps de monter que la réponse est déjà là et c'est un peu frustrant. On aimerait suivre un peu plus ce tueur en série, mieux comprendre sa façon d'agir, on voudrait qu'il soit un peu plus auréolé de mystères, mais malheureusement on devine bien trop vite qui il est. de fait, ce n'est pas forcément gênant mais dans ce cas il aurait fallu faire monter la pression encore plus haut. Même chose finalement en ce qui concerne l'inspecteur Ariès. Sur le fond, le récit est réussi. Il est construit comme un "vrai" polar, dans les règles de l'art. Corbeyran est toujours aussi "efficace" et doué. Mais là où un roman laisse 200 ou 300 pages pour recrée une atmosphère, faire monter l'angoisse et susciter des questions, la BD ne laisse que 40 pages grand maximum, d'où ce sentiment d'intrigue trop vite bâclée.
Le graphisme est pourtant réussi, rendant bien la noirceur de l'atmosphère. La ville de Chicago qui sert de cadre, est peu visible malheureusement. Un dessin sombre, aux traits marqués qui convient tout à fait à ce genre de récit. A priori chaque tome devrait être dessiné par un illustrateur différent, la série devant être publiée au rythme d'un volume par mois.

Ce premier chapitre laisse donc un sentiment mitigé à sa lecture, par contre il laisse présager de suites bien supérieures. Car si on imagine les interactions entre les douze signes du zodiaque, avec des héros dotés chacun de pouvoir surnaturels différents, on peut supposer que le récit va devenir de plus en plus complexe et passionnant. A suivre donc ...
Lien : http://bookenstock.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
dom007
  29 avril 2012
Je ne suis pas une grande spécialiste des bandes dessinées et je remercie Babélio de m'avoir permis d'élargir mon registre.
Bref,le défi du bélier est le 1er tome de la série Zodiaque.
Nous sommes à Chicago (j'ai bien aimé les dessins de la ville la nuit)où la police est sur les dents car elle doit relever le défi du bélier, tueur en série.
Celui-ci les nargue en donnant des indices sur les lieux ou sur ses prochaines victimes. L'inspecteur Aries est sommé de mettre fin à ce fiasco ...
L'intrigue est bien menée tout en restant dans les classiques du genre.
Un brin de fantastique malgré tout pointe son nez et laisse à penser que la suite de la série sera moins conventionnelle.
Les dessins sont sobres et explicites.
Quant à l'épilogue (sans texte) il est suffisamment mystérieux pour donner envie de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          30
Lisa1789
  09 juillet 2015
Bien qu'écrit un peu vulgairement au début (l'un des premiers mots et un mot grossier, j'ai adhéré à l'intrigue de cette histoire autour du signe du Bélier ; c'est le genre entre la série Navarro et la saga le maître du Zodiaque (que j'ai vu hier soir sur Téva).
Niveau artistique, les dessins me semblent assez sombres… et sobres, mais comme c'est policier ça ne me gêne pas.
Si l'on est observateur, on remarque la présence de médaillons d'autres signes. Certains mots, certains noms évoquent le Bélier ; d'ailleurs, parmi les protagonistes, plusieurs sont natifs du Bélier.
J'ai déjà commencé à lire le 2e tome et je continuerai dans l'ordre zodiacal : j'ai hâte de lire le tome de mon signe, le Verseau !
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (5)
BulledEncre   05 avril 2012
Un nouveau concept à rallonge destiné aux amateurs.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BoDoi   08 mars 2012
Au final, voilà donc une série qu’on suivra avec un intérêt modéré, mais un intérêt quand même, son gros avantage étant d’être bouclée en un an seulement.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BoDoi   08 mars 2012
Un polar bien calibré, sans surprise mais bien foutu.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan   08 mars 2012
Avec ce thriller palpitant, sans énorme originalité si ce n’est sa composante mystérieuse, le scénariste fait un portrait d’un tueur à la manière des séries télé telles Profiler et en profite pour présenter quelques caractéristiques majeures du premier signe du zodiaque.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   28 février 2012
L'histoire est très bien menée, avec un rythme rapide, régulièrement coupé par des phases d'explications de la psychologie des tueurs en série, apportant ainsi une bonne approche du sujet.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ptitgohanptitgohan   14 juin 2014
une bonne bd je lirais la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Éric Corbeyran (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Corbeyran
Grégory Charlet est devenu dessinateur de BD très jeune. Après "Le maître de jeu" aux côtés de Corbeyran chez Delcourt, il a réalisé "Kabbale" chez Dargaud en tant qu'auteur complet... avant de connaître une traversée du désert, due à des problèmes physiques (l'épaule qui lâche). Il est revenu par la porte de chez Bamboo avec "Le carrefour" et "Les s?urs Fox" (le tome 2 est à paraître à l'automne 2019). Mais aujourd'hui, c'est dans le registre de l'espionnage qu'il inaugure au côté de Régis Hautière l'adaptation BD de l'émission culte de France Inter "Rendez-vous avec X". Sous ses crayons, le premier dossier chaud rapporté par Mr X se déroule dans le cadre de la révolution culturelle "Chinoise"...
+ Lire la suite
autres livres classés : tueur en sérieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La Métamorphose

En quelle année est paru pour la première fois "La Métamorphose" ?

1938
1912
1915

11 questions
123 lecteurs ont répondu
Thème : La Métamorphose de Franz Kafka de Éric CorbeyranCréer un quiz sur ce livre