AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226192484
Éditeur : Albin Michel (02/09/2009)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Il est loin le temps où la mine tournait à plein régime. Dans le café de la belle Juliette, Léonce le forgeron et ses vieux amis assistent au dépeuplement de leur village en tapant le carton.

Mais un jour, l'activité reprend autour de la mine désaffectée : des camions viennent y déverser leur contenu. Parallèlement, le bétail meurt mystérieusement...

Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
BVIALLET
  30 avril 2012
Dans l'unique café d'un petit hameau oublié du Morvan, se retrouvent devant un verre quelques irréductibles qui refont le monde sous la houlette de Léonce, le forgeron et sous l'oeil bienveillant de la jeune et jolie aubergiste, Juliette. Pour Léonce, l'Eden, le paradis, ne se situe pas dans l'au-delà, mais ici, au coeur de cette nature sauvage qui leur tient tous à coeur. Pourtant, le hameau a eu son heure de gloire grâce à sa mine de fluorine, roche indispensable à la combustion des hauts fourneaux. Mais depuis sa fermeture, le hameau mourait doucement. Jusqu'au jour où un américain a racheté le manoir et la mine attenante et lui a trouvé une nouvelle utilité non sans conséquence pour l'environnement : l'enfouissement de déchets toxiques...
Ce livre n'est un roman de terroir que par le décor et les personnages (vieux paysans attachés à leur terre et à leur identité). Mais ce n'est pas non plus un thriller écologique en dépit d'un démarrage sur les chapeaux de roues sur un thème porteur mal exploité (des animaux meurent, des hommes sont malades, un accident se produit, puis, plus rien... ). Très vite l'intrigue retombe dans le social, l'intimiste et même le sentimental à l'eau de rose avec le personnage de Margot, la vieille grenouille de bénitier touchée fort tardivement par la flèche de Cupidon. Cliché improbable bien évidemment. Se fiant à la présentation de la quatrième de couverture, le lecteur qui s'attend à « découvrir une belle aventure humaine », n'aura droit qu'à une historiette falote sans rebondissements ni chute originale. Tout s'enlise assez vite et l'on s'ennuie un peu malgré une écriture de belle qualité.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ides60
  15 novembre 2010
Agréable à lire mais sans plus car l'intrigue qui repose sur une activité latente développée par le notable d'un village perdu de France et polluant les environs est très vite démasquée. le retour insistant qu'y fait l'auteur devient vite lassant, surtout pour ne déboucher sur rien, pas d'infos précises, personne à contacter, enfin le néant. L'écriture et le caractère des personnages restent les seuls atouts du bouquin.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   12 mars 2013
- Si vous dites qu'il n'y a pas eu de faute, pourquoi le bon Dieu, il les a chassés du jardin d’Éden ?
- Foutaise ! brailla Léonce en haussant les épaules. Depuis que ça existe, cette histoire-là, depuis plus de deux mille ans, on nous bourre le mou ; on se paie notre figure. Et puis, tiens, toi qui as fait le catéchisme, tu n'as pas remarqué, souvent, ce n'est pas du jardin d’Éden qu'on dit qu'il les a chassés. On dit que c'est du paradis. Il les a virés du paradis.
- La différence ?
- Essentielle ! Cruciale, la différence ! Le paradis, c'est où ? Tu saurais me le dire où c'est, toi, le paradis ?
Juliette fit sa mine dubitative, menton pointé, lèvres pincées.
- Je ne sais pas, moi ; dans le ciel, peut-être...
- "Dans le ciel, peut-être" ! Tu as déjà vu autre chose que des nuages, dans le ciel, toi ? Et puis "peut-être...". Ça veut tout dire, peut-être. Alors que le jardin d’Éden, on sait où il est, le jardin d’Éden. C'est du concret, du précis, le jardin d’Éden
- Ah bon ? Et c'est où ?
- Ici !
- Où ?
- Ici !
- Vous rigolez ?
- Pas du tout. Tu n'as qu'à lire, la Genèse, tu verras si je ne dis pas vrai. A la source de l'Euphrate qui coule à l'orient de l'Assyrie. C'est clair, non ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
autres livres classés : roman du terroirVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
256 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre