AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915243085
Éditeur : Nimrod (27/11/2007)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Découvrez Richard Sharpe, le meilleur ennemi de Napoléon.
Guerre du Portugal, forteresse d'Almeida, août 1810. Tandis que les armées françaises occupent l'Espagne et repoussent les armées anglaises sur les côtes portugaises, le général Wellington confie une mission désespérée au capitaine Richard Sharpe, du South Essex. Celui-ci doit, avec ses fusiliers, s'infiltrer derrière les lignes françaises et faire jonction avec un mystérieux chef guérillero, El Católi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
fnitter
  21 mars 2016
Second tome (dans l'ordre chronologique) des aventures de Sharpe.
Pour la petite note historique. Nous sommes en 1810. Durant la troisième tentative d'invasion du Portugal 65000 français vont affronter les 50000 hommes de Wellington. Sans compter les guérilleros espagnols, véritable plaie pour les français.
Ce qui semble être le dernier rempart : La forteresse d'Almeida.
Mais Wellington a d'autres idées en tête et charge Sharpe d'une mission cruciale, vitale même pour la suite de la guerre, récupérer un trésor. 16 000 pièces d'or abandonnées par les espagnols. Sharpe doit réussir à tout prix. A tout prix. Et ce prix risque d'être élevé.
Dès le début, Sharpe se met à dos la prévauté. Il ne faudrait pas que cette mission soit trop facile. 50 contre 800, si en plus on ne s'invente pas quelques ennemis en plus, ce serait du gâteau. Mais non, au final, ils ne viendront pas gêner le désormais Capitaine Sharpe dans sa mission.
Sans peur et sans reproche, sans états d'âme ou presque. Notre héros droit dans ses bottes, adoré de ses hommes, un exemple à suivre ? (n'exagérons rien, c'est un soldat au dix-neuvième siècle).
Un second tome plein d'action de combats de fureur et de sang.
Allez seul bémol. Je ne sais pas si c'est Sharpe ou B.Cornwell himself qui fantasme, mais il lui faut une nana bien roulée à chaque épisode. Peu importe qu'elle apporte quelque chose au récit ou pas. Et évidemment, Sharpe le beau gosse... vous m'avez compris.
Définitivement conquis par la série, en route pour le tome 3. Quelle tristesse que Nimrod semble avoir abandonné la traduction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          840
Gwen21
  01 septembre 2013
"Ô Richard, Richard, mon valeureux capitaine, mon brave soldat sans peur et aux cent reproches, pourquoi me donnes-tu de telles frayeurs ? Ce n'est pas de savoir qu'il reste encore 21 tomes de tes aventures après ce deuxième volet qui me rassure, je tremble à la pensée de toutes tes imprudences et des périls dont tu menaces ton existence !
Toi qui es en bonne voie de me réconcilier avec la gent britannique, toi qui me donnes des insomnies à n'en plus finir, toi dont les aventures m'entraînent dans les montagnes escarpées de l'Espagne et du Portugal en guerre contre mon empereur, sois plus charitable et ne t'expose pas autant ! Tu veux donc faire de moi une veuve avant d'avoir fait de moi une épouse ? Car tu veux toujours m'épouser, n'est-ce pas mon Richard ? Oui, c'est entendu, je fermerai les yeux sur tes incartades ; vie de soldat a ses exigences. Tu plais aux femmes, tu plais aux femmes, un point c'est tout, est-ce que je peux vraiment t'en vouloir ?..."
Oh, pardon, amis lecteurs, vous étiez là ? Désolée, je me suis une fois de plus laissé entraîner par ma passion pour mon cher Sharpe, j'en ai oublié où je me trouvais. Bien, je laisse en suspens ma dépêche, pose ma plume d'oie et vous consacre à présent toute mon attention. J'imagine que vous voulez connaître mon sentiment sur ce roman, tout en sachant que mon avis ne peut pas être objectif tant je suis sous le charme de son héros ?
"Le trésor de Sharpe" vaut le détour, comme son aîné, bien qu'il ne s'agisse pas ici pour Sharpe et ses lecteurs de prendre part à une grande bataille décisive dans le conflit armé qui oppose les armées napoléoniennes et celles du général Wellington. Non, dans cet opus-ci, Sharpe se voit confier une mission de la plus haute importance stratégique, une mission secrète. Accompagné de sa compagnie du South Essex et de ses fusiliers, une cinquantaine d'hommes au total, il va devoir "sauver la guerre" qu'on croit perdue en ramenant à son général 16 000 pièces d'or, un butin qu'il doit subtiliser aux partisans espagnols, des hommes poussés par la guerre à devenir des guérilleros, aussi redoutables que des bandits de grands chemins et plus meurtriers que les lignes de cavalerie françaises.
Nonobstant les erreurs de mise en page et les fautes d'orthographe de l'édition Nimrod (fait nouveau totalement absent du premier tome, "L'aigle de Sharpe"), la lecture des aventures du ténébreux capitaine né de la plume de Bernard Cornwell est toujours aussi exaltante. Je ressens à enchaîner les tomes une addiction toujours plus grande. J'apprécie non seulement le personnage principal (ça, je pense que vous l'aurez compris depuis quelques critiques) mais la narration est vraiment plaisante avec cette plongée dans l'univers militaire pour lequel, en temps normal, je n'ai aucune affinité particulière, mais qui, dans cette saga, me passionne sincèrement. Et même si le lecteur se doute que malgré les dangers et les situations qui semblent bien souvent inextricables, son héros ne va pas y laisser sa peau (enfin, il y laisse quelques lambeaux mais il en a vu d'autres!), il n'en éprouve pas moins de délicieux frissons, exalté par le suspense qui frôle parfois celui d'un polar et par l'action, haute en couleurs, qui, d'ami en ennemi et de femme conquise en maîtresse traîtresse, mène Sharpe à son but.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   23 mars 2016
C'était la pire heure de la nuit, celle où la peur submerge tous les sens, et les hussards et les lanciers réfugiés derrière les hauts murs guettaient sans doute les hurlements des loups dans les collines, les trilles des engoulevents, et chaque bruit était comme un pas vers la mort, jusqu'à ce que leurs sens soient brouillés, jusqu'à ce qu'ils se défient de ces avertissements et que la nuit ne soit plus qu'une longue épreuve de survie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
fnitterfnitter   25 mars 2016
Leur progression était lente et douloureuse. Les havresacs leur sciaient les épaules, creusaient la chair, et l'or n'était plus désormais l'objet d'un rêve fou, mais un fardeau maudit dont ils se seraient volontiers débarrassés si Sharpe n'avait pas été derrière eux à les bousculer, à les harceler, à forcer la progression de la compagnie à travers ce plateau hostile exposé à tous les vents.
Commenter  J’apprécie          353
fnitterfnitter   24 mars 2016
Sharpe poussait ses hommes à leur maximum, sans aucune indulgence, se servant de sa colère comme d'un fouet, les dirigeant vers le nord ou vers l'ouest, à travers cette pluie incessante, en décochant des coups de pied à ceux qui s'écroulaient et en portant lui-même deux havresacs d'or pour leur montrer que c'était possible.
Commenter  J’apprécie          300
fnitterfnitter   22 mars 2016
Je me suis engagé comme soldat pour récolter la gloire,
Et, contre six pence par jour, me faire tirer dessus.
Charles Dibdin 1745-1814
Commenter  J’apprécie          430
Gwen21Gwen21   31 août 2013
- Elle s'est déshabillée, répondit Sharpe dans un large sourire.
Kearsey se retourna, horrifié.
- Vous avez regardé ! [...] Quelle sorte d'homme êtes-vous donc, Sharpe ?
Kearsey était furieux, mais Sharpe se détourna de lui. Quelle sorte d'homme aurait pu ne pas regarder ?
Commenter  J’apprécie          200
Videos de Bernard Cornwell (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Cornwell
Vidéo de Bernard Cornwell
autres livres classés : wellingtonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'aigle de Sharpe - Bernard Cornwell

Le petit nom de Sharpe est ?

William
Richard
John

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Les aventures de Sharpe : L'aigle de Sharpe de Bernard CornwellCréer un quiz sur ce livre