AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782302075436
72 pages
Éditeur : Soleil (17/04/2019)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Grâce à Bakael et Habner, l'Inquisition possède l'épice Adonaïs et le Bakal-Ephraïm, un livre sacré. Cet ouvrage permet d'utiliser l'épice pour accorder des pouvoirs aux non-mages venus grossir les rangs des Maîtres Inquisiteurs. Synillia sera d'ailleurs bientôt la première à en bénéficier. Il est également temps pour de nouveaux juges de siéger aux côtés d'Adrael. Ares s'apprête à célébrer l'ascension d'Orlias et de Nikolaï.
C'est dans ce contexte de prépar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  24 avril 2019
Ce tome 12 intitulé "De l'Obscurantisme" rassemble tous les personnages de la 2e époque de la série, fait réapparaître (et mourir) des personnages de la 1ère époque de la série et apparaître (et mourir) des personnages totalement inédits jusqu'à aujourd'hui. Nous sommes dans un « season final » construit comme un crossover DC / Marvel Comics, et après avoir survécu au Grand Capital les Maître Inquisiteurs doivent triompher de la Bête Immond. Fedaath est autrefois passé du camp des super-héros aux super-vilains en ralliant le Côté Obscur (on t'as reconnu Magnéto des X-Men !), et là où le boss de fin de la saison 1 voulait éliminer les Maîtres Inquisiteur pour mettre en place un nouveau monde ploutocratique, le boss de fin de la saison 2 veut les rallier à sa cause pour mettre en place un nouveau monde totalitaire. C'est la course aux armements entre les Maîtres Inquisiteurs d'Adriel et l'Ordre Noir de Fedaath, qui prend la forme d'une chasse aux oeufs de dragons fossilisés qui permettent d'octroyer des super-pouvoirs à ceux qui n'en n'ont pas. Sauf que seuls Adriel et le légataire de ses secrets connaissent les formulent permettant d'arriver à l'aboutissement du processus. A la capitale Arès, Nikolaï et Orlias doivent accéder à la charge de haut-juge tandis que la joueuse d'épée Synillia doit devenir la première super-héroïne d'un monde nouveau : pour le maître sith Fedaath et son apprenti voleur d'âmes l'occasion est trop belle d'enlever le Haut Juge Adriel pour créer leur propre armée de super-soldats... Obeyron plus Wolverine que jamais organise la dernière défense avec les jeunes pousses de l'ordre, tandis que tous les vieux briscards lancent un assaut de la dernière chance sur la forteresse des super-vilains : le compte à rebours est lancé et c'est peut-être la fin !!!
Entre le flashback d'un opération commando qui a mal tourné et la mise en scène d'une opération commando qui ne peut que mal tourner (avec pour fil directeur le triste destin du super-héros Yarnoch), tout est raconté par le Maître Inquisiteur nain Bakael (on t'a reconnu Colossus des X-Men !) : ces 70 pages scénarisées par Sylvain Cordurié auraient pu et auraient dû êtres géniales, d'ailleurs elles ne sont pas très loin de l'être. Mais pour un ensemble de bémols la fin de la saison 1 est moins réussie que la fin de la saison 2 :
- les 5 Maîtres Inquisiteurs de la saison 2 qui auraient dû être les stars du show non seulement se font voler la vedette mais en plus changent par rapport à ce qu'on avait montré d'eux (Orlias et Bakael tirent leur épingle du jeu certes, avec encore une fois des changements de pouvoir un peu bizarres, mais Synillia devient une girl scout, Habner devient un comic relief, et le côté badass de Zakariel disparaît complètement)
- avec autant de personnages, l'importance de chacun d'entre eux n'est pas forcément bien gérée et l'équilibre général s'en ressent plus ou moins fortement (ainsi on use d'une grosse ficelle pour mettre de côté l'ensemble des body gards elfes)
- les antagonistes sont trop caricaturaux pour approfondir : Fedaah développe des discours grandiloquents, mai son Ordre Noir aux faux airs de chevaliers teutoniques et son bras droit aux vrais airs de tueur psychopathe sonnent faux
- c'est quand même l'hécatombe, on tue pas mal de persos pour faire place nette pour la saison 3 plus qu'autre chose… (l'empathe se fait même dézinguer avant même qu'on nous le présente vraiment)
- Andrea Cuneo qui avait réalisé un bon tome 7 semble ici un peu dépassé par l'ampleur de la tâche à effectuer, comme le montre pas mal de gros plans manquant peu ou prou de finitions (encore un tome fini qui n'a pas bénéficié du temps nécessaire à sa réalisation et à sa maturation donc fin plus ou moins fini à l'arrache ?)
Lien : http://www.portesdumultivers..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
meygisan
  28 octobre 2019
Terminer une saison en faisant apparaître et se croiser autant de personnages importants n'est pas chose aisée. On aurait pu et du s'attendre à retrouver les 5 Maîtres Inquisiteurs de la saison 2 en vedette, mais Sylvain Cordurié est gourmand et préfère convoquer également ceux de la saison 1. Et comme si cela ne suffisait pas, il invente de surcroît de nouveaux personnages, que l'on retrouvera ou pas dans la saison suivante. Trop de gourmandise tue la gourmandise. Car à mon sens trop de personnages sont complètement effacés au profit d'autres qui tirent toues les assiettes vers eux, tandis que d'autres crient famine et sont complètement absents du banquet final. Les elfes en effet brillent par leur absence. Outre cela, il est difficile d'accorder le même temps de présence à tous les protagonistes importants de la série dans un seul tome. Et Cordurié n'y parvient pas. de plus on ne retrouve pas forcément les personnages dans leur caractérisation initiale et c'est bien dommage ( Zakariel en tête!).
Côté scénar, c'est un peu léger également et les " méchants" ne sont pas si méchants que ça, en tous cas pas suffisamment pour devoir inquiéter l'ensemble des Maîtres Inquisiteurs que l'on connaît. Ce qui n'empêche pas ces derniers de se faire sérieusement dégommer, histoire de faire de la place pour la saison suivante, sans doute...
On notera l'importance que prend Synillia puisque le récit tourne essentiellement autour et l'on notera également qu'il s'agit de la seule femme chez l'ordre, connue à ce jour. Son avenir pourra prendre sans doute une autre tournure et j'aimerais très égoïstement que les auteurs ne la perdent pas en route, et l'impliquent par la suite dans le nouveau rôle qui semble se dessiner pour elle.
Dans tous les cas, ça sent le changement comme si les auteurs souhaitaient tirer un trait sur les deux saisons, établir de nouvelles bases et repartir sur quelque chose de neuf. Donc place aux jeunes...!!? L'avenir nous le dira...
J'ai entre les mains le tome 13 et rien que la couverture ça donne grave envie....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
tchouk-tchouk-nougat
  11 juillet 2019
Le mage noir Feedath, revenu de ses cendres, va lancer sa grande offensive pour détrôner l'ordre des maitres inquisiteurs et mettre à la place un régime totalitaire. Alors que l'inquisition se relève difficilement de son affrontement avec Assynia, elle va devoir faire face à cette nouvelle menace.
Comme dans le cycle 1, ce tome 12 va réunir les différents membres de l'inquisition pour une bataille finale. Les méchants sont des anciens mages revenus du royaume des morts qui ont en leur possession l'adonais, les fossiles d'oeufs de dragon permettant aux non-mages d'obtenir des pouvoirs. Si dans les rangs des maitres inquisiteurs c'est la bretteuse Synillia qui va tester ce pouvoir, Feedath lui décide de l'offrir à une armée prête à déferler sur l'Oscitan.
On va donc assister à une immense bataille magique où l'on verra disparaitre quelques héros que l'on avait aimé suivre dans les tomes précédents. J'ai trouvé que tous les maitres n'avaient pas un rôle aussi important, ainsi Bakael, Orlias et Synillia tirent franchement leur épingle du jeu quand Habner et Zakariel sont beaucoup plus effacés. On découvre aussi de nouvelles têtes, peut être pour un futur cycle ? Les elfes quant à eux sont les grands absents de l'histoire. Par une pirouette scénaristique un poil grosse les auteurs ont fait rentrer tous les elfes en Edelen ce qu fait qu'ils ne sont pas présents quand les choses se gatent.
J'ai trouvé le dessin un peu plus en demi teinte, manquant parfois de précision notamment dans les visages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
lechristophe
  04 janvier 2020
Ah ça y est, ça recommence ! Comme avec le tome 6, énorme déception pour un album qui clôt un cycle de cette pourtant super sérié qu'est "Les Maîtres Inquisiteurs".
Ce que je retiens de ces 70 pages ? Des combats de caricatures de super-héros de comics ! Inintéressant donc.
D'accord, tous les maîtres inquisiteurs et leurs pouvoirs sont inspirés de ces super-héros. Mais dans les autres albums, il y a au moins un scénario bâti dans un univers de fantasy médiévalisante dans lequel s'insère un duo inquisiteur/elfe assez crédible. Et comme tout cela est bien pensé, j'arrive à oublier toute référence aux comics. Or, dans ce tome 12, on a un scénario pas trop chiadé et une avalanche de combats de super-gentils contre super-méchants à coup de super-pouvoirs ! Et des super-pouvoirs qui ne servent à rien en plus : les deux méchants, Fedaath (inspiré de Star Wars) et Aziel (le psychopathe ultime) étaient censés avoir été anéantis précédemment grâce à ces pouvoirs !
Deuxième faiblesse du scénario, les cinq maîtres inquisiteurs de ce cycle 2 n'ont pas tous une participation égale dans le tome final : on ne peut pas dire que Habner et Zakariel servent à grand chose.
Enfin, grosse lacune : l'absence totale des elfes. Excepté dans la mission en introduction (et encore, c'est furtif), il n'y a pas l'ombre d'une oreille pointue elfique dans les 60 dernières pages de l'album.
Pour moi, cet album est le plus mauvais des 12 que comporte la série. Mais cela ne va pas m'empêcher de m'intéresser au cycle 3.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MarquePage
  17 janvier 2020
Un tome qui clôture le deuxième cycle. Et qui reprend des éléments plus ou moins inattendus des tomes précédents. Mais rien sur Akia par exemple. C'est un peu déroutant.
Le tome est plutôt bien menée avec des rebondissements et de l'action. Mais quelques facilités. Notamment les nouveaux pouvoirs de Synillia. C'est parfois survolé comme l'omraa. La fin est rapide. Je me demande comment Adrael a vaincu soudainement Fedaath. Quant à la narration, le fait que ça soit raconté par Bakael n'apporte rien.
Les personnages sont très secondaires. Heureusement qu'on les connait des tomes précédents mais ça manque tout de même un peu dans celui ci.
Les dessins sont globalement bien mais ma que cruellement de précision.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   20 avril 2019
- Adrael, qui avait le chic pour les formules imagées, comparait la disparition d’un mage avec l’extinction d’un astre dont la lumière n’éclairerait plus le monde. Mais bon… La camarde nous attendait tous au tournant. Ça faisait partie du contrat. J’espérais m’en aller avec le même panache que Yarnoch quand mon tour viendrait.
Commenter  J’apprécie          100
lechristophelechristophe   04 janvier 2020
- Habner (parlant de Synillia) : Elle me plaît ! Un brin hautaine, spirituelle et intelligente.
- Bakael : Ce gouffre qui vous sépare...
- Habner : Elle est faite pour moi !
- Bakael : Allons à la recherche de ta lucidité perdue. Elle doit traîner quelque part.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Sylvain Cordurié (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvain Cordurié
Découvrez le Premier volume du troisième cycle de la série Les Maîtres Inquisiteurs !
Résumé : Cinq années après la victoire de l?Inquisition sur Fedaath, l?Oscitan doit de nouveau faire face à la folie de ses habitants? Lors d?une mission où Bromm et Vorkeen sont chargés de libérer un enfant-mage au coeur des Soupirs, leur intervention tourne mal. Bromm lance par le rêve un appel à l?aide si puissant qu?il est perçu par tous les Inquisiteurs d?Oscitan. Iliann, jeune mage lycanthrope, et Gal?ween sont envoyés secourir leurs compagnons. Sur les lieux, ils découvrent un bain de sang. Tous ont été sauvagement tués et Bromm a disparu. Iliann et Gal?ween partent alors en chasse, avec l?espoir de sauver Bromm.
En savoir plus : https://www.soleilprod.com/serie/maitres-inquisiteurs-13-iliann.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.soleilprod.com/ https://www.facebook.com/soleil.editions https://twitter.com/editions_Soleil https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/s?k=9782302077669&camp=1638&creative=6742&linkCode=ur2&tag=soleilprodcom-21 Fnac : https://livre.fnac.com/a13545449/Les-Maitres-inquisiteurs-Tome-13-Iliann-Sylvain-Cordurie#omnsearchpos=1 Cultura : https://www.cultura.com/les-maitres-inquisiteurs-t13-iliann-9782302077669.html
+ Lire la suite
autres livres classés : inquisitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1607 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre