AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915243131
Éditeur : Nimrod (01/06/2008)

Note moyenne : 4.62/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Après avoir conquis Ciudad Rodrigo, l'armée anglo-portugaise fait route vers Badajoz, une redoutable ville fortifiée défendue par les Français et qui barre la route de Madrid.
Mais pour Richard Sharpe, l'enjeu des combats à venir n'est pas seulement stratégique. Afin de reprendre le commandement de sa compagnie, confiée à un officier plus riche et plus influent que lui, et de se préserver du sergent Hakeswill, son vieil ennemi tout juste débarqué d'Angleterre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
fnitter
  29 juin 2016
Troisième tome des aventures de Sharpe.
1812. Guerre d'Espagne, siège de Badajoz. le fameux et éternel siège, sa défense héroïque, son dernier carré. Ben non, cette fois nous suivrons Sharpe dans le rôle de l'assaillant, la bravoure. Les enfants perdus, première colonne assurément suicidaire chargée d'ouvrir la voie dans les brèches. Volontaires, amour propre et promotions à la clé pour les survivants (rarement distribuées).
Sharpe en butte à son pire ennemi, son ancien Sergent Obadiah Hakeswill, Sharpe déconsidéré qui perd sa compagnie par les bons soins des grattes papiers à mille lieux de la réalité et de l'âpreté des combats.
Le premier tome est génial, le second tome est génial. le troisième tome ? Est génial. Cette série mérite tous les superlatifs que je pourrais lui trouver, mais je les ai déjà tous employés dans mes critiques des deux premiers opus.
Une lecture menée tambour battant, pas de temps morts, de l'épique à toutes les pages, un héros charismatique au possible. Tiens même Gemmell est enfoncé… :-)
Vivement la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          773
Gwen21
  09 septembre 2013
1812. Espagne.
Ce troisième tome des aventures du capitaine Richard Sharpe tranche avec ses aînés de par sa virilité exacerbée. Roman 98% militaire et 2% romanesque, "La compagnie de Sharpe" donne au lecteur le sentiment que l'auteur a peut-être songé à achever ici sa saga, sur le dénouement sanglant du siège de Badajoz, verrou fortifié posé sur la frontière entre Espagne et Portugal et dont la prise garantissait à Wellington et à ses armées britannique et alliée de pénétrer en Espagne pour bouter les Impériaux hors de la Péninsule. En effet, la fin de cette aventure sonne comme une bonne issue pour les protagonistes et offre un dénouement parfait à l'écrivain qui ne pouvait augurer le succès de librairie qui allait l'encourager à poursuivre son oeuvre.
Roman violent, viril et guerrier. Éprouvant pour ceux qui tournent de l'oeil à la vue du sang ou à la pensée d'une baïonnette de 40 cm d'acier dentelé s'enfonçant dans la poitrine d'un soldat ennemi à la fois mort de peur et électrisé par la rage de vaincre.
Roman fascinant sous bien des aspects par le tableau précis et très bien documenté qu'il brosse du siège d'une ville en temps de guerre napoléonienne. Bernard Cornwell maîtrise parfaitement son sujet, à la fois sa chronologie et sa thématique. Il sait entraîner son lecteur dans le sillage d'un bataillon montant à l'assaut d'une brèche, décrire les techniques et les stratégies, nommer les armes et indiquer les "avancées" dans cet "art de la guerre" ayant pour seul but de faire d'une armée une machine à tuer, à broyer, à anéantir, à écraser...
Des scènes très réalistes souvent insoutenables de par leur violence. Pourtant, je pense que l'auteur a évité les écueils qui auraient pu faire basculer son récit dans une narration édulcorée. Ce que j'apprécie particulièrement, c'est que j'ai beau cherché et être attentive, je ne trouve pas de manichéisme dans la distribution de l'action et ça, ça me plaît. Il s'agit d'un récit de guerre : deux citadelles espagnoles doivent tomber et passer des mains françaises aux mains anglaises, Ciudad Rodrigo et Badajoz. Sharpe et sa compagnie prennent évidemment part aux combats et obéissent aux ordres de leurs officiers, normal, ce sont des soldats, le lecteur ne doit donc pas s'attendre à des scènes pastorales mais, sous la plume de l'auteur, aucune des deux armées n'est meilleure que l'autre ; les belligérants deviennent des bouchers barbares qu'ils portent un uniforme bleu ou rouge ; l'horreur des pillages est aussi dégradante de quel côté qu'elle vienne ; les "héros" qui parviennent à franchir les murailles hérissées de fer de la forteresse assomment l'ennemi à coups de hache et de baïonnette et ne font pas de quartier qu'ils soient français ou britanniques ; Sharpe et ses compagnons n'échappent pas à l'instinct de survie qui pousse à tuer avant d'être tué. Pour le lecteur français, il n'est pas facile de "choisir son camp" quand il assiste à l'assaut des Anglais contre ses compatriotes !
Honnêtement, je pense qu'un lecteur qui débuterait la saga de Sharpe par ce tome 3 passerait à côté d'une bonne part de compréhension de la psychologie des personnages pour ne retirer de sa lecture qu'un très bon récit militaire si tant est qu'il apprécie un tel récit. Pour le lecteur qui suit les aventures de Sharpe depuis quelques tomes, comme c'est mon cas, la lecture de ce volet est une montée en puissance dans l'horreur de la guerre, dans tout ce qu'elle a de cru et de sanguinaire, une apogée en quelque sorte qui pousse à désespérer du comportement des hommes quand ils sont plongés dans des circonstances où il ne peut plus y avoir ni gentils ni méchants mais seulement des victimes et des bourreaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Birhacheim
  24 juillet 2009
Cet épisode des aventures du Capitaine Sharpe nous emmène aux terribles sièges et assauts par les britanniques des villes espagnoles de Ciudad Rodrigo et de Badajoz en 1812.
Wellington devait impérativement prendre ces deux points fortifiés sur les deux principales routes d'entrée en Espagne depuis le Portugal.
Le désormais célèbre Capitaine Sharpe du South Essex va jouer un rôle important dans ces assauts.
Pour ce troisième opus, le rythme et le suspens sont au rendez-vous ! Encore un grand Cornwell à ne pas rater.
Goddam ! Que ces assauts étaient périlleux…
Lien : http://www.bir-hacheim.com/r..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
fnitterfnitter   30 juin 2016
Les Anglais célébreraient la prise de la ville. Ils aimaient les victoires, surtout celles qui se déroulaient loin de chez eux et qui renforçaient leur sentiment de supériorité sur les Français, mais ils ne voulaient rien savoir de tout le reste ; les plaintes des blessés, les coups sourds des membres que l'on ampute, ou encore le sang épais qui, du sol de la salle d'opération, s'infiltrait jusque dans la cave, où il s'écoulait lentement, goutte à goutte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Gwen21Gwen21   04 septembre 2013
- [...] Mais notre nouveau colonel arrive aujourd'hui. Vous ne semblez pas surpris ?
[...] - Je devrais l'être ?
- Non, répondit Leroy en souriant. Mais la réaction habituelle consiste généralement à s'exclamer : "Qui ? Pourquoi ? Comment ? Comment le savez-vous ?" et là, je vous donne toutes les réponses, et cela forme ce qu'on appelle une conversation.
Commenter  J’apprécie          170
fnitterfnitter   03 juillet 2016
La capture de Badajoz illustre mieux que jamais la formidable bravoure de nos troupes, mais j’espère sincèrement ne plus jamais avoir à les amener à de telles extrémités.
Commenter  J’apprécie          320
fnitterfnitter   01 juillet 2016
Les débonnaires, avait-il appris dans la Bible, hériteraient la terre. Mais pas avant que le dernier des soldats la leur ait abandonnée dans son testament.
Commenter  J’apprécie          350
Videos de Bernard Cornwell (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Cornwell
Vidéo de Bernard Cornwell
autres livres classés : fortificationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'aigle de Sharpe - Bernard Cornwell

Le petit nom de Sharpe est ?

William
Richard
John

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Les aventures de Sharpe : L'aigle de Sharpe de Bernard CornwellCréer un quiz sur ce livre