AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253083666
Éditeur : Le Livre de Poche (13/06/2018)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 113 notes)
Résumé :
Sur Ganymède, la lune de Jupiter transformée en grenier à blé pour les planètes extérieures, un sergent des Marines de Mars assiste au massacre de sa section d’élite par un supersoldat monstrueux.
Sur Terre, une personnalité politique de haut rang s’évertue à éviter un conflit interplanétaire, en dépit des intérêts divers de groupes de pression tentaculaires et sans scrupule.
Sur Vénus, la protomolécule extraterrestre a investi la planète entière. El... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  06 août 2015
Second tome de la série The expanse après l'éveil du léviathan.

La menace biologique extraterrestre est désormais confirmée sur Vénus.
Mais sur Ganymède, la guerre froide longue d'une année entre la Terre et Mars se réchauffe brusquement lorsqu'un soldat post-humain mutagène extraterrestre se met à zigouiller tout ce qui bouge. L'effet cascade aura raison de l'écosystème de la lune provoquant une panique meurtrière.
Holden, envoyé en espion va se retrouver dans un improbable sauvetage d'enfant kidnappée et bien sûr se retrouver au centre de tous les complots.

Une petite, mais réelle déception. Après un premier opus haut en couleur, nous démarrons ici avec une histoire brouillonne, des personnages mal identifiés et un rythme bien mollasson. Il faudra attendre presque la moitié du roman pour s'immerger à nouveau dans l'univers des auteurs et retrouver le plaisir de lire l'action qui va avec.
On baigne dans le complot politique, mais on est loin des embrouillaminis superbement orchestrés par un David Weber dans ses derniers tomes d'Harrington.

On reste dans le space opera populaire et page turner avec beaucoup d'action mais deux crans au dessous du premier tome.
Du coup, je mets trois étoiles à un livre qui en méritait peut-être quatre, pour en avoir mis cinq au premier qui n'en valait que quatre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          736
Shenandoah
  03 octobre 2014
Après avoir été privée d'internet pendant une longue semaine suite à un déménagement, me voici de retour avec la suite de L'Éveil du Léviathan. À l'heure où j'écris cette critique, Caliban's War n'a pas encore été traduit en français, mais ça va sûrement arriver. Quoi qu'il en soit, j'ai ouvert ce livre avec plaisir, ravie de me replonger dans cet univers si particulier et très curieuse de voir comment l'histoire allait se poursuivre.
Suite aux événements du tome précédent, le système solaire est au bord de la guerre. Pour ne rien arranger, la station de Ganymède est attaquée par une étrange créature, mettant en danger toute l'espèce humaine. Évidemment, Holden et l'équipage du Rocinante se retrouvent mêlés à tout ça, plus ou moins volontairement.
La première chose que l'on remarque dans ce tome, c'est que les personnages "point de vue" sont plus nombreux. le tome précédent se contentait d'alterner entre Miller et Holden, notre aperçu de l'univers étant donc assez limité. Ici, nous avons trois nouveaux personnages "point de vue", permettant d'élargir notre vision et de découvrir d'autres planètes (notamment la Terre).
De plus, ces nouveaux personnages sont assez variés, aussi bien dans leur psychologie que dans leur métier : un botaniste, une militaire et une politicienne. La présence de cette dernière permet d'ailleurs de donner une nouvelle ampleur aux intrigues politiques que nous n'avions fait qu'apercevoir dans le tome précédent.
Ce nouvel aspect m'amène au premier bémol que j'ai trouvé dans ce livre : le ton a changé. J'avais beaucoup aimé le précédent pour son mélange côté film noir, mais on ne le retrouve pas du tout ici. La politique a pris le dessus, et ça ne plaira sans doute pas à tout le monde. Pour ma part, même si j'apprécie les intrigues politiques, j'admets avoir préféré l'ambiance de L'Éveil du Léviathan, plus surprenante.
J'ai aussi trouvé que, malgré la présence de ces nouveaux personnages, SPOILER POUR CEUX QUI N'ONT PAS LU LE PREMIER TOME L'histoire est donc globalement plus "gentillette", et il y a moins de tension entre les protagonistes.
En revanche, il est agréable d'avoir des personnages "point de vue" féminins, surtout aussi peu caricaturales que ces deux-là. Bobbie, la soldate baraquée et immense qui combat avec un exosquelette, et Avasarala, grand-mère septuagénaire et fine politicienne, forment un duo extraordinaire, et j'espère vraiment les revoir par la suite.
De plus, le livre est assez rythmé et nous plonge plus rapidement dans l'action que le précédent. D'ailleurs, les scènes d'action sont toujours aussi prenantes, d'autant plus que l'on sait qu'elles peuvent potentiellement mal se terminer (même si les auteurs ne sont pas encore au niveau de G.R.R. Martin en ce qui concerne le massacre des personnages).
En conclusion, même si j'ai trouvé ce tome un poil moins prenant que le premier, il s'agit tout de même d'un très bon roman, avec un univers toujours aussi intéressant et crédible. La fin, que j'ai espéré tout au long du livre sans trop y croire, donne évidemment envie de se jeter sur la suite. On peut donc dire que les auteurs ont réussi leur coup jusque là, et je croise les doigts pour que ça dure.
Challenge Pavés 2014-2015
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          243
lyoko
  19 octobre 2015
Ayant complètement dévoré le tome 1, je me suis jetée avec joie sur cette seconde partie.
J'ai une affection particulière pour les personnages qui sont attachants avec leurs défauts et leurs qualités. L'équipage du Rossi est un exemple de mixité comme je les aime.
Ce tome deux est plus basé sur une guerre politique , même si la protomolécule refait surface.
j'ai trouvé ce deuxième opus un poil moins prenant que le premier, mais surtout j'ai un grand reproche : c'est que le rythme était vraiment en dent de scie, ce qui a nuit à ma lecture.
Néanmoins, j'attendrais avec impatience que le tome 3 me tombe entre les mains puisque l'auteur a réussi a me laisser sur ma faim... ce qui me frustre un tantinet.
Commenter  J’apprécie          304
Apophis
  13 janvier 2016
Un second tome dans la lignée du premier, au moins aussi haletant, avec des personnages plus subtils, mais plus prévisible
Ce second tome de la série « The Expanse » reste dans la droite lignée du premier, à la fois en terme de qualité, de style de narration (polyphonique, même si ici ce sont quatre voix et non plus deux qui alternent à chaque chapitre pour nous montrer l'histoire) et de structure. C'est peut-être là d'ailleurs qu'on peut émettre une certaine critique, car la structure de l'intrigue est calquée trait pour trait sur celle du premier tome : un événement mystérieux à lieu au début, on nous présente les protagonistes ensuite (sauf Holden, que nous connaissons déjà), les protagonistes se retrouvent impliqués dans l'intrigue chacun de leur côté, ils finissent par se rejoindre (comme Miller et Holden dans le premier) pour rechercher la même fille qui a disparu (sauf qu'ici c'est une fillette et pas une femme adulte comme dans le premier tome), il y a des scènes d'horreur, une grande castagne avec les créatures de la protomolécule, et un épilogue. Bref, ce copier-coller pourra gêner certains, même si les qualités d'écriture du roman font passer bien des pilules.
Ecriture, influences & personnages
J'ai trouvé le roman mieux écrit que le premier tome, non pas que le premier ait eu un style pauvre, mais j'ai simplement trouvé que La Guerre de Caliban était un cran au-dessus. Cela se ressent notamment au niveau des personnages : si deux des trois nouveaux personnages restent très stéréotypés (Bobbie, la beauté Martienne, marine d'élite, et Prax, le père-courage et scientifique pédant), ce n'est pas le cas du troisième, Chrisjen, éminence grise des nations unies beaucoup plus subtile, dans sa caractérisation, que les autres. de plus, Holden a évolué, passant du capitaine sans peur et sans reproche à un capitaine qui n'est plus sans peur et qui n'est plus non plus sans reproche. le personnage est moins caricatural, plus subtil, plus torturé aussi, et c'est tant mieux. Signalons qu'Amos reste toujours aussi « Badass » et à l'humour ravageur, et c'est tant mieux.
Toujours au niveau de l'écriture, les auteurs (rappelons que James S.A. Corey n'est que le pseudonyme commun de deux auteurs, dont l'un est l'assistant de George R.R. Martin -le Trône de Fer-) gardent les fortes influences du premier tome (Peter F; Hamilton, Kim Stanley Robinson, Greg Bear, Alastair Reynolds), en ajoutant une forte dose d'Alan Dean Foster dans le mélange cette fois-ci. Si vous avez lu ses novélisations ou n'importe lequel des quatre Alien, certaines scènes ou situations vont vous rappeler fortement quelque chose. Disons que la Weyland-Yutani et ses projets de militarisation des aliens ne sont jamais très loin. L'influence de G.R.R. Martin, qu'on nous présentait comme manifeste dès le premier tome, et qui n'y était (du moins pour moi) pas franchement sensible est ici bien plus manifeste : c'est le cas pour la narration polyphonique (à quatre voix, ça ressemble à la fois au Trône de Fer -dans une certaine mesure- et encore plus à du Peter F. Hamilton), mais aussi pour les créatures de la Protomolécule, qui commencent à ressembler furieusement aux Marcheurs Blancs.
Pour finir sur le chapitre écriture, même s'il n'y a plus l'effet de surprise du premier tome, et que le lecteur sait déjà pour la protomolécule, l'écriture réussit à être encore plus haletante dans ce second tome, chaque fin de chapitre donnant une envie furieuse de ne pas poser le livre et de vite lire le suivant. Chaque personnage fait rebondir l'intérêt, dans son propre chapitre, au profit du personnage suivant qui va reprendre le flambeau de la narration. C'est du moins le cas dans les trois premiers quarts du roman, après par contre, ça retombe un peu. La faute à une histoire qui, cette fois, est un peu trop prévisible, les rebondissements se voient arriver des centaines de pages avant. Ce qui pourrait être un très mauvais point si, comme je l'ai précisé, l'écriture n'était pas aussi haletante. Après tout, vous savez que le Titanic va couler, mais ça ne vous empêche pas d'avoir le souffle court quand les protagonistes du film sont menacés, non ?
En conclusion
Si vous avez aimé le premier tome, vous pouvez acheter le second les yeux fermés, pas de changement majeur de thème, de qualité ou de style de narration, même si la qualité d'écriture est un peu supérieure et que globalement, les personnages sont un peu plus subtils (même ce gros bourrin d'Amos acquiert plus d'épaisseur). Globalement, la série The Expanse se révèle être un très bon cycle de Space-Op mâtiné d'Horreur, dans la droite lignée de Peter Hamilton et de Alien. Par contre, sachez-le, car cela peut être un problème pour certains, la structure de l'intrigue du tome 2 est calquée sur celle du tome 1, et l'intrigue du 2 est beaucoup plus prévisible que celle du 1. Malgré cela, je conseille sans réserve, le Space-Op, noyé dans la bit-lit et le post-apo de bas étage, est déjà suffisamment rare pour qu'un bon Space-Op mâtiné de bon post-apo soit un trésor sans prix.
Lien : https://lecultedapophis.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Crazynath
  04 mars 2018
Le tome deux de The Expanse intitulé " la guerre de Caliban" m' a permis de retrouver avec plaisir les personnages et l'univers du premier tome.
Oui, j'avoue que pour l'instant, j'aime beaucoup cette série. En partie aussi grâce à l'adaptation télévisée qui m'a donné envie de me plonger dans les livres .
On retrouve donc l'équipage du Rossinante ( j'adore le choix de ce nom ) parti pour essayer de comprendre ce qui s'est passé sur Ganymede. En effet, sur cette lune de Jupiter a eu lieu un bien curieux massacre qui semble impliquer les armées de Terre et de Mars. Quel est le rapport avec la disparition de plusieurs enfants de cette station dont la fille d'un chercheur en botanique ?
j'ai bien aimé l'arrivée de nouveaux personnages comme Roberta Draper, la sergent des Marines des forces martiennes et aussi Avasarala, diplomate au langage fleuri mais à l'intelligence bien acérée.
De plus, lire ce livre après avoir vu la série télévisée me permet de réajuster mon opinion au sujet de certains personnages. Je n'appréciais pas plus que cela Amos, le mécanicien, mais mon regard sur ce personnage a bien changé depuis la lecture de ce deuxième tome..
Bref, une lecture qui a rempli son office, c'est à dire de me permettre de m'évader loin, très loin de notre petite planète...
Challenge Pavés 2018
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   07 août 2015
Dans la nature, cette espèce de pin ne germinait pas sans feu : la résine contenue dans ses cônes attisait les flammes, même si cela signifiait la mort de l'arbre parental. Pour que tout aille mieux, il fallait que tout aille plus mal. Pour survivre, cette espèce végétale devait étreindre ce à quoi elle ne pouvait survivre.
Commenter  J’apprécie          331
fnitterfnitter   08 août 2015
On a eu vos méchants pirates. On vous les ramène pour qu'ils passent en justice...
Voilà qui change. Fatigué de les exploser ?
Non, j'en ai simplement trouvé un qui m'a cru quand j'ai dit que j'allais le faire.
Commenter  J’apprécie          231
fnitterfnitter   08 août 2015
Nous sommes tous des traîtres, à présent.
Ah ! S'exclama la vieille dame. Seulement si nous perdons.
Commenter  J’apprécie          480
lyokolyoko   17 octobre 2015
"Une petite maison offre une sorte de luxe plus intense, dit son mari. Vivre dans un espace qui nous appartient vraiment, se souvenir du plaisir simple de cuire son pain et de laver sa propre vaisselle. C'est ce que tes amis hauts placés oublient. Et ça les rend moins humains."
Commenter  J’apprécie          160
fnitterfnitter   07 août 2015
Une fois l’œuf brouillé, vous ne pouvez plus le faire cuire à la coque.
Commenter  J’apprécie          403
Videos de James S.A. Corey (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James S.A. Corey
Premier trailer de l'adaptation série de The Expanse.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2621 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..