AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hélène Narbonne (Traducteur)
EAN : 9782253170778
345 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (01/05/1999)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 592 notes)
Résumé :
Des cadavres, Kay Scarpetta en a vu beaucoup dans sa carrière de médecin-légiste. Souvent démembrés, découpés, étranglés.. Mais elle n'en avait pas encore vu dont la peau présente, en signe distinctif, les symptômes de la même maladie. Une maladie depuis trente ans éradiquée la planète !
Qui est donc Mordoc, tueur en série, assez audacieux pour se présenter à Kay sur l'internet, assez diabolique et assez fou pour propager un virus mortel ?

Aprè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
iz43
  23 septembre 2018
Kay scarpetta est un personnage que je suis depuis très longtemps. J aime retrouver les aventures de ce personnage attachant qui exerce une profession atypique: médecin légiste. Dans chaque tome je me fais une joie de retrouver kay et ses talents professionnels mais aussi de cuisinière, Marino un policier, sa nièce lucy et wesley...
J ai déjà lu mordoc il y a bien longtemps et il ne m avait pas laissé de souvenirs impérissables. Pour cause, je me suis retrouvée dans une enquête qui traîne en longueur où il ne se passe pas grand chose et dont la fin est expédiée.
Je vais tenter de relire les premiers tomes qui m avaient tant emballée.
Ici il est question de victimes demembrees et d une maladie éradiquée qui refait surface.
J ai quand même été contente de retrouver kay scarpetta mais c est loin d être le meilleur tome.
Commenter  J’apprécie          320
jppoprawa
  13 octobre 2018
J'ai lu de nombreux livres de Patricia Cornwell, auteur que j'apprécie beaucoup.
Ici, dans « Mordoc», le docteur Kay Scarpetta est confronté à un sérial killer qui réintroduit une maladie éradiquée depuis trente ans. Qui est ce sérial killer, un être sain d'esprit ou un fou ?
Il ne vous reste plus qu'a vous plonger, tète la première dans ce livre pour en connaître le dénouement.
J'ai apprécié moyennement
Bonne lecture à vous
Commenter  J’apprécie          150
audrey77340
  28 septembre 2012
Pour lire ce livre, il vaut mieux avoir lu tous ceux de la série Scarpetta qui le précèdent. Sinon, vous risquez de ne pas apprécier ses personnages qui, pour un lecteur assidu de Cornwell, sont très attachants car on suit leur évolution depuis le début. Néanmoins, ce n'est pas pour cela que notre esprit critique en est amoindri (enfin je l'espère...).
Il s'agit d'un Scarpetta pur jus, hélas pas de la meilleure période. Mais comme de nombreux fans de la première heure, je suis de plus en plus désabusé par cette série qui se meurt trop longuement à mon goût.
Mais revenons au roman. Jusque vers la fin, il est très classique avec tout l'attirail scientifique qui permet à Kay Scarpetta de trouver la clé de l'énigme et avec ses personnages dont on suit la vie avec intérêt quand même. Mais la fin est bâclée (comme certains autres de la série) et si on était indulgent pour les précédents, la, la pilule ne passe pas car on sait très bien que Patricia Cornwell a fait du meilleur boulot et là, ça sent la facilité, non l'erreur de la jeune écrivain
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Cormorobin
  20 mai 2014
J'ai beaucoup apprécié les premiers romans de Kay Scarpetta. C'était très fort, très fouillé, un genre qu'on découvrait et que j'ai ensuite continué avec Katty Reichs. Pour avoir vu, au sommet de sa gloire (?), une interview de Patricia Cornwell, j'avais appris à ce moment là qu'elle avait une petite équipe qui écrivait pour elle, sous sa conduite. Et là, franchement, ça commençait à se voir. Donc j'ai arrêté ma lecture de ses livres peu de temps après Mordoc.
Mordoc décrit la recherche d'un tueur en série, doté a priori d'une arme biologique redoutable.
Commenter  J’apprécie          72
Lampyre
  25 décembre 2019
J'avais un peu abandonné la lecture de Patricia Cornwell et Kay Scarpetta . Probablement un effet d'"un peu trop" . le temps a passé et j'ai retrouvé ce livre en tentant de ranger ma bibliothèque . Je l'ai lu en quelques jours . J'ai retrouvé avec plaisir les personnages que j'avais abandonnés en chemin et leurs liens . L'intrigue est intéressante et bien construite rt je ne m'attendais pas du tout au dénouement .
Commenter  J’apprécie          82

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
amanlineamanline   30 novembre 2015
Il est plus facile de s'occuper des meurtriers, des serial killers, des gens que l'on peut éliminer avec une arme. Mais ce sont les tueurs invisibles que j'ai toujours redoutés. Ceux-là s'attaquent à toi par une belle journée ensoleillée dans un endroit public, et se glissent dans ta limonade.
Commenter  J’apprécie          60
GrouchoGroucho   18 mars 2015
Une vague d'irritation familière me submergea. Ring adorait tirer des conclusions hâtives et les énoncer de vive voix avec ce côté péremptoire de ceux qui n'en savent pas assez pour comprendre qu'ils peuvent se tromper. Ceci était, pour une part, dû au fait qu'il voulait obtenir des résultats sans avoir à travailler.
Commenter  J’apprécie          40
genougenou   14 septembre 2013
-Vous avez une déposition à deux heures, une réunion sur le cas Norfolk-Southern à trois. A quatre heures, une conférence sur les blessures par balle à l'Académie de médecine légale, et à cinq heures, un rendez-vous avec l'enquêteur Ring, de la police d'Etat
Commenter  J’apprécie          30
reve2003reve2003   18 février 2018
Elle veillait sur moi, comme j'avais veillé sur elle toutes ces années [...].
Commenter  J’apprécie          40
louvetinelouvetine   02 janvier 2011
j'avais l'impressin d'un dérèglement électrique dans tout mon organisme
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Patricia Cornwell (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patricia Cornwell
Vous l'attendiez, voici enfin le premier épisode du tout nouveau podcast des éditions du Masque : Conversation dans le noir. Chaque jeudi, nous vous proposerons une conversation téléphonique entre éditrice et auteure à écouter sur l'ensemble de nos réseaux sociaux. Dans ce premier épisode c'est Louise Mey qui ouvre le bal avec une conversation passionnante autour des femmes, de l'écriture et du militantisme en temps de confinement. Nous vous souhaitons une bonne écoute !
Extrait lu : https://fal.cn/extraitladeuxiemefemme
Oeuvres citées : Comtesse de Ségur Les quatre filles du docteur March - Louisa May Alcott Fred Vargas Série Kay Scarpetta - Patricia Cornwell Ecriture : Mémoires d'un métier - Stephen King
CRÉDITS : Conversation dans le noir est un podcast des éditions du Masque. Réalisation : Paul Sanfourche. Générique : Longing - Joachim Karud.
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1956 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..