AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253119067
499 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (27/02/2008)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 215 notes)
Résumé :
Kay Scarpetta, à présent consultante à l’Académie nationale des sciences légales de Floride, est plongée dans une affaire où les indices matériels divergent : tous évoquent un tueur qui agit sans raison.
Entourée de son équipe : Marino, Wesley, sa nièce Lucy, Kay tente d’établir un lien entre les suspects probables et ces crimes. Elle enquête parallèlement sur une disparition dans une demeure tranquille, où quatre personnes se sont volatilisées.
Dans l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  12 mai 2012
Tout va mal. Scarpetta est en froid avec Benton, d'autant que leur investissement professionnel les éloigne l'un de l'autre. Lucy, la nièce surdouée et atypique de Scarpetta a de gros soucis. Bien entendu un tueur officie dans les environs. Curieusement il s'attaque non seulement aux humains mais aux citronniers et orangers de la région. Deux femmes et deux enfants ont disparu. L'un des 2 jeunes femmes est torturée par un psychopathe qui se proclame Oeil de Dieu et semble être la main armée d'un commanditaire tout puissant («Dieu est dotée d'un QI de 150»). Si l'on ajoute à cela un stagiaire odieux et indélicat qui a piraté les dossiers informatiques les plus secrets et qui nourrit une jalousie maladive vis à vis de la bande de Scarpetta, on peut comprendre qu'il est impossible de d'ennuyer en parcourant ces 500 pages, entrant indéniablement dans la catégorie des thrillers (la sensibilité du lecteur peut être mise à mal par les scènes réalistes, pas seulement au cours des investigations de médecine légale, car on assiste aussi au calvaire de l'une des victimes
Du fait de ces multiples départs de feu, le début peut paraître un peu confus. L'horizon se dégage peu à peu, et le lecteur l'a pressenti bien avant que Scarpetta ne l'exprime ainsi : «je ne considère pas qu'il existe un lien entre toutes, toutefois, je le redoute».
Quant à la résolution de l'intrigue, que bien entendu je ne révèlerai pas même sous la torture, je dirai cependant qu'elle est un peu alambiquée, et de ce fait totalement imprévisible
Beaucoup de scènes me sont apparues familières dès le début au point que j'ai du rechercher si un film n'avait pas été tiré du roman, ce qui n'est pas le cas. L'hypothèse la plus vraisemblable est donc que j'ai du déjà le lire! Sans me souvenir de la fin....
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Yumiko
  12 avril 2012
Voilà un bon moment que je n'avais plus lu d'histoires de Kay Scarpetta. Je ne suis plus très à jour dans les évènements qui bouleversent sa vie et cela m'a un peu déstabilisée dans ce tome. J'ai eu de la peine à me remémorer la place des différents personnages et j'ai eu l'impression d'être ballottée sans réussir à m'accrocher à quoi que ce soit.
Après ce ne sont pas des éléments obligatoires pour suivre un récit du Dr. Scarpetta, il y a toute l'enquête qui est indépendante de sa vie privée et qui est le thème central du livre. Seulement voilà, celle-ci est très mal construite. Entre évolution brouillonne et incohérences, j'ai eu des difficultés à arriver au bout…
Pourtant, l'idée de base était excellente. Les meurtres et l'enquête sont intéressants et titillent le lecteur. Kay est toujours aussi exceptionnelle, mais son caractère devient de plus en plus désagréable. Elle est horripilante de suffisance et de réflexions pas toujours très sympathiques vis-à-vis de ses collaborateurs. J'ai été déçue par elle.
Benton n'apparaît que très peu et leur relation n'est qu'effleurée donc peu intéressante. Dommage car lui je l'aime beaucoup et le projet « Predator » qu'il mène est franchement intrigant mais très vite mis au second plan. Marino va de pire en pire et fait tout et n'importe quoi! Une horreur… Quant à Lucy, après avoir appris une mauvaise nouvelle, elle débloque complètement!
Finalement, j'ai eu l'impression de devenir cinglée en essayant de comprendre ce que l'auteur nous propose et de décortiquer le comportement des personnages qui est complètement désordonné. du coup, j'en ai eu marre de m'épuiser pour rien. Même le dénouement dont j'attendais tout n'est pas à la hauteur des espérances malgré tout une évolution qui semblait réserver une bonne surprise.
Vous l'aurez compris, je suis déçue par ce livre et j'hésite vraiment à lire un autre tome de cette série qui n'est plus aussi bonne qu'à ses débuts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nathalou93
  07 septembre 2017
Fin de #sansraison de #patriciacornwell - C'est le quotidien de l'académie Nationale de sciences Médico Légales - En clair, c'est la science de l'autopsie - Il y a plusieurs personnages : Marino - Responsable de la section d'enquête de l'académie et enquêteur criminel - Kay Scarpetta - sa patronne - Anatomopathologiste consultante et aussi directrice du département de science et de médecine légales de l'académie - Benton Wesley - Psychologue spécialisé dans la criminologie - Deux histoires s'entrecroisent, donc des meurtres qui élucident par rapport au corps, de ce qu'il as, comment il est positionné - Et une étude qui s'appelle PREDATOR, dont Benton dirige, qui est aussi le mari de Kay Scarpetta, qui consiste à étudier le cerveau des plus dangereux sérial Killer, les personnages vont s'entrecroiser sur les divers meurtres, et se réunir, et l'étude risque de mal finir 💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗💗Mon avis : Premier Livre de cet auteur Patricia Cornwell, au début du mal à rentrer dans l'histoire, mais après découvrir l'univers de la médecine légale, hyper intéressant, ce point de vue de super médecins qui connaissent autant ce que raconte un corps quand il est mort que l'enquête en elle même, sans parler, adorer l'étude de Benton avec les serial Killer sur leurs cerveaux, sans parler de l'histoire d'amour des deux protagonistes - Donc après etait prise complètement par ce milieu et donc beaucoup apprécier, j'ai d'autres livres de cet auteur - À voir si j'aime autant - 🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣🍣Morale de l'histoire : Ne pas trop tenter le diable, on risque de se brûler
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Taylor
  17 septembre 2015
Qu'il est bon parfois de revenir aux fondamentaux. Je suis une fan de la première heure de Patricia Cornwell et de son personnage fétiche, Kay Scarpetta. Il y a avait très longtemps que je n'en avais pas lu et j'ai donc pris énormément de plaisir à retrouver tous les personnages.
On retrouve donc Kay Scarpetta en tant que consultante à l'Académie des sciences légales de Floride. Ses services sont donc requis pour une affaire de meurtre pour le moins étrange.
Wesley est quant à lui en train de faire une étude sur le cerveau de psychopathes triés sur le volet. Lucy et Marino se battent avec leurs démons intérieurs. Mais ils vont devoir unir leur force contre un meurtrier au mobile pour le moins obscur et ils ne vont pas être de trop afin de démêler les écheveaux de ce noeud.
Ce qu'il y a de bien dans les séries c'est que l'on peut voir les personnages évoluer. Je peux dire que j'ai muri et les personnages de Patricia Cornwell également. Il est vrai que toutes les épreuves qu'ils ont traversé en aurait bouleversé plus d'un.
Le milieu médico légal est toujours aussi passionnant et l'auteur utilise le jargon sans pour autant être pontifiante.
J'ai beaucoup de retard dans la série mais je suis contente qar il me reste encore plein d'heures de lecture avec mes personnages fétiches.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ymerej02
  13 août 2018
Je ne donnerai pas d'avis proprement dit, ayant abandonné la lecture mais je souhaite juste permettre à certains de ne pas faire l'erreur. Voilà souhaitant élargir mes lecture je me lance dans ce roman, je n'arrive pas à m'accrocher à l'histoire alors que le résumé m'attirer, pas vraiment de logique à mes yeux on saute d'un personnage à l'autre bref c'est comme ci vous preniez un livre l'ouvrez en plein milieu et débuter votre lecture pour la première fois. Je le ferme et me retrouve sur Babelio pour lire les avis, je découvre alors trop tard que le personnage kay scarpetta n'en est pas à sa première, il y a d'autres livre de cette auteur avec ces personnages et malheureusement je pense qu'il et difficile de commencer par celui ci car après avoir lu les 100ère pages je n'étais pas emporter par le récit.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
pit31pit31   22 décembre 2019
En temps normal, le Dr Lane pénétrerait dans la salle d'IRM et s'occuperait elle-même de son patient. Mais les femmes médecins ou scientifiques ne sont pas autorisées à entrer en contact physique avec les sujets de l'étude PREDATOR. Au demeurant, leurs confrères de sexe masculin doivent faire preuve de la plus grand prudence. Quant à la sécurité en dehors de cette salle, elle est laissée à l'approbation des cliniciens qui interrogent les sujets. Ils peuvent demander à ce que le détenu soit menotté et entravé. Les deux gardiens de prison flanquent Wesley lorsqu'il pénètre dans la pièce d'IRM et en allume la lumière avant de refermer la porte derrière lui. Les deux hommes se rapprochent de l'aimant et le surveillent lorsqu'il branche la souris et la place entre les mains ligotées de Basil.
Celui-ci n'a pas une allure bien impressionnante. Il est de taille assez modeste, fluet, ses cheveux blonds s'éclaircissent et ses petits yeux gris sont très rapprochés. Dans le monde animal, ce sont les prédateurs - les lions, les tigres et les ours - dont les yeux sont très rapprochés du nez. Au contraire, les yeux des proies - les girafes, les lapins et les colombes - en sont espacés et s'orientent vers les côtés. Cette large vision périphérique est un atout de survie. Benton s'est toujours demandé si ce phénomène évolutif pouvait s'appliquer à l'espèce humaine. Mais il s'agit là d'un thème de recherche que personne ne financera.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TatooaTatooa   20 avril 2013
Elle traverse le jardin, épiant chaque recoin, appelant : “Il y a quelqu’un ?” Jamais elle n’a vu de si grande piscine, une de celles qu’ils appellent à fond noir, ornementée de magnifiques mosaïques dont on dirait qu’elles ont été ramenées d’Italie ou d’Espagne, enfin, bref, d’un de ces endroits lointains et si exotiques.
Commenter  J’apprécie          10
GrouchoGroucho   04 mars 2016
En fait, il aime assez travestir la vérité. Après tout, la vérité n'est pas toujours la vérité. qu'est-ce qui est vrai, au fond ? Ce qui est vrai, c'est ce que lui décide comme tel. Tout est affaire d'interprétation.
Commenter  J’apprécie          10
reve2003reve2003   18 février 2018
Lorsqu'il est confronté à la mort, même la plus abominable, Benton adopte un comportement bien particulier. Rien ne le fait tressaillir, il est calme et rationnel.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Patricia Cornwell (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patricia Cornwell
Vous l'attendiez, voici enfin le premier épisode du tout nouveau podcast des éditions du Masque : Conversation dans le noir. Chaque jeudi, nous vous proposerons une conversation téléphonique entre éditrice et auteure à écouter sur l'ensemble de nos réseaux sociaux. Dans ce premier épisode c'est Louise Mey qui ouvre le bal avec une conversation passionnante autour des femmes, de l'écriture et du militantisme en temps de confinement. Nous vous souhaitons une bonne écoute !
Extrait lu : https://fal.cn/extraitladeuxiemefemme
Oeuvres citées : Comtesse de Ségur Les quatre filles du docteur March - Louisa May Alcott Fred Vargas Série Kay Scarpetta - Patricia Cornwell Ecriture : Mémoires d'un métier - Stephen King
CRÉDITS : Conversation dans le noir est un podcast des éditions du Masque. Réalisation : Paul Sanfourche. Générique : Longing - Joachim Karud.
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2074 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..