AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Kay Scarpetta, agent du FBI tome 11 sur 25

Hélène Narbonne (Traducteur)
EAN : 9782253172208
541 pages
Le Livre de Poche (01/03/2002)
3.52/5   434 notes
Résumé :
Kay Scarpetta se remet à peine de l’attaque d’un monstrueux serial killer, Jean-Baptiste Chandonne.
Le tueur vient d’être arrêté, mais le cauchemar n’est pas terminé pour autant. Car, de victime, Kay risque de se retrouver sur le banc des accusés. Qui est derrière cette machination ?
Avec l’aide de Lucy et de Pete Marino, Kay découvre que tout la ramène à un passé qu’elle tente désespérément d’oublier : La mort de son amant, Benton Wesley.
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
3,52

sur 434 notes
5
1 avis
4
7 avis
3
6 avis
2
3 avis
1
5 avis

Cronos
  09 avril 2022
Je ne le lis pas dans l'ordre mais je me souviens bien de Cadavre X, le tome précédent, dont une partie se déroule dans ma belle ville de Lyon. D'ailleurs le tome ne nécessite pas d'être lu dans l'ordre, c'est toujours un plus pour les sagas de 24 tomes comme la série Kay Scarpetta, j'apprécie pouvoir lire sans avoir à attendre de trouver le bon volume.
Passons au roman, beaucoup de suspens dans ce tome, Kay est en mauvaise posture, très mauvaise même, les rôles en sont presque inversés, de traqueuse de tueur, elle se retrouve traquée et j'adore, ça change un peu la donne, ça me stimule plus que de lire un énième tome où elle se confronte à un tueur, le trouve et basta. Jean-Baptiste Chandonne, le tueur en série, est aussi dans une posture différente, complot ou non contre lui, ce qui m'importe c'était de lire le dénouement final au plus vite.
Selon moi c'est le meilleur tome parmi ceux que j'ai lu de la saga. On ressort les vieux dossiers sur la mort de Benton, un personnage que j'aimais beaucoup, on a du complot aussi, j'aime bien même si ici c'est assez léger, ça reste en second plan. le livre a un bon rythme, l'auteure sait garder ses lecteurs en haleine, elle n'en est pas à son premier coup d'essai. Je sais que le tome à ses défauts, en particulier des facilités mais je l'aime comme il est.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
fleya
  24 avril 2019
A la moitié du bouquin, j'étais quasi sûr qu'il ne finirait qu'à une étoile! Au final j'en met 3! Deuxième livre que je lis dans l'univers de Kay Scarpetta, le premier (Bâton Rouge) avait été sympa sans plus... il en sera de même pour lui. Jusqu'à la moitié du livre, on s'ennuie ferme... Kay pleure sur son sort une bonne partie des premiers chapitres... et j'avoue avoir un peu de mal avec les lamentations... bon en même temps, elle a des raisons de le faire! J'ai eu aussi un peu de mal avec les trop grosses coïncidences dans l'histoire, tout est lié aux Chandonne, ça en devient presque ridicule!
Les personnages ne sont pas attachants selon moi.
J'ai tout de même passé un moment de lecture agréable, les phrases de Patricia Cornwell sont bien tournées et malgré tout, on désire connaître le fin mot de l'histoire (enfin en partie).
Commenter  J’apprécie          71
Leiji
  01 octobre 2014
Je ne suis pas une grande fan de Patricia Cornwell, mais une gentille dame m'en a offert deux pour l'avoir conseillée sur des livres, je me fais donc un devoir de les lire.
Kay Scarpetta se fait attaquer chez elle par le serial-killer connu sous le pseudonyme du "Loup-Garou". Elle échappe de peu à une mort qu'elle sait être atroce, puisque c'est elle qui a pratiqué l'autopsie de certaines des victimes du tueur. Elle se réfugie alors chez l'une de ses amies pour éviter la presse et tenter de reprendre pied. Mais au fur et à mesure que l'enquête avance, elle va découvrir la vérité sur la mort de son ancien amant et va être accusée du meurtre d'une de ses connaissances, jusque-là attribué au "Loup-Garou".
C'est confus, une histoire qui peine à démarrer, une héroïne qui se plaint durant les trois quart du livre, un flic qui énerve tout le monde mais qui est là tout le temps (jusqu'à la fête de Noël) et bien trop de questions soulevées qui restent sans réponse. Sans parler d'une fin beaucoup trop "happy end".
On ne sait plus qui l'on doit suivre, si l'enquête est sur Benton, Scarpetta, les Chandonne...Trop de personnages, d'affaires dans l'affaire qui n'aboutissent à rien pour finir...et bien sur rien. On a évidemment quelques révélations, mais qui ne suffisent pas à expliquer les plus de 500p de ce bouquin.
Je ne suis pas du tout convaincue par cette histoire, trop d'invraisemblances et de pistes qui sont évoquées sans que le lecteur ait le début d'une solution, d'une explication.
Lien : http://avantquelafindumonden..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Illwenne
  09 novembre 2013
DOSSIER BENTON est le 11ème tome des enquêtes de Kay Scarpetta. Je suis une grande fan de Patricia CORNWELL, ou plutôt de son enquêtrice favorite, et régulièrement je ressent le besoin de me plonger dans un de ses livres- ou plutôt de me replonger, puisque j'ai déjà lu une partie de son oeuvre.
En général les enquêtes de Kay Scarpetta peuvent se lire dans le désordre. DOSSIER BENTON est une exception : c'est la suite directe de CADAVRE X. Si vous n'avez pas lu le premier vous risquez de ne pas comprendre grand chose au second. Dans cet ouvrage Kay Scarpetta se retrouve dans une position délicate, piègée par le "Loup garou", le tueur démoniaque Jean Baptiste Chandonne. Les événements récents relatés dans CADAVRE X l'ont complétement déstabilisée et elle n'arrive toujours pas à se remettre de la disparition de son amant Benton Wesley. En plus de cela, une enquête de police la chasse de chez elle et elle doit se réfugier chez son amie la psychiatre Anna Zenner. Soupçonnée du pire, il semble que personne ne veuille croire à son innocence et elle doit lutter pour garder la tête hors de l'eau.
Je dois dire que toute la première partie du livre m'a profondément ennuyée : Anna Zenner entreprend une sorte de psychanalyse de Kay Scarpetta et celle-ci se met à nu, laissant ses sentiments et ses émotions remonter à la surface, mais c'est long....confus. On apprend un peu plus loin dans le livre le pourquoi de ces entretiens qui certes ont leur importance dans l'histoire, mais personnellement cela ne m'a pas appris grand chose et m'a vite lassée. Heureusement la deuxième partie est un peu plus animée, mais Kay blessée et tourmentée laisse de côté son rôle de médecin légiste et par là même d'enquêtrice et la fin du livre que j'ai trouvée un peu catapultée, presque baclée, m'a laissée dubitative... Comme si l'auteure décidait tout d'un coup qu'il était temps de terminer cette histoire et qu'il lui fallait trouver une fin qui tienne à peu près debout.
Dans ce tome, parmi les personnages principaux, il n'est pratiquement question que de Kay Scarpetta ; Lucy est presque absente, Marino ne fait que de brèves apparitions et se montre sous son plus mauvais jour. Par contre c'est Jaime Berger, la procureure venue de New York qui mène la danse, et Anna Zenner y tient un rôle assez important.
Je ne m'avoue quand même pas vaincue par cette lecture décevante et je vais continuer avec le tome suivant : BATON ROUGE.
DOSSIER BENTON : Une lecture a conseiller uniquement aux inconditionnels de Patricia CORNWELL

Lien : http://lecturesdebrigt.canal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Laehb80
  20 août 2022
Lecture pénible, sans grand intérêt. L'intrigue met beaucoup trop de temps à se mettre en place, trop de personnages, trop de faits secondaires qui viennent finalement peser sur le rythme et n'apportent absolument rien, une Kay Scarpetta horripilante, un déroulement peu crédible.
Bref, un opus vraiment pas terrible, à oublier mais j'essaierai de me rappeler de ne pas le conseiller !
Commenter  J’apprécie          93

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
PenelopePenelope   04 décembre 2010
Je ne la crois pas. Je suis le seul témoin en vie. L'unique. Elle a tout à fait l'intention de m'impliquer la-dedans, d'aborder jusqu'au dernier crime de Chandonne durant le procès, le tout magnifiquement mis en scène dans le cadre du meurtre vieux de deux ans d'une femme à Manhattan. Chandonne est malin. Mais, il a peut-être commis une erreur fatale sur la vidéo.
Commenter  J’apprécie          70
PenelopePenelope   04 décembre 2010
Les mauves maladifs d'un crépuscule glacial se fondent peu à peu dans un obscurité compacte. Je suis soulagée que les lourds doubles rideaux de ma chambre me protègent du monde extérieur tandis que je prépare mes bagages. Ma vie ne pourrait pas être plus chaotique qu'en ce moment.
Commenter  J’apprécie          70
joedijoedi   07 décembre 2010
Je crois sincèrement que les villes ont une âme, elles se teintent de l'énergie de ceux qui y vivent et président à leur destinée.
Commenter  J’apprécie          120
GrouchoGroucho   24 avril 2015
Je n'ai jamais été la patiente d'Anna. Du reste, je n'ai jamais suivi de psychothérapie ou d'analyse, ce qui ne signifie certes pas que je n'en aurais pas eu besoin. C'est même l'inverse, étant entendu que nous pouvons tous bénéficier d'un conseil intelligent. C'est juste que je suis une femme très réservée et que je fais très peu confiance aux autres, pour d'excellentes raisons. L'absolue discrétion et le secret professionnelle sont des foutaises. Je suis médecin entouré de confrères. Les médecins parlent. Ils parlent à leurs pairs, à leurs familles ou leurs amis. Ces secrets qu'on avait juré de ne jamais divulguer à âme qui vie en prêtant le serment d’Hippocrate finissent tôt ou tard par s'échapper.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
joedijoedi   07 décembre 2010
Rien ne pourra combler ce vide effrayant, l'écho des chambres désertées de mon âme, parce qu'à présent je l'abrite en moi.
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Patricia Cornwell (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patricia Cornwell
Vous l'attendiez, voici enfin le premier épisode du tout nouveau podcast des éditions du Masque : Conversation dans le noir. Chaque jeudi, nous vous proposerons une conversation téléphonique entre éditrice et auteure à écouter sur l'ensemble de nos réseaux sociaux. Dans ce premier épisode c'est Louise Mey qui ouvre le bal avec une conversation passionnante autour des femmes, de l'écriture et du militantisme en temps de confinement. Nous vous souhaitons une bonne écoute !
Extrait lu : https://fal.cn/extraitladeuxiemefemme
Oeuvres citées : Comtesse de Ségur Les quatre filles du docteur March - Louisa May Alcott Fred Vargas Série Kay Scarpetta - Patricia Cornwell Ecriture : Mémoires d'un métier - Stephen King
CRÉDITS : Conversation dans le noir est un podcast des éditions du Masque. Réalisation : Paul Sanfourche. Générique : Longing - Joachim Karud.
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Quel est le bon titre des livres de Patricia Cornwell ?

Et il ne restera que ... ?

Saleté
Cendre
Particule
Poussière

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Patricia CornwellCréer un quiz sur ce livre