AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Laureneb


Laureneb
  25 octobre 2018
Le substantif n'existe pas encore, et pour cause, mais cette pièce repose sur un marivaudage galant précieux entre élégants du beau monde. Pour donner un semblant d'intrigue, les quiproquos s'enchaînent, sans que l'on s'attache vraiment aux personnages.
La pièce se situe donc entre la Place Royale pour le milieu dans lequel évolue les personnages, et l'Illusion Comique pour l'imagination fertile de Dorante qui, honteux de sa condition d'homme de loi provincial, s'invente des duels, des maîtresses, des dépenses fastueuses. Cet avocat se rêve matamore, mais sans l'épique et la gloire de Rodrigue. Son père, Géronte, se plaint de sa vieillesse, mais son fils n'est pas là pour le réhabiliter, mais pour le manipuler :
"Ô vieillesse facile ! ô jeunesse impudente !
Ô de mes cheveux gris honte trop évidente !".
Ce menteur incorrigible n'est même pas puni à la fin, puisque pour lui une jeune fille en vaut une autre, et qu'étant tombé amoureux à la première rencontre d'une première, il est séduit à la 2ème par une autre...
Ce n'est donc pas la comédie la plus indispensable de Corneille...
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus