AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782731618785
56 pages
Les Humanoïdes associés (26/08/2009)
3.51/5   55 notes
Résumé :
Dans un monde voué à disparaître à cause de l'extinction prochaine de son soleil, une jeune fille se révèle dotée d'un pouvoir lui permettant d'échapper à la catastrophe finale. Pour cela, il lui faudra réunir quatre épées de verre tombées du ciel en quatre points de la planète. Mais il lui faudra aussi composer avec sa propre histoire et son désir de vengeance qui pourrait bien éclipser la mission dont la destinée l'a chargée.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,51

sur 55 notes
5
2 avis
4
7 avis
3
6 avis
2
1 avis
1
1 avis

Malaura
  03 mars 2013
Vive, spontanée, insouciante, la jeune Yama vit heureuse dans le village où Achard, son père, a la fonction de chef. Son jeune âge ne lui permet pas encore d'appréhender le danger qui règne alentours, où les hommes du redoutable Orland, un sanguinaire guerrier sans scrupules, rôdent et sèment la terreur, violant les femmes, tuant, pillant les vivres des villageois... Orland tient tout le village sous sa coupe par la peur qu'il inspire et malgré la volonté d'Achard de s'opposer à lui, les villageois terrorisés, ne veulent rien entreprendre et se résignent à se voir dépouiller de tous leurs biens.
La vie de Yama va irrémédiablement basculer le jour où une épée de verre, perçant le ciel comme une boule de feu, vient se planter dans la roche sacrée du village, vitrifiant mortellement tous ceux qui tentent de la retirer de sa gangue de pierre. Seule, Yama semble dotée du pouvoir de toucher l'arme sans être gelée. Mais trop jeune encore, elle n'a pas suffisamment de force pour la sortir de la roche.
Les villageois, superstitieux et toujours enclins à laisser parler leur peur, voient en cette épée tombée du ciel la marque du malheur, alors qu'Achard, refusant de se soumettre aux exigences d'Orland de lui donner sa femme, tente encore en vain de les inciter à la révolte. Mais épouvantés, les paysans se retournent contre lui, le tuent et livrent la mère d'Yama au tyran tandis que la fillette a tout juste le temps de s'enfuir dans la forêt, bien décidée à revenir un jour s'emparer de l'épée pour se venger.
Désormais, elle n'a plus qu'un seul but, une seule obsession : grandir pour se venger, devenir forte et s'entrainer pour devenir une grande guerrière.
Elle y parviendra en rencontrant Miklos, un ancien guerrier qui fuit un sombre passé et vit retiré du monde. Miklos connaît l'existence de l'épée tombée du ciel ; il va lui enseigner tout ce qu'il connait des armes et de la vie. Il explique à la fillette qu'elle est la seule à pouvoir sauver l'humanité de l'anéantissement causé par l'extinction du soleil. de brusques changements météorologiques attestent que la désintégration de l'astre solaire a déjà commencé. Selon la prophétie, il existerait quatre épées de verre. La clé formée par leur réunion permettrait d'ouvrir les portes d'un autre monde où les hommes pourraient continuer à vivre.
Les années s'écoulent ainsi sous l'enseignement quotidien de Miklos. Yama grandit et devient une belle jeune fille. Mais tempêtes et catastrophes climatiques se font de plus en plus fréquentes. Il est temps de mener à bien la mission pour laquelle Yama a été élue…
Il est bon de noter que la bande-dessinée «Les épées de verre » a été réalisée entièrement par des femmes, ce qui, dans l'univers de la BD est encore suffisamment rare pour qu'on s'en félicite. de plus, la lecture intégrale du tome 1 de la série est proposée gratuitement sur le site des Humanoïdes Associés, une bonne occasion de ne pas s'en priver !
Ca commence, mutatis mutandis, comme une légende arthurienne, avec une épée plantée dans un rocher que seule une personne a le pouvoir de retirer : la jeune Yama endosse ici le rôle d'élue. L'initiation et l'apprentissage sont ensuite privilégiés au détour de l'évolution relationnelle entre maître et élève, un thème plutôt convenu, souvent rencontré («La guerre des étoiles ») dans la littérature ou la bande-dessinée. Une trame classique donc, développée sans trop d'originalité dans un univers d'Héroïc-Fantasy somme doute assez académique.
Si le scénario signé Sylviane Corgiat est assez attendu, les dessins de Laura Zuccheri font la réelle richesse de cette belle BD qui se lit avec plaisir.
Car visuellement, « Les épées de verre » est une réussite.
Si les personnages manquent un tantinet d'expression et se révèlent un brin trop lisses, il n'en va pas de même pour tout ce qui a trait à l'environnement, aux paysages et aux lieux, époustouflants de finesse, de vie et de réalité.
Le soin apporté aux détails, l'attention dans le rendu des couleurs et la touche de fantaisie dans la création d'animaux originaux sont un régal pour les yeux. La forêt éclate sous des verts vivifiants, la ville forteresse de Karrélane s'illustre dans les moindres détails dans des ocres et des rosés pleins de délicatesse et une extrême méticulosité (pierres, gargouilles, ruelles). Une technique de colorisation mélangeant acrylique et aquarelle qui offre ainsi des tableaux enchanteurs de toute beauté.
Certes, l'histoire manque encore de vigueur, mais c'est une 1ère partie, qui sert avant tout de préambule à la mission qui se déroulera dans les épisodes suivants, tendant en premier lieu à dessiner la psychologie des personnages dans un cadre initiatique et posant les jalons d'un récit que l'on espérera davantage rythmé dans les tomes suivants.
Malgré cette petite faiblesse scénaristique, le plaisir pris à admirer les vignettes de Laura Zuccheri donne envie de poursuivre cette aventure portée par le talent graphique et l'incontestable potentiel de la dessinatrice italienne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
Alfaric
  16 avril 2016
Ces dernières années la bande dessinée européenne connaît de plus en plus de collaborations fructueuses entre auteurs français et auteurs italiens, mais avec "Les Épées de verre" on touche les sommets car cette saga constitue d'ores et déjà un beau classique de la BD Fantasy !
Je pèse très lourdement mes mots : si Moëbius avait voulu réaliser une saga fantasy, il n'aurait sans doute pas mieux fait qu'ici, alors enjoy !
ATTENTION SPOILERS

Quand quatre épées de verre tombent du ciel, la prophétie est en marche : le soleil va mourir, et le compte à rebours est lancé pour l'humanité… C'est ainsi que l'ancien héros Miklos attend la fin du monde avec résignation quand déboule dans son existence la petite Yama : cette garçonne doit reprendre à la fois le destin du roi Arthur et celle du chevalier Perceval, mais cette dernière ne rêve que de se venger du sinistre Orland qui a volé sa famille, sa jeunesse et son innocence… Yama va-t-elle accomplir sa destinée ou succomber au Côté Obscur et assouvir sa soif de vengeance ? C'est ainsi que le jeune Luke Skywalker a déboulé dans la vie du vieux Obi-Wan Kenobi, et Sylviane Corgiat nous livre sa version personnelle de l'universelle histoire du Héros aux Milles et un visages ! (Du coup, j'ai envie de remettre à leur place tous ceux qui prennent cette dernière de haut : amies et amis pisse-froid, apprenez à descendre de vos tours d'ivoire au lieu de dénigrer les mythes fondateurs de l'humanité…)
Les dessins réalistes et expressifs de Laura Zuccheri, qui assure la colorisation des tomes 1 et 2 avant de passer la main à Silvia Fabris pour tenir les délais, sont splendides certes, mais cela va beaucoup plus loin que cela ! Elle arrive à transformer un monde à l'agonie en univers foisonnant et plein de vie… C'est du bonbon pour les yeux : grands espaces, paysages urbains, faune, flore, guerriers tantôt hoplites, tantôt chevaliers, tantôt samouraïs qui empruntent aux civilisations premières du monde entier (Aztèques, Incas, Rapanuis, Mélanésiens, Africains…), la vertigineuse cité de Karelane qui est la parfaite synthèse des gravures de Piranèse et des utopies urbaines de François Schuiten, et le général Miklos qui pète la classe absolue en alter ego d'Alexandre le Grand ! Rhââ lovely !!!
Alors oui, on aurait pu aller plus loin dans la Dark Fantasy avec ce monde à l'agonie, avec cette lutte des classes à Karelane qui oppose richesse opulente des crevards habituels et misère crasse des masses laborieuses, avec la famille dysfonctionnelle d'Orland digne d'une tragédie antique, avec la rivalité des frères d'armes maudits Miklos et Dolmon, avec la quête absurde de Surian le sage et de Tigran l'idiot, avec la lutte pour la survie du petit peuple de Shona… Mais dans ce cas, ce n'aurait pas été cette belle oeuvre accessible aux petits et aux grands de 7 à 77 ans et plus si affinités !!!

Tome 1 :
Un beau jour une épée de verre tombe du ciel pour se pour s'encastrer dans l'antique dieu lézard…
- pour le prolétaire Archard c'est le signal de la révolte générale contre un système inique
- pour l'aristocrate Orland, c'est le signal de l'accomplissement de sa destinée manifeste
Que peuvent les faibles contres les puissants ? Archard est lynché par ses propres concitoyens alors que son épouse Arc-en-ciel est enlevée par Orland, qui s'en repart comme il venu après avoir semé le chaos et la désolation... La petite Yama désormais orpheline s'enfuit avant d'être recueillie par l'ermite Miklos qui va lui apprendre tout ce qu'il sait, à savoir la voie du sabre…
Les années passent, Yama racontant sa triste histoire à Miklos, Miklos racontant sa triste histoire à Yama, chacun comblant le vide de l'autre au fil du temps… Suite aux bouleversements climatiques le village de Yama est abandonné, mais cette dernière parvient à récupérer l'épée de verre (remember Excalibur ! ^^)… Et au lieu de suivre les recommandations de Miklos, elle décide se diriger seule vers son objectif personnel : tuer l'ignoble Orland de ses propres mains !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          264
Dionysos89
  23 février 2013
Mise gratuitement en ligne par Les Humanoïdes Associés, cette bande dessinée titrée Les épées de verre, Tome 1 : Yama me tentait pas mal par son aspect extérieur intéressant (au niveau graphique surtout). Et en définitive, c'est uniquement cela qu'il faut retenir !
Pour résumer, ne vous attendez pas à trouver une histoire révolutionnaire, car le récit de fantasy introduit ici est basique au possible ! Une jeune fille, Yama évidemment, dont les parents ont été tués ou enlevés par un méchant seigneur de guerre, est élevée par un guerrier au passé trouble et aux motivations qui le sont tout autant. Ajoutez à cela quelques épées magiques qui donnent à l'ensemble le ton lié aux prophéties, et on a bien quelque chose de très convenu.
Heureusement, l'aspect graphique rattrape le coup, ou alors c'est plutôt que toute la qualité de cet opus est basée sur cet aspect. de plutôt belles couleurs accompagnent un dessin qui en gênera certains au début, mais qui se laissera apprécier par sa relative finesse. le bestiaire mis en valeur et les somptueux décors peuvent également charmer.
Bref, un opus intéressant que j'ai découvert uniquement parce qu'il était gratuit, mais qui ne m'encourage pas vraiment à poursuivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          331
Witchblade
  27 février 2013
Comme on dit souvent, il faut faire ses propres jugements au lieu de toujours compter sur celui des autres (ou quelque chose du genre ^^). du coup, j'ai continué dans ma lancée des lectures gratuites des Humanoïdes associés.
J'ai donc découvert une BD toute en couleur et en finesse de trait. Certes, l'histoire n'est pas très compliquée, elle est néanmoins sympathique à suivre et servie par de superbes dessins où les visages sont très expressifs. Les graphismes des paysages et des animaux créés par l'auteur sont bien réalisés :-)
La fin donne envie de continuer à lire les aventures de Yama, comme c'est souvent le cas maintenant avec les séries ^^ Si je la trouve au détour d'une étagère de librairie, je la lirais avec plaisir mais je ne l'achèterais pas.
Ce tome est l'histoire de Yama qui voit son père se faire tuer et sa mère enlever pour le bien du village entier. Son père en était pourtant le chef. Tout cela est arrivé à cause de la peur du plus fort qu'a ressenti les habitants. Pour éviter de mourir, ils ont préféré tourner le dos à leur chef pour en choisir un plus fort et plus menaçant.
Yama va donc apprendre à vivre et à se battre avec cette vengeance chevillée au corps pour l'homme responsable de la destruction de sa famille. Un homme va se dresser sur sa route pour l'aider à récupérer l'épée de sa vengeance et, accessoirement, qui sauvera son monde de la destruction complète suite à un problème climatique.
Une bonne BD en somme pour ados avec de bonnes valeurs... A suivre !!...
Comme vous l'aurez compris, je vous conseille donc de découvrir cette BD par vous-même au détour d'une librairie si vous le pouvez :-)
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Lornaric
  25 janvier 2020
Yama, vit heureuse avec ses parents jusqu'au jour où une épée de verre tombe du ciel et s'enfonce dans le rocher sacré de sa tribu. Son père, chef du village y voit un signe et essaie de convaincre les habitants qu'il est temps de se révolter contre Orland, guerrier sanguinaire qui pille leurs terres et viole leur femme. En vain ... Quand Orland réclame la femme du chef et que ce dernier refuse d'obéir, les villageois, par peur de représailles le tuent et livre ensuite la mère de Yama.
La fillette n'a plus qu'un seul choix : la fuite. Elle est recueillie par Miklos, un homme vivant reclus dans la forêt. Il lui apprend à se battre, afin qu'elle puisse assouvir sa vengeance en prenant l'épée et tuant Orland. le temps passe, Yama grandit.
Mais le soleil se meurt, les bouleversements climatiques en attestent. Il faut agir. Yama parvient à récupérer l'épée de verre ...
L'histoire est simple et plutôt classique. Le graphisme est délicat.
Très sympathique dans l'ensemble. J'ai envie de découvrir la suite des aventures de Yama et Miklos.
Challenge multi-auteures SFFF 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   28 février 2013
C'est un secret que seuls les astrologues connaissent, mon mari n'en a même pas parlé à l'empereur... Le soleil va s'éteindre, peut-être dans vingt ans ou dans trente ans. En tout cas, nous serons encore là quand la catastrophe surviendra, nous mourrons tous et nos enfants n'auront jamais d'enfants...
Commenter  J’apprécie          110
MariloupMariloup   28 juin 2016
_ C'est cette chose qui est tombée du ciel et a endommagé notre roche sacrée, puissant Orland! Nous nous demandions comment la retirer, nous avons peur.
_ Peur! Peur! Vous n'avez que ce mot à la bouche! C'est pour cela que vous êtes des agneaux et que je suis le lion!
Commenter  J’apprécie          70
WitchbladeWitchblade   28 février 2013
Mais moi, mon monde a déjà disparu ! Je veux tuer Orland avec cette épée, je l'ai juré, ce n'est pas ton soleil qui fera le travail à ma place et je m'en fiche de survivre !
Commenter  J’apprécie          100
WitchbladeWitchblade   27 février 2013
Je te l'ai déjà dit, ne perds jamais ton temps à parler c'est toi qui décides de la victoire, ne demande jamais son avis à ton adversaire...
Commenter  J’apprécie          100
MariloupMariloup   28 juin 2016
Miklos voulut tout lui apprendre, pas seulement l'art de se battre. Lire, écrire, compter... mais Yama ne s'intéressait guère aux livres. Le combat seul la motivait. Et Yama était l'élève la plus douée que Miklos ait jamais eue. Un don qui s'était affirmé au fil des années. Il vint un jour où l'élève dépassa le professeur.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Sylviane Corgiat (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylviane Corgiat
"Les Épées de verre" tome 1 - Bande Annonce
autres livres classés : vengeanceVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2056 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre