AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pascal Loubet (Traducteur)
ISBN : 2749907888
Éditeur : Michel Lafon (16/01/2008)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 45 notes)
Résumé :
En cette année 878, le royaume d'Angleterre vibre à l'unisson de son roi : le Wessex s'est libéré du joug cruel des Vikings.
Le comte Uthred, vingt ans à peine, a bataillé ferme, et il espère que le mérite de son épée sera récompensé. Hélas, Alfred le Grand n'est pas réputé pour ses largesses... Uthred, jeune comte sans domaine et guerrier sans bannière, retourne alors dans sa région natale et dirige une troupe de rebelles vers le nord afin de s'attribuer par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Selvegem
  07 octobre 2016
Après avoir lu les deux premiers tomes, je ne pouvais pas manquer de poursuivre les aventures d'Uthred !
Les Seigneurs du Nord se déroule en l'an 878, et le Wessex semble être libéré pour de bon du joug des Vikings. Uthred a fait beaucoup pour cette victoire, et il espère que le roi Alfred le récompensera à sa juste valeur. Malheureusement, Alfred est plus connu pour sa piété que pour sa largesse... Uthred, toujours aussi jeune et impétueux, décide de prendre ce qui lui revient de droit par la force.
Nous suivons Uthred dans ses pérégrinations, entre le Wessex et la Northumbrie, sur les terres natales de notre héros... Nous rencontrons certains personnages des premiers volumes comme de nouveaux. Je dois dire que j'apprécie de voir Alfred qui, malgré son comportement, est toujours intéressant à suivre. Mais le personnage que j'ai été le plus ravi de revoir est Ragnar le Jeune, frère adoptif d'Uthred. Surtout qu'ils vont passer un certain temps ensemble, et l'alchimie entre ces deux-là est très agréable à suivre.
J'ai apprécié Les Seigneurs du Nord autant que les précédents, car on y retrouve les ingrédients qui m'ont plu : un héros impétueux, tête brûlée, tiraillé entre son envie de rejoindre sa famille d'adoption et les serments qui le lie à son pays d'origine.
(Mon avis complet sur mon blog.)
Lien : http://chezlechatducheshire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
JunoR
  19 décembre 2018
Un bon roman historique, à la fois instructif du point de vue historique mais également bien écrit et agréable à lire. le personnage principal manque un peu de nuance et d'humanité à mon goût mais les personnages secondaires, par contre, sont assez justes et bien tapés.
Si ce troisième roman de la saga aurait bien mérité un lexique néanmoins la narration reste assez claire et l'histoire trépidante nous emporte au-delà des nombreuses fois où on pourrait se dire "ah zut, c'est qui encore, celui-là?".
Commenter  J’apprécie          30
London16
  12 juillet 2015
Troisième volet de cette saga historique, et peut-être le plus riche en rebondissements jusqu'à présent. Nous quittons le temps de ce livre le Wessex pour la Northumbrie, Alfred pour Guthred, et retournons ainsi dans les terres natales de notre héros, Uthred. Saga magistrale d'un maître du roman historique, qui nous initie avec l'univers Viking, et qui nous fait vivre la vie des guerriers le temps de cette fresque historique.
Impatient de découvrir la suite!
Commenter  J’apprécie          00
Matinyoupi
  07 novembre 2016
Cette série, je l'adore. le rythme des livres nous tient en haleine tout le temps, on se sent plongé au coeur de l'action (coeurs sensibles, s'abstenir). En plus, on déculpabilise, car on se cultive énormément mine de rien.
C'est écrit comme un film... sauf que c'est moins cher et que ça dure plus longtemps.
D'ailleurs, cette saga ferait un super film.
Commenter  J’apprécie          00
pdesrosi
  11 octobre 2012
Beaucoup de personnage et de lieux et peu d action. Les descriptif sont long.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
London16London16   12 juillet 2015
Je ne suis point chrétien. Aujourd'hui, il ne fait pas bon déclarer cela, car évêques et abbés ont trop d'influence, et il est plus facile de feindre la foi que de combattre la colère. J'avais été élevé en chrétien, mais à dix ans, dans la famille de Ragnar, j'avais découvert les anciens dieux saxons qui étaient aussi ceux des Danes et des Norses. Et leur culte m'a toujours paru plus sensé que m'incliner devant un dieu venu d'une contrée si lointaine que je n'ai jamais rencontré personne qui y soit allé. Thor et Odin foulaient nos collines, dormaient en nos vallées, aimaient nos femmes et buvaient l'eau de nos rivières; cela faisait d'eux des voisins familiers.

Et puis nos dieux ne sont pas obsédés par les hommes. Ils ont leur propres querelles et histoires d'amour et semblent ne nous prêter aucune attention la plupart de temps, alors que le dieu chrétien n'a rien de mieux à faire qu'édicter des lois. Des lois, encore des lois, des interdictions et des commandements, et il a besoin de centaines de prêtres en robes noires et de moines qui s'assurent que l'on y obéit. Pour moi, c'est un dieux fort grincheux, même si ses prêtres prétendent constamment qu'il nous aime. Je n'ai jamais été assez sot pour croire que Thor, Odin ou Hoder m'aimaient, bien que j'espère parfois qu'ils m'aient jugé digne d'eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JunoRJunoR   09 décembre 2018
J'avais été élevé en chrétien, mais à dix ans, dans la famille de Ragnar, j'avais découvert les anciens dieux saxons qui étaient aussi ceux des Danes et des Norses. Et leur culte m'a toujours paru plus sensé que m'incliner devant un dieu venu d'une contrée si lointaine que je n'ai jamais rencontré personne qui y soit allé. Thor et Odin foulaient nos collines, dormaient dans nos vallées, aimaient nos femmes et buvaient l'eau de nos rivières ; cela faisait d'eux des voisins familiers. Et puis nos dieux ne sont pas obsédés par les hommes. Ils ont leurs propres querelles et histoires d'amour et semblent ne nous prêter aucune attention la plupart du temps, alors que le dieu chrétien n'a rien de mieux à faire qu'édicter des lois. Des lois, encore des lois, des interdictions et des commandements, et il a besoin de centaines de prêtres en robes noires et de moines qui s'assurent que l'on y obéit. Pour moi, c'est un dieu fort grincheux, même si ses prêtres prétendent constamment qu'il nous aime. Je n'ai jamais été assez sot pour croire que Thor, Odin ou Hoder m'aimaient, bien que j'espère parfois qu'ils m'aient jugé digne d'eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
picturapictura   22 avril 2014
J’avais envie de ténèbres. En cette nuit d’été, le clair de lune qui ne cessait de glisser entre les nuages me rendait nerveux. J’avais envie de ténèbres.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Bernard Cornwell (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Cornwell
Vidéo de Bernard Cornwell
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'aigle de Sharpe - Bernard Cornwell

Le petit nom de Sharpe est ?

William
Richard
John

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Les aventures de Sharpe : L'aigle de Sharpe de Bernard CornwellCréer un quiz sur ce livre