AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Cornu (Traducteur)Patrick Carré (Traducteur)
ISBN : 2213609152
Éditeur : Fayard (30/11/-1)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :


Si le Soûtra du Diamant et le Soûtra du Coeur sont célèbres dans l'ensemble du monde himalayen et sino-japonais, faisant l'objet de récitations et de méditations quotidiennes sur le sens de la vacuité universelle dans le bouddhisme tibétain et zen, il n'en est pas de même du Soûtra de la Pousse de Riz, injustement méconnu, et traduit ici pour la première fois en français.

Il s'agit pourtant d'un texte clé des débuts du Mahâyâna, qui t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
dbacquet
  25 mars 2018
Le Soûtra du Diamant est l'un des plus importants du Bouddhisme Mahâyâna, avec le Soûtra du Coeur, lequel est également présenté ici, en plusieurs versions, d'après des traductions du sanskrit en tibétain ou en chinois. Ces deux soûtras appartiennent à la littérature de la Prajnaparamita. La Prajna correspond à la connaissance transcendante qui dans la pensée du Bouddhisme est la vacuité, l'absence de permanence ou d'absolu dans toutes les manifestations du réel. Vajra en sanskrit désigne le diamant mais aussi la foudre, c'est donc ce qui coupe, éclaire et foudroie, ce qui brise les illusions et les passions, et engendre la compassion. Un troisième soûtra clôt ce volume, également en plusieurs versions, le Soûtra de la Pousse de Riz.
Commenter  J’apprécie          320
Danieljean
  31 janvier 2016
Le Sutra qui fut à l'origine de l'éveil de Houei Neng (Eno en japonais) l'un des plus grands maîtres du Chan/Zen.
La traduction est superbe, même si on peut regretter le choix de Philippe Cornu d'une version tibétaine, au détriment de celles de Kumarajiva et de Xuan Zang.
On retrouve également dans cet ouvrage 4 traductions très intéressantes du Sutra de la Prajnaparamita, le fameux Hannya Shingyo révéré par les adeptes du Zen, ainsi qu'un étonnant texte méconnu, le Sutra de la Pousse de riz, véritablement à découvrir.
Un livre à la portée de tous, aussi facile qu'agréable à lire. A recommander.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   29 juillet 2015
XXI
Le Bienheureux demanda :
"Dis-moi, Subhuti, le Tathâgata pense-t-il qu'il a enseigné le Dharma ?
- Non, Bienheureux, il ne voit pas les choses ainsi car le Tathâgata n'a jamais enseigné aucun Dharma.
- Subhûti, poursuivit le Bienheureux, celui qui prétendrait que "le Tathâgata a enseigné le Dharma" parlerait faux : il me discréditerait en se fixant à tort sur ce qui n'est pas. Pourquoi cela ? Parce que, Subhûti, on dit bien "enseignement du Dharma", mais il n'est rien qui se puisse concevoir de réel dans l'expression "enseignement du Dharma".
Le vénérable Subhûti demanda alors :
"O Bienheureux, y aura-t-il dans l'avenir des êtres qui, écoutant l'exposé de cet enseignement, en concevront une grande foi ?"
Le Bienheureux répondit :
"Subhûti, ceux-là ne seront ni des êtres animés ni autre chose que des êtres animés. Pourquoi donc ? Parce que, Subhûti, de ceux qu'ont désigne comme des "êtres animés", le Tathâgata précise qu'ils ne sont pas réellement des êtres animés : "êtres animés" n'est qu'une désignation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   29 juillet 2015
XXIX
De même, Subhûti, quiconque prétend que le Tathâgata va, vient, se lève, s’assoit ou se couche, celui-là ne comprends pas le sens de mon enseignement. Pourquoi ? Parce que le terme "Tathâgata" signifie "Qui ne vient de nulle part et ne va nulle part", si bien qu'on l'appelle Tathâgata, Arhat, Bouddha authentiquement et parfaitement éveillé.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Philippe Cornu (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Cornu
La religion .Philippe Gaudin,Philippe Cornu,Sophie Nordmann,Lucien Scubla CC-BY-NC-ND 2.0 le mot « religion » désigne des réalités d?une diversité déconcertante... Quoi de commun entre une technique de méditation du bouddhisme tibétain, une confrérie soufie et une synagogue ? Autour du vocabulaire religieux, en partant de ce mot « religion », les intervenants de la table ronde débattront de ce qui définit une religion, entre le penser et le faire, entre l?ici et l?ailleurs, le passé le plus lointain et l?actualité la plus brûlante... Avec : Philippe Cornu, anthropologue, président de L'Institut d'Études Bouddhiques ; Sophie Nordmann, philosophe spécialiste de la philosophie juive, EPHE ; Lucien Scubla, philosophe et anthropologue, chercheur associé à l'Institut Marcel Mauss, EHESS. Animée par de Philippe Gaudin, philosophe, Institut européen en sciences des religions, EPHE. Et l'intervention filmée de Bernard Cerquiglini, linguiste, qui ouvrira la soirée.
+ Lire la suite
Dans la catégorie : BouddhismeVoir plus
>Religion comparée. Autres religions>Religions d'origine hindoue>Bouddhisme (225)
autres livres classés : bouddhismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1229 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre