AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782344003831
Éditeur : Glénat (08/11/2017)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Le peintre aux doigts d'orVienne, 1907. Gustav Klimt se rend dans la demeure des Bloch-Bauer. Ce couple de la haute-bourgeoisie viennoise et le peintre semblent partager une profonde amitié. Il faut dire que six ans plus tôt, alors que le scandale de son tableau La Médecine lui mettait à dos les trois-quarts des professeurs de l'université de Vienne, Adèle et Ferdinand Bloch-Bauer étaient parmi les seuls à reconnaître son génie. Visitant son atelier, partageant son ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Derfuchs
  16 octobre 2019
Klimt vient de se prendre une "tôle" avec son tableau intitulé "La médecine", tableau extraordinaire à mes yeux de par sa réalisation, les couleurs, etc. Malheureusement ledit tableau ne plaît pas à l'académie de médecine qui lui reproche tous les maux de la terre. Jusqu'au ministre de la culture qui, tout en brossant les souliers du peintre, lui reproche, également, son oeuvre.
Pauvre Gustav!
Seuls les époux Bloch-Bauer soutiennent le peintre au point de lui commander un portrait d'Adèle Bloch-Bauer.
klim à des rêves où il se voit en Holopherne et Adèle en Judith. Il réalisera ce magnifique tableau éponyme ainsi que le portrait d'Adèle, comme il l'avait promis, couverte d'or.
Très bel album, élégant, puissants dessins de Marc-Renier qui collent bien au peintre, à Vienne et au climat de l'époque. Belle mise en scène des vignettes, couleurs chatoyantes et picturales. Texte juste comme il faut, ni trop, ni trop peu.
Une bonne lecture bien détendante.
A noter un cahier biographique du peintre en fin d'album.
Pour en savoir plus sur le portrait d'Adèle Bloch-Bauer voir le film "La femme au tableau" avec Helen Mirren.
Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          242
blandine5674
  28 septembre 2019
Bd basée principalement lors de l'élaboration du portrait d'Adèle Bloch-Bauer en 1907. Les rencontres de Klimt avec le couple, ses cauchemars, ses modèles qui sortent dans la rue nues, leurs chats. J'en attendais plus. Dessins et couleurs sont travaillées, du plaisir pour les yeux. La couverture est très attirante.
Commenter  J’apprécie          160
Mimimelie
  20 janvier 2018
Vienne, 1907. Gustav Klimt se rend dans la demeure des Bloch-Bauer. Ce couple de la haute-bourgeoisie viennoise et le peintre semblent partager une profonde amitié. Il faut dire que six ans plus tôt, alors que le scandale de son tableau La Médecine lui mettait à dos les trois-quarts des professeurs de l'université de Vienne, Adèle et Ferdinand Bloch-Bauer étaient parmi les seuls à reconnaître son génie. Visitant son atelier, partageant son quotidien, ils étaient peu à peu devenus amis. Aujourd'hui, Ferdinand lui demande l'honneur de réaliser un portrait de sa femme. Flatté et reconnaissant, Klimt promet de la recouvrir d'or... littéralement.
nexus4 bdgest.com
Commenter  J’apprécie          130
Vexiana
  14 février 2021
Tous les amateurs d'art vous le diront, on ne peut aimer tous les styles. Il y a des courants, des artistes qui ne nous parlent pas. Dont la démarche artistique ne nous correspond pas.
Et puis, il y a ceux qu'on aime sans concession, qui nous font vibrer et qui semble correspondent exactement à ce qu'on attend de l'art...Pour moi, pour mon ressenti personnel, Klimt fait partie de ceux là.
Je suis souvent déçue par ce genre de BD qui tentent de dresser un portrait d'un artiste, de sa vie et de son oeuvre en ajoutant une intrigue souvent superficielle.
Pas d'intrigue ici mais un rendu plat et sans âme malgré quelques tentatives d'érotisme un peu vain. J'ai bien aimé certaines scènes, quelques dialogues mais, dans l'ensemble, rien qui ne vaille la simple contemplation d'une des oeuvres de ce maitre de l'Art Nouveau.
Commenter  J’apprécie          100
LettresItBe
  28 janvier 2018
La magnifique couverture dorée reprenant le célèbre Portrait d'Adèle Bloch-Bauer I suffit à prendre le pouls de nos attentes concernant le dernier album de Jean-Luc Cornette et Marc-Renier paru récemment chez Glénat : on s'attend à une véritable plongée dans l'oeuvre de Gustav Klimt, maître peintre autrichien du XIXème et XXème siècle. Et, de toute évidence, on n'a pas été déçu …

# La bande-annonce

Vienne, 1907. Gustav Klimt se rend dans la demeure des Bloch-Bauer. Ce couple de la haute-bourgeoisie viennoise et le peintre semblent partager une profonde amitié. Il faut dire que six ans plus tôt, alors que le scandale de son tableau La Médecine lui mettait à dos les trois-quarts des professeurs de l'université de Vienne, Adèle et Ferdinand Bloch-Bauer étaient parmi les seuls à reconnaître son génie. Visitant son atelier, partageant son quotidien, ils étaient peu à peu devenus amis. Aujourd'hui, Ferdinand lui demande l'honneur de réaliser un portrait de sa femme. Flatté et reconnaissant, Klimt promet de la recouvrir d'or... littéralement.

Jean-Luc Cornette et Marc-Renier nous plongent dans l'univers charnel et symboliste du maître de l'Art Nouveau viennois. Fantasmant par instants les songes hallucinés du peintre desquels il aurait puisé son inspiration, cet album nous offre un voyage aux sources de la beauté, entre rêve et réalité.

# L'avis de Lettres it be

C'est juste à côté de la célèbre Sécession de Vienne que débute cette bande dessinée aux allures de livre d'Art. Sous les traits de deux dessinateurs de formation plutôt classique et ayant fait leurs armes du côté de Spirou pour Jean-Luc Cornette et Super Tintin pour Marc-Renier, on plonge donc dans le quotidien de Gustav Klimt, immense peintre autrichien ayant inspiré (presque) à lui seul la Sécession viennoise, grand mouvement artistique articulé autour d'un renouveau assumé des formes artistiques connues jusqu'alors. Les premières cases donnent le ton d'un album précis, minutieux dans le détail et qui exprime tout le souci d'une adéquation parfaite entre le propos de l'album et sa représentation. Un plaisir continu.

Dès les premières pages, nous nous retrouvons donc nez à nez avec celle qui inspirera peut-être l'un des plus célèbres tableaux de Klimt, la belle Adèle Bloch-Bauer, alors femme d'un riche industriel autrichien. On se trouve également confronté très vite aux rêveries d'un artiste en quête d'inspirations nouvelles auprès de ses muses en tenue d'Eve. le tout dans un écrin de couleurs savamment maîtrisé, qui évoque sur chaque planche le « style Klimt » : cette sobriété dans la colorimétrie soudainement explosée par des tons bronze, doré, métal. C'est beau, agréable à regarder, à l'image du plaisir que l'on avait ressenti récemment à la lecture de la BD le chien de Dieu de Jean Dufaux et Jacques Terpant. Quand la BD s'habille comme là de ses plus beaux traits, il n'y a rien de plus à faire que profiter !

Le scénario reste plutôt classique, comme dans bon nombre de bandes dessinées à caractère biographique. On suit les pas du maître de son atelier jusque dans ses pérégrinations viennoises. On traverse les plus beaux lieux de la capitale autrichienne en assistant, confus, à l'histoire d'amour naissance entre le peintre et la femme de l'industriel qu'il a pour souhait de « couvrir d'or ». Pas (que) pour de faux. Quelques planches nous réservent tout de même des surprises lorsque se mêle au récit cette aventure mythique à laquelle croit prendre part Gustav Klimt. N'allons pas trahir de secret supplémentaire …

La suite de la chronique sur le blog de Lettres it be
Lien : https://www.lettres-it-be.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
DerfuchsDerfuchs   16 octobre 2019
Dessiner, c'est un plaisir et une damnation. C'est comme respirer lorsque vous êtes asthmatique.
Commenter  J’apprécie          112
PsychikFabPsychikFab   31 mai 2018
- Rosa! Je peins ton cul! sois un peu sérieuse s'il te plaît!
Commenter  J’apprécie          50
Erik_Erik_   28 septembre 2020
Si quelqu'un veut savoir quelque chose sur moi en tant que peintre, qu'il regarde attentivement mes toiles et qu'il cherche à découvrir en elles, ce que je suis et ce que je veux.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Jean-Luc Cornette (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Cornette
Les nouveautés Futuro d'Octobre 2020
autres livres classés : klimtVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
656 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre