AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de viduite


Des fragments de souvenirs comme un territoire interdit désormais ; un pays par bribes, des sensations par leur perte. Dans ce livre d'une fragile délicatesse, Isabelle Cornaz évoque ses sensibles réminiscences de Moscou pour transmuer l'ensemble en une belle évocation du temps et de ses barrières. Face à cet effacement mémoriel — géographique, sociologique et onirique — La nuit au pas interroge la possibilité d'évocation (invention, retrouvailles, pertes) d'un territoire et surtout ainsi offre une spéculation (hantée, forcément) de ce que serait l'écriture.
Lien : https://viduite.wordpress.co..
Commenter  J’apprécie          30



Ont apprécié cette critique (2)voir plus




{* *}