AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791094827215
394 pages
Éditeur : Fantasmagorie (16/11/2016)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 4 notes)
Résumé :
« Arianor, un monde peuplé de magie et de créatures fantastiques, un endroit merveilleux où tout semble possible... », voilà ce qu'on lui a promis, mais la réalité est tout autre. Depuis qu'Hayden a quitté la Terre pour rejoindre Arianor, le seul cadeau qu'il a obtenu est un coup de poignard dans le dos, au sens propre comme au figuré... L'heure est donc aux règlements de comptes ! Le jeune homme décide alors de se rendre dans les Terres Noires et de contrecarrer le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Goupilpm
  27 janvier 2017
Après la trahison de Lily et de son père qui se sont alliés au Roi des Terres Noirs, les membres sur vivants du groupe font vers Atrora. Sur le bateau qui les ramène, Thaliur, le seul Elfe bleu survivant de l'attaque de l'âme damnée de Faust, Vardock, menée sur l'île de Nivurse. Il tente en vain de soigner Lucas qui est dans un état préoccupant.
Ce second opus s'ouvre sur l'arrivée du bateau sur l'île principale. L'auteur en profite pour développer son monde avec une description de l'île qu'il n'avait peu décrite précédemment. Hayden se présente au conseil où il y est intronisé à la place de Kyle, le traître. La guerre étant imminente, l'on assiste à de multiples entrevues avec les rois des différents royaumes, ce qui permet à l'auteur de développer son univers en nous présentant toutes les ethnies qui composent son monde tout de même assez restreint. Ce n'est qu'au conseil qu'on découvre les multiples représentants sans découvrir géographiquement les royaumes. le conseil a fort à faire pour convaincre les dirigeants de s'allier pour détruire l'armée du nécromant. Les pourparlers sont très longs pour convaincre des peuples qui se haïssent à faire cause commune, ce qui n'est pas sans créer de nombreuses longueurs qui se succèdent. Une première partie très descriptive qui finit par près de la moitié du récit à lasser le lecteur.
La reconstruction de la Porte du Quevorah prend un temps de temps et lorsque Hayden et quelques compagnons d'armes se rendent sur les Terres Noires il est trop tard Faust et son armée démoniaque à déjà envahi la Terre. L'auteur nous décrit brièvement l'arrivée, mais par la suite l'on n'assiste pas aux combats qui oppose les monstres à l'armée américaine qui est dépassé. On aurait aimé voir la confrontation entre les deux forces, la magie contre la technologie, mais l'on n'assiste un peu plus tard qu'à brèves scènes de combat de rues sporadiques. Cette partie manque totalement de crédibilité car les militaires sont quasiment impuissants face à des créatures humanoïdes toutes puissantes. L'auteur n'a certainement pas du d'informer de la performance des armes actuelles, c'est un peu prendre les lecteurs pour des couillons.
Dans ce second opus l'on voit apparaître des personnages de second plan nouveaux, s'avérant pour certains intéressants, notamment la Mort personnifié, une référence aux légendes bretonnes. Les personnages découverts au premier opus n'évoluent que très peu, uniquement sur la fin. L'auteur préférant faire la démonstration de leur puissance plutôt que s'intéresser à leurs psychologies, rien de plus que l'on n'avait découvert dans le tome introductif.
Le style de l'auteur, sauf dans la toute dernière partie, s'avère plutôt linéaire et l'on relève quelques fautes de frappe.
Le final se transforme en conte de fées avec pour plusieurs personnages : ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants.
Si le premier tome nous laissait envisager une suite intéressante avec de nombreux combats à venir entre plusieurs des protagonistes des deux camps, ses possibilités n'ont pas étaient suffisamment exploitées. Un dernier opus très long dans sa première partie et décevant dans la seconde. Certains passages devraient être allégés et moins répétitifs, et le final devrait être plus travaillé.

Lien : http://imaginaire-chronique...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          01
cocomilady
  27 mars 2017
Un second tome haletant pour clôturer admirablement cette série.
J'avais adoré me plonger dans cette histoire passionnante et admirablement bien contée par l'auteur. La suite a été à la hauteur de mes attentes. On y retrouve Hayden, trahi de la plus horrible des manières, mais qui a décidé de se venger et de sauver Arianor et la Terre du nécromancien qui voudrait les asservir et les exterminer. C'est sur Terre qu'il décide de mener le combat en alliant ses troupes aux résistants humains... mais comment détruire un guerrier qui ne peut pas mourir ?
La première partie se déroule sur Arianor. Elle met en place les protagonistes qui auront un rôle à jouer dans la bataille finale tandis que la seconde, que j'ai encore préférée, nous montre le côté humain de la résistance, sur Terre. J'ai adoré le mélange de ces deux mondes qui vont se télescoper brutalement pour certains, en joignant leurs forces pour d'autres. Immergée dans le genre Fantasy, j'ai eu tout-à-coup l'impression de tomber dans un récit de science-fiction, et j'ai trouvé ça excellent. La seconde partie est haletante, sans temps mort, et l'on termine l'histoire en n'espérant qu'une seule chose : que l'auteur reprenne vite sa plume pour continuer cette histoire car il aurait encore beaucoup à dire !
Pour conclure : lisez vite ce roman, il est absolument épatant !
Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JessSwann
  02 juillet 2017
Après un premier tome que j'avais trouvé vraiment très bon, j'ai été un peu déçue par le scénario de ce dernier que j'ai trouvé un peu manichéen avec le destin des personnages présentés dans le premier tome. Même si j'ai trouvé le personnage de Vardock intéressant dans sa quête de rédemption et d'humanité et que j'ai adoré sa relation avec le personnage de Lily, j'ai été globalement déçue par ce tome. le personnage de Marvin devient carrément insupportable et, même si j'ai bien aimé l'arrivée de Gwen et que j'ai trouvé son intervention fort à propos, je suis beaucoup plus réservée quand à l'invasion de la Terre et la bataille qui s'y déroule... J'ai détesté le personnage de Manon que j'ai trouvée un peu ridicule et je n'ai pas été convaincue par le côté blockbuster (tank etc pour lutter contre l'invasion...). La fin m'a moyennement plu sauf en ce qui concerne Hayden

Ce que j'aime : le personnage de Gwen, Vardock et sa relation avec Lily

Ce que j'aime moins : je ne suis pas convaincue par l'invasion de la Terre, par la bataille finale et la résistance... Les personnages terriens, particulièrement Manon, les destins de Lily et Vardock. La fin que j'ai trouvée trop bonbon rose

En bref : Un second tome qui, hélas, n'a pas rempli à mes yeux les promesses du premier

Ma note

5,5/10
Lien : http://jessswann.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Stecom22
  18 novembre 2017
Cool
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
cocomiladycocomilady   24 octobre 2018
"Le vent soufflait dans ses cheveux alors qu’il regardait l’horizon. Quelques semaines auparavant, Hayden occupait le poste de simple assistant du légiste de Cleveland. Aujourd’hui, il était devenu l’un des mages les plus puissants d’Arianor, un monde parallèle dominé par la magie élémentaire. Alors qu’il se tenait à la proue de son navire, le jeune homme songeait à son parcours. Pendant une autopsie, il avait déclenché ses premiers pouvoirs et ravagé le bâtiment par un incendie gigantesque. Il ne s’expliquait toujours pas cet évènement.

Pourquoi la magie avait-elle attendu vingt-sept ans afin de se montrer ? Kyle Jenkins, l’homme qui l’avait pris sous son aile ensuite, y avait-il joué un rôle ? Hayden se décevait de tant de naïveté. Il avait suivi celui qu’il prenait pour son mentor, avait rencontré la famille de ce dernier, ses enfants Lucas, Marvin et Lily. Et ensemble, ils passèrent la porte du Quevorah les menant à Arianor.

Qui refuserait d’accompagner un homme vous prenant pour le messie de tout un peuple ? Alors, Hayden avait fait confiance à Kyle et s’était entraîné afin de maîtriser la magie élémentaire qui coulait dans ses veines : le feu, l’air et l’eau, trois éléments qui le faisaient entrer dans le cercle très fermé des mages les plus puissants de ce monde. Mais, plus encore que de se découvrir aussi fort et important, Hayden avait découvert l’amour, le véritable.

Lily Jenkins avait fait tomber tous les murs qu’il avait construits autour de son cœur et en avait pris le contrôle. Ce fut une merveilleuse sensation. Lily devint, pour lui, un pilier, un point d’ancrage à la réalité alors qu’il se battait contre la colère qui le consumait. Le Dagdagan, sortilège qu’on lui avait jeté, faisait rejaillir le pire de son être, son côté sombre. Et la belle guerrière aux cheveux de jais parvenait à l’apaiser comme personne. Enfin, Hayden avait trouvé un sens à sa vie et tout allait pour le mieux. Autant que faire se pouvait alors que la guerre se préparait entre les Terres Noires de Faust et Arianor.

Mais tout changea sur l’île de Nivurse. En quelques heures, ce bonheur se transforma en cauchemar. Lily l’avait poignardé dans le dos, au sens littéral du terme, avant de lui annoncer qu’elle attendait un enfant de lui.

Hayden allait être père ! Lui, le garçon sans attaches qui n’avait jamais eu de figure paternelle convenable à laquelle s’identifier. Il ne pouvait pas laisser Lily s’enfuir avec son enfant. Il serait présent pour lui. Il le devait. Un enfant ne devait pas vivre sans son père ! Encore pire, ce petit ne pouvait pas être éduqué par Faust et Vardock, le commandant de l’armée des Terres Noires. Ce dernier, qui faisait peur à tous les Arians, semait la mort sur son passage. Les points communs avec Hayden ne s’arrêtaient pas là, car ce psychopathe lui avoua être son demi-frère. Le choc fut rude, mais pas autant que lorsqu’il vécut la trahison de celle qu’il aimait.

Si sa progéniture était élevée par cette famille de substitution, elle deviendrait aussi mauvaise et malfaisante que le monarque des Terres Noires. Et si Lily avait raison, si cet enfant maîtrisait les quatre éléments, alors il deviendrait l’Akashaë et sèmerait la destruction dans tout le royaume et au-delà, car personne en Arianor ni sur Terre ne pourrait l’arrêter. Cet être serait immortel et probablement invincible.

Hayden utiliserait tous les moyens à sa disposition pour récupérer son descendant. C’était son devoir de veiller sur lui. Il avait un peu moins de neuf mois pour retrouver Lily, mais même si cela lui déchirait le cœur, il avait un objectif plus important à l’heure actuelle : amener le bois de l’Arbre de Paix jusqu’à la capitale, le plus vite possible. Cela demeurait la matière indispensable à la création d’une nouvelle porte du Quevorah.

Vardock rejoindrait bientôt les Terres Noires et, avec lui, le bois blanc qui leur donnerait l’accès à la Terre. Une fois la porte créée, l’armée de Faust déferlerait sur Terre tel le poison de chimère dans les veines de Lucas. Ce dernier, d’ailleurs, l’inquiétait. Malgré les soins prodigués par Thaliur, son ami paraissait s’affaiblir d’heure en heure.

Recroquevillé sur le sol, entre deux sacs de grains, le grand guerrier tremblait de tous ses membres. Il n’avait pas repris connaissance depuis leur départ de l’île et son teint grisâtre n’était pas de bon augure.

À tour de rôle, chacun des membres du groupe venait à son chevet pour le veiller et déceler la moindre évolution, fût-elle mauvaise. Hayden n’avait que peu de connaissances médicales, mais rien n’indiquait une amélioration de son état de santé. Le poison faisait son chemin dans son organisme et le tuait à petit feu. Encore quelques heures et il en serait terminé de Lucas.

— Thaliur ?

— Oui, Monsieur Hayden ? répondit l’Elfe bleu se tenant à la barre.

Son regard en amande d’un jaune sombre paraissait éteint. Il venait de perdre tout son peuple dans cette bataille et se retrouvait, à présent, le seul Elfe bleu en vie. Hayden se demandait comment le guerrier à la peau d’un noir bleuté parvenait à se maintenir debout.

— Ton navire supporterait-il plus de vent sans plier ? lui demanda Hayden.

— Que veux-tu dire ? s’offusqua-t-il. Notre navire est le meilleur de Nivurse ! Il peut voyager plus vite qu’un peryton, pourvu que le temps soit avec nous.

Le bateau de Thaliur était sans commune mesure avec celui de Peter Mauls. De plus petite taille, il permettait tout juste au groupe et à leurs montures de voyager. L’embarcation se composait de trois coques, sur lesquelles une plate-forme venait s’apposer. Beaucoup plus léger que l’Intempérance, il n’avait besoin que d’une seule voile. Cela faisait aussi de lui un navire bien moins rapide."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : magieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2016 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre