AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fabienne Gondrand (Traducteur)
ISBN : 2081416611
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (12/06/2019)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Un matin ensoleillé de mai, trois petites filles sont sur le chemin de l’école. Une heure plus tard, l’une d’entre elles est morte.Quinze ans passent. Kitty vit aujourd’hui recluse dans une maison de repos et en elle-même. Elle n’a en effet aucun souvenir de l’accident qui lui a fait perdre l’usage de la parole.Alison, quant à elle, enseigne l’art et semble bien aller. Pourtant, les apparences sont trompeuses. Instable et fauchée, elle décide de postuler à un emploi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Kazcook
  17 juillet 2019
Encore une belle sortie thriller chez Pygmalion, on découvre un roman singulier, mais oh combien intelligent et intéressant. On sent que l'auteure y a mis ses tripes et toute son expérience personnelle du milieu carcéral au service d'une intrigue, riche, complexe parfois tordue mais qui tient parfaitement la route.
Il s'agit d'un roman choral à la construction intéressante, alternant passé et présent elle donne la parole à ces deux soeurs, une en direct d'un centre pour personnes handicapées et l'autre en prison... C'est très prenant, très rythmé. J'ai été captivée du début à la fin car elle sème astucieusement les indices au fil des pages en nous tenant en haleine : aucun temps morts mais du suspense, de l'action et beaucoup d'émotions. le suspense est parfois insoutenable et quand on pense en avoir fini elle en remet une couche et une nouvelle révélation surplombe la précédente. On revient sur l'amour filial, sur les relations ambivalentes entre soeurs, et surtout sur la charge et l'importance des secrets sur notre existence.
C'est un formidable roman passionnant sur la culpabilité et la responsabilité, sur les différentes façons de faire face aux drames de la vie et la résilience. J'ai également apprécié la profondeur de ses personnages, livrer les pensées d'un protagoniste handicapé est incroyablement original et osé et le pari de faire ça bien est totalement relevé. C'est une lecture qui change et nous sort de nos romans habituels, j'ai parfois été secouée mais j'ai adoré !
J'ai été subjuguée par le style agréable, très moderne de cette auteure d'ailleurs je ne vous en dis pas plus et vous laisse le soin de vous régaler avec cette intrigue. de mon coté, je me suis d'ores et déjà commandé son autre roman que je n'avais pas encore eu la chance de lire, histoire de très vite me replonger dans ses mots délicieux.
Lien : http://www.place-to-be.net/i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LauraLesmotsdesautres
  11 juin 2019
Jane Corry, une dentellière tissant avec fluidité les angles tranchants d'une sororité escamotée.
près La disparition d'Annie Thorne, me voici avec une nouvelle parution chez Pygmalion, Blood Sisters de la journaliste Jane Corry. Je n'ai pas lu son premier roman La femme de mon mari mais je peux vous dire qu'après avoir refermé son deuxième roman, je vais vite me le procurer. C'est une vraie partie d'échec qui se joue sur un plateau tout tracé par une sororité escamotée par les secrets, les trahisons, les tromperies et la mort. Une sororité entre deux personnages principaux : Kitty et Ali.
La première est aujourd'hui handicapée avec une perte de motricité quasi totale. La seconde est une artiste talentueuse spécialisée dans le vitrail qui va se retrouver à donner des cours de dessin dans une prison – un détail qui n'est pas sans rappeler la propre histoire de Jane Corry qui a été quelques années écrivaine résidente dans une prison pour hommes.
La première a la vérité enfouie en elle mais ne peut l'exprimer. La seconde détient la vérité mais se refuse à la dévoiler. Se joue alors un plan d'écriture incroyablement bien ficelé sans jamais tendre vers la simplicité des éléments qui s'imbriquent malgré eux avec une belle fluidité malgré des angles tranchants.
Les masques tombent en douceur
L'ensemble des personnages créés par Jane Corry pour Blood Sisters porte un masque. Aucun n'échappe à cette particularité narrative qui nous tient vraiment en haleine. le beau-père David, Ali, sa demi-soeur Kitty, sa mère, Johnny, Crispin … Je ne vais pas vous décrire ici quels rôles ils jouent dans le roman mais l'auteure s'amuse au jeu de la dissimulation avec chacun d'entre eux pour faire progresser le dénouement en douceur sans pour autant écrire des passages à rallonge dont on se passerait bien.
Tous dissimulent un morceau du puzzle qu'ils ne livrent que par l'interaction et la confrontation avec l'autre détenteur de secrets. Mais qui va se dévoiler le premier ? C'est toute la subtilité de Blood Sisters et la tragédie de ce roman. le fameux « et si … » ou comment l'action de chacun a un effet domino sur la suivante. Une stratégie narrative payante de la part de Jany Corry qui tisse avec un fil de soie des canevas de vie qui s'entremêlent, s'entrechoquent, se croisent, se malmènent depuis ce jour tragique, l'accident dont personne ne semble avoir la même version.
Le cri du silence
Malgré un soin tout particulier apporté à la construction des personnages qui font l'essence même de Blood Sisters, Jane Corry a porté une attention toute particulière à Kitty, cette jeune femme polyhandicapée des suites du fameux accident. Plutôt que d'en faire une victime et d'inciter le lecteur à s'apitoyer sur son sort, elle en fait un être plus intelligent qu'on ne le croit avec une capacité virale à mener son monde par le bout du nez.
Elle ne peut pas s'exprimer. Elle ne fait que baragouiner des phrases incompréhensibles soulignées par des traits de bave intempestifs et des mouvements de mains et de tête irréguliers, violents et déstabilisants. Pourtant, le lecteur a accès à ses dires tels qu'elle les formule dans son esprit. Ses réponses, ses interactions verbales nous arrivent très clairement, seuls les personnages qui l'entourent ne comprennent pas ce qu'elle souhaite exprimer. Jane Corry met le lecteur dans la confidence et ne perd pas une occasion de nous offrir les clés avant tout le monde. Un subterfuge narratif que je trouve plutôt habile et malin.
Ce deuxième roman de Jane Corry, Blood Sisters, est une vraie petite perle, de la dentelle teintée d'animosité, de cruauté, de doubles jeux … Si le titre peut prétendre à un thriller sanguinolent, éclaboussant chaque page d'un jet rouge et chaud, il n'en est rien. Il est question ici des liens du sang, de ceux que nous pouvons créer inconsciemment et dans lesquels il est facile de se perdre et de commettre l'irréparable.
Lien : https://lesmotsdesautres.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VirtuellementVotre
  02 juillet 2019
Blood Sisters de Jane Corry est un roman passionnant qui traite de la relation entre soeurs d'un point de vue tout à fait glaçant. À travers le regard de Kitty et Alison, on se rend compte que l'amour se dissimule bien souvent sous la haine et qu'il ne sert à rien de couvrir ses arrières, car tout finit toujours par éclater au grand jour.
Le moins que l'on puisse dire c'est que cette histoire est pleine de rebondissements haletants et de révélations en tout genre. Au départ, je n'ai pas trop compris où l'autrice voulait en venir, puis plus les pages avançaient, plus j'appréhendais la situation et plus je tremblais d'effroi.
Ce roman est découpé en trois parties distinctes qui apportent chacune sa dose de secrets à révéler et de mystère à éclaircir. Si la première nous dépeint la vie de ces deux jeunes femmes de nos jours avec leurs rêves brisés et leurs aspirations, leurs difficultés et leurs petits bonheurs, la seconde nous plonge au coeur des rapports entre les trois filles à l'époque de l'accident pour finir par une troisième offrant un final et un retournement de situation tout à fait fascinant. de ce fait, le récit est bien construit, prenant et l'on ne peut s'empêcher de vouloir savoir ce qu'il se passe par la suite.
D'autant que chaque personnage est intrigant et apporte une multitude de questions. Que s'est-il passé ? Comment cela s'est-il déroulé ? Pourquoi en être arrivé là ? Des interrogations qui bien entendu ne trouveront leurs réponses que lors du dénouement, mais croyez-moi, vous ne serez pas déçus.
Durant cette lecture, on ne se contente pas de survoler les faits, on tente de démêler la vérité du mensonge, de faire la lumière sur les événements et de comprendre la situation. Une fois les actes porter au grand jour, ils font état d'une telle trahison et à la fois d'un tel besoin de protection que je me suis sentie perdue dans mes émotions, ne sachant plus trop à qui en vouloir et pourquoi. D'ailleurs peut-on vraiment faire peser une sentence implacable sur une seule personne lorsque la vie s'est déjà chargée de rendre son jugement ?
Blood Sisters est un livre qui m'a tenu en haleine et que j'ai lu pratiquement d'une traite tant j'étais absorbée par le lien complexe qui relie les différents protagonistes entre eux. Il y a bon nombre de blessures dissimulées dans cet ouvrage, une impression de malaise, des souvenirs qui apparaissent aussi vite qu'ils disparaissent, mais surtout plusieurs existences qu'un instant réduit à néant. de quoi faire passer un bon moment au lecteur, de le surprendre et parfois même de l'attendrir, car tout n'est jamais tout bon ou tout mauvais et qu'une telle tragédie remet souvent les choses en perspective.
À lire si vous aimez les histoires de jalousie, de craintes et de manipulations.
Lien : http://www.virtuellementvotr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Carolivra
  25 juin 2019
Décidément, les éditions Pygmalion tapent juste. Après avoir lu et adoré La disparition d'Annie Thorne de C.J Tudor, me voilà une fois de plus conquise par l'un de leurs titres.
Blood Sisters est un thriller psychologique qui prend son temps pour poser son intrigue et ses personnages. On suit deux soeurs: Alison est artiste. Elle vivote de petits boulots jusqu'au jour où elle tombe sur une petite annonce. Elle va alors donner des cours d'arts plastiques à la prison d'Archville. Kitty est gravement handicapée. Privée de toutes ses capacités, elle n'a plus qu'une main valide qu'elle agite comme elle peut.
Pourquoi Kitty est-elle en fauteuil? Pourquoi Alison culpabilise-t-elle tant à tel point qu'elle se mutile pour expier sa faute? Au fur et à mesure du récit, le lecteur va découvrir le secret des deux soeurs.
Ce qui m'a frappée dans ce roman, c'est les points de vue adoptés par l'auteur. Celui d'Alison est très classique. On la suit dans la prison où elle enseigne. Ces chapitres sont assez étouffants et angoissants à l'image de l'atmosphère qui se dégage du lieu. L'auteur ajoute à cela une pression supplémentaire sur Alison puisqu'elle reçoit très vite des appels anonymes, des lettres de menace. Quelqu'un sait pourquoi elle culpabilise tant. Les chapitres consacrés à Kitty sont en revanche tout à fait originaux. Kitty ne peut plus parler. Elle ne s'exprime qu'en grognements. Pourtant, dans sa tête, tout va bien. J'ai trouvé très original la manière dont l'auteur traitait le handicap de Kitty. Ainsi, nous lecteurs, savons ce qu'elle souhaite dire tandis que les personnages du roman ne peuvent que tenter de deviner ses besoins et ses souhaits. C'est hyper frustrant pour Kitty et pour le lecteur! le personnage de Kitty permet à l'auteur de susciter toute une réflexion sur le handicap et la manière dont les handicapésvsont traités dans notre société.
L'auteur joue aussi sur ce qui rassemble et différencie les deux soeurs avec ce terrible secret. Kitty voudrait dire la vérité mais n'y parvient pas tandis qu'Alison, qui pourrait s'exprimer, se refuse à laisser parler ses sentiments les plus enfouis. Peu à peu, les pièces du puzzle s'imbriquent les unes dans les autres pour offrir au lecteur la révélation d'un secret bouleversant et terrifiant.
Blood Sisters est un thriller psychologique qui résonnera longtemps en moi grâce à ses personnages forts et ses thématiques puissantes.
Lien : https://carolivre.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Jane Corry (1) Voir plus




Quiz Voir plus

James Ellroy

De quelle couleur est le célèbre Dahlia ?

rouge
blanc
multicolore
noir

13 questions
120 lecteurs ont répondu
Thème : James EllroyCréer un quiz sur ce livre